E-mail: kristian06@orange.fr

Pour revenir sur la page d’accueil afin de consulter une autre famille ou pour effectuer une recherche précise sur un patronyme, vous pouvez soit cliquer sur la favicone  V   qui se trouve tout en haut à gauche de la barre d’adresse, soit cliquer sur le bouton « home » ici à droite.


de SARODE

Famille originaire de Montferrat (Italie) dans le Piémont italien qui s’est installée dans plusieurs régions de France,

pour y travailler le verre ; sa noblesse fut confirmée en France

par M. Quentin de Richebourg le 8 janvier 1715


Altarre (Marquisat de Montferrat, Italie), Lyon, Nevers, Bretagne, Dordogne

St-Germain-de-Prinçay, Mesnard-la-Barotière, Mouchamps, Ste-Florence, Les Essarts, Ste-Cécile, Montournais,

Montaigu, Vendrennes, St-Denis-la-Chevasse, Saligny, St-Denis-la-Chevasse


Déposé le 21 décembre 2008 par Christian Frappier

Sources - Recherches

« Dictionnaire des Familles du Poitou » de Beauchet-Filleau

Registres Paroissiaux et d’Etat-Civil : Christian Frappier










1. Gaspard (Jassepard) SARODE, écuyer, originaire d’Altare, au marquisat de Montferrat, dans le Piémont italien ; il épousa Catherine MASSARO (MASAR), dont il eut au moins :

1°) Jozet SARODE

2°) Antoine SARODE, qui suit.

3°) Jeanne SARODE


2. Antoine SARODE, écuyer, épousa par contrat de mariage du 25 juin 1551 (Marquisat de Montferrat), Marguerite PONTÉ, fille de Pierre PONTÉ, écuyer, et de Rose JACQUET.

1°) Vincent SARODE, qui suit.

2°) Jacques SARODE, maître verrier à Lyon puis à Nevers en 1582 ; après la naissance de son dernier enfant, il semble avoir quitté Nevers, ville dans laquelle il n’était pas venu seul, mais accompagné d’une famille nombreuse de frères, beaux-frères et neveux, qui ont essaimé à travers le pays ; il épousa Marguerite SARA, dont il eut au moins :

1a) Joseph SARODE, né à Nevers vers 1585.

1b) Jehanni (Jean) SARODE, né à Nevers le 20 août 1587, baptisé le 20.

1c) Hugoné SARODE, né à Nevers le 19 février 1591.

1d) François SARODE, né à Nevers le 6 avril 1594.

1e) Catherine SARODE, née à Nevers le 16 octobre 1595.

1f) Jehan de SARODE, né à Nevers le 5 août 1597.

1g) François de SARODE, né à Nevers le 22 mai 1599.

3°) Antoinette SARODE, qui épousa Vincent PONTÉ, dont elle eut au moins :

1a) Horace PONTÉ, verrier.

1b) Marie PONTÉ, qui épousa Jean CASTELLAN, dont  postérité.

4°) Marguerite SARODE, qui épousa Jean PONTÉ.

5°) Léonie SARODE, qui épousa Vincent PARRON.


3. Vincent SARODE, écuyer, seigneur de la Mise Grande, qui est venu s’installer à Nevers, venant du marquisat de Montferrat, donc les ducs de Nevers étaient aussi les seigneurs ; il s’installa ensuite en Bretagne ; il épousa à Nantes le 24 décembre 1593, Jeanne BABIN, fille de Jean BABAIN, écuyer, et d’Angélique du BUISSON.

1°) Antoine Abraham SARODE, fut le père d’au moins un fils :

1a) Etienne SARODE

2°) Etienne SARODE, qui suit.

3°) François SARODE, qui épousa Catherine MORTEAU, dont il eut au moins :

1a) Marie SARODE, née à St-Germain-de-Prinçay le 5 avril 1697.

1b) François SARODE, né à St-Germain-de-Prinçay le 24 septembre 1700.


4. Etienne SARODE, écuyer, seigneur de la Theurière, sieur du Bignon, verrier à Javardan-en-Fercé (44), décédé à Thourie (35) le 13 février 1674 : il avait épousé d’abord le 25 avril 1650, Françoise SILLARD, née à Martigné-Ferchaud le 17 février 1618, veuve de Jean GENDRON, et fille de NH Julien SILLARD et de Louise de LA CHEVIÈRE ; puis à Fercé (44) le 9 avril 1665, Jeanne PERDRIER, née vers 1633, décédée à Thourie (35) le 15 décembre 1683, veuve de François MORIN, notaire à Thourie.

1°) Joseph de SARODE, écuyer, seigneur de la Dumière, né du premier mariage, décédé à Mesnard-la-Barotière (85) le 12 mars 1702, inhumé en l’église de Vendrennes ; il avait épousé par contrat du 4 août 1682 passé à Mouchamps, Suzanne VARENNE, décédée à Mesnard-la-Barotière le 12 février 1702, fille de François VARENNE, seigneur de la Lombardière, et de Judith THOMELET ; devenue veuve, elle se remaria à Sébastien BROSSARD, seigneur de la Brosse.

1a) Charlotte Aimée de SARODE, née à Mouchamps le 16 septembre 1687.

1b) Louise Gabrielle de SARODE, née à Mouchamps le 1er septembre 1688.

1c) Jeanne de SARODE, née à Mesnard-la-Barotière le 15 juillet 1691.

2°) Jeanne SARODE, née à Martigné-Ferchaud (35) le 13 octobre 1658.

3°) Charles de SARODE, écuyer, seigneur du Bignon, verrier, né du second mariage à Thourie (35) le 13 février 1666 ; il épousa par contrat du 31 janvier 1687, Aimée VARENNE, dont :

1a) Suzanne Aimée de SARODE, née à Ste-Florence le 28 mars 1692, nommé par Frédéric Henry de ROUSSY, écuyer, sieur de Beau Séjour ; elle est décédée à Vendrennes le 2 janvier 1708.

1b) Joseph SARODE, né à Mesnard-la-Barotière le 31 mars 1693, nommé par Messire Charles ROUAULT, chevalier, seigneur du Buignon, et Dlle Louise MESNARD.

1c) Jeanne SARODE, décédée à Vendrennes le 2 janvier 1708.

1d) Marie de SARODE, née à Ste-Florence le 6 avril 1695 ; elle y épousa d’abord le 16 juillet 1726, Alexandre de BRONDE, écuyer, seigneur des Fontenelles, né vers 1691 ; puis à Ste-Florence le 22 janvier 1742, Thomas François de LOUIS, écuyer, seigneur de Narbois, né à Orbec (14) le 9 avril 1710, veuve de Marguerite des LOGES et fils d’Annet de LOUIS et d’Elisabeth du MOULIERS de LA FOSSE.

1e) Françoise de SARODE, née à Mesnard-la-Barotière le 10 janvier 1701, y décédée le 17 septembre 1780, inhumée en présence de Jean François Olivier des AMOUREUX, son neveu, Joseph de SARODE, sieur de Bonnoeuvre, son cousin, et Me Mathurin BRACHET, aussi son cousin ; elle avait épousé Jacques des AMOUREUX, né vers 1702, décédé à Mesnard-la-Barotière le 3 mars 1737, fils de Jacques des AMOUREUX et de Jeanne BRICOU.

1f) Marie Anne de SARODE, née à Vendrennes le 19 juin 1708.

4°) François Antoine SARODE, né à Thourie (35) le 25 juillet 1667.

5°) Julienne SARODE, née à Thourie le 4 octobre 1668.

6°) Virgile Joseph de SARODE, qui suit.

7°) Marie de SARODE, née à Thourie (35) le 22 août 1673 ; elle épousa d’abord à Fercé (44) le 24 février 1705, Julien VERRON, charbonnier, né à Fercé le 30 octobre 1661, y décédé le 5 décembre 1707, fils de René VERRON et de Marie LE MÉTAYER ; puis à Fercé le 1er octobre 1708, Julien LEMAISTRE.


5. Virgile Joseph de SARODE, écuyer, seigneur du Verger, verrier à Vendrennes, né à Thourie (35) le 4 novembre 1671 ; il épousa aux Essarts le 26 octobre 1697, Marie Magdeleine CHAUMONT, née à Ste-Cécile le 14 septembre 1671, veuve de Jacques MASSAR, écuyer, seigneur de Missegrande, et fille de Pierre CHAUMONT, sieur du Planty, et de Suzanne de PLOUER.

1°) Suzanne de SARODE, née à Ste-Cécile le 11 septembre 1698, nommée par Me Jean MERLAND, sieur du Rozais, et Dlle Suzanne de SARODE ; elle est décédée à Ste-Florence le 12 juillet 1758 ; elle avait épousé d’abord à St-André-Goule-d’Oie le 26 novembre 1726, René Louis CHAPPEAU, né à Ste-Florence le 20 février 1705, fils de René Louis CHAPPEAU, sieur de la Boullaie, et de Louise SOULARD ; puis en 1735, Jean Baptiste GOURRAUD, sieur de la Gemaubretière, né à Mesnard-la-Barotière le 16 février 1707, notaire de la seigneurie de l’Herbergement-Ydreau, demeurant au logis de la Boulay à Ste-Florence, fils d’Alexandre GOURRAUD, sieur de la Bonnelière, et de Renée NICOLAS de LA NOUE.

2°) Jean Virgile de SARODE, né à Ste-Cécile le 26 août 1700.

3°) Henri Etienne de SARODE, né à Ste-Cécile le 16 août 1701.

4°) Céleste Marie de SARODE, née à Ste-Cécile le 30 décembre 1703, nommée par Messire Charles LE MAISTRE, chevalier, et Céleste Judith de LA VARENNE.

5°) Charles Joseph de SARODE, qui suit.

6°) Etienne Pierre de SARODE, écuyer, né vers 1712, décédé à Mesnard-la-Barotière le 30 juin 1746 ; il avait épousé à Vendrennes le 14 avril 1736, Charlotte Suzanne GRANGEREAU, fille de Calixte GRANGEREAU et de Marguerite OUVRARD.

1a) Charlotte Perrine de SARODE, née à Vendrennes le 13 août 1736, décédée à Mesnard-la-Barotière le 10 janvier 1740.

1b) Pierre René de SARODE, né à Vendrennes le 20 décembre 1737, y décédé le 8 mars 1740.

1c) Alexandre Etienne de SARODE, né à Vendrennes le 26 décembre 1738, nommé par Messire Alexandre de BRONDE, écuyer, et Dame Marie de SARODE.

1d) Jeanne Madeleine de SARODE, née à Vendrennes le 1er mars 1739, y décédée le 21 septembre suivant.

1e) Charles Olivier de SARODE, né à Vendrennes le 29 avril 1740, nommé par Olivier de LOUIS, sieur de Letardière, et Dlle Marie Angélique MARTIN.

1f) Marie Magdeleine de SARODE, née à Vendrennes le 15 septembre 1741, nommée par Messire Louis GORBIER et Dlle Marie Magdeleine de SARODE.


6. Charles Joseph de SARODE, chevalier, seigneur de Bonnoeuvre, né vers 1705, décédé à Vendrennes le 4 février 1743 ; il avait épousé d’abord Marie Anne de ROSSY ; puis vers 1736, Marie Magdeleine de LA TOUSCHE-LIMOUZINIÈRE, née vers 1700, décédée à Vendrennes le 15 février 1740, fille d’Henri de LA TOUSCHE-LIMOUZINIÈRE et de Madeleine de CHEVIGNÉ.

1°) Joseph Pierre de SARODE, sieur de Bonnoeuvre, né du premier mariage vers 1733, décédé à Mesnard-la-Barotière le 18 mai 1805 ; il avait épousé à Luçon le 5 mars 1753, Perrine REVELIÉ de BEAULIEU, née vers 1720, décédée à Vendrennes le 3 juillet 1778, fille d’Hilaire REVELIÉ et de Charlotte PETIT.

1a) Charles Jean de SARODE, né à Vendrennes le 4 décembre 1753, nommé par Jean Baptiste GOURAUD et Dlle Suzanne de SARODE.

1b) Suzanne Perrine de SARODE, née à Mesnard-la-Barotière le 15 octobre 1760.

2°) Henry Philippe de SARODE, né du second mariage, qui suit.

3°) Jeanne Madeleine de SARODE, née du second mariage à Vendrennes le 1er mars 1739, nommée par Joseph de SARODE, écuyer, et Dlle Jeanne BROSSARD.


7. Henri Philippe de SARODE, chevalier, Château de l'Aurière à St-Denis-la-Chevasseseigneur de Bonnoeuvre, né à Vendrennes le 9 mars 1738 ; il épousa d’abord à Fontenay-le-Comte le 20 mai 1767, Marie Eléonore HECTOR de TIRPOIL, née à Montilliers (49), fille de Jean Louis HECTOR, sieur de Tirepois, et de Marie Louise Modeste LEROY ; puis aux Essarts le 16 février 1773, Rose Marguerite LANDAIS, y née le 20 janvier 1743, y décédée le 14 juin 1818, fille de René Nicolas LANDAIS, sieur des Laudrières – lui-même fils de Jean LANDAIS et de Renée HUCHELOUP – et de Renée Charlotte HOUILLON.

1°) Marie Jeanne de SARODE, née du premier mariage à Saligny le 6 janvier 1770, y décédée le 13 janvier suivant.

2°) Rose Renée Désire de SARODE, née du second mariage à St-Denis-la-Chevasse le 28 juillet 1776, nommée par Messire Charles Alexandre de LA FONTENELLE, seigneur de la Chabotterie, et Dlle Marie Anne LANDAIS ; alors qu’elle est tout juste pubère, elle est demandée en mariage par François BONNEFONDS, fils d’un chaudronnier ; sa demande fut repoussée (Mémoires de Mme Deléard) ; elle reçut presque simultanément deux autres demandes en mariage de M. BOURDIE et de M. DELÉARD, et après réflexion, elle accorde sa main à ce dernier. Vers 1796, elle se remit à l’instruction pour elle-même et ses sœurs à qui elle tenait lieu d’institutrice elle suivit son mari au cours de ses déplacements, sauf lors de la campagne d’Espagne en 1823, où elle va chez sa cousine, Hortense VERDON, à la Forgetterie des Essarts ; elle est décédée le 14 novembre 1833 ; elle avait donc épousé à Belleville-sur-Vie le 27 mai 1801, Pierre Gabriel DÉLÉARD, chef de bataillon, chevalier de St-Louis et de la Légion d’honneur, né à Montaigu le 20 juillet 1772, décédé à Nantes le 11 mars 1849, fils de Jean DELÉARD, originaire du diocèse du Mans, et de Charlotte Luce ALLAIN ; dont au moins :

1a) Rose Adélaïde DELÉARD, né à Vieux-Pouzauges le 4 mars 1805 ; elle épousa aux Essarts le 6 juin 1827, Artus Eugène Charles Auguste CHAUVIN, médecin, né aux Essarts le 14 mars 1801, y décédée le 14 décembre 1870, fils de Zacharie Denis CHAUVIN, chirurgien, et de Marie Jeanne Magdeleine NADEAU.

3°) Marie Henriette de SARODE, née à Saligny le 15 juin 1777, nommée par NH Nicolas LANDAIS, sieur de la Gontrie, docteur en médecine, et Dlle Magdeleine de SARODE ; elle épousa le 17 mai 1802, Pierre Germain CHENAY, né vers 1771, officier de santé, chevalier de la Légion d’honneur, demeurant à Nueil-sous-les-Aubiers, fils de Pierre CHENAY et de Marie Anne HERVAIS.

4°) Suzanne Rosalie de SARODE, née à St-Denis-la-Chevasse le 2 octobre 1778, y décédée le 9 juillet 1820 ; elle avait épousé à Saligny le 12 mai 1818, Louis Aimé LABORDE, instituteur, propriétaire, né à Saligny le 8 septembre 1790, fils de René LABORDE et d’Anne Louise VEXIAU.

5°) Gabrielle Olympe de SARODE, née à la Bignonnière de St-Denis-la-Chevasse le 1er février 1780, décédée à l’Arnaudière de Beaufou le 20 février 1781.

6°) Henri Joseph de SARODE, qui suit.


8. Henri Joseph DESARODE, né à St-Denis-la-Chevasse le 22 juin 1781, décédé à Montournais le 14 juillet 1866 ; il y avait épousé le 25 juillet 1812, Marie Jeanne Adélaïde BARON de LA FUMOIRE, née à Montournais le 28 septembre 1787, y décédée le 5 juin 1858, fille de Pierre Henri BARON, sieur de la Fumoire, et de Marie Jacquette SAOULET, cette dernière, fille de Jacques SAOULET, sieur de Grandhcamps, notaire, et de Marie Magdeleine ALLAIRE de LANGEVINIÈRE.

1°) Henri Pierre Désiré DESARODE, né à Montournais le 22 octobre 1814, y décédé le 20 février 1887 il avait épousé à Montournais le 4 juillet 1854, Ursule LETELLIER, née aux Herbiers le 3 mars 1819, décédée à St-Mesmin le 25 septembre 1897, fille d’Alexandre Félix LETELLIER, officier de santé, huissier impérial et royal, et de Marie Félicité ÉPRON.

2°) Léontine Félicité DESARODE, née à Montournais le 4 février 1816 ; elle y épousa le 4 octobre 1836, Jean Félix HEINZMANN, conducteur des Ponts et Chaussées, né à Niort le 24 juin 1814, fils de Daniel HEINZMANN et de Catherine Désirée SAINT-MARC.

3°) Frédéric Adolphe DESARODE, né à Montournais le 15 juillet 1818, y décédé le 8 novembre suivant.

4°) Henriette Alexandrine DESARODE, née à Montournais le 12 février 1820, y décédée le 1er octobre 1821.

5°) Gustave Adolphe Ferdinand DESARODE, qui suit.

6°) Virginie Hyacinthe Adelina DESARODE, née à Montournais le 20 janvier 1825, décédée aux Sables d’Olonne le 7 mai 1896 ; elle avait épousé à Montournais le 4 juillet 1854, Gustave Benjamin Henri VERDON de LA MORLIÈRE, né aux Essarts le 14 juillet 1817, fils d’Hugues Augustin VERDON de LA MORLIÈRE et de Julie Thérèse Désirée EPRON.


9. Gustave Adolphe Ferdinand de SARODE, employé des Ponts et Chaussées, propriétaire à Nontron, né à Montournais le 3 août 1821, décédé à Nontron (Dordogne) le 28 mars 1899 ; il avait épousé à Montaigu le 16 novembre 1845, Euphrosie Marie Flavie BRILLOUET, née aux Herbiers le 11 février 1828, demeurant à Montaigu, fille de Me Pierre BRILLOUET, artiste vétérinaire, et de Dlle Flavie Valérie Marie Rose THÉVIN.

1°) Marie Louise Angela Charlotte de SARODE, née à Montaigu le 20 décembre 1848.

2°) Caroline Marie Marthe Adelina de SARODE, née à Montaigu le 5 décembre 1851.

3°)  Louise Adélaïde Alexandrine de SARODE, née à Montaigu le 21 mai 1853, y décédée le 27 octobre suivant.

4°) Gustave Henri Marie Joseph de SARODE, né à Montaigu le 14 novembre 1860, prêtre, décédé à St-Martin-le-Pin (Dordogne) le 21 mai 1887.

5°) Marguerite Henriette Marie Jeanne de SARODE, née à Montaigu le 29 juillet 1866 ; elle épousa à Nontron (24) le 13 mai 1900, Etienne Justin Joseph GARRIGUE, né à Piégut-Pluviers (24) le 13 mars 1868, y décédé le 6 juillet 1925.

1a) Pierre Justin GARRIGUE, né à Piégut-Pluviers le 11 février 1901, y décédé le 11 février suivant.

1b) Marie Elodie Justine GARRIGUE, née à Piégut-Pluviers le 19 juin 1980, décédée à Rougnac (16) le 9 mars 1980 ; elle avait épousé à Piégut-Pluviers le 22 octobre 1925, André Elie Marc VIGNERON, propriétaire, négociant, né à Abjat-sur-Nadiat (24) le 9 juillet 1898, décédé à Busserolles (24) le 29 juillet 1927.