CANTIN

St-Paul-Mont-Penit, St-Etienne-du-Bois, Les Lucs-sur-Boulogne, Commequiers,

St-Maixent-sur-Vie, Le Fenouiller, Nantes, Coron (49), Cholet,


Déposé le 15 septembre 2009 par André-Hubert Le Clerc - Modifications et ajouts le 29 mars 2017  

Sources - Recherches : Registres paroissiaux et d’Etat Civil, archives familiales,







1. Benoît CANTIN (1550-1593), notaire, épousa Jeanne SOULLARD, dont il eut au moins un fils qui suit.


2. Luc CANTIN, notaire, né à St-Paul-Mont-Penit vers 1588 ; il épousa Jacquette VRIGNAUD, fille de Martin VRIGNAUD et de Perrine PÉRAUDEAU.

1°) Lambert CANTIN, né aux Lucs-sur-Boulogne le 7 octobre 1621.

2°) Jacques CANTIN, qui suit.

3°) Perrine CANTIN, née vers 1625, qui épousa Pierre de BOISCOURBEAU, sieur des Granges, né à St-Etienne-du-Bois le 1er janvier 1630, fils de René de BOISCOURBEAU et de Marie ORDONNEAU.

4°) Renée CANTIN, née à St-Paul-Mont-Penit le 26 septembre 1627.


3. Jacques CANTIN, né vers 1623, notaire à Commequiers ; il épousa à St-Etienne-du-Bois le 6 septembre 1644, Magdeleine DAMIEN, fille de Jean DAMIEN, sieur du Vignaud, et de Renée LOUÉ ; dont au moins un fils qui suit.


4.Jean CANTIN, sieur du Vignaud, notaire, né vers 1669, décédé à St-Paul-Mont-Penit le 13 juillet 1701 ; il avait épousé Marie Marguerite MERCIER, ne à St-Paul-Mont-Penit le 27 novembre 1672, y décédée le 8 octobre 1730, fille de Laurent MERCIER, sieur des Boudries, notaire du comté de Palluau, et de Louise ROBARD ; devenue veuve, Marie Marguerite MERCIER, épousa en secondes noces à St-Paul-Mont-Penit le 21 janvier 1706, Pierre DELALANDE, sieur de Be Air.

1°) Marie Magdeleine CANTIN, née vers 1691, décédée à St-Etienne-du-Bois le 15 mai 1745 ; elle avait épousé à St-Paul-Mont-Penit en février 1720, Benoît RIGOLLET, sieur de la Rochette, notaire et procureur du comté de Palluau, né à Coëx le 14 décembre 1691, décédé à St-Etienne-du-Bois le 6 septembre 1729, fils de Benoît RIGOLLET, sieur de la Rochette, et de Marie du TASTEL.

2°) Jean François CANTIN, qui suit.

3°) Jean CANTIN, né à St-Paul-Mont-Penit le 20 août 1696, y décédé le 12 mars 1702.

4°) Louise CANTIN, née à St-Paul-Mont-Penit le 13 novembre 1699 ; elle y épousa le 5 juillet 1735, Jean PORTEAU, sieur de la Mazurie, né à St-Maixent-sur-Vie en 1693, décédé à Commequiers le 24 mai 1775, fils de François PORTEAU et de Marie GUILBAUD.


5. Jean François CANTIN, sieur du Vignaud, chirurgien juré, né à St-Paul-Mont-Penit le 29 mai 1694, décédé à Commequiers le 15 août 1746 ; il avait épousé vers 1717, Marie Françoise DELALANDE, née à Palluau le 4 sepembre 1697, décédée à Commequiers le 15 février 1754, fille de Pierre DELALANDE, sieur de Belair, et d’Agnès TESSON.

1°) Marguerite Françoise CANTIN, née à Commequiers le 22 août 1718, y décédée le 11 mai 1719.

2°) Marie Gilberte CANTIN, née à Commequiers le 16 décembre 1719.

3°) Marie Anne Aimée Dominique CANTIN, Dlle de la Grétinère, née à Commequiers le 1er mai 1721.

4°) François CANTIN, né à St-Paul-Mont-Penit le 12 mai 1722.

5°) Jean Victor CANTIN, qui suit.

6°) Françoise Catherine Victoire CANTIN, née vers 1730, décédée à Commequiers le 4 décembre 1758.

7°) Pierre Nicolas CANTIN, sieur de Limonière, maître chirurgien, né vers 1733, décédé à Coron (49) le 22 avril 1773 ; il y avait épousé le 7 juillet 1755, Rose Mathurine Nicole ALLIOT, née vers 1736, décédée à Coron le 14 décembre 1772, fille de Pierre ALLIOT et de Marie CHIRON.

1a) Nicolas Pierre Julien CANTIN, né en octobre 1756, décédé à Coron le 9 avril 1759.

1b) Marie Anne Rose CANTIN, née à Coron le 21 octobre 1757, y décédée le 31 décembre suivant.

1c) Marie Rose André CANTIN, née à Coron le 21 avril 1759, décédée à Luçon le 5 avril 1794 ; elle y avait épousé le 17 février 1789, Jean Charles Philippe CLÉMENT, notaire à Luçon, procureur, propriétaire à Fontenay-le-Comte, fils de Jean Baptiste CLÉMENT, sieur de Beugnon, notaire et greffier de St-Michel-en-l’Herm, et de Renée Gabrille DIDIER. Dont postérité.

1d) Nicolas Isaac Jean CANTIN, né à Coron le 13 novembre 1760, décédé sans postérité.

1e) Quentin Côme CANTIN, lieutenant de vaisseau, né à Coron le 13 avril 1762. Sans posérité.

1f) François André CANTIN, chirurgien, né à Coron le 7 février 1764, décédé entre 1796 et 1803, sans postérité.

1g) Pierre Laurent CANTIN, né à Coron le 10 août 1765.

1h) Catherine Renée CANTIN, née à Coron le 4 février 1767, y décédée le 24 février 1819 ; elle avait épousé Joseph BERNIER, manufacturier, né vers 1759, décédé à Cholet le 1er novembre 1823.

1i) Jacques Joseph CANTIN, né à Coron le 13 novembre 1768, chirurgien major de l’Hôtel Dieu à Nantes en 1803.

1j) Jeanne CANTIN, née vers 1770, décédée à Cholet le 25 avril 1844 : elle y avait épousé le 10 mai 1800, Julien Louis MAREAU, manufacturier et marchand mercier à Cholet, né à Brûlon (72) vers 1772 ; dont postérité.

1k) Mathieu Pierre CANTIN, né à Coron le 5 juillet 1772, y décédé le 15 juillet suivant.


6. Jean Victor CANTIN, chirurgien, né à St-Paul-Mont-Penit le 28 mars 1723, décédé à Commequiers le 1er avril 1784 ; il avait épousé à St-Maixent-sur-Vie le 25 novembre 1749, Marie Magdeleine Hyacinthe PORTEAU, née vers 1725, décédée au Fenouiller le 5 novembre 1770, fille de François PORTEAU et de Marie Magdeleine PINSON ; mariage en présence de Me Jean Baptiste DELALANDE, notaire et procureur des baronnies d’Apremont et de Rié, oncle de l’époux, Pierre Nicolas CANTIN, son frère, Me François Paul PORTEAU, frère de l’épouse, Me Jean PORTEAU, son oncle paternel, Me Pierre PORTEAU, son cousin germain, Me Hyacinthe PINSON, oncle maternel, Maîtres Jean, Louis et Pierre PORTEAU, cousins germains.

1°) François Jean CANTIN, né à Commequiers le 22 décembre 1750, mort jeune sans postérité.

2°) Jean Baptiste CANTIN, qui suit.

3°) Quentin Pierre CANTIN, né à Commequiers le 27 avril 1753, décédé au Fenouiller le 28 juin 1781, sans alliance.

4°) Marie Françoise CANTIN, née en 1754, décédée à Nantes le 20 septembre 1780, sans alliance.

5°) Jacques Louis CANTIN, né à Commequiers le 17 septembre 1755, y décédé le 26 avril 1758.

6°) Louise Marguerite CANTIN, née à Commequiers le 27 novembre 1756, décédée au Fenouiller le 23 novembre 1759.

7°) Madeleine Victoire CANTIN, née à Commequiers le 24 septembre 1759, décédée au Fenouiller le 2 janvier 1832 ; elle y avait épousé le 30 décembre 1782, Jean François PORTEAU, né à Commequiers le 17 septembre 1752, y décédé le 22 décembre 1812, fils de Pierre Paul PORTEAU, sieur de Bréchard, et de Madeleine PORTEAU ; mariage après dispense du second degré de parenté, ainsi que du 3e au 3e degré, en présence de me Jean CANTIN, chirurgien major de l’Hôtel Dieu de Nantes, frère de l’épouse, René François GUYET, demeurant aux Habites, son cousin au 3e degré, Fidèle Armand PORTEAU, son cousin germain.

8°) Claude Victor CANTIN, né au Fenouiller le 18 janvier 1761, y décédé le 24 août 1762.

9°) Charlotte Louise Françoise CANTIN, née au Fenouiller le 7 octobre 1765, décédée à Nantes le 25 novembre 1782, sans alliance.

10°) Louise Marguerite CANTIN, née au Fenouiller le 7 octobre 1765, y décédée le 6 octobre 1775.

11°) Louis CANTIN, né en 1769, décédé au Fenouiller le 6 mars 1773.


Cantin Jean Baptiste7. Jean Baptiste CANTIN, médecin à Nantes, directeur de l’Hôtel Dieu, né à Commequiers le 3 mars 1752, décédé au Fenouiller le 1er février 1828 ; il avait épousé d’abord à Nantes le 31 juillet 1780, Marie Anne BRUNEAU, veuve de NH André PEYRE, capitaine de navire, et fille de NH Antoine BRUNEAU, négociant, et de Julienne LEMOING, et décédée à Nantes le 20 juillet 1788 ; puis à Nantes le 18 juillet 1789, Julie BODICHON, y née le 15 novembre 1762, y décédée le 16 mai 1790, fille de NH René BODICHON, directeur des corderies, et de Charlotte MARÉCHAL ; et enfin à Nantes le 17 décembre 1792, Adélaïde Marguerite CHAURROY, y née le 24 novembre 1776, y décédée le 27 juillet 1850, fille de Jean Pierre CHAUROY, capitaine de navire et chirurgien navigant, et de Marguerite TESSIER.

1°) N. CANTIN, né et décédé au Fenouiller le 16 octobre 1781.

2°) N. CANTIN, né et décédé à Nantes le 18 juillet 1788 ; sa mère décéda 2 jours après.

3°) Jean René CANTIN, né du second mariage à Nantes le 10 mai 1790, y décédé en mars 1797.

4°) Emilie CANTIN, née du troisième mariage à Nantes le 29 novembre 1793, décédée à La Châtaigneraie le 6 février 1827 ; elle avait épousé à Nantes le 13 mai 1813, Aimé René PERREAU, seigneur de la Goujonnerie, né à Loge-Fougereuse le 12 juillet 1783, décédé à La Châtaigneraie le 2 mai 1870, fils d’André Aimé PERREAU, et d’Anne Marie Jeanne de HARGUES. Dont nombreuse postérité, parmi laquelle :

1a) Adélaïde Aimée Emilie PERREAU, née à Nantes le 31 mai 1814, décédée à La Tardière le 20 janvier 1879 ; elle avait épousé à La Châtaigneraie le 3 septembre 1839, Onésime Marie BRY, propriétaire, né à Parthenay le 24 janvier 1811, décédé à La Tardière (85) le 19 juin 1861, fils de François Marie BRY et de Marie Victoire JOUFFRAULT.

2a) Emile Victor BRY, né à La Châtaigneraie le 30 janvier 1841, décédé à L’Absie (79) le 20 juillet 1910 ; il y avait épousé en septembre 1863, Marie Alexandre Léonie DUCELIER, née au Busseau (79) le 17 février 1844, décédée à L’Absie le 29 décembre 1900, fille de Léandre DUCELIER et d’Adèle TEXIER de LA CAILLERIE.

3a) Marie Emilie BRY, née à L’Absie le 7 août 1864, y décédée le 26 juillet 1956 ; elle y avait épousé le 30 septembre 1884, Jacques Henri TAUDIÈRE, avocat, professeur de droit administratif à la Faculté catholique de Paris, député des Deux-Sèvres, fils de Paul TAUDIÈRE, également député des Deux-Sèvres, et de Laure GUÉRIN.

4a) Anne Marie TAUDIÈRE, née à L’Absie le 31 août 1886, y décédée à Angers le 2 mars 1963 ; elle avait épousé à Paris le 2 mai 1911, Ernest GUÉPIN, avoué, agent d’assurances, né à St-Brieuc (22) le 31 mars 1883, décédé à Angers le 16 janvier 1941, fils d’Alphonse GUÉPIN et d’Anne Alice LE BRIS DUREST.

5a) Henry Paul Ernest GUÉPIN, contre-amiral, officier de la Légion d’honneur, né à Guingamp (22) le 23 février 1912, décédé à L’Absie le 17 juillet 1982 ; il avait épousé à Locronan (29) le 19 septembre 1933, Marie Françoise CEILLIER, née à Nantes le 9 décembre 1911, décédée à Versailles le 3 juillet 1991, fille de René CEILLIER et de Marie ROYER.

6a) Odile GUÉPIN, née à Toulon (Var) le 4 janvier 1937 ; elle épousa à Brest le 27 janvier 1962, Francis HALLÉ , botaniste réputé, né à Seine-Port (77) le 15 avril 1938, fils de Pierre HALLÉ, ingénieur agronome, et de Françoise DAUCJuliette Bnoche et André HalléHEZ.

7a) André HALLÉ, professeur de plongée, né à Brest le 3 novembre 1962 ; il épousa Juliette BINOCHE, comédienne, née à Paris le 9 mars 1964, fille de Jean-Marie BINOCHE, metteur en scène et sculpteur, et de Monique STALENS.

5°) Emile Auguste CANTIN, qui suit.

6°) Théodore CANTIN, maire du Fenouiller, né à Nantes le 21 septembre 1796, y décédé le 12 octobre 1871 ; il avait épousé à Apremont le 2 juin 1828, Clarisse Joséphine ROUVIÈRE, y née le 18 novembre 1805, décédée à Nantes le 27 octobre 1882, fille de Joseph Alexandre ROUVIÈRE, notaire et maire d’Apremont, et deSépulture de François Pascal Guitton, maire de La Roche-sur-Yon, et de sa famille, dans le cimetière du Point du Jour à La Roche-sur-Yon Rosalie Renée GROLLEAU.

1a) Aline Claire Rosalie CANTIN, née au Fenouiller le 18 mars 1829, décédée à La Roche-sur-Yon le 10 octobre 1871 ; elle avait épousé à Nantes le 4 mai 1857, Camille Damasse GUITTON, magistrat, juge de paix, né à La Roche-sur-Yon le 11 décembre 1820, y décédé le 17 février 1887, fils de François Pascal GUITTON, notaire royal, maire de La Roche-sur-Yon, et de Rose Françoise RENAUD de LA FAVERIE.

1b) Clarisse Fanély CANTIN, née au Fenouiller le 9 mai 1833, propriétaire de Belair, décédée à Nantes le 15 mars 1892 ; elle y avait épousEmile Cantiné le 4 mai 1857, Eugène Victor TRANCHEVENT, propriétaire, négociant, armateur, né à Nantes le 20 novembre 1830, y décédé le 16 juillet 1880, fils d’Eugène Gaspard TRANCHEVENT et de Suzanne BONFILS ; il était le frère d’Emma Caroline TRANCHEVENT qui avait épousé à Nantes en 1860, Olivier Jacques Edmond FAYAU, docteur en médecine.


8. Emile Auguste CANTIN, docteur en médecine, adjoint au maire de Nantes, né à Nantes le 20 mars 1795, décédé au château de Vie à Commequiers le 26 octobre 1852 ; il avait épousé à Nantes le 2 février 1821,Caroline ROBERT Caroline ROBERT, née à Nantes le 18 décembre 1796, y décédée le 14 juillet 1867, fille de Pierre Henri ROBERT et de Madeleine BILLARD.

1°) Fanély CANTIN, née à Nantes le 26 avril 1823, y décédée le 5 mars 1825.

2°) Caroline Emilie CANTIN, née à Nantes en février 1825, y décédée le 4 mars suivant.

3°) Léonie Caroline CANTIN, née à Nantes le 10 mars 1826, décédée à Commequiers le 10 mars 1826.

4°) Emile CANTIN, né à Nantes le 19 juillet 1827, y décédé le 1er décembre 1836.

5°) Léonie Flore CANTIN, née à Nantes le 7 juillet 1830, décédée au château de Vie à Commequiers, dont elle était la propriétaire, le 21 septembre 1909 ; elle avaitEmile ETIENNE épousé à Nantes le 1er février 1853, Emile René Antoine ETIENNE, raffineur de sucres, né à Nantes le 20 octobre 1824, y décédé le 2 mars 1895, fils de Jean Baptiste ETIENNE et de Sophie DESNOUES-DEROUET ; dont, entre autres :

1a) Lucie Fanny Marie ETIENNE, née à Nantes le 21 novembre 1857, y décédée le 29 octobre 1943 ; elle y avait épousé le 10 juillet 1883, Gustave Antonin LE CLERC, propriétaire, né à Nantes le 18 mai 1851, y décédé le 18 mars 1923, fils d’Auguste Marie François LE CLERC, armateur, juge au Tribunal de commerce de Nantes, directeur de la Caisse d’Epargne, et de Constance PONTALLIÉ ; dont, entre autres :

2a) Hélène Marie Lucie LE CLERC, née à Nantes le 26 janvier 1887, y décédé le 31 mai 1953 ; elle y avait épousé le 12 juillet 1911, François BARDOUL (1880-1947), ingénieur des Arts et Métiers, fils d’Olivier BARDOUL et d’Anne LEFEUVRE, dont au moins :

3a) Françoise Lucie Marie Josèphe BARDOUL, née à Nantes le 6 mars 1914, décédée à Commequiers le 14 novembre 1943 ; elle avait épousé à Nantes le 20 juin 1942, Henry Frédéric Aignan Joseph POMMERET, né à Nantes le 26 avril 1907, décédé le 15 mars 2004, fils de Roger Pierre Aignan Joseph POMMERET et d’Aline BRY, cette dernière sœur de Marie Emilie BRY, qui avait épousé Jacques Henri TAUDIÈRE, avocat et député (voir ci-dessus).

4a) Monique POMMERET, née à Nantes le 2 août 1943 ; elle y épousa le 12 juillet 1969, Gérard GAUDIN, représentant de commerce, magicien illusionniste, né à Nantes le 16 mars 1941, fils de Marie Joseph GAUDIN, maire de La Chapelle-Palluau, et de Marie Antoinette BRILLAUD de LAUJARDIÈRE. Dont postérité.

2b) Robert LE CLERC, propriétaire, né à Nantes le 16 février 1898, décédé à St-Maixent-sur-Vie le 27 janvier 1957 ; il avait épousé à Nantes le 6 février 1924, Madeleine Corinne Charlotte DESTOUCHES, fille d’Alfred Emile DESTOUCHES, armateur à Nantes, avocat, et de Jeanne LE ROUX.

3a) Claude Marie Raoul LE CLERC, né à Nantes le 4 mars 1929 ; il épousa à L’Hermenault le 8 juin 1954, Eliane Marie Eulalie Alix MERLAND de CHAILLÉ. Se reporter à cette famille pour la descendance.

3b) Jacqueline Marie Hélène LE CLERC, qui épousa à Larba (Algérie) le 23 décembre 1954, Gérard Marie Anne Chantal MERLAND de CHAILLÉ.

Pour revenir sur la page d’accueil afin de consulter une autre famille ou pour effectuer une recherche précise sur un patronyme, vous pouvez soit cliquer sur la favicone  V   qui se trouve tout en haut à gauche de la barre d’adresse, soit cliquer sur le bouton « home » ici à droite.

E-mail: kristian06@orange.fr