E-mail: kristian06@orange.fr

Pour revenir sur la page d’accueil afin de consulter une autre famille ou pour effectuer une recherche précise sur un patronyme, vous pouvez soit cliquer sur la favicone  V   qui se trouve tout en haut à gauche de la barre d’adresse, soit cliquer sur le bouton « home » ici à droite.

FLEURY MICHON

FLEURY & MICHON

FLEURY : Breloux-la-Crèche (79), Paris, Benet, Ste-Hermine, Aizenay, La Roche-sur-Yon, Pouzauges

MICHON : St-Martin-de-Brem, St-Nicolas-de-Brem, Brétignolles-sur-Mer, Les Sables d’Olonne, Croix-de-Vie,

La Chapelle-Palluau, Vairé, L’Aiguillon-sur-Vie, La Roche-sur-Yon, Apremont, Coëx, St-Gilles-sur-Vie,

Aizenay, St-André-d’Ornay, Benet, Paris


Déposé le 25 mars 2017 par Christian Frappier

Sources - Recherches : Registres paroissiaux et d’Etat-Civil (Christian Frappier), relevés du CGV,

et de nombreux autres auteurs sur Généanet notamment : Laurent Mirallié, Bernard Jaunet, Robert Changeux, François Viollet,

Christian Robert, Jocelyne Burgaud, Michel Vallée, Jean-Claude Michon, Michel Rigalleau et quelques autres encore




L’aventure commerciale et familiale de Fleury Michon a démarré en région parisienne lorsque Félix FLEURY, négociant en porcs orginaire de Benet, dans le sud Vendéen, part s’installer à la capitale à la fin du 19e siècle.

L’affaire parisienne se développe avec le fils de Félix, un charcutier-traiteur basé à La Roche-sur-Yon qui émigre à son tour à Paris et s’associe avec son beau-frère, Gustave MICHON, commerçant. Le siège social reste parisien mais le retour des ateliers au pays natal se fait dans les années 1930. L’usine Fleury-Michon s’installe sur les hauteurs de Pouzauges en 1936, après le rachat, trois années plus tard, de la Société des Abattoirs de Vendée, une entreprise également créée à la fin du 19e siècle et dans laquelle était associé… Basile GONNORD, le grand-père d’Yves GONNORD, l’actuel PDG de l’entreprise FLEURY-MICHON. (Extrait « Les secrets du Miracle Economique Vendéen » dans le n° 12 des Recherches Vendéennes - Les Pionniers, ouvrage publié par la Sociéré d’Emulation de la Vendée et le Centre vendéen de recherches historiques).

De nombreux articles sont consacrés à ces familles et à l’entreprise Fleury-Michon, et sont accessibles sur le Web. Vous ne trouverez ici que l’aspect généalogique des Fleury et des Michon. Nombre de Vendéens, et d’autres, seront sans doute surpris de découvrir qu’ils sont cousins avec les créateurs d’une des plus grosses entreprises françaises, mais rencontreront aussi d’autres parentés plus étonnantes !


Christian FRAPPIER

 

 

 



FLEURY



1. Pierre FLEURY, marchand de porcs à Paris, négociant, aubergiste, né à Breloux-la-Crèche (Deux-Sèvres) le 18 mars 1831, fils de François FLEURY et de Louise PAPOT ; il avait épousé à Breloux-la-Crèche le 23 novembre 1853, Marie Amélie TOUCHARD, propriétaire, née à Benet (Vendée) le 28 octobre 1834, fille de Louis TOUCHARD et de Marie Jeanne NOUZILLE, et petite-fille de Pierre TOUCHARD, marchand de cochons à Benet.

1°) Lucien Alfred Félix FLEURY, qui suit.

2°) Pierre Paul Edmond Julien FLEURY, né à Benet le 25 février 1857, y décédé le 20 juillet 1861.

3°) Augustine Adelina Amélie FLEURY, née à Benet le 2 novembre 1858 ; elle y épousa le 25 septembre 1877, Lucien Edmond MICHON, commerçant, marchand de porcs, né à Aizenay le 8 mars 1849, fils d’Auguste Aimé MICHON, marchand de porcs, et de Marie Anne BOURON, dont la sœur, Rosalie Olive BOUTON, épousa Jean Marie Lucien MICHON, cousin de son mari. Pour la descendance, se reporter à la Famille MICHON, qui suit.

4°) Marie Louise Clotilde FLEURY, née à Benet le 1er janvier 1861 ; elle y épousa le 10 mai 1881, Eugène Louis Auguste BINEAU, propriétaire, né à Benet le 6 mai 1858, fils d’Auguste Mathieu BINEAU et de Marie LUCAS.

5°) Gustave Arthur Frédéric FLEURY, né à Benet le 17 janvier 1863, y décédé le 12 août 1905 ; il avait épousé Julia DAUTEL.

6°) Aristide Léopold FLEURY, né à Benet le 26 avril 1864.

7°) Léon Jacques FLEURY, né à Benet le 24 septembre 1865, y décédé le 10 novembre 1866.

8°) Jules Camille FLEURY, ingénieur agronome, marchand de porcs, né à Benet le 27 octobre 1867 ; il épousa Marie Noémie DAVID, née à Ste-Marie-de-Ré (17) le 25 août 1874, dont :

1a) Jean Pierre Louis FLEURY, né à Benet le 7 novembre 1885, y décédé le 7 septembre 1988 ; il avait d’abord épousé à Niort en 1921, Alice Jeanne MARCELIN ; puis en 1939, Lucienne MÉTAYER.

1b) Lucienne Marie Amélie FLEURY, née à Benet le 1er mars 1899, décédée à Paris le 15 décembre 1959 ; elle avait épousé à St-Gelais (79) en 1939, Jacques RENAUD.

1c) Albert FLEURY, né à Benet le 5 septembre 1900.

1d) Edmond FLEURY, né à Benet le 15 décembre 1901 ; il épousa à Pouzauges en 1926, Lucie RAINETEAU.

1e) Paul FLEURY, né à Benet le 4 janvier 1903 ; il épousa d’abord à Paris le 17 décembre 1927, Gabrielle Marie Blanche GRATADOUR ; puis à Paris en 1939, Emma Louise Irma VERRIELE.

1f) Maurice FLEURY, né à Benet le 4 décembre 1904, décédé à Paris le 14 juin 1956.

9°) Pierre FLEURY, marchand de porcs à Ste-Hermine, né à Benet le 17 septembre 1869, décédé à Nantes le 14 février 1949 ; il avait épousé à Ste-Hermine le 28 juin 1899, Eugénie Marie Gabrielle DELIGNÉ, née à Moutiers-sur-le-Lay le 3 novembre 1871, décédée à Ste-Hermine le 10 septembre 1906, fille d’Eugène Honoré DELIGNÉ, propriétaire, et d’Aimée Joséphine RAMBAUD.

1a) Hélène Marie Madeleine FLEURY, née à Ste-Hermine le 13 août 1901, décédée à Montbert le 7 novembre 1986 ; il avait épousé à Nantes le 10 décembre 1923, Charles Léon Jean MIRALLIÉ, née le 12 mai 1900, décédé à Nantes en 1966, fils de Charles Jean Joseph MIRALLIÉ, et de Léontine Gabrielle Marguerite MASSÉ, cette dernière, fille de Léon Samuel Ismaël MASSÉ, négociant, et de Léontine Marie Alexandrine PILLET, cette dernière encore, fille de Jean François PILLET et de Jeanne Aimée RAMBAUD. Dont postérité.

1b) Yvonne Marthe Andrée FLEURY, née à Ste-Hermine le 19 juillet 1905, décédée à St-Jean-de-Beugné le 23 mai 1907.

10°) Marie Amélie Louise FLEURY, née à Benet le 22 janvier 1873.

11°) Jean Baptiste Célestin Maurice FLEURY, né à Benet le 13 mars 1876, y décédé le 16 octobre 1913 ; il avait épousé à Coulognes-sur-l’Autize (79) le 23 juillet 1907, Louise Joséphine RAVARD.


2. Lucien Alfred Félix FLEURY, marchand de porcs, charcutier, né à Benet le 9 novembre 1854, décédé à La Roche-sur-Yon le 4 novembre 1961 ; il avait épousé à Aizenay le 6 avril 1880, Augustine Marie Phinonine MAQUIGNON, y née le 29 juillet 1855, fille d’Auguste Aimé MAQUIGNON, boulanger, et d’Aimée BOURON.

1°) Marie Augustine FLEURY, née à Aizenay le 7 juin 1881, décédée à La Roche-sur-Yon le 11 septembre 1936 ; elle épousa d’abord à Paris le 25 mai 1907, Gustave Victor Albert LANCHON ; puis à Paris le 20 mai 1916, Henri COTRET.

2°) Marie Marguerite Jeanne Amélie FLEURY, née à La Roche-sur-Yon le 16 février 1883, décédée à Paris le 19 juin 1979 ; elle avait épousé à La Roche-sur-Yon le 30 décembre 1907, Marcel CHAIGNEAU.

3°) Félix Jules Alfred Auguste FLEURY, qui suit.

4°) Phinonine Augustine Aimée FLEURY, née à La Roche-sur-Yon le 22 février 1886, y décédée le 28 août 1966 ; elle avait épousé à La Roche-sur-Yon le 4 novembre 1907, Aimé Jacques X (illisible).

5°) Pierre Jean François Baptiste Léopold FLEURY, né à La Roche-sur-Yon le 8 octobre 1888, décédé à Paris le 29 novembre 1982 ; il avait épousé à Paris le 6 octobre 1913, Germaine VIOLET, y née le 11 septembre 1888, y décédée en 1986.

Cliquez pour agrandir : Château du Deffend à Belleville-sur-Vie

3. Félix Jules Alfred Auguste FLEURY, né à La Roche-sur-Yon le 7 août 1884, y décédé le 4 novembre 1961 ; il avait épousé aux Clouzeaux le 3 octobre 1934, Régine Amélie Marie de FERIET, y née le 18 mai 1910, décédée à La Roche-sur-Yon le 2 août 1991, fille d’Ernest Louis de FERIET, propriétaire, et de Marie Louise CHEVANNE. Ils achetèrent le Deffend à Belleville-sur-Vie.


4. Françoise FLEURY, qui épousa Jacques CHARTIER, PDG de Fleury-Michon, maire de Pouzauges (1910-1980), fils d’Emile Auguste CHARTIER, attaché à la Banque de France, et de Mathilde Léontine Victoire VIOLLET ; ils eurent au moins une fille qui suit.


Yves Gonnord5. Geneviève CHARTIER, administratrice de Fleury-Michon, née le 27 octobre 1941 ; elle épousa le 3 juillet 1961, Yves René Marie GONNORD, docteur vétérinaire (1963), PDF de Fleury-Michon, vice-président du conseil de surveillance, né à Pouzauges le 27 juillet 1936, fils de Basile Emile Arsène GONNORD, marchand de bestiaux à Pouzauges, tout comme son père, son grand-père et son arrière grand-père, et de Lucie Marie Augustine MERLE.

1°) Pierre GONNORD, né en 1963.

2°) Grégoire GONNORD, né le 18 novembre 1964, président du Conseil d’Administrateur de Fleury-Michon ; il épousa Catherine BOUCHAYER, dont :Grégoire Gonnord

1a) Oscar GONNORD

1b) Capucine GONNORD

3°) Bertrand GONNORD

4°) Claire GONNORD

5°) Hervé GONNORD

6°) Marie GONNORD




MICHON



1. Rolland MICHON épousa Marie MAURIN, dont il eut au moins :

1°) Emery MICHON, qui épousa à St-Martin-de-Brem le 13 février 1703, Marie Anne MOSNEREAU, y née le 28juin 1681, fille d’André MOSNEREAU et de Magdeleine ROUILLÉ. Dont au moins :

1a) Jean MICHON, qui épousa à St-Martin-de-Brem le 10 août 1745, Louise RENAUDEAU, fille de Jean RENAUDEAU et de Gilberte RAFFIN.

2a) Louise MICHON, née à St-Martin-de-Brem le 25 juin 1746, y décédée le 24 janvier 1803.

2b) Jean Louis MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 23 février 1748.

2°) Pierre MICHON, qui suit.

3°) Jean MICHON, qui épousa à St-Martin-de-Brem le 7 janvier 1693, Françoise MOSNEREAU, y née le 9 novembre 1672, fille d’André MOSNEREAU et de Magdeleine ROUILLÉ.

1a) Nicolas MICHON, laboureur, qui épousa à St-Nicolas-de-Brem le 5 août 1721, Jeanne BÉNÉTEAU, fille de Jacques BÉNÉTEAU et de Marie ROUILLÉ.

2a) André MICHON, qui épousa à St-Martin-de-Brem le 12 juillet 1771, Hélène BÉNÉTEAU, y née le 5 mars 1735, fille de Jacques BÉNÉTEAU et de Françoise FRUCHARD.

2b) Nicolas MICHON, qui épousa à St-Nicolas-de-Brem le 24 février 1767, Marie GUIGNARD, y née le 10 novembre 1734, y décédée le 23 mai 1773, fille de Louis GUIGNARD et de Louise MOISEAU.

3a) Louis MICHON, né à St-Nicolas-de-Brem le 9 août 1768.

3b) Anne MICHON, née à St-Nicolas-de-Brem le 4 février 1771.

3c) Nicolas MICHON, cultivateur, né à St-Nicolas-de-Brem le 18 avril 1772, y décédé le 7 mars 1814 ; il y avait épousé le 17 mai 1797, Marie Magdeleine ARTAUD, née à Landevieille le 24 avril 1777, décédée à St-Nicolas-de-Brem le 20 octobre 1824, fille de François ARTAUD et de Marie BARBEAU.

4a) Marie Rose MICHON, née à St-Nicolas-de-Brem le 6 août 1799, y décédée le 19 octobre 1839 ; elle y avait épousé le 25 juillet 1821, Vincent POUCLET, meunier, né à Brétignolles le 9 janvier 1795, fils de Noël POUCLET et de Magdeleine DREILLARD. Dont postérité DUMAS, GILET.


2. Pierre MICHON, qui épousa à St-Martin-de-Brem le 7 janvier 1693, Thomasse MOSNEREAU, y née le 20 décembre 1667, fille d’André MOSNEREAU et de Magdeleine ROUILLÉ.

1°) Catherine MICHON, née vers 1693, décédée à Brétignolles-sur-Mer le 26 octobre 1767.

2°) Renée MICHON, née vers 1699, décédée à Brétignolles-sur-Mer le 27 décembre 1756 ; elle avait épousé Charles ROUX, dont au moins :

1a) Marie ROUX, qui épousa à Brétignolles-sur-Mer le 3 août 1757, son cousin, Louis MICHON, né vers 1726, décédé à Brétignolles-sur-Mer le 21 août 1791, fils de Louis MICHON et de Marie BÉCAUD. Voir ci-dessous.

3°) Louis MICHON, né vers 1700, décédé à Brétignolles-sur-Mer le 9 juillet 1768 ; il épousa Marie BÉCAUD, née vers 1704, décédée à Brétignolles-sur-Mer le 8 janvier 1769, dont :

1a) Marie MICHON, née vers 1722, décédée à Brétignolles-sur-Mer le 15 juin 1777 ; elle y avait épousé le 11 juillet 1747, Jacques MESNARD, fils de Jacques MESNARD et de Marguerite MOISEAU.

1b) Louis MICHON, né vers 1726, décédé à Brétignolles-sur-Mer le 21 août 1791 ; il y avait épousé le 3 août 1757, Marie ROUX, fille de Charles ROUX et de Renée MICHON, cette dernière, fille de Pierre MICHON et de Thomasse MOSNEREAU. Voir ci-dessous.

2a) Laurent MICHON, décédé à La Chapelle-Achard le 4 mai 1777.

2b) Marie Louise MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 28 juillet 1758, y décédée le 13 février 1760.

2c) Marie Renée Louise MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 5 juin 1760, y décédée le 14 mai 1786 ; elle y avait épousé le 26 février 1781, Joseph René CHAILLOU, né à Brétignolles-sur-Mer le 20 mai 1748, fils de René CHAILLOU et d’Anne FRUCHARD.

2d) Louis MICHON, cultivateur, né à Brétignolles-sur-Mer le 14 décembre 1761, y décédé le 13 mars 1807 ; il avait épousé aux Sables d’Olonne le 22 juin 1803, Jeanne SIMONNEAU, née à Challans le 3 mai 1762, décédée à Brétignolles-sur-Mer le 3 janvier 1818, fille de Julien SIMONNEAU et de Jeanne DOUCET, dont au moins :

3a) Louis Sébastien MICHON, cultivateur, propriétaire, né à Brétignolles-sur-Mer le 6 juillet 1806, y décédé le 14 novembre 1849 ; il y avait épousé le 21 août 1827, Rose RIVIÈRE, sage-femme, née à Brétignolles-sur-Mer le 26 janvier 1805, fille de François RIVIÈRE et de Marie Madeleine HILLAIRET.

4a) Aglaé Euphrosine MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 15 décembre 1828, décédée à La Chaize-Giraud le 7 septembre 1874 ; elle y avait épousé le 7 décembre 1849, Tranquille Clément AMÉLINEAU, né à La Chaize-Giraud le 4 mai 1820, y décédé le 16 mars 1894, fils de François Marie AMÉLINEAU et de Françoise VIAUD.

4b) Jacques Benoit MICHON, boulanger, né à Brétignolles-sur-Mer le 22 mai 1833, décédé aux Sables d’Olonne le 7 février 1883 ; il avait épousé à Coëx le 22 août 1855, Marie Séraphie GATEAU, couturière, née à Coëx le 14 février 1835, décédée aux Sables d’Olonne le 8 février 1871, fille de Pierre GATEAU et de Rose Marguerite GUÉRINEAU.

5a) Charles Louis Hippolyte MICHON, né à Coëx le 16 juillet 1856.

5b) Alcina Rose MICHON, née aux Sables d’Olonne le 20 novembre 1861 ; elle y avait épousé le 16 février 1884, Louis Jacques Maximin COUSSOT, marin pêcheur, né aux Sables d’Olonne le 6 mars 1859, fils de François Marie COUSSOT et de Victorine Rose Marie GROIZARD.

4c) Rose Henriette MICHON, lingère, née à Brétignolles-sur-Mer le 14 avril 1836 ; elle y épousa le 16 janvier 1856, Augustin Hippolyte RAFFIN, forgeron, né à La Chaize-Giraud le 3 juillet 1825, fils de Pierre RAFFIN – lui-même fils de Pierre Jean RAFFIN et de Marie Angélique Magdeleine MARCETTEAU – et de Marie Magdeleine Rose MARCETTEAU.

2e) Jacques Benoît MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 6 octobre 1763 ; il y épousa le 10 juin 1788, Marie Louise CHAILLOU, fille d’André CHAILLOU et de Marie RENAUDEAU, dont au moins :

3a) Marie Magdeleine Louise MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 21 mai 1790.

2f) Marie Jeanne MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 14 octobre 1765, y décédée le 16 octobre 1766.

1c) Jacques MICHON, menuisier, né vers 1730, décédé à Brétignolles-sur-Mer le 19 novembre 1786 ; il y avait épousé le 5 juillet 1774, Marie Gabrielle PATEAU, née à Brétignolles-sur-Mer le 1er août 1740, fille de Jean PATEAU et de Jeanne PAPIN.

2a) Catherine MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 15 septembre 1782, y décédée le 29 octobre 1785.

1d) Jean MICHON, né vers 1734, décédé à Brétignolles-sur-Mer le 2 mai 1814 ; il y avait épousé le 9 juillet 1765, Marie Anne PATEAU, née à Brétignolles-sur-Mer vers 1733, y décédée le 4 mai 1801, fille de Jean PATEAU et de Jeanne PAPIN.

2a) Jean Marie Joseph MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 10 décembre 1766, y décédé le 25 avril 1801 ; il y avait épousé le 10 février 1797, Françoise Marguerite PAPIN, née à Brétignolles-sur-Mer le 14 décembre 1768, fille de Nicolas PAPIN et d’Aimée PAPIN.

3a) Jean MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 24 décembre 1797 ; il y épousa le 18 janvier 1832, Marie Félicité MÉNARD, fille de Denis MÉNARD et de Marie Françoise BARREAU.

4a) Marie Eulalie MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 19 mars 1845 ; elle y épousa le 2 mai 1865, Pierre Jacques NOBIRON, y né le 14 septembre 1838, fils de Constant Armand NOBIRON et de Marie Anne MERCEREAU. Dont postérité.

3b) Pierre MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 8 septembre 1799, décédé à Croix-de-Vie le 22 février 1835 ; il y épousa le 25 mai 1830, sa cousine, Marie Anne MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 19 septembre 1807, décédée à Brétignolles-sur-Mer le 12 août 1854, fille de Louis Charles MICHON et de Thérèse RAFFIN ; devenue veuve, elle épousa ensuite à Brétignolles-sur-Mer le 4 mai 1836, Charles Marie BLANCHARD, préposé aux Douanes, puis marchand cabaretier, né à Brétignolles-sur-Mer le 24 novembre 1803, veuf de Rosalie BUTOT, et fils de Jacques BLANCHARD, cabaretier-aubergiste, et de Rose HILLAIRET.

4a) Marie Anne Eulalie MICHON, née à Croix-de-Vie le 14 mars 1834, qui épousa à Brétignolles-sur-Mer le 22 novembre 1854, Jacques Henri GAUVRIT, né à Brétignolles-sur-Mer le 22 juin 1825, cultivateur, fils de Jacques Abraham GAUVRIT, meunier, et de Marie GRONDIN, décédée à Brétignolles-sur-Mer le 19 octobre 1832. Dont postérité. Mariage en présence de M. BLANCHARD, percepteur à Challans, oncle de l’épouse à la mode de Bretagne, Jean GRONDIN, propriétaire, oncle de l’époux. Dont au moins :

5a) Henri Jules GAUVRIT, né à Brétignolles-sur-Mer le 24 mai 1861 ; il y épousa le 15 novembre 1882, Marie Thérèse FRUCHARD, née à Brétignolles-sur-Mer le 6 mai 1863, fille de Félix FRUCHARD et d’Eléonore LETARD.

2b) Louis Charles MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 5 octobre 1768, décédé à St-Gilles-sur-Vie le 23 décembre 1843 ; il avait épousé d’abord à Brétignolles-sur-Mer le 10 février 1797, Thérèse RAFFIN, y née le 11 novembre 1769, fille de Julien RAFFIN et de Marie Thérèse ROUX ; puis à Brétignolles-sur-Mer le 26 octobre 1814, Marie PATEAU, née à St-Julien-des-Landes le 30 août 1789, fille de Michel PATEAU et de Françoise MOISEAU.

3a) Jacques MICHON, né du premier mariage à Brétignolles-sur-Mer le 11 août 1798.

3b) Marie Thérèse MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 10 avril 1800, y décédée le 4 mai 1801.

3c) Jean Louis MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 26 novembre 1803 ; il y épousa le 14 février 1832, Françoise Claire CHAILLOT, née à Brétignolles-sur-Mer le 14 septembre 1803, fille de François Marie CHAILLOT et de Louise Catherine CHAILLOU.

4a) Marie Geneviève MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 12 octobre 1834 ; elle y épousa le 22 janvier 1861, Jean Adolphe PAPIN, cultivateur, né à Brétignolles-sur-Mer le 23 avril 1834, fils de Pierre André PAPIN et d’Aimée Rose GRONDIN.

4b) Charles Louis MICHON, propriétaire, né à Brétignolles-sur-Mer le 9 mai 1836, y décédé le 18 mars 1883 ; il avait épousé à La Chaize-Giraud le 2 mai 1866, Marie Joséphine Léopoldine MARCETTEAU, y née le 26 janvier 1843, décédée à Brétignolles-sur-Mer le 26 avril 1872, fille de Jacques Abraham MARCETTEAU et de Marie Joséphine TESSON, cette dernière, fille de Pierre François TESSON, et de Marie Anne MICHON, cette dernière encore, fille de Jacques Louis MICHON, marchand, et de Marie Anne PÉROCHEAU. Voir par ailleurs dans cette généalogie.

5a) Marie Elisabeth MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 21 novembre 1868, y décédée le 5 janvier 1950 ; elle y avait épousé le 2 septembre 1890, Louis Eugène PUIROUX, propriétaire, né à Brétignolles-sur-Mer le 18 avril 1862, y décédé le 27 août 1944, fils de Jean Baptiste PUIROUX, propriétaire, et de Célestine PUIROUX.

5b) Pierre Marie Stanislas MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 21 novembre 1870, y décédé le 11 décembre 1870.

3d) Marie Anne MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 19 septembre 1807 ; elle y épousa d’abord le 25 mai 1830, son cousin, Pierre MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 8 septembre 1799, fils de Jean Marie Joseph MICHON et de Françoise Marguerite PAPIN ; puis le 4 mai 1836, Charles Marie BLANCHARD, préposé aux Douanes, marchand cabaretier, né à Brétignolles-sur-Mer le 24 novembre 1803, veuf de Rosalie BUTOT, et fils de Jacques BLANCHARD, cabaretier et aubergiste, et de Rose HILLAIRET. Voir ci-dessus.

3e) Pierre Jean Baptiste MICHON, né le 17 novembre 1810 ; sous-brigadier des Douanes, il épousa à Brétignolles-sur-Mer le 16 juillet 1845, Marie Sévère RENAUDEAU, y née le 21 mars 1814, y décédée le 15 juillet 1878, fille de Pierre RENAUDEAU et de Françoise Constance RAFFIN.

3f) Marie Geneviève MICHON, née du second mariage à Brétignolles-sur-Mer le 12 juillet 1816 ; elle y épousa le 24 avril 1833, Louis Constant MIGNÉ, né à L’Aiguillon-sur-Vie le 20 mars 1801, fils d’André MIGNÉ et de Marie Magdeleine Catherine FUSELIER.

3g) Marie Aimée MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 10 août 1819, décédée aux Sables d’Olonne le 5 février 1904 ; elle épousa à St-Gilles-sur-Vie le 15 mai 1839, Jean Louis GAS, né à Givrand le 18 mai 1811, fils de Pierre GAS et de Marie BROSSARD.

3h) Marie Anne MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 30 juillet 1823 ; elle épousa à St-Gilles-sur-Vie le 23 juin 1847, Jacques Louis NOMBALAIS, né à Landevieille le 27 mai 1808, décédé à Brétignolles-sur-Mer le 14 juillet 1888, fils de Jacques NOMBALAIS et de Marie Jeanne CHAILLOT.

2c) Jacques MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 12 octobre 1770, y décédé le 22 janvier 1801 ; il y avait épousé le 19 janvier 1799, Marie Jeanne ROUX, née à Brétignolles-sur-Mer le 2 avril 1779, y décédée le 27 novembre 1800, fille d’André ROUX et de Marie Sébastienne MÉNARD ; dont au moins :

3a) Marie Aimée MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 29 avril 1800, y décédée le 20 août 1821 ; elle y avait épousé le 26 juin 1816, Jacques Eloi GAUVRIT, farinier, fils de Jacques GAUVRIT et de Marie AMÉLINEAU.

2d) Marie Anne MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 7 janvier 1774 ; elle y épousa le 15 février 1803, Jacques ROUX, laboureur, né à Brétignolles-sur-Mer le 8 décembre 1776, y décédé le 29 novembre 1812, fils d’André ROUX et de Marie Sébastienne MÉNARD.

2e) Marie Louise MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 6 septembre 1775.

2f) Aimée Rose MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 4 février 1778, y décédée le 16 août 1782.

2g) Pierre MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 23 décembre 1779, y décédé le 2 septembre 1800.

1e) Catherine MICHON, née vers 1734, décédée à Brétignolles-sur-Mer le 3 août 1757 ; elle y épousa le 3 août 1757, André RENAUD, fils de Pierre RENAUD.

2a) Catherine Rose RENAUD, qui épousa à Brétignolles-sur-Mer le 19 février 1798, Pierre NOBIRON, né à Brétignolles-sur-Mer le 11 juin 1768, fils de Jean NOBIRON et de Jacques PATEAU.

1f) Louise MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 26 février 1738, y décédée le 10 septembre 1797.

1g) Pierre François MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 4 octobre 1741 ; il épousa à La Roche-sur-Yon le 29 janvier 1771, Marie RICHER, fille de François RICHER, maréchal ferrant, et de Marie RABREAU.

4°) Jean MICHON, qui suit.


3. Jean MICHON, né vers 1707, décédé à Brétignolles-sur-Mer le 21 août 1782 ; il avait épousé à St-Martin-de-Brem le 8 mars 1734, Louise RENAUDEAU, née vers 1705, décédée à Brétignolles-sur-Mer le 5 octobre 1789, fille de Louis RENAUDEAU et d’Andrée FAVEREAU.

1°) Pierre MICHON, qui suit.

2°) Marie MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 12 novembre 1740.

3°) Marie MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 22 février 1744.

4°) Jacques Louis MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 22 février 1744, y décédé le 26 février 1745.

5°) Marie Jeanne MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 10 mars 1746, y décédée le 6 décembre 1763.

6°) Louise MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 25 juin 1746, y décédée le 24 janvier 1803.

7°) Marie Louise MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 8 février 1748, y décédée le 26 avril 1749.

8°) Jacques Louis MICHON, marchand, né à Brétignolles-sur-Mer le 23 février 1751, y décédé le 22 juin 1822 ; il avait épousé à Brétignolles-sur-Mer le 16 juin 1778, Marie Anne PÉROCHEAU, née à La Chapelle-Palluau le 6 juillet 1754, décédée à Brétignolles-sur-Mer le 27 juin 1791, fille de Jean PÉROCHEAU et de Marie Anne RAOULT.

1a) René François MICHON, propriétaire, né à Brétignolles-sur-Mer le 29 juillet 1779, décédé à La Chapelle-Palluau le 24 mai 1854 ; il y épousa le 15 janvier 1809, Catherine GRONDIN, née à La Chapelle-Palluau le 10 janvier 1785, y décédée le 27 septembre 1854, fille de Charles GRONDIN et de Louise Jacquette CHAUVEAU.

2a) René Charles MICHON, né à La Chapelle-Palluau le 28 avril 1810.

2b) Jacques Aimé MICHON, propriétaire, maréchal-ferrant, né à La Chapelle-Palluau le 23 octobre 1811.

2c) Pierre MICHON, propriétaire, tailleur, né à La Chapelle-Palluau le 9 janvier 1813, y décédé le 18 novembre 1818 ; il y avait épousé le 8 mai 1849, Marie COUTURIER, née à la Chapelle-Palluau le 24 avril 1820, fille de Pierre COUTURIER et de Jeanne GRONDIN. Dont au moins :

3a) Marie MICHON, née à La Chapelle-Palluau le 9 août 1853

3b) Léonide Alida Marie MICHON, née à La Chapelle-Palluau le 13 août 1857.

2d) Jean Louis MICHON, né à La Chapelle-Palluau le 10 novembre 1814.

2e) Marie Victoire MICHON, née à La Chapelle-Palluau le 19 août 1818, y décédée le 13 février 1876 ; elle y avait épousé le 16 novembre 1844, David FAVROULT, né à La Chapelle-Palluau le 16 janvier 1815, fils de Pierre FAVROULT et de Rose MORISSET. Dont postérité.

2f) Suzanne Louise MICHON, née à La Chapelle-Palluau le 19 février 1820, y décédée le 24 mars 1871 ; elle y avait épousé le 29 août 1843, Jean François CHAUVREAU, né à La Chapelle-Palluau le 11 septembre 1809.

2g) Rosalie Olympe MICHON, née à La Chapelle-Palluau le 1er février 1822, décédée à Maché le 17 septembre 1891 ; elle avait épousé à La Chapelle-Palluau le 23 novembre 1845, Fortuné Zacharie RIGALLEAU, charpentier, né à Palluau le 30 novembre 1821, décédé à La Chapelle-Palluau le 28 juin 1884, fils de Joseph Zacharie RIGALLEAU et d’Olympe REDIER.

2h) Véronique Françoise MICHON, née à La Chapelle-Palluau le 29 décembre 1823, y décédée le 27 mars 1892 ; elle avait épousé à Maché le 9 septembre 1850, Benjamin Prosper RIGALLEAU, charpentier, né à Maché le 29 juillet 1824, décédé à La Chapelle-Palluau le 24 octobre 1890, fils de Joseph Zacharie RIGALLEAU et d’Olympe REDIER.

2i) René MICHON, né à La Chapelle-Palluau le 10 juin 1827 ; il y épousa le 28 novembre 1855, Madeleine DOUCET, née à La Chapelle-Palluau le 20 novembre 1823, fille de Jean DOUCET et de Marie GRONDIN.

3a) René MICHON, né à La Chapelle-Palluau le 14 juillet 1856, décédé le 19 décembre 1893.

3b) Marie Elisa MICHON, née à La Chapelle-Palluau le 26 mai 1860.

1b) Jean Jacques MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 2 février 1781, y décédé le 25 mai 1781.

1c) Jean Jacques MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 28 juillet 1782, y décédé le 7 septembre suivant.

1d) Jacques Aimé MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 12 octobre 1783.

1e) André Jacques MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 12 octobre 1783.

1f) Marie Anne MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 6 décembre 1784, décédée à La Chaize-Giraud le 22 juillet 1859 ; elle avait épousé à Brétignolles-sur-Mer le 25 janvier 1813, Pierre François TESSON, né à La Chaize-Giraud le 16 février 1780, y décédé le 24 mai 1859, fils de Louis TESSON et de Marie Françoise Denise CHANTECLAIR ; dont, entre autres :

2a) Marie Joséphine TESSON, né à La Chaize-Giraud le 8 novembre 1821, y décédée le 6 juillet 1888 ; elle y avait épousé le 12 janvier 1842, Jacques Abraham MARCETTEAU, marchand et aubergiste, né à La Chaize-Giraud le 5 mai 1814, y décédé le 23 avril 1895, fils de Jacques Abraham MARCETTEAU, marchand boucher, et d’Adélaïde Julie GUÉRINEAU.

1g) Jacques Aimé MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 16 février 1786, décédé à St-Martin-de-Brem le 27 janvier 1844.

1h) Louis Pierre MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 12 mai 1787.

1i) Madeleine Catherine MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 29 juin 1788, y décédée le 5 août 1788.

1j) Joséphine Félicité MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 29 septembre 1789, y décédée le 18 mai 1821 ; elle y avait épousé le 26 janvier 1814, Louis André TESSON, marchand, né à La Chaize-Giraud le 1er mars 1791, décédé à Brétignolles-sur-Mer le 28 octobre 1868, fils de Louis TESSON et de Marie Françoise Denise CHANTECLAIR ; dont postérité.

9°) Pierre Prudent MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 6 avril 1752.


4. Pierre MICHON, marchand et fermier, né à Brétignolles-sur-Mer le 4 novembre 1737, y décédé le 12 septembre 1784 ; il avait épousé à St-Hilaire-de-Riez le 9 février 1768, Marie Louise MORISSEAU, née vers 1751, décédée à Brétignolles-sur-Mer le 21 septembre 1819, fille de Jacques MORISSEAU et de Marie RENAUD.

1°) Marie Anne MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 3 août 1769, y décédée le 25 août suivant.

2°) Pierre MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 21 octobre 1770 ; il y épousa le 18 novembre 1800, Marie Suzanne MERCEREAU, née à St-Gilles-sur-Vie le 30 mars 1778, fille de Jacques François Joseph MERCEREAU, greffier de l’amirauté de St-Gilles, et de Marie Anne Julie ROUILLÉ ; dont au moins :

1a) Marie Julie MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 14 mai 1802.

3°) Jacques Marie MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 17 janvier 1772.

4°) Marie Louise MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 3 octobre 1773, y décédée le 17 mars 1774.

5°) Marie Jeanne Magdeleine MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 24 février 1775 ; elle épousa à Landevieille le 16 mars 1797, Jean GIRARD, né à Landevieille le 24 novembre 1801, fils de Jean GIRARD et de Marie CHEVALIER.

6°) Louise Aimée MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 4 avril 1776, y décédée le 27 octobre 1831 ; elle y avait épousé le 29 janvier 1797, Charles PÉNARD, né à Brétignolles-sur-Mer le 29 mai 1770, y décédé le 23 novembre 1848, fils de Jacques PENARD et de Françoise BÉNÉTEAU.

7°) Jean Marie Joseph MICHON, qui suit.

8°) Charles René MICHON, né à Brétignolles-sur-Mer le 9 octobre 1778.

9°) Jeanne Rose MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 27 avril 1780, décédée à St-Nicolas-de-Brem le 1er janvier 1857 ; elle avait épousé à Brétignolles-sur-Mer le 18 février 1805, René Nicolas FRUCHARD, né à St-Nicolas-de-Brem le 1er mars 1767, décédé à Brétignolles-sur-Mer le 5 janvier 1839, fils de René Nicolas FRUCHARD et de Marie BÉNÉTEAU.

10°) Honorée Charlotte MICHON, née à Brétignolles-sur-Mer le 3 janvier 1784, décédée à St-Nicolas-de-Brem le 25 août 1808 ; elle avait épousé à Brétignolles-sur-Mer le 18 février 1805, Jacques Barthélémy LAURENT, né à St-Nicolas-de-Brem le 31 mars 1782, y décédé le 25 mai 1857, fils de Barthélémy LAURENT et de Marie Jeanne BÉNÉTEAU.


5. Jean Marie Joseph MICHON, est dit âgé de 22 ans et originaire de Brétignolles lors de son mariage, décédé à L’Aiguillon-sur-Vie le 10 février 1837 : cultivateur et marchand, il épousa à Landevieille le 29 janvier 1799 (10 pluviose an VII), Marie Françoise Angèle RAFFIN, née à L’Aiguillon-sur-Vie le 5 octobre 1776, y décédée le 14 décembre 1859, fille de François RAFFIN et de Marie Françoise MARCHAND.

1°) Jean Marie MICHON, marchand et aubergiste, né à Brétignolles-sur-Mer le 8 septembre 1799, décédé à L’Aiguillon-sur-Vie le 4 décembre 1861 ; il avait épousé à St-Julien-des-Landes le 17 juin 1823, Marie Aimée GAUVRIT, y née le 18 décembre 1804, décédée à L’Aiguillon-sur-Vie le 16 novembre 1859, fille de Jean Marie GAUVRIT et de Marie BOISLIVEAU.

1a) Jean Marie Lucien MICHON, boulanger, né à Vairé le 12 septembre 1824 ; il épousa à Aizenay le 12 janvier 1848, Rosalie Olive BOURON, propriétaire, y née le 28 septembre 1825, fille de Louis BOURON et de Françoise GUILBAUD.

1b) Adeline Louise MICHON, née à L’Aiguillon-sur-Vie le 26 août 1826.

1c) Jules Amédée MICHON, commissaire de police, propriétaire, né à L’Aiguillon-sur-Vie le 12 octobre 1828, y décédé le 15 février 1905 ; déclaration du décès par Dosithée Aristide MICHON, 62 ans, propriétaire à Nantes, gendre du défunt, et Léandre MICHON, 74 ans, son frère ; il avait épousé Armance Louise BOISLIVEAU, née à Luçon le 17 novembre 1836, décédée à L’Aiguillon-sur-Vie le 21 janvier 1920, fille de Louis François BOISLIVEAU et de Bénote Armance Adèle COUTURIER ; dont au moins :

2a) Marie MICHON, née en 1962.

1d) Antoine Léandre Emilien MICHON, négociant en mercerie, né à L’Aiguillon-sur-Vie le 11 mai 1831, y décédé le 5 février 1915 ; il avait épousé à Olonne-sur-Mer le 27 août 1861, Adélaïde Rose Constance GUINEMAND, y née le 4 février 1833, décédée à L’Aiguillon-sur-Vie en 1906, fille de Pierre Maurice Lazare GUINEMAND, marchand de sel, et de Marie Françoise Adélaïde THOMAS.

2a) Marie Léonide Artémisse MICHON, née à L’Aiguillon-sur-Vie le 23 mars 1863, décédée à La Roche-sur-Yon le 5 janvier 1951 ; elle avait épousé à L’Aiguillon-sur-Vie le 2 septembre 1891, Hippolyte Eugène André BOUTELIER, né aux Essarts le 28 février 1862, décédé à La Roche-sur-Yon le 8 décembre 1934, fils de Charles BOUTELIER, d’Annepont (17) et de Henriette Anastasie BORDRON, des Essarts.

3a) Maurice Ferdinand LéaCliquez sur la phto pour agrandir : Sépulture du Professeur Boutelier et de sa famille dans le cimetière du Point du Jour à La Roche-sur-Yonndre Armand André BOUTELIER, docteur en médecine, maire de La Roche-sur-Yon de mars 1959 à novembre 1961, né à La Roche-sur-Yon le 29 septembre 1892, décédé à Neuilly-sur-Seine (92) le 16 novembre 1961, inhumé à La Roche-sur-Yon ; il avait épousé à Montgeron (91) le 23 janvier 1926, Fanny Aline Geneviève Suzanne MARIE, y née le 8 août 1902, décédée à Paris le 8 septembre 1997, fille de Charles René MARIE, docteur en médecine, et de Berthe Jeanne Marie Clémence FLOURENS. Dont postérité.

Berthe FLOURENS ci-dessus était la fille d’Abel FLOURENS, conseiller d’Etat, dont le grand-père maternel, Gabriel Joseph CLÉMENT, était général et baron d’Aërzen et de l’Empire.  La fille du baron, nommée Aline CLÉMENT d’AËRZEN épousa Jean-PieBruno Gollnischrre FLOURENS, membre de l’Institut de France, membre de l’Académie française, député et pair de France. Leur fils, Emile FLOURENS (1841-1920) fut conseiller d’Etat, directeur des Cultes, et ministre des Affaires étrangères ; il épousa Emma FOURNIER, fille d’un économiste, sénateur et pair de France. Leur fille, Cornélia FLOURENS (1890-1982), épousa Maurice GOLLNISCH, et furent les grands-parents de Bruno GOLLNISCH-FLOURENS, docteur en droit, diplômé de langues orientales, avocat, homme politique, député européen, ancien vice-président du Front National.

3b) René Charles Eugène BOUTELIER, né à La Roche-sur-Yon le 5 mars 1895, « mort pour la France » au combat de Ressons-sur-Matz (60). Mobilisé alors qu’il était encore étudiant en droit à Angers et était fiancé à Berthe LECOCONNIER, il fut tué au front alors qu’il réparait une ligne téléphonique ; il est représenté sur le tableau à la mémoire des Morts pour la France, au fond de l’église St-Louis à La Roche-sur-Yon : il serre le drapeau dans ses bras.

3c) Charles Hippolyte Fernand André BOUTELIER, épicier en gros, propriétaire sylviculteur, né à La Roche-sur-Yon le 16 juillet 1903, y décédé le 30 août 1978 ; il avait épousé d’abord à La Roche-sur-Yon le 8 janvier 1930, Jeanne Aline CACAUD, née au Poiré-sur-Vie le 4 novembre 1907, décédée à La Roche-sur-Yon le 26 mars 1937, fille d’Alfred Emmanuel CACAUD, pharmacien au Poiré-sur-Vie, et d’Emilienne Ernestine Adélaïde Marie GENDREAU ; puis à Nantes le 16 mai 1947, Madeleine POINCET, née à Nantes le 9 mai 1913, décédée à La Roche-sur-Yon le 14 septembre 2001, fille de Louis POINCET et de Marie Agathe BORRY.

4a) Renée Emilienne Marie Jane BOUTELIER, née du premier mariage, qui épousa Yves Paul Alain Marie LUSTEAU, dont postérité.

4b) Marie-Jeanne BOUTELIER, qui épousa Jean POINCET, dont postérité.

4c) Charles Henri Hippolyte Jean BOUTELIER, qui épousa Suzanne Marie-Claude SUJET, dont postérité.

4d) Jean Charles BOUTELIER, né du second mariage, qui épousa Réjane TRICHET, dont postérité.

4e) Maurice Jean-Marie BOUTELIER, qui épousa d’abord Françoise DEVIS, puis Marie-Louise GUILLEMOT, dont postérité.

2b) Emile Léopold Aristide MICHON, né à L’Aiguillon-sur-Vie le 8 août 1Cliquez sur la photo pour agrandir : Sépulture Michon Fillon dans le cimetière du Point du Jour à La Roche-sur-Yon865, y décédé en 1958.

2c) Alexandre Henri MICHON, pharmacien, né à L’Aiguillon-sur-Vie le 15 octobre 1871, décédé à La Roche-sur-Yon le 17 mars 1935 ; il y avait épousé le 24 janvier 1898, Marie Amélie Marguerite FILLON, née à La Roche-sur-Yon le 17 mai 1876, y décédée le 22 août 1947, fille de Vincent Arsène FILLON, médecin à Chantonnay, et d’Amélie CHASSANT.

3a) Henri Pierre Vincent MICHON, docteur en médecine, né à La Roche-sur-Yon le 30 novembre 1898, décédé aux Sables d’Olonne le 16 juin 1994 ; il avait épousé à Nantes le 19 septembre 1932, Marie Louise Madeleine THIBAUDEAU, née à Paimpol (22) le 15 octobre 1901, décédée à Neuilly-sur-Seine le 25 mars 1966, fille de Joseph Louis THIBAUDEAU, vétérinaire, et d’Emilie MARVIN.

4a) Yves Henri Alexandre Armand MICHON, marié à Suzanne DULUC, dont :

5a) Hubert Daniel Jean MICHON

5b) Christelle Brigitte Pierrette MICHON

5c) Vincent Laurent André MICHON

4b) Jean-Pierre Louis MICHON, marié à Doris Adelgard EXLER, dont :

5a) Sonia Suzanne MICHON

5b) Arnaud Jean MICHON

3b) Yvonne Adélaïde Amélie MICHON, née à La Roche-sur-Yon le 13 janvier 1900, y décédée le 6 juillet 1988 ; elle avait épousé à Bordeaux le 21 juillet 1934, Philippe Guillaume Marie FABRE.

3c) Pierre LéandreCliquez sur la photo pour agrandir : Autre sépulture de la Famille Michon et alliés au cimetière du Point du Jour à La Roche-sur-Yon Jean MICHON, architecte, né à La Roche-sur-Yon le 12 décembre 1901, y décédé le 14 juillet 1993 ; il avait épousé à Montpellier (34) le 30 octobre 1946, Francine CHASSANT, y née le 1er janvier 1913, décédée à La Roche-sur-Yon le 1er juin 2000, fille de Louis Maurice CHASSANT – ce dernier fils de Florent CHASSANT et de Célestine Aimée Virginie FAUCHERON – et d’Eugénie Joséphine Louise PUEL. Dont au moins :

4a) Marie-France MICHON, mariée à Majed EL-HUSSEINI.

3d) Madeleine Paule Augustine Marguerite MICHON, née à La Roche-sur-Yon le 26 janvier 1905, y décédée le 5 juillet 1998 ; elle y avait épousé le 18 juin 1948, Lucien Louis Eugène CHRISTOFLEAU.

2e) Maurice MICHON (1917-2008), docteur en médecine, mariée à Marie-Thérèse CORBILLÉ (1918-2003), fille de Similien CORBILLÉ et de Marthe Elvira PINGET.

3a) Danielle Madeleine Jacques Marie MICHON, mariée à Frédéric BON.

3b) Jean-Claude Pierre Alexandre MICHON, marié à Marguerite BRANCHU.

3c) François Yves Similien MICHON, marié à Catherine SAVARIT.

3d) Brigitte Francine Marthe Marie MICHON, mariée à Didier LAURENT.

1e) Gustave Ludovic Ernest MICHON, né à L’Aiguillon-sur-Vie le 9 avril 1838, y décédé le 24 septembre suivant.

1f) Marie Ludovic Alphonse MICHON, né à L’Aiguillon-sur-Vie le 28 avril 1843, y décédé le 27 juillet suivant.

1g) Maria Casamandre MICHON, née à L’Aiguillon-sur-Vie le 7 avril 1847, y décédée le 3 juin suivant.

2°) François Isidore MICHON, né à L’Aiguillon-sur-Vie le 31 octobre 1801, y décédé le 23 novembre suivant.

3°) Jean François MICHON, maréchal taillandier, né à L’Aiguillon-sur-Vie le 20 décembre 1802, décédé à Apremont le 16 mai 1830 ; il y avait épousé le 14 novembre 1827, Rosalie Eugénie DOUSSAIN, née à Apremont le 7 janvier 1810, fille de Jean DOUSSAIN et de Rosalie FORET.

1a) François Aimé MICHON, né à Apremont le 22 novembre 1828.

1b) Mélanie Elisa MICHON, née à Apremont le 15 novembre 1830, y décédée le 27 décembre suivant.

4°) Pierre Jules MICHON, menuisier, marchand de bois et entrepreneur, né à L’Aiguillon-sur-Vie le 24 janvier 1804 ; il épousa à Coëx le 9 février 1831, Modeste Aimée Françoise GAUVRIT, couturière, née à Coëx le 15 mars 1807, fille de Jacques GAUVRIT et de Modeste ARNAUD.

1a) Rosalie Delphine Modeste MICHON, née à Coëx le 7 juin 1832, y décédée le 13 juillet 1833.

1b) Marie Modeste Rosalie MICHON, née à Coëx le 8 juin 1834, y décédée le 27 juin suivant.

1c) Onésime Alfred MICHON, entrepreneur, né à Coëx le 15 avril 1836, décédé à St-Gilles-sur-Vie.

1d) Eudoxie Elise Félicité MICHON, née à Coëx le 22 novembre 1837, y décédée le 25 septembre 1843.

1e) Pierre Ancel MICHON, né à Coëx le 7 avril 1839, décédé à St-Gilles-sur-Vie ; il y avait épousé le 15 février 1876, Marie Désirée Céline GRONDIN, y née le 15 avril 1856, fille de Jacques Aimé Hippolyte GRONDIN et de Céline Eléonore DUPEAU.

1f) Aglaé Elégie MICHON, née à Coëx le 22 avril 1840.

1g) Pierre Dieudonné MICHON, né à Coëx le 8 octobre 1841, y décédé le 2 septembre 1842.

1h) Gustave Léopold MICHON, né à Coëx le 26 avril 1844, y décédé le 15 mars 1845.

1i) Pierre Emile MICHON, né à Coëx le 18 avril 1847, y décédé le 14 juin 1848.

1j) Benjamin Joseph MICHON, né à Coëx le 3 novembre 1848 ; négociant, décédé à St-Gilles-sur-Vie ; il y avait épousé le 15 février 1876, Jenny Françoise BUCHÉ, née à Pouancé (49) le 7 décembre 1853, fille de François BUCHÉ, propriétaire à St-Gilles, et de Victoire POIRIER.

2a) Marie Modeste Françoise MICHON, née à St-Gilles-sur-Vie le 9 mars 1880 ; elle y épousa le 9 avril 1902, Gustave Auguste James CHAMPION, docteur en médecine, né à Gray (70) le 8 février 1872, fils d’Auguste Théophile Ferdinand CHAMPION, commandant, en retraite à La Mothe-Achard, et d’Anne Marie Eugénie TABOUREAU.

1k) Marie Aglaé MICHON, née à Coëx le 3 septembre 1850.

5°) Charles Laurent MICHON, maréchal taillandier, né à L’Aiguillon-sur-Vie le 11 août 1806, décédé à Apremont le 26 juin 1871 ; il y avait épousé le 28 août 1833, Marie Gabrielle Joséphine THULIÈVRE, lingère, née à Apremont le 5 janvier 1813, fille d’Auguste THULIÈVRE et de Marie Gabrielle GRUET.

1a) Alexandrine Marie Héloïse MICHON, née à Apremont le 17 juillet 1836, y décédée le 31 janvier 1886 ; elle y avait épousé le 13 février 1867, Jean Louis François CLAUTOUR, cantonnier en chef, né à Maché le 30 novembre 1825, décédé à Apremont le 25 juin 1897, veuf de Marie SORIN, et fils de Noël CLAUTOUR et de Louise MARCETEAU.

1b) Charles Emmanuel Jean Joseph MICHON, forgeron, maréchal taillandier à St-Révérend ; il y épousa le 17 avril 1861, Geneviève Bonne CHAILLOU, née à Apremont le 21 décembre 1841, fille de Jean François CHAILLOU et de Bonne Angélique ROBERT.

1c) Aimé Auguste MICHON, forgeron, né à Apremont le 17 mars 1844 ; il y épousa le 3 février 1869, Geneviève Henriette Anastasie CHARRIER, née à Commequiers le 6 avril 1840, fille de Jacques CHARRIER et de Victoire TESSIER.

6°) Marie Anne MICHON, née à L’Aiguillon-sur-Vie le 3 mars 1808, y décédée le 26 mars 1869.

7°) Henri Prudent MICHON, né à L’Aiguillon-sur-Vie le 25 janvier 1809, forgeron à Avrillé où il est décédé.

8°) Auguste Aimé MICHON, qui suit.

9°) Désirée Elise Félicité MICHON, née à L’Aiguillon-sur-Vie le 3 avril 1813 ; elle y épousa le 29 novembre 1842, Jacques MARQUIS, charron, né à St-Révérend le 24 octobre 1807, fils de Jacques MARQUIS et de Catherine BOURMAUD.


6. Auguste Aimé MICHON, marchand de porcs à Aizenay, né à L’Aiguillon-sur-Vie le 20 février 1810 ; il épousa à Aizenay le 10 novembre 1844, Marie Anne BOURON, y née le 5 juillet 1817, fille de Louis BOURON et de Françoise GUILBAUD.

1°) Amata Maria MICHON, née à Aizenay le 16 juillet 1847 ; elle y épousa le 29 janvier 1879, Benjamin MOREAU, marchand de porcs, né à Maisdon (44) le 4 juin 1846, fils de Julien MOREAU et de Marie MAILLARD.

2°) Lucien Edmond MICHON, qui suit.

3°) François Aimé Alexandre MICHON, né à Aizenay le 6 janvier 1851.

4°) Philippe Aimé MICHON, né à Aizenay le 10 mai 1852.

5°) Félicité Marie Christine MICHON, née à Aizenay le 12 mars 1855.

6°) Félix Aimé MICHON, né à Aizenay le 4 septembre 1859.


7. Lucien Edmond MICHON, commerçant, marchand de porcs, né à Aizenay le 8 mars 1849 ; il épousa à Benet le 25 septembre 1877, Augustine Adelina Amélie FLEURY, y née le 2 novembre 1858, fille de Pierre FLEURY, marchand de porcs à Paris, et de Marie Amélie TOUCHARD. Voir ci-dessus la Famille FLEURY.

1°) Pierre Jules Emile Edmond MICHON, né à St-André d’Ornay le 5 juillet 1878.

2°) Louis Lucien Théophile Gustave MICHON, né à La Roche-sur-Yon le 22 août 1879 ; il épousa à Paris le 6 février 1909, Renée VIOLLET, y née le 9 juin 1886, y décédée le 27 juin 1971.

3°) Philonille Augustine Felixia Amélie MICHON, née à La Roche-sur-Yon le 7 janvier 1881, y décédée le 6 octobre 1966 ; elle avait épousé d’abord à Benet le 24 septembre 1902, Georges Albert Célestin BAUDON, quincaillier, né à Fontenay-le-Comte le 27 juillet 1870, fils de Pierre Marie Amant BAUDON, et de Marguerite Marie Célestine GIFFARD ; puis à Paris le 13 avril 1946, Henri Léon CARDAS.

4°) Fernand Lucien Félix MICHON, né à Benet le 31 mai 1884.