E-mail: kristian06@orange.fr

Pour revenir sur la page d’accueil afin de consulter une autre famille ou pour effectuer une recherche précise sur un patronyme, vous pouvez soit cliquer sur la favicone  V   qui se trouve tout en haut à gauche de la barre d’adresse, soit cliquer sur le bouton « home » ici à droite.

CAMUS

Département de l’Allier, puis en Vendée :

Bournezeau, Les Essarts, La Roche-sur-Yon, La Chaize-le-Vicomte,

Moutiers-les-Mauxfaits


Déposé le 8 décembre 2016 par Christian Frappier

Sources - Recherches :

Registres paroissiaux et d’Etat-civil (Christian Frappier), divers Généanet




Faute de documents, il n’a pas été possible de rattacher les deux familles CAMUS

qui pourtant ont la même origine, comme il est indiqué plus loin



Première Famille



1. Jehan CAMUS, vivant dans le département de l’Allier, épousa Charlotte BONNEJOURNÉE dont il eut au moins un fils qui suit.


2. Michel CAMUS, boulanger, sergent royal de la châtellenie de Souvigny, né à Souvigny (03) le 7 mars 1601, y décédé le 31 mars 1650 ; il y avait épousé le 4 octobre 1620, Anne LANGLOIS, dont il eut au moins un fils qui suit.


3. Jehan CAMUS, maître boulanger, né à Souvigny le 21 juillet 1621, y décédé le 13 janvier 1692 ; il y avait épousé le 14 février 1649, Claudine DELEAGE, décédée à Souvigny le 18 février 1680, fille de Claude DELEAGE et de Jehanne DESCOURAUD ; dont au moins un fils qui suit.


4. Jacques CAMUS, maître boulanger, né à Souvigny le 4 septembre 1654 ; il épousa Pétronille PETITJEAN, décédée à Souvigny le 11 mai 1692, dont il eut au moins :

1°) Marguerite CAMUS, qui épousa Jacques MOCQUET, alias MOCQUAIS ; ce dernier avait au moins un frère, Alexandre MOCQUET, né en 1713, décédé aux Essarts le 14 avril 1766, sergent de la baronnie des Essarts, qui eu de son épouse Françoise BRISSAUD, au moins une fille, Marie Charlotte, qui épousa d’abord Pierre CRÉMOIS, marchand à Boulogne, puis aux Essarts le 21 avril 1779, Pierre Mathurin ROUILLON, marchand, dont postérité ; Marguerite CAMUS et Jacques MOCQUET, ont eu, entre autres :

1a) Marie Louise MOCQUAIS, née vers 1735, décédée à Bournezeau le 18 janvier 1781, inhumée en présence de Louis GUÉRITEAU, son cousin issu de germain, et Louis CAMUS, son parent ; elle avait épousé à Bournezeau le 30 janvier 1766, Pierre Gabriel MERLAND, tailleur d’habits, né à Ste-Cécile le 1er mai 1741, décédé à Bournezeau le 9 septembre 1789, fils de Pierre MERLAND, sieur de la Riollière, orfèvre, et de Dame Angélique CHAIGNEAU.

Louis CAMUS, témoin à l’inhumation de sa parente Marie Louise MOCQUAIS appartient sans aucun doute à la seconde famille CAMUS (ci-dessous), présente également aux Essarts et à Bournezeau, en la personne de Louis CAMUS, chapelier aux Essarts, y né vers 1724. Ce qui tendrait à prouver, ce que nous pouvions déjà supposer, que les deux familles CAMUS ici présentes, ont la même origine, dans l’Allier.

2°) Jean CAMUS, qui suit.

3°) Marie CAMUS, née à Souvigny (03) le 30 octobre 1688, décédée à Buxières-les-Mines (03) le 11 avril 1729 ; elle avait épousé Jean BARATHON, laboureur, né vers 1683, décédé à St-Hilaire (03) le 12 mai 1760, fils de Pierre BARATHON et de Marguerite JOYON.

4°) Magdeleine CAMUS, née vers 1691.

5°) Anne Gabrielle CAMUS, née vers 1696, décédée aux Essarts le 8 avril 1748 ; elle avait épousé d’abord Jean NAUD ; puis aux Essarts le 30 juillet 1743, Michel TISSERANT, né à Paris, veuf d’Anne PAIN ; devenu veuf une seconde fois, Michel TISSERANT épousa en troisièmes noces aux Essarts le 14 juin 1752, Rose FRAPPIER, née vers 1722, décédée à Luçon le 1er mai 1785, fille de Jacques FRAPPIER, notaire et procureur, et de Jeanne MERLAND.


5. Jean CAMUS, bourgeois, archer en la prévôté du Bourbonnais, cavalier de la maréchaussée, né à Souvigny (03) le 20 juin 1682, décédé à Montmarault (03) le 16 mars 1751 ; il avait épousé à Moulins (03) le 27 novembre 1709, Dlle Marie CHARBONNIER, fille de Michel CHARBONNIER et de Charlotte CHEVRIÈRE.

1°) Catherine CAMUS, née à Moulins le 18 février 1711, décédée à Autry-Issards (03) le 1er février 1787.

2°) Gabrielle CAMUS, née à Gipcy (03) le 30 janvier 1713, y décédée le 21 avril 1716.

3°) Marie Thérèse CAMUS, née à Gipcy le 9 avril 1714, décédée à Autry-Issards le 10 avril 1771.

4°) Gilberte CAMUS, née à Gipcy le 2 février 1716.

5°) Pierre CAMUS, né à Gipcy le 15 juillet 1717.

6°) Gilbert Bon CAMUS, qui suit.

7°) Antoine CAMUS, né vers 1720, décédé à Autry-Issards le 4 mai 1803 ; il y avait épousé le 14 février 1774, Marie Françoise VERNOY de MONT-JOURNAL, née à Moulins le 18 juin 1632, décédée à Autry-Issards le 10 mai 1803, fille de Pierre VENOY de MONT-JOURNAL et de Gabrielle AUBERY.

8°) Marie CAMUS, née à La Roche-sur-Yon vers 1721, décédée aux Essarts le 5 juin 1737.


6. Gilbert Bon CAMUS, maître chirurgien, né à Gipcy (03) le 19 février 1719, décédé aux Essarts le 21 décembre 1756 ; il y avait épousé le 3 mai 1747, Marie Anne Charlotte ALLAIRE, née vers 1724, décédée aux Essarts le 16 mars 1774, fille de Jean ALLAIRE, sieur du Plessis, et de Marie Anne GIRARD.

1°) Jean Marie Bon CAMUS, né aux Essarts le 3 novembre 1748, nommé par Me Jean ALLAIRE, sieur du Plessis, et Marie Anne GIRARD.

2°) Marie Marguerite Rose CAMUS, née aux Essarts le 8 mars 1750, y décédée le 25 septembre 1750.

3°) Charles Philippe CAMUS, qui suit.


7. Charles Philippe CAMUS, juge de paix, né vers 1753, décédé aux Essarts le 24 février 1800 ; il avait épousé d’abord Françoise Charlotte LANDAIS, dame du Clousy, née aux Essarts le 11 novembre 1740, fille de René Nicolas LANDAIS, sieur des Laudrières (lui-même fils de Jean LANDAIS et de Renée HUCHELOUP) et de Renée Charlotte HOUILLON ; puis aux Essarts le 27 mars 1798, Renée Rose SAOULET, née à La Meilleraie-Tillay le 30 octobre 1751, veuve de René François TURPAULT, et fille de Jacques SAOULET, sieur de Grandchamps, notaire, et de Marie Magdeleine ALLAIRE de LANGEVINIÈRE. Dont au moins, né du premier mariage, un fils qui suit.


8. Charles Placide CAMUS, né aux Essarts le 31 janvier 1780, y décédé le 4 juillet 1812 ; il avait épousé aux Essarts le 25 floréal an XI, Hortense VERDON, y née le 31 juillet 1785, fille d’Alexandre Honoré VERDON, notaire et procureur fiscal des Essarts, et de Henriette Jeanne LANDAIS ; devenue veuve, elle avait épousé en secondes noces aux Essarts le 28 janvier 1818, Zacharie Denis CHAUVIN, chirurgien. Voir ce nom.

1°) Léandre Benjamin Alexis CAMUS, qui suit.

2°) Hortense Henriette Armande CAMUS, née aux Essarts le 15 septembre 1805.

3°) Onésime Appoline Prudence CAMUS, née aux Essarts le 12 septembre 1808 ; elle y épousa le 16 janvier 1836, Célestin Zacharie Médé Généreux Zoé CHAUVIN, percepteur et pharmacien, né aux Essarts le 17 juillet 1803, fils de Zacharie Denis CHAUVIN, chirurgien, et de Marie Jeanne Magdeleine NADEAU.

4°) Emile Clément CAMUS, né aux Essarts le 14 avril 1810, y décédé le 23 avril suivant.

5°) Emile Louis Placide CAMUS, huissier, greffier de justice de paix, né aux Essarts le 28 novembre 1811, décédé à La Roche-sur-Yon le 19 septembre 1876 ; il y avait épousé le 20 juin 1837, Eléonore Désirée BOUREAU, née à La Roche-sur-Yon le 30 juillet 1815, fille de Louis Honoré BOUREAU, greffier de la justice de paix, et de Henriette Félicité MARITEAU, cette dernière, petite-fille d’Antoine ESCALIER-MAIGRE, marchand droguiste à Luçon.

1a) Milciade Louis CAMUS, né à La Roche-sur-Yon le 9 janvier 1839, y décédé le 21 janvier suivant.

1b) Emmeline Félicie CAMUS, née à La Roche-sur-Yon le 28 avril 1840 ; elle y épousa le 9 février 1830, Alfred Jean Louis LE BOYER, pharmacien, né à La Roche-sur-Yon le 20 septembre 1830, fils de Victor François Marie LE BOYER et de Victoire Léocadie CAHAGNET.

1c) Louise Angeline CAMUS, née à La Roche-sur-Yon le 30 septembre 1841, y décédée le 6 décembre 1847.

1d) Félix Victor CAMUS, né à La Roche-sur-Yon le 23 avril 1846.

1e) Louise Charlotte CAMUS, née à La Roche-sur-Yon le 6 février 1850 ; elle y épousa le 6 août 1879, Jean Claude Joseph César Marcel MONIN, professeur de philosophie, né à Mantoche (Haute-Saône) le 7 novembre 1847, fils d’Abel Toussaint MONIN et d’Angélique Pierrette PARISET.


9. Léandre Benjamin Alexis CAMUS, huissier, né aux Essarts le 4 octobre 1803, décédé aux Brouzils le 29 août 1887 ; il avait épousé à La Roche-sur-Yon le 24 février 1829, Emilie Julie TESSIER, y née le 12 décembre 1806, y décédée le 28 février 1861, fille de Basile Charles TESSIER et de Rose Angélique BOURIAU.

1°) Emilie Hortense CAMUS, née à La Roche-sur-Yon le 28 juillet 1830, y décédée le 15 décembre 1831.

2°) Henriette Marie Emilie CAMUS, née à La Roche-sur-Yon le 9 octobre 1833, y décédée le 16 juillet 1834.

3°) Herminie Adelma CAMUS, né à La Roche-sur-Yon le 19 avril 1835 ; elle y épousa le 15 octobre 1861, Julien Victor LAINÉ, docteur en médecine, né à La Mothe-Achard le 11 mai 1834, fils de Julien LAINÉ (de La Ferté-Macé dans l’Orne) et de Sophie LANSIER ; dont, au moins :

1a) Emile Marie Benjamin LAINÉ, né aux Brouzils le 8 décembre 1863, décédé à La Rochelle le 21 octobre 1958.

4°) Charles Emile CAMUS, notaire aux Essarts, né à La Roche-sur-Yon le 22 juillet 1837 ; il avait épousé à Luçon le 29 mai 1865, Bénine Céline Augustine Aline BEAUSSIRE, née à Ste-Radegonde-des-Noyers le 30 août 1845, fils de Jacques François BEAUSSIRE et de Marie Madeleine Joséphine FAVREAU.

5°) Amélie Marie CAMUS, née à La Roche-sur-Yon le 15 octobre 1839.




Seconde Famille


1. Julien CAMUS, épousa Renée BOURSEGUIN, dont il eut au moins :

1°) René CAMUS, qui suit.

2°) Louis CAMUS, maître chapelier, qui épousa Marie GUILMINEAU, dont il eut au moins :

1a) Modeste CAMUS, née vers 1723, décédée aux Essarts le 3 mai 1750.

1b) Louis CAMUS, chapelier aux Essarts, y né vers 1724, décédé à Bournezeau le 7 avril 1782 ; il avait épousé à Fougeré le 7 octobre 1750, Jeanne FRELIN, fille de Michel FRELIN, alias FRESLIN, et de Jeanne DÉNÉCHEAU ; mariage en présence de Me Louis CAMUS, frère de l’époux, Me René CAMUS, son oncle, René et Julien CAMUS, cousins germains, Mathurin et René FRESLIN, frères de l’épouse, Pierre MOREAU et François FRESLIN, ses cousins germains.

2a) Rose Hélène CAMUS, née aux Essarts le 14 décembre 1751, nommée par Me Jacques BRANDON et Hélène CAMUS ; elle est décédée à Bournezeau le 4 mai 1759.

2b) Marie Anne Louise CAMUS, née à Bournezeau le 4 juin 1755.

2c) Louis CAMUS, né à Bournezeau le 10 février 1758, nommé par Michel Louis GATEAU et Marie THOUMAZEAU.

2d) Pierre CAMUS, chapelier, né à Bournezeau le 18 septembre 1760, y décédé en août 1793 ; il avait épousa à Bournezeau le 20 février 1792, Marguerite Thérèse MOREAU, née à Thorigny le 9 avril 1769, y décédée le 6 messidor an VIII, fille de Pierre MOREAU, maréchal (lui-même fils de Pierre MOREAU, marchand, et de Marie Henriette ROUILLON), et de Marie Anne BOUARD ; mariage après dispense du 3e au 4e degré de consanguinité.

3a) Victoire CAMUS, née en 1793 ; elle épousa à Bournezeau le 7 août 1811, Jean Joseph BOUCHER, menuisier, né à St-Macaire (Gironde) en 1783, fils de François BOUCHER, aussi menuisier.

2e) Rose Marie CAMUS, née à Bournezeau le 3 novembre 1764, nommée par Pierre GRALEPOIS et de Marie CAMUS ; elle est décédée à Bournezeau le 29 novembre 1779.

1c) Hélène CAMUS, née vers 1736, décédée aux Essarts le 17 février 1776 ; elle avait épousé aux Essarts le 13 février 1757, Jacques ROULLEAU, né à Legé (44), fils de Pierre ROULEAU et de Louise CHARRIER, alias CHAUCHET.


2. René CAMUS, maître chapelier, né vers 1695, décédé aux Essarts le 8 septembre 1756 ; il avait épousé à Luçon le 28 novembre 1721, Louise MOUROUZEAU, née vers 1701, décédée aux Essarts le 21 janvier 1739, fille de Paul MOUROUZEAU et de Marguerite COUSIN.

1°) Marie Jeanne CAMUS, qui épousa aux Essarts le 22 février 1745, Simon MAUNEREAU, maître menuisier, né à Ste-Florence le 31 mars 1706, fils de Jacques MAUNEREAU, sieur de la Maison-Neuve, et de Marie REGRENIL.

2°) Marguerite CAMUS, qui épousa aux Essarts le 18 février 1756, Pierre BRISARD, de Chauché, fils de Nicolas BRISARD et de Jeanne ROY.

3°) Julien CAMUS, chapelier, né vers 1728, décédé à La Chaize-le-Vicomte le 7 mars 1773 ; il y avait épousé le 15 mai 1753, Catherine RIBOULEAU, née vers 1725, décédée à La Chaize-le-Vicomte le 18 août 1775, fille de Claude RIBOULEAU et de Marie BRÉTINEAU.

1a) Marie Rose CAMUS, née à Moutiers-les-Mauxfaits le 6 février 1754, décédée à La Chaize-le-Vicomte le 1er mai 1776.

1b) Anne Catherine CAMUS, née à Moutiers-les-Mauxfaits le 26 juillet 1757 ; elle épousa à Dompierre-sur-Mer (17) le 4 mai 1794, Louis René Gabriel BOUSSEAU, né aux Herbiers le 12 décembre 1840, décédé à Montaigu le 25 janvier 1800, fils de Gabriel Clair BOUSSEAU, sieur du Chiron, procureur fiscal de La Roche-Thémer, et de Marie Louise GRAFFARD.

1c) Alexandre Grégoire CAMUS, né à La Chaize-le-Vicomte le 23 avril 1760, nommé par Messire Alexandre Grégoire MOUROUZEAU, prêtre, prieur de Lairière, et Dlle Marianne CAMUS.

1d) François CAMUS, né à La Chaize-le-Vicomte le 18 décembre 1764, y décédé le 20 octobre 1765.

4°) Rose CAMUS, née vers 1734, décédée aux Essarts le 25 octobre 1743.

5°) Jean CAMUS, chapelier, né vers 1738, décédé aux Essarts le 8 janvier 1783 ; il y avait épousé d’abord le 2 mai 1758, Marie Modeste BONAMY, veuve de Jacques GOUIN ; puis le 25 octobre 1769, Marie REZEAU, veuve de Pierre MANDIN.

1a) Blaise CAMUS, né du premier mariage aux Essarts le 2 mars 1759, y décédé le 12 mars suivant.

1b) Marie Anne CAMUS, née aux Essarts le 24 mars 1762, y décédée le 26 mars suivant.

1c) Pierre CAMUS, né du second mariage aux Essarts le 17 septembre 1770.

1d) Louise Véronique CAMUS, journalière, née aux Essarts le 29 mai 1773, décédée à St-Martin-des-Noyers le 17 novembre 1838 ; elle avait épousé à St-Hilaire-le-Vouhis le 27 mai 1798, Jean CHATAIGNER, fils de Jacques CHATAIGNER et de Jeanne GRELIER.

1e) Jeanne Thérèse CAMUS, née aux Essarts le 23 mai 1776.

6°) René CAMUS, cité au mariage de son frère Julien et au décès de son père ; il épousa Marie CHOLLET, dont il eut :

1a) Marie CAMUS, née à La Chaize-le-Vicomte le 24 avril 1750, nommée par René CAMUS, chapelier, et Marguerite CAMUS ; il est décédé à La Chaize-le-Vicomte le 28 mars 1754.

1b) Julien CAMUS, né à La Chaize-le-Vicomte le 22 juin 1751, nommé par Julien CAMUS et Marie CAILLAUD.

1c) René CAMUS, né à La Chaize-le-Vicomte le 18 juin 1754.

1d) Jean CAMUS, né à La Chaize-le-Vicomte le 13 novembre 1755.

1e) Marie Anne CAMUS, née à La Chaize-le-Vicomte le 7 avril 1757, y décédée le 9 octobre 1758.

1f) Joseph Alexandre CAMUS, né à La Chaize-le-Vicomte le 13 mars 1769, y décédée le 6 juin 1771.

1g) Marie CAMUS, née à La Chaize-le-Vicomte le 14 février 1773.