E-mail: kristian06@orange.fr

Pour revenir sur la page d’accueil afin de consulter une autre famille ou pour effectuer une recherche précise sur un patronyme, vous pouvez soit cliquer sur la favicone  V   qui se trouve tout en haut à gauche de la barre d’adresse, soit cliquer sur le bouton « home » ici à droite.

GENDREAU

Le Poiré-sur-Vie, Aizenay, Challans, La Genétouze, Luçon, St-Denis-la-Chevasse, Le Bourg-sous-la-Roche,

Vensansault, Pouzauges, La Roche-sur-Yon, St-Gilles-Croix-de-Vie, Les Sables d’Olonne, Les Clouzeaux,

Dompierre-sur-Yon, Beaufou, Belleville-sur-Vie, Les Lucs-sur-Boulogne, Saligny, La Mothe-Achard

Legé (44), Limoges (87), Paris, Bordeaux, Madagascar, Hanoï


Déposé le 6 mars 2018 par Christian Frappier

Sources - Recherches

Registres paroissiaux et d’Etat-Civil, relevés du CGV de Vendée, divers Généanet

« La Vendée en 1900 », dictionnaire biographique » Editions Pays et Terroir, Cholet, 2004





Vieille famille du Poiré-sur-Vie qui s’est d’abord fait connaître par le commerce de bestiaux, puis par la transformation de la viande (usines de conserverie) s’associant notamment avec la Famille GONNORD, de Fleury-Michon, mais aussi la tranformation et la vente de sardines (la Perle des Dieux), et le développement de repas froids (Vif Argent, La Cuisine Océane), etc…

Plusieurs membres de la famille Gendreau se sont distingués dans d’autres domaines : la politique, l’humanitaire, ou sont arrivés à des postes de haut niveau dans des domaines très différents ; l’un d’entre eux a eu une destinée tout à fait particulière : Monseigneur Gendreau, missionnaire français, qui fut vicaire apostolique du Tonkin occidental.

Cette famille GENDREAU est extraordinairement nombreuse, comparée à la moyenne des autres familles vendéennes présentées ici. Pour plus de facilité, nous l’avons séparée en deux branches.




Première Branche



1. N. GENDREAU, dont la naissance doit se situer aux alentours de 1630.1640. Il aurait eu au moins deux fils :

1°) N. GENDREAU, qui suit.

2°) Mathurin GENDREAU, auteur de la Seconde Branche, qui suivra.


Le début de cette généalogie et les liens entre ses premiers membres, tient essentiellement à la dispense de mariage du 3e au 4e degré (droit canon) qui est mentionné lors du mariage le 18 février 1772, entre Mathurin GENDREAU et Jeanne TENAILLEAU, cette dernière, fille de François TENAILLEAU et de Françoise GENDREAU.

Même si quelques personnes n’ont pas pu être identifiées, les deux « branches » des Gendreau se relient tel que nous l’avons indiqué.



2. N. GENDREAU, fut le père d’au moins :

1°) Louis GENDREAU, qui suit.

2°) Jean GENDREAU, laboureur, cité au mariage de son frère Louis ; il épousa au Poiré-sur-Vie le 29 février 1740, Marguerite ROCHETEAU, née vers 1717, décédée au Poiré-sur-Vie le 22 juin 1760.

1a) Pierre GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 22 février 1742, y décédé le 14 octobre 1781 ; il y épousa le 18 février 1772, Marie ARNAUD, de La Genétouze, fille de Louis ARNAUD, laboureur, et de Marie BRETHOMÉ, dont la sœur, Marie Magdeleine BRETHOMÉ épousa en 1751, Jacques GENDREAU, marchand de bœufs, fils de Jacques GENDREAU et d’Anne BUTON. Voir par ailleurs.

2a) Pierre GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 29 août 1773, y décédé le 17 juillet 1786.

2b) Marie Jeanne GENDREAU née au Poiré-sur-Vie le 17 janvier 1776.

2c) Françoise GENDREAU, née à Aizenay le 21 juin 1779.

2d) Jean GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 24 février 1782.

1b) Jean GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 3 mars 1745, y décédé (Petite Blanchère) le 27 novembre 1785 ; il y avait épousé le 18 février 1772, Françoise DINOT, née à Aizenay vers 1742, y décédée le 24 mars 1779, fille de Jacques DINOT et de Louise CHARRIER.

2a) Louise GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 24 janvier 1773.

2b) André GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 11 juin 1775, y décédé le 25 décembre 1776.

2c) Pierre GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 23 juillet 1778, y décédé le 18 février 1784.

1c) Jacques GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 31 janvier 1748, y décédé le 8 février 1762.

1d) Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 22 février 1750, décédée à Aizenay le 18 juin 1817 ; elle avait épousé au Poiré-sur-Vie le 18 février 1772, Jean ARNAUD, né à La Genétouze en 1753, décédé à St-Etienne-du-Bois le 6 novembre 1815, fils de Louis ARNAUD, laboureur, et de Marie BRETHOMÉ ; mariage en présence notamment de Jacques GENDREAU, cousin de l’épouse.

1e) Marguerite GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 6 avril 1754, y décédée le 1er février 1762.

1f) Mathurin GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 30 novembre 1758.


3. Louis GENDREAU, cultivateur à la Micherie, né au Poiré-sur-Vie vers 1709, y décédé le 6 avril 1754 ; il y avait épousé le 23 février 1740, Marie JARNY, née vers 1718, décédée au Poiré-sur-Vie le 17 septembre 1771.

1°) Marie Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 27 décembre 1741.

2°) Louis GENDREAU, qui suit.

3°) Jean Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 17 décembre 1746, y décédé le 21 octobre 1770.

4°) Jacques GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 21 septembre 1749.

5°) Mathurin GENDREAU, laboureur à la Micherie, né au Poiré-sur-Vie le 31 octobre 1751, y décédé le 11 juillet 1836 ; il y avait épousé le 18 février 1772, Jeanne TENAILLEAU, née au Poiré-sur-Vie le 23 octobre 1754, fille de François TENAILLEAU et de Françoise GENDREAU, cette dernière, fille de Jacques GENDREAU et d’Anne BUTON. Mariage après dispense du 3e au 4e degré de consanguinité. Voir par ailleurs dans cette généalogie.

1a) Jean GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 7 mars 1775, y décédée (la Micherie) le 27 novembre 1815 ; sans alliance.

1b) Marie Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Micherie) le 23 septembre 1777, y décédée le 15 janvier 1835 ; il y avait épousé le 16 août 1805, Louis MARTINEAU, farinier, né au Poiré-sur-Vie le 14 juin 1770, veuf de Françoise GUÉRINEAU, et fils de Jean MARTINEAU et de Renée GENDREAU ; mariage en présence de Jean GENDREAU, laboureur, frère germain de l’épouse, François BOUHIER, beau-frère de l’époux à cause de Jeanne MARTINEAU, son épouse ; voir ci-dessous.

1c) Mathurin GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie (la Micherie) le 30 novembre 1779, y décédé le 22 juin 1820 ; il y avait épousé le 21 janvier 1818, Marie PONDEVIE, née à Aizenay le 17 mai 1798, fille de François PONDEVIE et de Marie GUILBAUD.

1d) Jacques GENDREAU, laboureur à la Micherie, né au Poiré-sur-Vie le 3 mai 1782, y décédé le 27 août 1846 ; il avait épousé à Aizenay le 21 janvier 1806, Marie BRETHOMÉ, y née le 24 février 1788, décédée au Poiré-sur-Vie le 23 octobre 1826, fille de Pierre BRETHOMÉ et de Marie RABILLER ; dont au moins :

2a) Jean GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie (la Micherie) le 23 décembre 1806, décédé à Aizenay le 17 mars 1879 ; il avait épousé au Poiré-sur-Vie le 5 mai 1827, Joséphine Marie Anne Jeanne GOBIN, née à Aizenay le 21 février 1806, y décédée le 23 septembre 1862, fille de Joseph Pierre GOBIN, docteur en médecine, et de Marie Anne Madeleine Louise ROUSSEAU.

3a) Clarisse GENDREAU, propriétaire, née au Poiré-sur-Vie le 4 mars 1828, décédée à Aizenay le 5 mars 1857 ; elle y avait épousé le 9 février 1848, Moïse Léonard REZEAU, teinturier à La Roche-sur-Yon, né à La Chaize-le-Vicomte le 21 mai 1822, fils de Louis Gabriel REZEAU, tanneur, et de Henriette Victoire TRICHET.

3b) Joséphine Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 26 avril 1829, y décédée le 14 avril 1830.

3c) Pauline Clémentine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 16 juin 1831, décédée à Aizenay le 20 février 1851.

3d) Eugène GENDREAU, menuisier à Aizenay puis à Challans, né au Poiré-sur-Vie le 3 mars 1841 ; il épousa à Challans le 27 janvier 1864, Marie Anne Aimée DUGAST, née à St-Gervais le 29 octobre 1847, fille de François Xavier DUGAST et d’Adèle Désirée GARNIER.

4a) Germain Léon Eugène GENDREAU, né à Challans le 14 décembre 1868, y décédé le 7 septembre 1872.

4b) Athanase Edouard GENDREAU, né à Challans le 9 octobre 1871.

3e) Hortense Joséphine GENDREAU, née à Aizenay le 26 octobre 1842 ; elle y épousa le 19 novembre 1867, Louis Henri Prudent MICHON, menuisier, né à St-Gilles-sur-Vie le 24 août 1841, fils de Louis MICHON et de Jeanne Renée MACÉ.

3f) Jean Benjamin Léon GENDREAU, forgeron, né à Aizenay le 9 août 1844, y décédé le 20 juillet 1902 ; il y avait épousé le 29 avril 1868, sa cousine germaine, Marie Clarisse GENDREAU, née à Aizenay le 2 février 1844, y décédée le 6 juillet 1877, fille de Louis GENDREAU et d’Aglaé Thérèse GOBIN. Voir par ailleurs.

4a) Louis Benjamin GENDREAU, boucher, né à Aizenay le 8 février 1869 ; il y épousa le 26 septembre 1894, Irma Marie Joséphine BROCHARD, propriétaire, née à Beaulieu-sous-la-Roche le 24 février 1874, fille de Pierre BROCHARD, potier, et de Joséphine MOLLÉ.

5a) Marie Benjamine Lucie GENDREAU, née à Aizenay le 31 juillet 1897 ; elle y épousa le 14 juin 1922, Eugène Joseph Honoré TRICHET.

4b) Pélagie Victorine Augustine GENDREAU, propriétaire, née à Aizenay le 4 mai Paul Gendreau1871 ; elle y épousa le 16 mai 1900, Aimé Charles MOLLÉ, y né le 17 juillet 1860, fille de Pierre MOLLÉ et de Jeanne MAILLET.

4c) Paul Théodore GENDREAU, boucher, marchand de bœufs, né à Aizenay le 14 mai 1874 ; il y épousa le 18 novembre 1902, Félicité Claire Léonide GUILLET, y née le 3 août 1882, fille d’Aimé GUILLET, marchand de charbons, et d’Eugénie RABILLÉ.

5a) Paul GENDREAU, né à Aizenay en 1908, marié à Anne-Marie PAPON, dont :

6a) Marie-Anne GENDREAU, mariée à Jean-René LABBÉ, notaire à Challans, fils de Julien LABBÉ et de Marie Renée DUSSOUCHET.Gendreau Adophe

7a) Marie-Bernadette LABBÉ, mariée à Marc BREFFEIL, fils de Jacques BREFFEIL et d’Anne-Marie LARMANJAT ; dont postérité.

5b) Adolphe Eugène GENDREAU, bourrelier, sellier, né à Aizenay le 23 août 1876, y décédé le 26 avril 1957 ; il avait épousé à Coëx le 8 janvier 1902, Angeline Armance Mélanie GUILBAUD, y née le 29 avril 1880, fille de Charles Marie GUILBAUD, et de Rosalie Pélagie VIOLLEAU.

6a) LucienGendreau Lucien 1902 Charles Victor Benjamin GENDREAU, propriétaire, né à Aizenay le 9 octobre 1902, décédé à La Roche-sur-Yon le 5 juillet 1985 ; il avait épousé à La Chapelle-Palluau le 9 septembre 1930, Jane Marie Louise Eugénie BUROT, fille de Louis Marie Théodore Emile BUROT, médecin, et d’Anne Marie Joséphine FERRARD.

7a) Marie-Hélène GENDREAU, pharma-cienne, mariée à Jean-Louis LÉPISSIER, notaire à Angers, né en mars 1929, fils de Roger LÉPISSIER et de Jeanne BODET.

8a) Sabine LÉPISSIER, pharmacienne, mariée à François Paule Pierre MACHEVIN, pharmacien, fils de Pierre MACHEVIN, assureur et de Paulette CATTIER, dont postérité.

8b) Florence LÉPISSIER, mariée d’abord à François BERNARD, dont postérité ; puis à Denis MAINTROT.

7b) Yves GENDREAU, né à Aizenay, docteur en médecine en 1966, licencié en droit en 1974. Il est l’auteur de « Pierre-Marie GENDREAU, un missionnaire vendéen au Tonkin de 1873 à 1935 ».

7c) Jean-Luc GENDREAU, médecin, marié, père de Carl et Nathalie.

6°) Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 27 novembre 1754, y décédée le 16 décembre suivant.


4. Louis GENDREAU, laboureur à la Micherie, né au Poiré-sur-Vie le 4 juillet 1744, y décédé le 30 janvier 1789 ; il y avait épousé le 30 janvier 1769, Marie MARTINEAU, née au Poiré-sur-Vie le 30 janvier 1749, y décédée le 28 novembre 1790, fille de Mathurin MARTINEAU et de Renée GENDREAU, cette dernière, fille de François GENDREAU et de Françoise GRUAUD, ou GRÉAUD ; voir ci-dessus.

1°) Louis GENDREAU, qui suit.

2°) autre Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Micherie) le 10 octobre 1772, y décédé Poiré-sur-Vie (le Fief) le 18 février 1848 ; il y avait épousé le 5 octobre 1796, Marie Esprit BRETHOMEAU, née à Aizenay en 1772, décédée au Poiré-sur-Vie (la Micherie) le 22 octobre 1806, fille de Jean BRETHOMEAU et de Marie Anne BOSSIS.

1a) Mathurin GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 20 août 1797, y décédé le 23 mars 1877 ; il avait épousé Louise Véronique BONNEAU, née à Beaulieu-sous-la-Roche vers 1801, décédée au Poiré-sur-Vie le 12 décembre 1873, fille de Pierre BONNEAU et de Jeanne PRAUD.

2a) Henri Alexandre GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 13 août 1831 ; il y épousa le 19 janvier 1859, Marie Louise FERRÉ, née vers 1837, fille de Jean FERRÉ et de Marie Louise DELAIRE.

3a) Marie Armance GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 26 mai 1860 ; elle y épousa le 17 novembre 1880, Jean Eugène BRETHOMÉ, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie vers 1857, fils de Jean BRETHOMÉ et de Jeanne BUTON.

3b) Aline Marie Joséphine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 17 juin 1862.

3c) Marie Eloïse GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 15 mai 1864, y décédée le 4 décembre 1890.

3d) Marie Louise Henriette GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 10 novembre 1866, y décédée le 14 février 1904 ; elle avait épousé Armand GENDREAU.

3e) Charles Henri GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 2 février 1869, y décédé le 3 novembre 1892.

3f) Marie Armance Adeline GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 16 novembre 1873.

3g) Marie Elisa Léontine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 1er décembre 1876.

3h) Eugène Clément Alphonse GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 9 avril 1879, y décédé le 1er septembre suivant.

2b) Marie Véronique Geneviève GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 3 juillet 1836.

2c) Jean Louis GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 18 février 1839 ; il y épousa le 19 janvier 1859, Marie Magdeleine MARTINEAU, tailleuse, née au Poiré-sur-Vie le 25 novembre 1839, fille de Louis Honoré MARTINEAU et de Jeanne Modeste GUILLET.

3a) Marie Adelina GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 27 mars 1860.

3b) Marie Augustine Adelina GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 28 septembre 1862.

3c) Jean Louis Auguste Joseph GENDREAU, cultivateur, né au Poiré-sur-Vie le 9 mars 1871 ; il y épousa le 9 janvier 1898, Marie Louise Armance GUILLET, née au Poiré-sur-Vie le 6 juin 1875, fille de Pierre GUILLET et d’Ozanne BERTHOMÉ.

4a) Marie Louise Radegonde Florine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 20 avril 1902 ; elle y épousa le 16 mai 1922, Auguste Pierre Jean FAVROUL, cultivateur, né au Poiré-sur-Vie le 12 avril 1896, décédé à Genac (Charente) le 22 mars 1977, fils d’Auguste Victor FAVROUL et de Jeanne Rosalie Clarisse GENDREAU, cette dernière, fille de Pierre Jacques GENDREAU et de Jeanne ROCHETEAU ; voir par ailleurs.

3d) Armand Léon Gustave GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 16 septembre 1876.

3e) Marie Clémentine Hélène GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 18 juillet 1880.

3f) Baptiste Pierre Armand GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 20 décembre 1882.

1b) Marie Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 26 janvier 1799, y décédée le 10 septembre 1828 ; elle y avait épousé le 27 janvier 1823, Mathurin VIOLLEAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 10 avril 1796, fille de Mathurin VIOLLEAU et de Marie Anne PÉRAUDEAU.

2a) Marie VIOLLEAU, née au Poiré-sur-Vie le 28 juin 1824 ; elle y épousa le 15 février 1846, son cousin, Jean Baptiste François GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 4 mai 1821, y décédé le 28 mars 1882, fils de Pierre GENDREAU et d’Aimée Marie Anne GENDREAU ; voir plus loin.

1c) Louis GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 7 août 1800 ; il épousa à Aizenay le 16 juillet 1827, Aglaé Thérèse GOBIN, propriétaire, y née le 25 octobre 1808, fille de Joseph Pierre GOBIN, docteur en médecine et de Marie Anne Madeleine Louise ROUSSEAU.

2a) Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 15 août 1828 ; il y épousa le 13 juillet 1838, sa cousine, Joséphine Rose GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 30 août 1838, y décédée le 13 mars 1886, fille de Pierre GENDREAU et de Rosalie ARNAUD. Voir plus loin dans cette généalogie.

3a) Constant Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 2 novembre 1857, y décédé le 8 novembre suivant.

3b) Charles Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 15 décembre 1858, y décédé le 31 mars 1878.

3c) Adélina Alexandrine Joséphine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 3 février 1862, y décédée le 24 avril suivant.

3d) François Constant GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 15 mars 1863, y décédé le 10 avril 1872.

3e) Arsène Eugène Armand GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 28 juillet 1865.

3f) Joséphine Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Micherie) le 25 mai 1868, y décédée le 19 mars 1904 ; elle avait épousé au Poiré-sur-Vie le 28 novembre 1888, Louis Jean Henri VRIGNON, y né le 30 novembre 1854, fils de Pierre François VRIGNON et de Marie Sélina GUILBAUD.

3g) Marie Elise Emilienne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 15 octobre 1873, y décédée le 25 novembre 1891.

2b) Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 23 octobre 1830.

2c) Léontine Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 23 janvier 1832.

2d) Marie Clarisse GENDREAU, née à Aizenay le 2 février 1844, y décédée le 6 juillet 1877 ; elle y avait épousé le 29 avril 1868, son cousin, Jean Benjamin Léon GENDREAU, propriétaire, forgeron, né à Aizenay le 9 août 1844, y décédé le 20 juillet 1902, fils de Jean GENDREAU et de Joséphine Marie Anne Jeanne GOBIN, cette dernière, fille de Joseph Pierre GOBIN, docteur en médecine, et de Marie Anne Madeleine Louise ROUSSEAU. Voir par ailleurs dans cette généalogie.

2e) Eugénie Pauline GENDREAU, née à Aizenay le 30 mars 1848.

2f) Marie Henriette GENDREAU, née à Aizenay le 27 juillet 1850, y décédée le 12 septembre 1851.

1d) Jean GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 14 janvier 1802 ; il épousa à La Genétouze le 10 février 1824, Marie Anne ARNAUD, fille d’André ARNAUD, marchand, et de Perrine ARNAUD.

2a) Marie Anne Joséphine GENDREAU, née à La Genétouze le 11 janvier 1825.

1e) Rosalie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 1er juillet 1804, y décédée le 18 janvier 1881 ; elle y avait épousé le 4 janvier 1831, Jean GUÉRINEAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 1er mars 1802, fils de Louis GUÉRINEAU et de Marie MARTINEAU.

1f) Rose GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 24 février 1805.

3°) Jean GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 28 octobre 1775.

4°) Pierre GENDREAU, laboureur à la Tailleferrière, né au Poiré-sur-Vie (l’Audardière) le 23 août 1779, y décédé (le Fief) le 3 mars 1848 ; il avait épousé d’abord au Poiré-sur-Vie le 15 janvier 1799, Marie FAVREAU, née vers 1785, décédée au Poiré-sur-Vie (la Taillferrière) le 23 février 1808, fille de Jean FAVREAU et d’Anne TRICHET ; puis au Poiré-sur-Vie le 5 février 1810, Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (l’Ermière) le 27 mai 1788, y décédée (la Bardinière) le 14 juillet 1855, fille de Jacques GENDREAU et de Marie Jeanne MOREAU ; voir par ailleurs dans cette généalogie.

1a) Jean GENDREAU, né du premier mariage au Poiré-sur-Vie le 17 août 1800, y décédé le 30 août suivant.

1b) Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 21 août 1802.

1c) Marie Jeanne GENDREAU, née vers 1805, décédée au Poiré-sur-Vie le 16 mars 1808.

1d) Jacques GENDREAU, né du second mariage au Poiré-sur-Vie (la Tailleferrière) le 1er janvier 1811, y décédé le 6 janvier suivant.

1e) Pierre Aimé GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Grange) le 8 mai 1812, y décédé le 22 mars 1877 ; il avait épousé d’abord au Poiré-sur-Vie le 22 janvier 1839, Marie Anne Aimée GUÉRITEAU, née à Belleville-sur-Vie le 5 juin 1810, décédée au Poiré-sur-Vie le 1er novembre 1845, fille de Louis GUÉRITEAU et de Jeanne CHAIGNEAU ; puis au Poiré-sur-Vie le 29 septembre 1850, Marie Rose GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 13 février 1824, y décédée le 6 juillet 1886, fille de Pierre GENDREAU et d’Aimée Marie Anne GENDREAU ; voir par ailleurs dans cette généalogie.

2a) Aimé Jean Baptiste GENDREAU, né du premier mariage au Poiré-sur-Vie le 16 janvier 1841, y décédé le 12 juillet 1845.

2b) Pierre Auguste GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 18 avril 1843, y décédé le 2 octobre 1845.

2c) Marie Aimée Angèle GENDREAU, née du second mariage au Poiré-sur-Vie le 27 mars 1852, y décédée le 5 juin suivant.

2d) Pierre Auguste Aimé GENDREAU, cocher de fiacre, né au Poiré-sur-Vie le 6 juin 1853, décédé à Luçon le 14 février 1913 ; il avait épousé à Aizenay le 18 août 1884, Georgina Marie Delphine GAUDIN, y née le 15 décembre 1865, décédée à La Roche-sur-Yon le 0 octobre 1921, fille de Pierre Aimé GAUDIN et de Marie Alexandrine GUILLET.

3a) Pierre Alexandre Georges GENDREAU, né à Luçon le 13 janvier 1899, décédé à Bordeaux le 25 juillet 1957.

3b) Yvan Raymond Jean GENDREAU, ingénieur des Ponts et Chaussées, né à Luçon le 6 février 1908, décédé à Paris-14e le 9 avril 1970 ; il avait épousé d’abord à Paris-10e le 10 juillet 1931, Denise Reine DUMONT, née à Paris-1er le 6 janvier 1907, décédée à Limoges le 3 décembre 1953, fille d’Henri Auguste DUMONT, directeur général de la Compagnie mondiale des Transports, et de Cécile HORDÉ ; puis à Paris-10e le 21 janvier 1961, Geneviève Cécile DUMONT, née à Paris-2e le 18 février 1914, sœur de sa première épouse ; dont du premier mariage :

4a) Monique GENDREAU, née le 15 avril 1935, professeure émérite de droit public et de sciences politiques à l’Université de Paris-Diderot ; elle a une pratique importante du droit auprès des juridictions internationales ; elle plaide notamment devant la Cour internationale de justice de l’ONU à la Haye. Elle a préparé à l’Université de Nancy, sous la direction du Professeur Charles CHAUMONT, un doctorat de droit consacré au « principe de continuité du service public international (1965) ». Elle est la présidente d’honneur de l’Association française des juristes démocrates, fondée par René CASSIN. Elle est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine présidé par l’ambassadrice de l’autorité palestinienne en Europe, Leila SHADID. Elle a grandement contribué à l’encadrement juridique du mouvement des sans-papiers en France à la fin des années 1990. Elle est signataire de la pétition impulsée par l’association « France-Palestine » destinée à condamner l’Etat d’Israël pour les attaques contre la population civile en janvier 2009 lors de l’opération « plomb durci ».

Elle a épousé N. CHEMILLIER, ingénieur polytechnicien, dont elle a au moins un fils :

5a) Denis CHEMILLIER-GENDREAU, né le 25 août 1965, expert national en assurance, actuaire et professeur de finance, spécialisé dans les problématiques de finance et de protection sociale dans les pays émergents. Il est le président-directeur général de la SOGADOTRA (société gabonaise des documents de transport) qui détient la concession pour les permis de conduire et les certificats d’immatriculation des véhicules. Depuis 2012, il est président (et fondateur) de la FINACTU à Genève, « conseil des acteurs majeurs du continent africain » selon son sous-titre.

4b) Francis GENDREAU, né à Madagascar en 1942 ; démographe de l’ORSTOM (Office de la Recherche Scientifique et Technique Outre-Mer), directeur du CEPED (Centre Population et Développement).

4c) Yvette GENDREAU, juge de paix ; elle épousa N. AUDEBERT, ingénieur de Centrale.

4d) Christiane GENDREAU, professeure, qui épousa Paul BOUTET, médecin.

4e) Pascal GENDREAU, né en 1944. Ingénieur Centrale, diplômé de l’ENA, directeur général adjoint du CEPME (Crédit d’Equipement des Petites et Moyennes Entreprises), il a été nommé président de la Socrédom (Société Crédit Développement Départements d’Outre-Mer), holding des participations financières du groupe Caisse Française de Développement dans les DOM. Ingénieur des Arts et Manufactures, il avait été nommé administrateur civil au Ministère de l’Industrie à sa sortie de l’ENA en 1971 ; en 1981, il devient conseiller technique de Pierre JOXE à l’Industrie, avant d’être notamment aux commandes de la Banque Industrielle et Mobilière Privée, de novembre 1984 à la mi-87 ; c’est en août de la même année qu’il fait son entrée au CEPME en qualité de directeur adjoint.

Il a épousé Michèle MASSALOUX, née à Limoges le 28 juillet 1944, hispaniste et haut-fonctionnaire.  Recteure de l’académie d’Orléans-Tours de 1981 à 1984, conseillère technique de l’éducation de François MITTERRAND en 1984, puis secrétaire générale adjointe de la Présidence de la République Française de 1985 à 1988 et porte-parole de la présidence de 1986 à 1988. Membre de la CNIL, membre du Conseil supérieur de la langue française en France en 1989 et recteure de l’Académie de Paris, elle est vice-présidente du Conseil supérieur de l’éducation, conseiller d’Etat en 1998, etc, etc (voir Wikipédia).

2e) Marie Rose Olympe GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 15 février 1856.

1f) Jean GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Grange Bonnet) le 28 septembre 1814, y décédé le 27 septembre suivant.

1g) Marie Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Grange Bonnet) le 27 avril 1817.

1h) Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Grange Bonnet) le 12 août 1819.

5°) Pierre GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie (la Micherie) le 23 mars 1784, y décédé le 28 août 1851 ; il y avait épousé le 20 janvier 1813, Rosalie ARNAUD, née au Poiré-sur-Vie le 20 novembre 1795, fille de Pierre ARNAUD et de Marie DAVISSEAU.

1a) Jean GENDREAU, meunier, né au Poiré-sur-Vie (la Micherie) le 7 juin 1814, décédé à Aizenay le 4 mai 1890 ; il avait épousé d’abord à Aizenay le 22 juin 1841, Jeanne PÉROCHEAU, y née le 8 janvier 1814, y décédée le 3 septembre 1857, fille de Pierre Jean PÉROCHEAU et de Marie Jeanne VIOLEAU ; puis à Aizenay le 11 février 1860, Joséphine Marie Anne RABILLER, tailleuse, née à Aizenay le 8 août 1829, veuve de Pierre GANDEMER, et fille de François RABILLER et de Marie MARTINEAU.

2a) Auguste Alexandre GENDREAU, né du premier mariage au Poiré-sur-Vie le 16 mai 1842.

2b) Auguste Adolphe GENDREAU, propriétaire meunier, né au Poiré-sur-Vie le 16 mai 1842 ; il épousa à Aizenay le 20 novembre 1872, Marie Pauline DINOT, y née le 4 décembre 1847, fille de Pierre DINOT et de Madeleine GUILBAUD.

3a) Marie Pauline Eugénie GENDREAU, née à Aizenay le 16 octobre 1873 ; elle y épousa le 24 juillet 1894, Eugène Henri Célestin CHAILLOU, y né le 6 décembre 1867, fils d’Eugène CHAILLOU, charpentier, et de Marie Anne VALLOT.

3b) Aline Sylvanie Marie GENDREAU, née à Aizenay le 28 avril 1876 ; elle y épousa le 28 novembre 1899, Xavier Constant Valentin FERRÉ, chaudronnier, né à Beaulieu-sous-la-Roche le 3 février 1874, fils d’Emile FERRÉ, forgeron, et de Clémence MICHON.

3c) Marie Pauline Eugénie GENDREAU, née à Aizenay le 29 avril 1882 ; elle y épousa le 9 août 1905, Victor Louis Aimé ROBIN, maçon, né à Aizenay le 4 mai 1880, fils de Jean ROBIN, maçon, et d’Esther GENDRE.

2c) Marie Henriette GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 11 juillet 1843, y décédée le 3 mai 1852.

2d) Jeanne GENDREAU, propriétaire, née au Poiré-sur-Vie le 31 mars 1847 ; elle y épousa le 26 octobre 1881, Jean Baptiste Athanase PÉROCHEAU, tanneur, né à Aizenay le 8 avril 1839, veuf d’Adeline HILLAIRET, et fils de Jean Baptiste PÉROCHEAU et de Marie Madeleine BOURON.

2e) Joséphine Rosalie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 13 août 1848, y décédée le 3 juin 1851.

2f) Pierre Jean Marie GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 26 novembre 1850, décédé à Hanoï (Viet Nam) le 7 février 1935. Il fait son petit sémainaire aux Sables d’Olonne et son grand séminaire à Luçon. En 1871, il entre aux Missions Etrangères de Paris. Ordonné prêtre le 7 juin 1873, il part en septembre suivant pour le Tonkin occidental. Il est nommé le 26 avril 1887, évêque in partibus de Chrysopolis, et coadjuteur de Monseigneur PUGINIER, vicaire apostolique du Tonkin occidental. Il est sacré le 16 octobre dans la cathédrale de Ké-So. En 1892, il devient vicaire apostolique du Tonkin occidental, jusqu’à sa mort, à Hanoï, le 6 février 1935. Il est inhumé à Ké-So. Il avait été fait Chevalier de la LH en 1927.

Yves GENDREAU, docteur en médecine, licencié en droit, l’un de ses nombreux cousins, est l’auteur de « Pierre-Marie GENDREAU, un missionnaire vendéen au Tonkin de 1873 à 1935 ».

2g) Auguste Jean Eugène GENDREAU, meunier, né du second mariage à Aizenay le 22 septembre 1862 ; il y épousa le 11 novembre 1891, Rosalie Aimée Armance PONDEVIE, née à Aizenay le 29 mai 1868, fille de Henri PONDEVIE, aubergiste, et de Rosalie GUILLET.

1b) Pierre GENDREAU, cultivateur, né au Poiré-sur-Vie (la Micherie) le 30 juillet 1816 ; il épousa à Aizenay le 23 juin 1841, Marie Magdeleine TRICHET, y née le 20 décembre 1822, fille de Jacques TRICHET et de Marie BOURON.

2a) Eugène GENDREAU, cultivateur, né à Aizenay le 3 juin 1853 ; il y épousa le 17 mai 1876, Henriette CHARRIER, y née le 1er décembre 1856, fille de François CHARRIER et de Jeanne CHARRIER.

2b) Auguste Baptiste GENDREAU, cultivateur, né à Aizenay le 7 août 1855 ; il y épousa le 1er octobre 1878, Victorine Eugénie GAUVRIT, née au Poiré-sur-Vie le 30 juillet 1851, fille de Jean GAUVRIT et de Françoise GARNIER.

2c) Arsène Ferdinand GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 27 décembre 1857.

1c) Louis GENDREAU, né à la Micherie du Poiré-sur-Vie le 2 janvier 1819.

1d) Baptiste Clément GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 24 septembre 1821, y décédé le 19 novembre 1855.

1e) Rose Geneviève Désirée GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 14 décembre 1826.

1f) Anne Mélanie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 14 décembre 1831.

1g) Joséphine Rose GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 30 août 1838, y décédée le 13 mars 1886 ; elle y avait épousé le 13 juillet 1856, Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 15 août 1828, fils de Louis GENDREAU et d’Aglaé Thérèse GOBIN ; voir ci-dessus.

6°) Aimée Marie Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Micherie) le 16 mai 1787, y décédée (la Bardinière) le 19 janvier 1859 ; elle y avait épousé le 15 février 1814, son cousin, Pierre GENDREAU, laboureur et propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 10 juin 1792, y décédé le 2 février 1835, fils de Jacques GENDREAU, propriétaire, et de Marie Jeanne MOREAU. Voir par ailleurs dans cette généalogie.


5. Louis GENDREAU, marchand de bestiaux, né au Poiré-sur-Vie (la Tailleferrière) le 5 octobre 1769, y décédé le 18 février 1848 ; il avait épousé au Poiré-sur-Vie le 22 février 1791, Jeanne GENDREAU, sa cousine, née au Poiré-sur-Vie le 30 janvier 1766, y décédée, au village du Fief, le 4 juillet 1849, fille de Pierre GENDREAU, marchand de bœufs, et de Marie TRICHET. Voir la seconde branche.

1°) Marie Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Tailleferrière) le 4 janvier 1792.

2°) Jean GENDREAU, qui suit.

3°) Pierre GENDREAU, marchand de bœufs, né au Poiré-sur-Vie le 30 mars 1798, y décédé le 7 octobre 1878 ; il y avait épousé le 9 février 1819, Marie Anne ARNAUD, née au Poiré-sur-Vie le 28 février 1798, fille de Pierre ARNAUD et de Charlotte PELLETIER.

1a) Rose Marie Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (le Fief) le 13 mai 1821, y décédée le 25 septembre 1892 ; elle y avait épousé le 14 janvier 1844, Louis GENDREAU, propriétaire, son cousin germain, né au Poiré-sur-Vie le 8 mai 1814, y décédé le 9 mai 1892, fils de Jean GENDREAU et de Jeanne VRIGNON.

1b) Marie Anne Joséphine GENDREAU, née à La Genétouze le 11 janvier 1825 ; elle y épousa le 1er septembre 1844 Henri LAURENCEAU, propriétaire, né à Dompierre-sur-Yon le 11 mars 1819, fils de Louis LAURENCEAU et de Marie Jeanne MARTIN ; dont au moins :

2a) Henri Augustin Arsène LAURENCEAU, contrôleur des contributions directes, né à La Genétouze ; il épousa à St-Denis-la-Chevasse le 29 mai 1876, Marie Evelina Rosalie Athénaïse TEXIER, y née le 18 août 1854, y décédée le 10 avril 1932, fille de Henry Victor Gabriel TEXIER – ce dernier, fils de Gabriel Louis TEXIER et de Rosalie Marguerite BUET – et de Evelina Olympe Clara PAYRAUDEAU.

1c) Marie Esther GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 17 janvier 1829, y décédée le 18 décembre 1843.

1d) Pierre Auguste GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 26 novembre 1833 ; il y épousa le 12 février 1867, Victorine Hortense Geneviève PAYRAUDEAU, née au Poiré-sur-Vie le 15 février 1836, fille de Victor Etienne PAYRAUDEAU et de Geneviève ARNAUD.

2a) Pierre Alphonse Victor GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 13 juin 1868.

2b) Emile Auguste Benjamin GENDREAU, propriétaire, née au Poiré-sur-Vie (la Thibaudière) le 13 mai 869 ; il y épousa le 17 juillet 1895, sa cousine, Célestine Aline Marie Louise GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 20 avril 1872, décédée en 1962, fille de Pierre Auguste Arsène GENDREAU, et de Célestine Marie Alexandrine BRACHET. Voir par ailleurs dans cette généalogie.

3a) Armande Célestine Alphonsine Augustine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 11 janvier 1897, décédée à La Roche-sur-Yon le 21 mars 1972 ; elle avait épousé au Poiré-sur-Vie le 29 juin 1920, Ferdinand Auguste Alexandre BRACHET, propriétaire à la Maquairière de Boulogne, né à Boulogne le 14 mars 1893, décédé à La Roche-sur-Yon le 27 janvier 1980, fils de Ferdinand Pierre Gabriel BRACHET et de Théoline Marie Alexandrine DUBUREAU. Voir ci-dessous.

3b) Marie Emilienne Alphonsine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 28 décembre 1900 ; elle y épousa le  octobre 1926, Marcel Louis Julien Joseph GUILLAUMÉ, notaire, né à Montaigu le 8 juin 1897, y décédé le 10 octobre 1980, fils de Louis Joseph Augustin GUILLAUMÉ, licencié en droit, et d’Adèle Louise Clémence LENGLART.

4a) Marie Bernadette Marcelle Odile GUILLAUMÉ, née à Montaigu le 25 juin 1938 ; elle y épousa le 6 octobre 1959, Louis Michel Jean Charles Emile ROUILLON, assureur, né en 1932, décédé à Nantes le 2 octobre 2009, fils de Charles Gustave Louis Pierre ROUILLON, pharmacien à Chantonnay, et d’Alice Louise Elisabeth CACAUD.

4b) Marie Françoise Armande Reine GUILLAUMÉ, née à Montaigu le 3 février 1942 ; elle y épousa le 13 avril 1966, Henri Edgar Joseph Marie CANTIN, notaire à Rocheservière, fils de Fernand CANTIN et de Monique ALLENOU de GRANDCHAMPS, cette dernière, fille de Joseph Marie Charles ALLENOU de GRANDCHAMPS et de Victorine Marie Euphrosine CHAPPOT de LA CHANONIE.

2c) Marie Clarice Ernestine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 9 juillet 1870, y décédée le lendemain.

2d) Marie Ernest GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 8 mai 1873, y décédé le 16 octobre 1887.

2e) Ferdinand Pierre Victor GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 8 mai 1873.

4°) Jacques GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Tailleferrière) le 14 octobre 1800, y décédé le 20 mai 1858.

5°) Jean Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Tailleferrière) le 24 décembre 1803, y décédé (le Pont-de-Vie) le 15 octobre 1878 ; il y avait épousé le 9 avril 1850, Marie Véronique GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Touche) le 13 janvier 1811, y décédée le 22 décembre 1873, fille de Jean GENDREAU et de Marie Aimée Jeanne PELLETIER. Voir par ailleurs dans la seconde branche.

1a) Louis Auguste GENDREAU, propriétaire au Pont de Vie, né au Bourg-sous-la-Roche le 5 avril 1851, décédé au Poiré-sur-Vie le 15 mars 1897 ; il y avait épousé le 20 juillet 1886, Aglaé Clarisse Augustine FAVEROUL, née au Poiré-sur-Vie le 28 avril 1863, fille d’Auguste FAVEROUL et d’Adèle CHATAIGNER.

6°) Jeanne Rose GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 15 juin 1808, décédée à Beaufou le 11 mars 1873 ; elle avait épousé au Poiré-sur-Vie le 19 janvier 1831, Charles Augustin ORCEAU, propriétaire, né à Beaufou vers 1808, fils de Charles ORCEAU et de Françoise ROBIN.


6. Jean GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 29 juin 1794, y décédé (le Bouchaud), le 26 avril 1834 ; il avait épousé au Poiré-sur-Vie le 5 juillet 1813, Jeanne VRIGNON, née au Poiré-sur-Vie le 31 décembre 1788, y décédée le 21 octobre 1857, fille de Jean VRIGNON – lui-même fils de Pierre VRIGNON et de Marie GENDREAU (voir par ailleurs)  et de Jeanne JODET.

1°) Louis GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie (le Bouchaud), le 8 mai 1814, y décédé le 9 mai 1892 ; il y avait épousé le 14 janvier 1844, Rose Marie Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie, (le Fief), le 13 mai 1821, y décédée le 25 septembre 1892, fille de Pierre GENDREAU, marchand de bœufs, et de Marie Anne ARNAUD.

1a) Jean Louis Arsène GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (le Bouchaud) le 27 février 1844, y décédé le 9 mars 1844.

1b) Pierre Auguste Arsène GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (le Fief) le 15 juillet 1846, y décédé le 30 décembre 1893 ; il y avait épousé le 6 juin 1871, Célestine Marie Alexandrine BRACHET, née à St-Georges-de-Montaigu le 22 juin 1847, décédée en 1876, fille de Jean Baptiste BRACHET, propriétaire à Boulogne, et de Céleste PICHON.

2a) Célestine Aline Marie Louise GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 20 avril 1872, décédée en 1962 ; elle épousa au Poiré-sur-Vie le 17 juillet 1895, Emile Auguste Benjamin GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie (la Thibaudière) le 13 mai 1869, fils de Pierre Auguste GENDREAU et de Victorine Hortense Geneviève PAYRAUDEAU ; voir ci-dessus.

2b) Armande Emilienne Célestine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 1er février 1875.

1c) Louis Auguste Armand GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 11 janvier 1849, y décédé le 15 mai 1872.

1d) Octavie Augustine Aline Augustine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (le Fief) le 12 décembre 1854, y décédée le 15 septembre 1930 ; elle y avait épousé le 22 juillet 1878, son cousin, Jean Baptiste Alphonse Ernest GENDREAU, négociant, né au Poiré-sur-Vie (le Bouchaud) le 15 juin 1848, y décédé le 24 septembre 1918, fils de Jean Baptiste Louis GENDREAU, marchand de bœufs, et d’Adélaïde Désirée FAVEROUL ; voir par ailleurs.

2°) Pierre GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (le Bouchaud) le 5 septembre 1816, y décédé le 18 avril 1834.

3°) Jean Baptiste Louis GENDREAU, qui suit.

4°) Jeanne Rose GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 29 décembre 1821, décédée à Legé (44) le 11 février 1908 ; il y avait épousé le 17 février 1840, Jean René MIGNEN, marchand, né à Legé le 9 octobre 1813, y décédé le 16 janvier 1893, fils de Jean René MIGNEN, marchand, et de Françoise ORCEAU ; dont, entre autres :

1a) Jean Baptiste Arsène Léon Ferdinand MIGNEN, marchand de bestiaux, né à Legé le 23 septembre 1842, décédé à La Chapelle-Palluau le 5 octobre 1934 ; il y avait épousé le 25 août 1868, Céline Pélagie Clorinte RAYNARD, née à La Chapelle-Palluau le 18 décembre 1846, y décédée le 5 septembre 1932, fille de Pierre Alexandre Thomas RAYNARD et de Marie Catherine LOUÉ ; dont, entre autres :

2a) Arsène Auguste Marie MIGNEN, docteur en médecine, conseiller général de la Vendée, né à La Chapelle-Palluau le 14 décembre 1869, décédé aux Essarts le 31 décembre 1951 ; il avait épousé à St-Laurent-sur-Sèvre le 15 mai 1900, Marie-Ange Joséphine Charlotte Victoire LAPIERRE, y née le 27 janvier 1878, décédée aux Essarts le 7 mai 1909, fille de Marie Jean Charles LAPIERRE, fabricant de tissus, maire de St-Laurent-sur-Sèvre, et de Marie Joséphine COUZIN ; dont, entre autres :

3a) Marie-Joseph Arsène Auguste MIGNEN, docteur en médecine, né aux Essarts le 26 mars 1904, décédé à Nantes le 2 février 1976 ; il avait épousé à Paris le 18 avril 1931, Madeleine Anaïs Marie SAUVÉ, y née le 19 décembre 1909, décédée à Nantes le 3 janvier 2004, fille de Louis de Gonzague Marie Joseph SAUVÉ, médecin lieutenant-colonel, chirurgien des hôpitaux de Paris, et de Victoire Louise Marie BOURDON ; dont postérité.

3b) Arsène Marie-Joseph Charles Basile MIGNEN, médecin ORL, né aux Essarts le 16 mars 1906, décédé à Niort le 29 septembre 2004 ; il avait épousé à Paris le 17 octobre 1937, Suzanne Louise JUST, y née le 21 février 1913, décédée à Niort le 30 janvier 2004 ; dont postérité.

2b) Louis Pierre Monseigneur MignenRené MIGNEN, évêque de Montpellier, archevêque de Rennes, né à La Chapelle-Palluau le 18 janvier 1875, décédé à Rennes le 1er novembre 1939. Elève au petit séminaire des Sables d’Olonne, puis au grand séminaire de Luçon, il est ordonné prêtre le 18 décembre 1897. Secrétaire de Monseigneur CATTEAU, évêque de Luçon, il devient en 1909 supérieur du grand sémainaire de cette ville. Nommé évêque de Montpellier, Lodève, Béziers, Agde et Saint-Pons le 3 août 1922, il y fera notamment construire le séminaire Saint-Roch pour les futurs prêtres de son diocèse. Promu archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo le 18 juillet 1931, il fonde la paroisse Sainte-Thérèse de Rennes confiée à Monseigneur Mouezy, par ordonnance du 12 novembre 1932. Il est enterré dans la crypte de la cathédrale Saint-Pierre de Rennes.

2c) Auguste Charles Joseph MIGNEN, pharmacien, né à La Chapelle-Palluau le 10 mars 1877, décédé aux Essarts le 30 octobre 1956 ; il y avait épousé le 4 février 1907, Alida Anne Jacqueline Elisa BOUANCHEAU, née à Ste-Florence le 13 août 1886, décédée aux Essarts le 7 août 1965, fille d’Emmanuel Clément BOUANCHEAU, pharmacien, et d’Alida Marie Célina HERVÉ. Dont, entre autres :

3a) Jacqueline Emmanuelle Augustine Marie-Ange MIGNEN, née aux Essarts le 8 février 1908 ; elle y épousa le 11 janvier 1927, René Emmanuel Ernest HERVÉ, médecin à La Roche-sur-Yon, né à Ste-Florence le 16 décembre 1897, décédé à La Roche-sur-Yon le 27 décembre 1973, fils d’Emmanuel Ernest Constant HERVÉ et de Virginie Berthe Ernestine TRIPOTEAU.

4a) Jacqueline HERVÉ, née à La Roche-sur-Yon le 2 avril 1929 ; elle épousa Louis BIGOT, contre-amiral de la Marine Nationale, officier de la Légion d’honneur, né à Angers le 17 avril 1930, fils de Charles BIGOT et de Marcelle POUSSET.

2d) Elisa Esther Thérèse Marie MIGNEN, née à La Chapelle-Palluau le 15 octobre 1879, décédée à Pouzauges le 17 septembre 1976 ; elle avait épousé à La Chapelle-Palluau le 13 septembre 1904, Basile Marie Eugène GONNORD, marchand de bestiaux, né à Bazoges-en-Pareds le 19 août 1880, décédé à Pouzauges le 6 juillet 1957, fils de Marie Basile Eugène GONNORD, marchand de bestiaux, et de Marie Prudence BRÉMAUD ; dont, entre autres :

3a) Basile Emile Arsène GONNORD, marchand de bestiaux, né à Pouzauges le 7 juillet 1907, y décédé le 19 décembre 1990 ; il avait épousé aux Aubiers (79) le 29 mai 1932, Lucie Marie Augustine MERLE, y née le 22 juin 1909, décédée à Pouzauges le 22 février 1980, fils d’Auguste Alexis Marie MERLE et d’Eugénie Marie Augustine GILBERT ; dont, entre autres :

4a) Yves René Marie GONNORD, né à Pouzauges le 7 juillet 1936 ; docteur vétérinaire, PDG de Fleury-Michon, vice-président du Conseil de surveillance ; il épousa le 3 juillet 1961, Geneviève CHARTIER, née le 27 octobre 1941, administrateur de Fleury-Michon, fille de Jacques CHARTIER, PDG de Fleury-Michon, maire de Pouzauges, et de Françoise FLEURY ; dont, entre autres :

5a) Grégoire GONNORD, né le 18 novembre 1964 ; PDG de Fleury-Michon ; il épousa Catherine OUCHAYER, née en 1964.

2e) Esther Victorine Marie MIGNEN, née à La Chapelle-Palluau le 13 août 1881, y décédée le 25 août 1945 ; elle y avait épousé le 16 septembre 1901, Félix Eugène BIRET, marchand de bestiaux, né à Vieillevigne le 2 juillet 1875, décédé en 1960, fils de Félix Honoré BIRET, négociant en bestiaux, et d’Anastasie Emilie AMIAUD ; dont :

3a) Charles Pierre Louis Félix BIRET, médecin radiologue des hôpitaux, chevalier pontifical, né à La Chapelle-Palluau le 1er octobre 1903, décédé à Paris le 5 janvier 1985 ; il avait épousé à La Chapelle-Palluau le 15 février 1930, Marie Madeleine Paule Eugénie GLUARD, née à La Garnache le 28 juillet 1910, décédée à Paris le 3 avril 2007, fille de Marie Eugène Auguste Edmond GLUARD, pharmacien, et de Paule PEINSON. Dont postérité COQUELIN de LISLE, LARNAUDIE de FERRAND-PUGINIER, DUPORT, FRANCHET d’ESPEREY, DURANTEAU, de VITRY d’AVAUCOURT, KOLLITSCH, RAGUÉNEZ, MÜHL, LECOINTRE, THOMAS…

2f) Charles Arsène René MIGNEN, docteur en médecine, maire de Pouzauges, né à La Chapelle-Palluau le 17 avril 1883, décédé à Pouzauges le 11 juin 1971 ; il y avait épousé le 30 juillet 1912, Henriette Marie Alix Clémence MORAND, née à St-Vincent-Sterlanges le 14 juin 1893, décédée à Pouzauges le 31 janvier 1988, fille de Marie Eugène Ernest MORAND et de Marie Henriette Clémence THOMAS.

3a) Charles MIGNEN, médecin pédiatre, né à Pouzauges en 1914, décédé à Denée (49) le 19 décembre 1996 ; il avait épousé Constance DELAROCHE (1914-1987), pharmacienne.

3b) René MIGNEN, né à Pouzauges le 11 septembre 1917, décédé à la Gautronnière des Clouzeaux le 21 mai 2004 ; il avait épousé Marie Thérèse Louise Denise Anne RAMBAUD, née aux Clouzeaux en 1925, fille de Pierre Louis Auguste Eugène RAMBAUD, médecin, sénateur de la Vendée, et de Marie Elisabeth Thérèse FORTINEAU, dont postérité.

3c) Marie Madeleine MIGNEN, qui épousa Charles BÉNÉTEAU, fils de Patrice Henri Omer BÉNÉTEAU, fabricant de chaussures à Pouzauges, et d’Agnès Anne Marie Louise PHILIPPEAU ; dont postérité.

2g) Augustine Marie Pélagie MIGNEN, née à Legé le 1er mars 1886, décédée à Vieillevigne (44) le 1er février 1968 ; elle avait épousé à La Chapelle-Palluau le 7 octobre 1919, Louis Charles Clément GANDEMER, négociant en bestiaux, né à Vieillevigne le 3 mars 1876, fils de Louis Auguste GANDEMER et d’Elisa Marie Célestine AMIAUD ; dont postérité.

2h) Paul Arsène Elie MIGNEN, pharmacien, né à La Chapelle-Palluau le 4 janvier 1888, décédé à La Mothe-Achard le 18 février 1961 ; il avait épousé à la Roche-sur-Yon le 9 janvier 1924, Jeanne Marie Benjamine MALLARD, y née le 23 janvier 1901, décédée à Bondy (93) le 8 novembre 1996, fille de Joseph Auguste Philippe MALLARD, boucher (rue des Sables) à La Roche-sur-Yon, et d’Elisa Félicité Léonie CLÉNET ; dont postérité.

1b) Rose Esther MIGNEN, née à Legé le 8 octobre 1844 ; elle y épousa le 2 août 1870, Charles YVERNOGEAU, propriétaire, né à Legé le 25 août 1829, y décédé le 30 août 1895, fils de Vincent YVERNOGEAU et de Jeanne Julie ARNAUD.

2a) Marie Gabrielle Eugénie YVERNOGEAU, née à Legé le 7 avril 1874, décédée au Poiré-sur-Vie le 23 septembre 1955 ; elle avait épousé à Legé le 19 mai 1897, Abel Léopold Gabriel Joseph POTIER, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 28 mai 1871, fils de Jacques Théophile Victor POTIER – lui-même fils de Mathurin POTIER et de Jeanne Louise GENDREAU (voir par ailleurs) – et de Marie PIZAGOU LOGERIE.

3a) Marie Marguerite Charlotte Esther POTIER, née au Poiré-sur-Vie le 31 janvier 1901, y décédée le 3 novembre 1985 ; elle y avait épousé le 30 janvier 1922, Samuel Anselme Clément MIGNEN, étudiant en droit, né à Legé le 25 novembre 1893, décédé au Poiré-sur-Vie le 1er avril 1976, fils de Samuel Arsène MIGNEN, marchand, et de Marie Clémence Herminie LUNEAU.

3b) Charlotte Marie Augustine POTIER, née au Poiré-sur-Vie le 11 avril 1902, décédée à La Roche-sur-Yon le 16 septembre 1992 ; elle avait épousé au Poiré-sur-Vie le 5 avril 1926, Léon Frédéric Félix GOURRAUD, architecte, né à Ste-Cécile le 26 février 1888, décédé à La Roche-sur-Yon le 30 octobre 1967, fils de Jules Félix Isidore GOURRAUD, médecin, et de Marie Adélaïde GROLLEAU.

5°) Jean GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 26 août 1824 ; il y épousa le 16 août 1854, Augustine Estelle DUBOIS, née au Poiré-sur-Vie le 27 juin 1831, fille de Benjamin Charles DUBOIS et de Louise CHEVILLON.

1a) Jean Benjamin Alphonse GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 18 août 1857, y décédé le 23 octobre suivant.

1b) Esther Augustine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Gendronnière) le 1er août 1858, y décédée en 1924 ; elle avait épousé au Poiré-sur-Vie le 3 juillet 1876, Eugène Laurent Gustave GENDREAU, y né le 13 juin 1850, y décédé en 1928, fondateur de la conserverie en 1903, chevalier de la LH (voir ci-dessous).

1c) Arsène Auguste Jean GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 4 avril 1862, y décédée le 11 août suivant.

1d) Benjamin Armand Auguste Emile GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 4 octobre 1869, y décédé le 11 octobre suivant.

6°) Julie Marie Esther GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 5 octobre 1827 ; elle y épousa le 14 février 1849, Pierre François POTTIER, propriétaire, né à St-André-d’Ornay le 20 avril 1822, fils de Pierre POTHIER et de Marie CHIFFOLEAU.


7. Jean Baptiste Louis GENDREAU, marchand de bœufs, né au Poiré-sur-Vie (le Bouchaud) le 10 août 1819, décédé à Ste-Florence le 10 novembre 1887 ; il avait épousé au Poiré-sur-Vie le 13 février 1844, Adélaïde Désirée FAVEROUL, née au Poiré-sur-Vie le 25 octobre 1820, y décédée le 25 février 1903, fille d’André FAVEROUL et de Jeanne Françoise GILLAIZEAU.

1°) Jean Baptiste Auguste Narcisse GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie (le Bouchaud) le 14 mars 1845 ; il épousa à Venansault le 22 juillet 1873, Marie Louise Aimée GRELET, y née le 18 février 1846, y décédée le 24 septembre 1876, fille de Pierre Aimé GRELET, propriétaire, et de Marie Louise GUILBAUD.

1a) Jean Baptiste Auguste Victor Benjamin GENDREAU, né à Venansault le 26 octobre 1874 ; il épousa à Pouzauges le 30 juillet 1906, Marie Emilie Valentine Adeline MORAND, y née le 23 octobre 1882, fille de Ferdinand Désiré Joseph MORAND et de Marie Amélie GONNORD.

2a) Fernand Auguste Valentin Benjamin GENDREAU, né à Venansault le 26 avril 1907, décédé à La Roche-sur-Yon le 11 août 1972 ; il avait épousé à Niort le 1er juin 1968, Marie Anne Domitille PINAUD.

1b) Auguste Aimé GENDREAU, né à Vensansault le 27 juillet 1876.

2°) Jean Baptiste Alphonse Ernest GENDREAU, négociant, né au Poiré-sur-Vie (le Bouchaud) le 15 juin 1848, y décédé le 24 septembre 1918 ; il y avait épousé le 22 juillet 1878, Octavie Augustine Aline GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (le Fief) le 12 décembre 1854, y décédée le 15 septembre 1930, fille de Louis GENDREAU, propriétaire, et de Rose Marie Anne GENDREAU ; voir par ailleurs dans cette généalogie.

1a) Emilienne Ernestine Adélaïde Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 12 juillet 1879, décédée à La Roche-sur-Yon le 7 juin 1968 ; elle avait épousé au Poiré-sur-Vie le 7 juin 1904, Alfred Emmanuel CACAUD, pharmacien, né à St-Martin-des-Noyers le 21 juillet 1875, décédé au Poiré-sur-Vie le 9 juillet 1918, fils de Raphaël Emmanuel CACAUD et de Clémentine Adeline Alexandrine BATIOT.

1b) Gustave Armand Maximin GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 13 février 1883, y décédé le 12 mars suivant.

3°) Eugène Laurent Gustave GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (Conserverie Gendreau à La Roche-sur-Yon (Bd des Marchandises)le Bouchaud) le 13 juin 1850, y décédé en 1928 ; il y avait épousé le 3 juillet 1876, sa cousine, Esther Augustine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Gendronnière) le 1er août 1858, y décédée en 1924, fille de Jean GENDREAU et d’Augustine Estelle DUBOIS ; voir par ailleurs.

Eleveur et marchand de bétail comme son père, il parcourait, avec son associé MORIN, toute la région depuis de nombreuses années pour approvisionner le marché de la Villette à Paris des meilleures productions de bétail du département.

En 1903, ils eurent l’idée de mettre en commun leur intelligence, leur activité, leurs capitaux et leurs efforts, pour créer en Vendée, leur pays d’origine, une industrie capable d’assurer aux producteurs un précieux débouché à leurs élevages. Ils firent ainsi construire une immense usine, munie de l’outillage le plus moderne et le plus perfectionné. Peu de temps après l’ouverture de leur établissement, ils eurent la satisfaction de recevoir une commande du Ministère de la Guerre, de deux cent mille boîtes de conserves de viande de bœuf pour la troupe.

Non seulement, l’élevage de la Vendée et des départements voisins était ainsi assuré, mais encore les agriculteurs y trouvaient l’écoulement facile de leurs produits. L’usine, en effet, était également outillée pour la fabrication des conserves de légumes : petit pois, aperges, haricots verts, champignons, etc… Sous la direction de Raoul GENDREAU, le fils du fondateur, et ancien élève de Grignon, les produits de rétablissements furent bientôt classés parmi les premières marques.

Le succès ne tarda pas à être récompensé. En 1904, après deux années à peine de leur association, MM. GENDREAU et MORINobtinrent une médaille d’argent à l’Exposition internationale de Nantes, et une médaille d’or à l’Exposition internationale de Bordeaux.

1a) Gabriel « Raoul » Eugène Jean Baptiste GENDREAU, inRaoul Gendreaudustriel, né au Poiré-sur-Vie le 5 avril 1878, décédé à La Roche-sur-Yon en 1960 ; il avait épousé Yvonne CHAUVIN (1892-1995), décédée à La Roche-sur-Yon.

Le château du Plessis a été construit pour la famille Gendreau et est devenu, en 1960, la propriété de la ville pour devenir un centre culturel, bibliothèque, etc…

2a) Yvonne Augustine Marie GENDREAU, née à La Roche-sur-Yon en 1908 ; elle y épousa d’abord le 15 janvier 1930, Marcel LHERMITTE, capitaine, chef de service à la Société Générale, officier de la Légion d’honneur, né à Brest le 12 décembre 1896, décédé à Paris (16e) le 22 mai 1956, fils de Désiré LHERMITTE et de Mathilde Emilie BRUNELAT ; puis à Paris (17e) le  novembre 1961, André LHERMITTE, industriel, né à Brest le 3 août 1894, décédé à Cannes le 17 juillet 1980, fils de Désiré LHERMITTE et de Mathilde Emilie BRUNELAT.

2b) Suzanne GENDREAChâteau du Plessis à La Roche-sur-YonU, née à La Roche-sur-Yon en 1910 ; elle épousa N. LEGAL.

1b) Berthe Marie Louise Emilienne Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Gendronnière) le 24 mars 1880, y décédée le 7 septembre suivant.

1c) Gabriel Benjamin Ferdinand Marie GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Gendronnière) le 6 mars 1882 ; il épousa à La Roche-sur-Yon le 20 avril 1912, Léonie FÈVE.

1d) Marie Louise Bernadette Radegonde Augustine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Gendronnière) le 2 septembre 1883, y décédée le 15 février 1884.

1e) Eugène Ernest Clément GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 26 décembre 1884, y décédé le 20 décembre 1887.

1f) Radegonde Emilienne Célestine Augustine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Gendronnière) le 25 janvier 1887, y décédée le 23 janvier 1971 ; elle y avait épousé le 17 novembre 1919, son cousin, Jean Baptiste Edmond Gustave GENDREAU. Voir immédiatement ci-dessous.

4°) Célestin Victor Alfred GENDREAU, qui suit.

5°) Louis Arsène Ferdinand GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 28 juin 1854, y décédé le 9 décembre 1870.


8. Célestin Victor Alfred GENDREAU, industriel, né au Poiré-sur-Vie (le Bouchaud) le 9 mars 1852, y décédé le 9 septembre 1928 ; il avait épousé à Legé le 31 août 1880, Marie Clémence Victoire DOMMANGEAU, propriétaire, y née le 6 janvier 1858, décédée au Poiré-sur-Vie le 13 octobre 1946, fille de Pierre Luc DOMMANGEAU et de Victoire Marie Charlotte MINAUD.

1°) Jean Baptiste Edmond Gustave GENDREAU, qui suit.

2°) Marie Célestine Baptistine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 22 mai 1883 ; elle épousa à La Roche-sur-Yon le 1er juillet 1904, Constant Alexandre BASSEREAU, lieutenant au 39e R.I. puis industriel à La Roche-sur-Yon, né à Turquant (49) le 14 septembre 1873, fils d’André BASSEREAU et de Marie MOLLET ; dont au moins :

1a) Robert Aristide Edmond BASSEREAU, ingénieur agricole, né à La Roche-sur-Yon le 19 septembre 1905, y décédé le 25 août 1993 ; il avait épousé d’abord à La Roche-sur-Yon le 3 juillet 1930, Renée Anne-Marie Gabrielle Alphonsine Clémence AIRIAU ; puis à Bordeaux le 15 juin 1968, Jeanne Marguerite CAILLETEAU.


9. Jean Baptiste Edmond Gustave GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (le Bouchaud) le 7 janvier 1882, y décédé le 24 février 1963 ; il y avait épousé le 17 novembre 1919, sa cousine, Radégonde Emilienne Célestine Augustine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Gendronnière) le 25 janvier 1887, y décédée le 23 janvier 1971, fille d’Eugène Laurent Gustave GENDREAU, fondateur de la conserverie, et d’Esther Augustine GENDREAU. Voir ci-dessus.

1°) Gisèle GENDREAU

2°) Claude GENDREAU, qui suit.

3°) Jean GENDREAU

4°) Gabriel GENDREAU, né en 1925.


10. Claude GENDREAU, qui épousa Marie Thérèse THOMAS, fille de Jules Jacques Louis Aimé THOMAS – ce dernier, petit-fils de Jean Jacques THOMAS, propriétaire farinier à Ste-Cécile – et de Marie Jeanne Suzanne BOSSU – et de Marcelline Lucie TESSON.

1°) Marie-Christine GENDREAU, qui épousa Gilles DUBOIS de MONT-MARIN, fils de Jacques DUBOIS de MONTMARIN et d’Odile LE MASNE de CHERMONT ; dont postérité.

2°) Marie-Hélène GENDREAU, qui épousa Eric MONTAGNIER, dont postérité.

3°) Claude GENDREAU, né à La Roche-sur-Yon le  août 1954 ; il épousa à St-Gilles-Croix-de-Vie le 27 août 1983, Valérie LE BESCHU de CHAMPSAVIN, née le 16 avril 1959, fille de Claude LE BESCHU de CHAMPSAVIN (descendant, entre autres, des familles POITEVIN de LA ROCHETTE, REGNON de CHALIGNY, BOISSON, CHABOT, FOUCHER, de BERNARD de MARIGNY, de PLOUER, etc…) et de Nicole LE BOTERF.

1a) Edouard GENDREAU, né le 24 décembre 1984.

1b) Stanislas GENDREAU, né le 10 mai 1986.

1c) Hubert GENDREAU, né le 21 avril 1989.Philippe Gendreau

1d) Xavier GENDREAU, né le 19 février 1999.

4°) Philippe GENDREAU, dirigeant de la Conserverie GENDREAU ; il épousa Valérie CNUDDE, née en 1962, fille de Jean-Pierre CNUDDE et de Nicole DUMINIL.

1a) Capucine GENDREAU, née en 1994.

1b) Agathe GENDREAU, née en 1996.

1c) Pierre GENDREAU, né en 2000.


La Conserverie GENDREAU est une conserverie artisanale de poissons basée à St-Gilles-sur-Vie. Elle fut fondée en 1903 par l’arrière grand-père de l’actuel dirigeant, Philippe GENDREAU, qui reprend une petite « confiserie » de sardines installée depuis 1856 à St-Gilles-Croix-de-Vie. Il y découvre la spécialité des lieux, une recette ancienne pour la préparation des sardines, clé de son succès.

La Conserverie GENDREAU, « La Perle des Dieux » est la plus ancienne conserverie de Vendée. Elle propose une large gamme de produits de la mer. En 2001, la société obtient le premier Label Rouge de la sardine en coopération avec le port de pêche de la ville. En 2006, elle rachète la société gillocrucienne « Vif Argent », spécialisée dans les conserves de salades, dont GENDREAU éyait sous-traitant pour les salades à base de thon. En 1906, elle achète le Grand Léjon, spécialisé dans les produits de la mer (salaisons élaborés et plats préparés).




Seconde Branche



2. Mathurin GENDREAU, né vers 1666, décédé au Poiré-sur-Vie le 9 mai 1741 ; il avait épousé Françoise GRUAUD, décédée au Poiré-sur-Vie le 29 avril 1746, fille de Jean GRUAUD.

1°) Jacques GENDREAU, qui suit.

2°) Mathurin GENDREAU, laboureur à l’Audardière, né vers 1698, décédé au Poiré-sur-Vie le 23 octobre 1758 ; il y avait épousé d’abord Marguerite GRUAUD ou GRÉAU, née vers 1705, décédé au Poiré-sur-Vie le 15 décembre 1742 ; puis le 9 janvier 1745, Jeanne ROCHETEAU, née vers 1721, décédée au Poiré-sur-Vie (la Blanchère) le 14 août 1781, fille de Pierre ROCHETEAU et d’Anne NAULEAU.

1a) Louis GENDREAU, marchand, né du premier mariage vers 1732, décédé au Poiré-sur-Vie (l’Audardière) le 25 décembre 1796 ; il y avait épousé le 30 janvier 1769, Marie MARTINEAU, née vers 1740, décédée au Poiré-sur-Vie le 29 novembre 1790, fille de Louis MARTINEAU et de Louise CHATAIGNER.

2a) Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 5 octobre 1769.

2b) Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 25 mai 1773, y décédée le 25 juin 1780.

2c) Jean GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 8 octobre 1775.

1b) Mathurin GENDREAU, laboureur, qui épousa au Poiré-sur-Vie le 25 février 1754, Jeanne ROUSSEAU, née vers 1734, décédée au Poiré-sur-Vie (la Petite Blanchère) le 18 novembre 1776, fille d’André ROUSSEAU et de Marguerite GENDREAU.

2a) Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 20 août 1755, y décédé le 12 septembre 1755.

2b) Pierre GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie (la Blanchère) le 6 mai 1758 ; il y épousa le 20 février 1781, Jeanne DINOT, née à Aizenay le 2 juillet 1755, décédée au Poiré-sur-Vie (la Blanchère) le 5 février 1804, fille d’André DINOT et de Françoise JODET.

3a) Pierre GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Petite Blanchère) le 11 juillet 1782, y décédé le 18 avril 1820 ; il y avait épousé le 9 octobre 1802, Jeanne TRICHET, née au Poiré-sur-Vie (la Grande Roulière) le 16 mai 1754, y décédée le 5 avril 1853, fille de Pierre TRICHET et de Jeanne GENDREAU, cette dernière, fille de Jacques GENDREAU et de Marie GUIBERT (voir par ailleurs).

4a) Pierre GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Petite Blanchère) le 9 janvier 1803, y décédé le 18 janvier suivant.

4b) Marie Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Petite Blanchère) le 9 août 1804, décédée à Ste-Flaive-des-Loups (la Poitevinière) le 10 août 1863 ; elle avait épousé au Poiré-sur-Vie le 21 février 1838, Jean ROUSSEAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie  (la Pampinière) le 30 septembre 1803, décédé à Ste-Flaive-des-Loups (la Poitevinière) le 7 avril 1862, fils de Jean ROUSSEAU et de Jeanne MOREAU.

4b) Pierre GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Blanchère) le 29 septembre 1806, y décédé le 22 février 1810.

4c) Marie Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 31 octobre 1809, y décédée le 30 octobre 1881 ; elle y avait épousé le 15 mai 1831, Jean Louis Isaac CHEVILLON, né au Poiré-sur-Vie le 17 mars 1806, décédé à La Roche-sur-Yon le 25 janvier 1870, fils de Jean CHEVILLON et de Marie VRIGNON.

4d) Pierre GENDREAU, charpentier, né au Poiré-sur-Vie (la Petite Blanchère) le 16 septembre 1811, décédé à Aizenay le 15 novembre 1874 ; il y avait épousé le 23 octobre 1832, Marie PRAUD, née à Aizenay le 26 juin 1809, y décédée le 30 juin 1881, fille de Pierre PRAUD, sabotier, et de Marie CHEVOLEAU.

5a) Jean Pierre GENDREAU, né à Aizenay le 29 juillet 1833, décédé à l’hôpital maritime de Rami-Echflits (Turquie) le 3 avril 1855.

5b) Marie GENDREAU, née à Aizenay le 19 octobre 1938, décédée au Poiré-sur-Vie le 22 mars 1887 ; elle y avait épousé le 10 février 1857, Jean Auguste GRELIER, né à Venansault le 13 août 1829, décédé au Poiré-sur-Vie le 26 avril 1901, fils de François GRELIER et de Marie VRIGNON.

5c) Pierre GENDREAU, charpentier, né à Aizenay le 7 janvier 1838, y décédé le 25 juin 1902 ; il y avait épousé le 8 février 1860, Marie LETARD, née à Aizenay le 23 octobre 1838, y décédée le 8 novembre 1869, fille de Jean LETARD et de Marie MARTINEAU.

6a) Marie Philomène Eugénie GENDREAU, née à Aizenay le 3 novembre 1860, elle y épousa le 25 novembre 1891, Pierre Aimé DRAPPIER, propriétaire, né aux Clouzeaux le 15 décembre 1852, veuf de Victoire MICHAUD, et fils de Jean Baptiste DRAPPIER et de Henriette Pauline GUILLOUX.

6b) Marie Rose GENDREAU, née à Aizenay le 5 février 1863 ; elle épousa au Poiré-sur-Vie le 11 septembre 1888, Jean Louis ROBRETEAU, y né le 25 mai 1862, fils de François ROBRETEAU et de Marie GUILLET.

6c) Pierre Auguste Henri GENDREAU, charpentier, né à Aizenay le 12 août 1865 ; il y épousa le 15 avril 1891, Marie Pauline Angélique GUILLOTON, née à Aizenay le 2 avril 1869, y décédée le 18 avril 1959, fille de François GUILLOTON et d’Angélique BESSONNET.

7a) Marie Henriette Louise GENDREAU, née à Aizenay le 9 avril 1894.

7b) Auguste Florentin Henri GENDREAU, né à Aizenay le 9 août 1897, décédé à La Roche-sur-Yon le 8 août 1984.

c) Yvonne Marie Louise GENDREAU, née à Aizenay le 5 novembre 1900, décédée à La Roche-sur-Yon le 2 mars 1979 ; elle avait épousé à Aizenay le 18 janvier 1922, Louis Léon Marie CHUPIN, né à La Roche-sur-Yon le 12 avril 1891, décédé à Challans le 25 juillet 1933, fils de Jean CHUPIN et d’Adèle Philomène Marie CHEVOLLEAU.

5d) Henri Pierre GENDREAU, charpentier, né à Aizenay le 20 mai 1840, y décédé le 26 décembre 1900 ; il y avait épousé le 14 février 1865, Sophie Augustine Louise ROBIN, née à La Genétouze le 9 mars 1846, fille de Louis ROBIN et de Marie Anne COUMAILLEAU.

6a) Marie Augustine GENDREAU, née à Aizenay (la martinière) le 20 décembre 1866, y décédée le 18 mai 1870.

6b) Henri GENDREAU charpentier, né à Aizenay le 21 décembre 1868 ; il y épousa le  février 1896, Marie Louise JAUNET, née à Beaufou le 2 février 1873, fille d’Eugène JAUNET, carrier, et de Joséphine GUITTET.

7a) Adolphe GENDREAU, né à Aizenay le 16 mars 1897, décédé à Beauregard-de-Terrasson (24) le 1er octobre 1971.

7b) Henri Jean Marie Eugène GENDREAU, né à Aizenay le 2 novembre 1898, y décédé le 23 mars 1901.

7c) Arsène GENDREAU, né à Aizenay le 7 octobre 1900, décédé à Condat-sur-Vézère (24) le 9 février 1962 ; il avait épousé à St-Geniès (24) le 3 février 1923, Antoinette CLERJONNIA.

7d) Augustine GENDREAU, née à Aizenay le 2 août 1902, décédée à Paris 13e, le 3 août 1955 ; elle avait épousé à Paris 15e le 30 juillet 1932, Jean CAHU.

7e) Maurice GENDREAU, né à Aizenay le 22 mai 1904.

6c) Céline Marie Henriette GENDREAU, née à Aizenay le 28 avril 1873 ; elle y épousa le 26 juillet 1899, Joseph Pierre Aimé GUILLET, né au Poiré-sur-Vie le 7 avril 1873, fils de Pierre GUILLET et de Ozanne BERTHOMÉ.

4e) Charles GENDREAU, charpentier, né au Poiré-sur-Vie le 24 février 1817, y décédé le 1er juillet 1885 ; il avait épousé à Aizenay le 26 décembre 1840, Françoise BOURON, y née le 11 novembre 1819, décédée au Poiré-sur-Vie le 2 août 1883, fille de François BOURON et de Louise GAUDIN.

5a) François GENDREAU, né à Aizenay le 25 décembre 1841.

5b) Marie Rosalie GENDREAU, née à Aizenay le 4 septembre 1843 ; elle épousa au Poiré-sur-Vie le 7 février 1872, Charles GARNIER, cultivateur, y né le 31 août 1841, fils de Charles GARNIER et de Marie RAINARD.

5c) Jean Charles GENDREAU, né à Aizenay le 2 juin 1845, y décédé le 24 novembre suivant.

5d) Olive Hélène GENDREAU, née à Aizenay le 18 janvier 1847.

5e) Henri Charles GENDREAU, cultivateur, né à Aizenay le 1er mars 1849 ; il épousa au Poiré-sur-Vie le 4 février 1874, Jeanne Marie GARNIER, y née le 5 octobre 1845, fille de Charles GARNIER et de Marie RAINARD.

6a) François Auguste GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 13 mai 1877 ; il y épousa le 12 mai 1907, Célestine Marie Victorine BILLAUD, y née le 5 juin 1884, fille de Pierre BILLAUD et de Rose BARREAU.

7a) Florine Augustine Baptistine Anne Marie Lucia GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 25 juillet 1908 décédée aux Sables d’Olonne le 5 mai 2000 ; elle avait épousé aux Clouzeaux le 30 mai 1927, Florent Henri Aimé POULAILLEAU, cultivateur, né à Ste-Flaive-des-Loups le 13 octobre 1901, décédé aux Clouzeaux le 15 juillet 1951, fils de Pierre Aimé POULAILLEAU et de Victorine Clémentine TRICHET.

7b) Clément Pierre Auguste GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 23 novembre 1909 ; il épousa aux Clouzeaux le 8 novembre 1933, Marceline Marie Juliette DELAIRE.

7c) Léon Armand Arsène GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 23 novembre 1909, décédé à La Roche-sur-Yon le 30 octobre 1982 ; il avait épousé aux Clouzeaux le 8 novembre 1933, Armantine Philomène Berthe SIRE, née à Landeronde, fille d’Armand Joseph Pierre SIRE et d’Armantine Marie Anne TRAINEAU.

7d) Marie Clémentine Lucia GENDREAU, née à Dompierre-sur-Yon le 5 mars 1921.

6b) Baptiste François GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 31 juillet 1878.

6c) Armance Marie Justine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 6 mars 1880, y décédée le même jour.

6d) François Henri Charles GENDREAU, né à la Raymondière du Poiré-sur-Vie le 5 février 1882, soldat de 2e classe au 120e Régiment d’infanterie, tué à l’ennemi au bois de la Caillette à Verdun le 16 avril 1916, « Mort pour la France » selon jugement rendu le 11 octobre 1921.

5f) Pauline GENDREAU, née à Aizenay le 14 janvier 1852, décédée au Poiré-sur-Vie le 2 octobre 1903 ; elle y avait épousé le 1er février 1881, Pierre Auguste GRELIER, maçon, né à La Chapelle-Palluau le 11 mars 1855, décédé au Poiré-sur-Vie le 10 août 1925, fils de Pierre Louis GRELIER et de Louise RABILLER.

5g) Jean Baptiste GENDREAU, cantonnier, né à Aizenay le 7 février 1854, décédé au Poiré-sur-Vie le 13 décembre 1928 ; il y avait épousé le 25 juillet 1882, Marie Anne Joséphine GUÉRIN, née à Venansault le 18 juillet 1856, décédée au Poiré-sur-Vie le 25 novembre 1905, fille de Henri GUÉRIN et de Joséphine HERMOUET.

6a) Léontine Olive Augustine Eugénie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 1er novembre 1883, y décédée le 30 mars 1848 ; elle y avait épousé le 16 janvier 1903, Aimé BOURON, né à Palluau le 3 août 1877, décédé au Poiré-sur-Vie le 17 mars 1951, fils de Jean BOURON et de Marie Alphonsine SORIN.

6b) Radégonde Marie Joséphine Henriette GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 15 novembre 1884.

6c) Eugène Jean Baptiste GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 12 octobre 1885, soldat au 93e Régiment d’infanterie, décédé de ses blessures à Amiens (80) le 15 juin 1915, « Mort pour la France » ; il avait épousé au Poiré-sur-Vie le 28 septembre 1909, Marie Armandine Armance BOSSIS, née à Beaufou le 21 octobre 1886, fille d’Armand BOSSIS et d’Adèle ROCHETEAU.

7a) Eugène Armand Ferdinand GENDREAU né au Poiré-sur-Vie (la Prévisière) le 21 octobre 1910, décédé à la Roche-sur-Yon le 19 janvier 1983 ; il avait épousé aux Sables d’Olonne le 3 juin 1967, Clotilde Eugénie Adéla GUIBERT.

7b) Armanda Marie Léontine Adèle GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Maumerière) le 7 décembre 1912.

7c) Henri Eugène Aimé GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Maldemé) le 17 octobre 1914, décédé à Olonne-sur-Mer le 12 avril 1982 ; il y avait épousé le 28 novembre 1942, Simone Marie Louise Augusta BRETHOMÉ.

6d) Jean Ferdinand Joseph GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 8 février 1889, soldat au 6e Régiment d’infanterie, décédé de ses blessures à Meurival (02) le 25 octobre 1915, « Mort pour la France ».

6e) Arsène Auguste Joseph GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 9 mai 1891, y décédé le 25 décembre suivant.

6f) Pierre Clément Henri GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 25 décembre 1892, y décédé le 29 suivant.

5h) Marie Rose GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 7 septembre 1856.

5i) Marie Augustine Philomène GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 13 février 1859, y décédée le 19 janvier 1936 ; elle y avait épousé le 1er février 1881, Pierre Auguste GUILBAUD, né à Beaufou le 9 novembre 1857, décédé au Poiré-sur-Vie le 4 décembre 1929, fils d’Aimé GUILBAUD et de Jeanne MICHAUD.

4f) Jean GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 16 avril 1786, y décédé le lendemain.

4g) Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 28 juillet 1787, y décédée le 2 février 1816 ; elle y avait épousé le 19 janvier 1814, François BUTON, né au Poiré-sur-Vie le 24 septembre 1789, fils de François BUTON et de Marie MOLLÉ.

4h) Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 14 juillet 1790.

4i) Françoise GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 26 mars 1799 ; elle y épousa d’abord le 10 novembre 1817, Jean DOUAUD, farinier, né vers 1796, fils de Jean DOUAUD et de Jeanne GENDREAU, cette dernière, fille d’André GENDREAU et de Louise LHÉRITEAU (voir par ailleurs). le 15 mai 1825, Pierre Thomas DUBOIS, sabotier, né à La Chapelle-Palluau le 12 mai 1798, fils de Jean DUBOIS et de Marie Anne JOLLY.

2c) Louise GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 27 mai 1760, y décédée le 17 mars 1766.

2d) Mathurin GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 19 juillet 1762, y décédé le 29 juin 1813 ; il avait épousé Louise BOURON, née à Aizenay le 22 janvier 1768, décédée au Poiré-sur-Vie le 22 octobre 1840, fille de Pierre BOURON et de Louise Françoise MARTINEAU.

3a) Louise GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 7 janvier 1795.

3b) Pierre GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 23 février 1797, y décédé le 7 octobre 1854 ; il y avait épousé le 18 février 1827, Marie Anne Françoise PÉROCHEAU, née au Poiré-sur-Vie le 29 septembre 1797, fille de Louis PÉROCHEAU et de Françoise BUTON.

4a) Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 18 avril 1829 ; elle y épousa le 25 juin 1854, Pierre Aimé TRICHET, né à Dompierre-sur-Yon le 25 janvier 1828, fils de Pierre TRICHET et de Marie RABILLER.

4b) Pierre GENDREAU, laboureur à Aizenay, né au Poiré-sur-Vie le 10 novembre 1830 ; il épousa à Aizenay le 23 juin 1863, Marie Louise THOMAS, née à St-Etienne-du-Bois le 11 février 1839, fille de François THOMAS et de Marie JOLLY.

5a) Augustine Armance GENDREAU, née à Aizenay le 21 janvier 1868 ; elle y épousa le 22 juin 1892, Auguste GUIBERT, tisserand, né à Aizenay le 10 juillet 1864, fils de Louis GUIBERT, tisserand, et de Louise DELAVAUD.

5b) Clémentine Victorine GENDREAU, née à Aizenay le 28 mai 1870 ; elle y épousa le 22 juin 1892, Jean Pierre Auguste CHEVOLLEAU, cultivateur, né à Aizenay le 20 octobre 1866, fils de Pierre CHEVOLLEAU et de Louise Pélagie GROIZELEAU.

4c) Marie Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 30 septembre 1834 ; elle y épousa le 9 janvier 1856, Jean VRIGNON, né à Venansault en 1829, fils de Pierre VRIGNON et de Marie Anne DUBOIS.

3c) Marie Andrée GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 31 décembre 1798 ; elle y épousa le 13 février 1828, Pierre CHARRIER, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 1er mars 1789, veuf de Marie Françoise DOUAUD, et fils de Pierre CHARRIER et de Jeanne VRIGNON.

3d) Marie Adrienne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 31 décembre 1798 ; elle y épousa le 20 février 1838, Louis FAVEROUL, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 15 décembre 1806, fils de Jean FAVEROUL et de Marie POTTIER.

3e) Louis GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 19 septembre 1801.

3f) Marie Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 29 juillet 1804 ; elle y épousa le 20 décembre 1827, Jean CHEVILLON, né au Poiré-sur-Vie le 3 août 1802, y décédé le 16 février 1873, fils de Jean CHEVILLON et de Marie VRIGNON.

3g) Marie Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 19 mars 1808 ; elle y épousa le 1er juin 1832, Pierre CHARRIER, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 14 avril 1810, fils de Pierre CHARRIER et de Marie Françoise DOUAUD.

2e) Marguerite GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 11 janvier 1766, y décédée le 17 suivant.

2f) Françoise GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 16 juillet 1767.

2g) Marguerite GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 21 juillet 1769.

2h) Jacques GENDREAU, marchand de bœufs, né au Poiré-sur-Vie le 15 juillet 1771, y décédé le 8 avril 1829 ; il y avait épousé le 7 juin 1796, Françoise FAVREAU, fille de Jean FAVREAU et d’Anne TRICHET.

3a) Jean GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 1er août 1797, y décédé le 5 juin 1857 ; il y avait épousé le 15 février 1816, Jeanne GAUVRIT, née au Poiré-sur-Vie le 20 août 1797, y décédée le 5 avril 1849, fille de François GAUVRIT et de Marie PÉRAUDEAU.

4a) Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 11 janvier 1817.

4b) Jean GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 8 avril 1820 ; il y épousa le 12 février 1843, Marie Anne PAIRAUDEAU, y née le 9 novembre 1817, fille de Louis Mathurin PAIRAUDEAU et de Louise VIOLLEAU.

5a) Jeanne Victoire GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 13 décembre 1843 ; elle y épousa le 16 mai 1866 ; Jean Augustin Mathurin PÉRAUDEAU, laboureur, y né le 10 novembre 1845, fils de Mathurin PÉRAUDEU et de Marie GROLIER.

5b) Marie Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 4 janvier 1947 ; elle y épousa le 5 juin 1867, Jean Pierre BUTON, maçon, y né le 22 août 1845, fils de Pierre BUTON et de Françoise BALLANGER.

5c) Jeanne Philippe GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 18 avril 1852 ; elle y épousa le 26 septembre 1877, Jean François BERNARD, propriétaire, y né le 29 septembre 1851, fils de Jean BERNARD et de Marie GILLAIZEAU.

4c) Jacques GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 17 mai 1820, soit seulement un mois après son frère ; après vérification, les registres d’Etat Civil du Poiré portent bien les deux naissances aux dates indiquées, dans le même village, et chacun des deux enfants ont les mêmes parents, ceux-ci ayant le même âge ; d’autre part, parmi les témoins, figure le grand-père, Jean GENDREAU, parfaitement identifié.

4d) Pierre Jacques GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 9 juin 1826, y décédé le 19 octobre 1886 ; il y avait épousé le 14 juillet 1858, Jeanne ROCHETEAU, née au Poiré-sur-Vie le 18 décembre 1831, y décédée le 11 janvier 1900, fille de Pierre ROCHETEAU et de Jeanne MESNARDEAU.

5a) Marie Jeanne Victorine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 14 juillet 1860 ; elle y épousa le 22 juin 1886, Pierre Aimé François FAVROUL, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 26 avril 1858, fils de François FAVROUL et de Marie Anne Henriette FRICONNEAU.

5b) Pierre GENDREAU, cultivateur, né au Poiré-sur-Vie le 27 juin 1862 ; il y épousa le 27 novembre 1888, Rose Victorine BUTON, y née le 27 octobre 1865, fille de Baptiste BUTON et de Marie GOUAS.

6a) Angèle Jeanne Herminie Victorine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 24 juin 1894, y décédée le 7 février 1972 ; elle y avait épousé le 17 juin 1919, Jean Emile Pierre BOURMAUD, né à Belleville-sur-Vie le 5 décembre 1886, décédé au Poiré-sur-Vie le 6 octobre 1963, fils de Jean BOURMAUD et d’Angèle COUTURIER.

5c) Marie Jeanne Joséphine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 18 avril 1868 ; elle y épousa le 11 février 1890, Pierre Victor Louis PELÉ, né à Aizenay le 27 novembre 1862, fils de Pierre PELÉ et d’Aimée RAPITEAU.

5d) Jeanne Rosalie Clarisse GENDREAU née au Poiré-sur-Vie le 23 juin 1871, y décédée le 6 juin 1929 ; elle y avait épousé le 18 juin 1895, Auguste Victor FAVROUL, cultivateur, né au Poiré-sur-Vie le 7 avril 1868, fils de François FAVROUL et de Marie Anne Henriette FRICONNEAU ; dont, entre autres :

6a) Auguste Pierre Jean FAVROUL, cultivateur, né au Poiré-sur-Vie le 12 avril 1896, décédé à Genac (Charente) le 22 mars 1977 ; il avait épousé au Poiré-sur-Vie le 16 mai 1922, Marie Louise Radegonde Florine GENDREAU, y née le 20 avril 1902, fille de Jean Louis GENDREAU et de Marie Louise GUILLET. Voir plus loin dans cette généalogie.

5e) Angèle Victorine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 23 juin 1871.

5f) Jeanne Rosalie Clarisse GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 23 juin 1871.

4e) Marie Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 27 novembre 1829.

3b) Jacques GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 27 novembre 1798, y décédé le 3 décembre suivant.

3c) Françoise GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 20 mai 1800, y décédée le 25 octobre 1845.

3d) Marie Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 20 juillet 1805, y décédée le 17 mars 1808.

3e) Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 1er février 1808, y décédée le 20 août 1808.

2i) Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 11 janvier 1774, y décédée le 6 mars 1825 ; elle y avait épousé le 7 juin 1796, Jacques FAVEREAU, y né en janvier 1775, fils de Jean FAVREAU et d’Anne TRICHET.

1c) Jean GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 7 janvier 1739.

1d) Françoise GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 8 mars 1741.

1e) Pierre GENDREAU, né du second mariage au Poiré-sur-Vie le 9 janvier 1747 ; il y épousa le 20 février 1770, Perrine MARTINEAU, née vers 1744, décédée au Poiré-sur-Vie le 21 novembre 1790, fille de Louis MARTINEAU et de Louise CHATAIGNER.

2a) Perrine GENDREAU, née à Beaufou le 2 décembre 1770.

2b) Louis GENDREAU, né à Beaufou le 7 septembre 1772.

2c) Marie Louise GENDREAU, née aux Lucs le 7 septembre 1772.

2d) Pierre GENDREAU, laboureur, né à Beaufou le 26 décembre 1774, décédé au Poiré-sur-Vie le 22 juin 1828 ; il y avait épousé le 17 mai 1796, Jeanne POTIER, y née le 31 mars 1767, fille de François POTIER et de Marie GILBERT.

3a) Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 18 juillet 1796, y décédé le 3 mars 1861 ; il y avait épousé le 24 janvier 1817, Marie Jeanne MOREAU, née au Poiré-sur-Vie le 8 juin 1798, y décédée le 10 février 1866, fille de Charles MOREAU et de Jeanne GENDREAU ; dont au moins :

4a) Françoise Aimée GENDREAU, décédée au Poiré-sur-Vie le 24 avril 1822.

4b) Louis GENDREAU, né à Dompierre-sur-Yon le 28 mai 1818.

4c) Françoise Magdeleine GENDREAU, née à Dompierre-sur-Yon le 10 août 1821, décédée au Poiré-sur-Vie le 11 décembre suivant.

4d) Rose Marie Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie ; elle y épousa le 26 avril 1842, Jean BULTEAU, laboureur, fils de Jean BULTEAU et de Marie GRÉAU.

4e) Théodore Constant Isidore GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 1er avril 1829, y décédé le 31 mai 1883 ; il y avait épousé le 29 septembre 1875, Jeanne Marie DAVIAUD, née au Poiré-sur-Vie vers 1843, fille de Pierre DAVIAUD et de Jeanne BEIGNON.

5a) Marie Augustine Adèle GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 23 avril 1879, y décédée le 22 janvier 1883.

5b) Henri Auguste Pierre GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 8 janvier 1881 ; il épousa à Belleville-sur-Vie le 13 janvier 1904, Louise Marie Anne FAVROULT, y née le 15 décembre 1882, fille de Louis FAVROULT et de Marie BERTHOMÉ.

5c) Marie Clémentine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 26 août 1882.

3b) Pierre GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 9 janvier 1798 ; il y épousa d’abord le 10 février 1819, Rose Félicité PHÉLIPPAUD, y née le 5 mars 1796, y décédée le 9 juin 1830, fille de Jean PHÉLIPPAUD, farinier, et de Marie Anne MALARD ; puis au Poiré-sur-Vie le 29 janvier 1840, Marie GAUVRIT, de L’Airière, fille de Jean GAUVRIT et de Marie RABREAU.

4a) Jean Gabriel Pierre GENDREAU, né du premier mariage au Poiré-sur-Vie le 26 janvier 1820, décédé à La Roche-sur-Yon le 25 janvier 1867 ; il avait épousé au Poiré-sur-Vie le 4 février 1844, Marie Jeanne VRIGNON, née au Poiré-sur-Vie le 24 octobre 1822, fille de Jacques VRIGNON et de Marie MARTINEAU.

5a) Pierre Jean GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 28 juin 1844 ; il épousa à La Roche-sur-Yon le 6 février 1872, Marie Angèle Victorine VRIGNON, née au Poiré-sur-Vie le 13 mai 1851, fille de Pierre Baptiste VRIGNON, métayer, et de Adélaïde ARNAUD, dont au moins :

6a) Marie Eugénie Angélina GENDREAU, née à La Roche-sur-Yon le 17 décembre 1875, décédée à St-Sébastien-sur-Loire (44) le 11 mars 1958 ; elle avait épousé à La Roche-sur-Yon le 16 septembre 1895, son cousin germain, Alphonse Pierre Alexandre BLOTTIN, gendarme à cheval à Acenis, né à La Roche-sur-Yon le 11 février 1870, fils d’Alexandre Ferdinand BLOTTIN et de Marie Alphonsine GENDREAU. Voir ci-dessus.

5b) Jean Marie GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 4 octobre 1847, propriétaire à la Brunetière de La Roche-sur-Yon où il épousa le 8 mai 1883, Marie Henriette BORDIER, née à Mouilleron-le-Captif le 27 juillet 1853, fille d’Auguste BORDIER, scieur de long, et de Henriette LOUINEAU.

5c) Marie Alphonsine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 20 avril 1852 ; elle épousa à La Roche-sur-Yon le 26 janvier 1869, Alexandre Ferdinand BLOTTIN, né à Chantonnay le 10 septembre 1845, décédé à La Roche-sur-Yon le 20 avril 1896, fils d’Etienne BLOTTIN et de Marie Jeanne GUITTOT.

6a) Alphonse Pierre Alexandre BLOTTIN, gendarme à cheval, né à La Roche-sur-Yon le 11 février 1870 ; il y avait épousé le 16 septembre 1895, sa cousine germaine, Marie Eugénie Angélina GENDREAU, née à La Roche-sur-Yon le 7 décembre 1875, décédée à St-Sébastien-sur-Loire (44) le 11 mars 1958, fille de Pierre Jean GENDREAU et de Marie Angèle Victorine VRIGNON ; voir ci-dessus.

4b) Jean Baptiste GENDREAU, voiturier, né au Poiré-sur-Vie le 9 décembre 1823, décédé à Belleville le 24 mai 1872 ; il y avait épousé le 9 février 1858, Marie Louise Léontine LABORDE, tailleuse, y née le 13 mars 1835, fille de Jean LABORDE, charpentier, maire de Belleville, et de Marie Louise BUTON, aubergiste.

5a) Marie Hortense Pauline GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 18 janvier 1859 ; elle épousa à Belleville le 19 février 1878, Pierre LOUINEAU, employé aux Chemins de fer, y né le 6 août 1852, fils de Jacques LOUINEAU, chaumier, et de Marie ROBIN.

5b) Marie Hortense Eulalie GENDREAU, née à Belleville le 13 septembre 1860, décédée à La Chapelle-sur-Erdre (44) le 7 mars 1952 ; elle avait épousé à Belleville le 18 février 1878, Henri Emile GUIBERT, né à Belleville le 20 février 1852, décédé à Montoir-de-Bretagne (4) le 6 février 1933, fils de Louis GUIBERT et de Marie Anne MAY ; dont postérité à Nantes.

5c) Marie Hortense Célina GENDREAU, née à Belleville le 31 mars 1862 ; elle y épousa le 23 novembre 1880, Maximin Xavier Abel THOMAS, né à Menomblet le 14 mai 1854, garde forestier à Barbâtre, fils de Pierre THOMAS, instituteur, et de Héloïse PAULEAU.

5d) Elisa Anathalie GENDREAU, née à Belleville le 29 mai 1864 ; elle y épousa d’abord le 17 avril 1883, François GUILBAUD, boucher, né à Pont-St-Martin (44) le 1er février 1861, fils d’Antoine GUILBAUD et d’Anne MOREAU ; puis à Châtellerault (86) le 19 janvier 1907, Eugène André BRISSONNEAU.

5e) Marie Angélina Hortense GENDREAU, lingère, née à Belleville le 5 mai 1866 ; elle y épousa le 28 avril 1885, Auguste AUBIN, né à Belleville le 16 mai 1859, fils d’Auguste AUBIN et de Jeanne LARDIÈRE.

4b) Pierre Jean GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 6 février 1827, décédé à La Roche-sur-Yon le 9 mai 1859 ; il avait épousé au Poiré-sur-Vie le 16 février 1851, Marie Rosalie VRIGNON, y née le 18 juillet 1829, fille de Jacques VRIGNON et de Marie MARTINEAU ; dont au moins :

5a) Henri Jean Baptiste GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 24 mai 1852.

5b) Adélaïde Angèle GENDREAU, née à La Roche-sur-Yon (Moulin Neuf) le 15 janvier 1859 ; elle y épousa le 17 juin 1890, Elie Marie Samuel RAYNARD, cultivateur, né à St-Denis-la-Chevasse le 7 février 1852, fils de Jean RAYNARD et de Marie SIAUDEAU.

4c) Rose Marie Agathe GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 8 février 1830.

2e) Louis GENDREAU, laboureur, né à Beaufou le 15 mars 1776 ; il épousa au Poiré-sur-Vie le 30 juin 1813, Marie Magdeleine POTIER, y née le 17 avril 1769, fille de François POTIER et de Marie GILBERT.

3a) Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 24 janvier 1805 ; elle y épousa le 10 juin 1828, Pierre BEIGNON, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 8 avril 1800, fils de Louis BEIGNON et de Marie AUBRET.

3b) Marie Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 28 janvier 1809 ; elle y épousa d’abord le 1er mai 1835, François MOREAU, fils de Charles MOREAU et de Marie JUTARD ; puis à Belleville le 13 juin 1843, Pierre BOUHIER, fils de Jean BOUHIER et de Marie Anne GUILLET.

2f) Jeanne Louise GENDREAU, née aux Lucs-sur-Boulogne le 20 juillet 1779.

1f) François GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 18 avril 1750.

1g) André GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 21 juin 1751, y décédé le 4 janvier 1779 ; il y avait épousé le 13 février 1776, Marguerite PÉRAUDEAU, fille de Jean PÉRAUDEAU et de Marie MOREAU.

2a) Jean GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 3 décembre 1776 ; il y épousa le 6 février 1798, Marie PÉRAUDEAU, fille de Pierre PÉRAUDEAU et de Marie TRICHET.

3a) Jean GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 4 novembre 1798, y décédé le 6 septembre 1802.

3b) Marie Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 15 novembre 1801.

3c) Rose GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 30 juin 1804 ; elle y épousa le 24 octobre 1825, son cousin, Jean GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 28 mai 1801, y décédé le 6 avril 1851, fils de Jean GENDREAU et de Jeanne BLAY. Voir plus loin.

3d) Françoise Désirée GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 12 juillet 1806 ; elle y épousa le 28 août 1825, Mathurin GUILLET, meunier, né au Poiré-sur-Vie en 1803, fils de Mathurin GUILLET et de Magdeleine GUILLET.

3e) Pierre Jean Aimé GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 20 décembre 1808, y décédé le 21 novembre 1816.

3f) Victoire GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 19 novembre 1811, y décédée le 14 juillet 1856 ; elle y avait épousé le 25 novembre 1834, Jean FAVEROUL, propriétaire, né en 1803, fils de Louis FAVEROUL et d’Ursule BERNARD.

2b) Mathurin GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 8 février 1779, y décédé le 25 avril suivant.

1h) Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 12 mai 1754 ; elle y épousa le 13 février 1776, René PÉRAUDEAU, fils de Jean PÉRAUDEAU et de Marie MOREAU.

1i) Louise GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 12 mai 1754, y décédée le 17 janvier 1762.

1j) Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 28 mai 1758, y décédée le 17 février 1823 ; elle y épousa d’abord le 20 février 1781, Louis PÉRAUDEAU, fils de Jean PÉRAUDEAU et de Marie MOREAU ; puis le 12 juillet 1796, Charles MOREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 15 avril 1767, décédé à Dompierre-sur-Yon le 10 novembre 1814, fils de Louis MOREAU et d’Anne PÉRAUDEAU ; dont, entre autres :

2a) Marie Jeanne MOREAU, née au Poiré-sur-Vie le 8 juin 1798, y décédée le 10 février 1866 ; elle y avait épousé le 24 janvier 1817, son cousin, Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 18 juillet 1796, y décédé le 3 mars 1861, fils de Pierre GENDREAU et de Jeanne POTTIER.

1k) Jean GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 28 mai 1758.


3. Jacques GENDREAU, né vers 1697, décédé au Poiré-sur-Vie (la Raymondière) le 22 avril 1742 ; il avait épousé Anne BUTON, décédée au Poiré-sur-Vie le 27 mars 1746.

1°) Françoise GENDREAU, née vers 1716, décédée au Poiré-sur-Vie le 7 février 1784 ; elle y avait épousé le 31 janvier 1741, François TENAILLEAU, né vers 1715, décédé au Poiré-sur-Vie le 30 novembre 1781.

1a) Jeanne TENAILLEAU, née au Poiré-sur-Vie le 23 octobre 1754 ; elle y épousa le 18 février 1772, Mathurin GENDREAU, laboureur à la Micherie, né au Poiré-sur-Vie le 31 octobre 1751, y décédé le 11 juillet 1836, fils de Louis GENDREAU et de Marie JARNY ; mariage après dispense du 3e au 4e degré de consanguinité.

2°) Jacques GENDREAU, marchand de bœufs, décédé avant 1784 ; il avait épousé au Poiré-sur-Vie le 16 février 1751, Marie Madeleine BRETHOMÉ, née vers 1731, décédée au Poiré-sur-Vie le 21 avril 1784, fille de Jean BRETHOMÉ et de Marie GENDRONNEAU.

1a) Jean GENDREAU, marchand de bœufs, né au Poiré-sur-Vie le 31 mai 1753 ; il épousa à Aizenay le 22 février 1773, Marie Jeanne GAUDIN, fille de François GAUDIN, marchand, et de Marie Françoise BÉLIARD.

1b) Jacques GENDREAU, marchand, né au Poiré-sur-Vie le 21 octobre 1755, y décédé le 23 avril 1784.

1c) Marie Madeleine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 14 octobre 1758, y décédé le 19 octobre 1765.

1d) Marie Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 7 septembre 1761 ; elle épousa à Aubigny le 6 novembre 1784, Pierre Marie Aimé LANDAIS, marchand tanneur et fermier de la Syvrenière, né à Aubigny le 27 juin 1761, décédé au Château d’Olonne le 23 avril 1823, fils de Pierre Joachim LANDOIS, marchand tanneur, et de Marie Marguerite ARNAUD ; dont postérité LANDOIS, BUET, JAPIOT, DELAVAL, JEUDY de GRISSAC, AUDÉ, OLIVO, GARRET, PHÉLIPEAU, POQUIN, BRUNNIN, CHAIGNEAU, THIÉRIOT, BAGE-CESBRON, JOUSSEAUME de LA BRETESCHE, VALETTE, etc…

3°) François GENDREAU, marchand de bœufs, né vers 1718, décédé au Poiré-sur-Vie le 14 février 1788 ; il y avait épousé le 17 février 1744, Marie BRETHOMÉ, dont :

1a) François GENDREAU, qui épousa au Poiré-sur-Vie le 30 janvier 1769, Louise VRIGNON, fille de Pierre VRIGNON et de Marie BOISLIVEAU.

2a) François GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 4 juin 1770, y décédé le 24 juin 1826 ; il y avait épousé le 6 février 1798, Marie Jeanne GUILMENT, fille de Pierre GUILMENT et de Louise PERRIN.

3a) François GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 11 février 1799, décédé à Belleville le 4 mai 1874 ; il avait épousé au Poiré-sur-Vie le 29 janvier 1823, Louise BROCHARD, née à Dompierre-sur-Yon vers 1802, fille de Pierre BROCHARD et de Véronique GUYARD.

4a) Jacques François GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 6 novembre 1825 ; il épousa à Belleville le 28 juin 1854, Marie Anne TESSIER, née à Saligny le 11 janvier 1834, fille de François TESSIER et de Marie Anne TROGER.

5a) Clémentine Marie GENDREAU, née à Belleville le 20 mars 1856 ; elle y épousa le 22 juin 1875, Jean FAVROUL, y né le 6 août 1853, fils de Jean FAVROUL et de Marie TAILLÉ.

5b) Célestin François Aimé GENDREAU, né à Belleville le 9 septembre 1857, y décédé le 13 septembre suivant.

5c) Aimé Emile GENDREAU, propriétaire, né à Belleville le 28 décembre 1858 ; il y épousa d’abord à Belleville le 15 juin 1885, Léontine Aimée TESSIER, propriétaire, née à Belleville le 2 avril 1866, fille d’Aimé TESSIER et de Léontine VILAIN ; puis à St-Denis-la-Chevasse le 3 juin 1890, Marie Monique Judith MIGNET, y née le 14 juillet 1866, fille de Joseph MIGNET et de Marie CAILLETEAU.

5d) Aimé Arsène GENDREAU, propriétaire, né à Belleville le 10 mars 1863 ; il y épousa le 17 juin 1889, Marie Alexina TROGER, propriétaire, née à Dompierre-sur-Yon le 29 janvier 1867, fille de Charles TROGER et de Marie LOUINEAU.

5e) Marie Léontine GENDREAU, née à Belleville le 4 janvier 1867, y décédée le 15 janvier suivant.

5f) Ernest Jacques GENDREAU, né à Belleville le 4 octobre 1870 ; soldat à Fontenay-le-Comte où il est décédé le 21 novembre 1893.

4b) Pierre Auguste GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 28 octobre 1831.

4c) Marie Rose Henriette GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 4 août 1837 ; elle épousa à Belleville le 11 janvier 1854, Pierre LAURENCEAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 28 août 1816, fils de Louis LAURENCEAU et de Véronique BROCHARD.

3b) Marie Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Noue) le 19 juillet 1801, y décédée le 14 novembre 1832 ; elle y avait épousé le 29 janvier 1823, Pierre MOREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 29 mars 1799, fils de Louis Jacques MOREAU et de Louise GUILLET ; dont au moins :

4a) Marie Rose MOREAU, née au Poiré-sur-Vie le 13 mars 1825 ; elle y épousa le 18 juin 1849, Pierre Etienne GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 3 septembre 1828, y décédé le 6 décembre 1896, fils de Pierre GENDREAU et d’Aimée Marie Anne GENDREAU ; voir par ailleurs.

4b) Rose Louise MOREAU, née au Poiré-sur-Vie le 12 mai 1830 ; elle y épousa le 8 janvier 1854, Auguste Pierre GENDREAU, laboureur, y né le 28 décembre 1831, y décédé le 18 novembre 1877, fils de Pierre GENDREAU et de Marie Rose GAUVRIT ; voir par ailleurs.

3c) Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 16 octobre 1803, y décédé le 16 septembre 1808.

3d) Jacques GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Bouchère) le 1er juillet 1806, y décédé le 30 juin 1832.

3e) Jeanne Louise GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Bouchère) le 25 octobre 1808, y décédé le 30 avril 1847 ; elle y avait épousé le 27 janvier 1839, Gabriel Mathurin PÉRAUDEAU, fils de Mathurin PÉRAUDEAU et de Marie Jeanne GROLLIER.

3f) Auguste GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Bouchère) le 13 mars 1811, y décédé le 27 juillet 1874.

3g) Pierre GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Bouchère) le 17 août 1813, décédé à Saligny le 8 octobre 1897 ; il avait épousé au Poiré-sur-Vie le 21 juin 1871, Adélaïde Félicité CARDINEAU, née à St-Denis-la-Chevasse le 1er janvier 1827, veuve de Pierre CAILLÉ, et fille de Jean CARDINEAU et de Rose SIAUDEAU.

3h) Rose GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Bouchère) le 9 février 1816, décédée à La Genétouze le 14 décembre 1889 ; elle avait épousé au Poiré-sur-Vie le 27 janvier 1839, Jean Baptiste VIOLLEAU, fils de Pierre VIOLLEAU et de Marie BULTEAU.

3i) Louis Baptiste GENDREAU, cultivateur, né au Poiré-sur-Vie le 18 avril 1820, y décédé le 16 juin 1894 ; il y avait épousé le 22 avril 1856, Marie Jeanne Aimée VOYER, née au Bourg-sous-la-Roche en 1832, fille de Jacques VOYER et de Marie PÉCHEREAU.

4a) Louis Auguste GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 18 juillet 1857, y décédé le 10 septembre 1924 ; il y avait épousé le 4 juillet 1888, Marie Rose Olympe GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 5 février 1865, y décédée le 20 novembre 1892, fille d’Auguste Pierre GENDREAU et de Jeanne GUILLET. Voir par ailleurs.

5a) Noéline Léontine Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Bouchère) le 5 décembre 1889, y décédée le 23 juin 1890.

5b) Alice Fernande Marie Rose GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 24 mai 1892, y décédée le 12 juillet 1987 ; elle y avait épousé le 25 juillet 1917, Félix Camille Arthur Marie VIOLLEAU, coiffeur, né au Poiré-sur-Vie le 19 octobre 1886, y décédé le 17 mars 1980, fils de Félix VIOLLEAU et de Camille CHAUVET.

4b) Adeline Marie Aimée GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 20 février 1860 ; elle y épousa le 14 juin 1882, Louis François Auguste DON, né au Bourg-sous-la-Roche le 4 juin 1856, fils de Jacques DON et de Marie Anne THIRÉ.

4c) Eugène Ferdinand Auguste GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 11 mai 1866.

3j) Aimé Baptiste GENDREAU, instituteur, né au Poiré-sur-Vie le 20 mars 1824 ; il y épousa le 22 avril 1856, Marie Clémentine CHAILLOT, née à Ste-Flaive-des-Loups le 17 septembre 1833, fille de François CHAILLOT et de Marie Madeleine RUCHAUD.

4a) Marie Henriette Mélanie GENDREAU, née à Saligny le 12 février 1859.

4b) Aurore Adeline Aimée GENDREAU, lingère, née à Saligny le 3 mars 1861 ; elle épousa à Talmont le 17 octobre 1883, Aimé Louis Joseph LOGEAIS, meunier, né à St-Hilaire-de-Talmont le 23 septembre 1858, fils d’Aimé Alfred LOGEAIS et de Félonie PRÉZEAU.

4c) Adeline Aimée GENDREAU, née à Saligny le 4 mars 1861.

4d) Berthe Mathilde Herminie Léontine GENDREAU, tailleuse, née à Saligny le 1er avril 1862 ; elle épousa à Talmont le 26 avril 1881, François Charles RACLET, bourrelier, y né le 25 janvier 1853, fils de François Paul Louis RACLET et de Hortense Véronique JOULLACH.

2b) Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 13 novembre 1772, décédée à Dompierre-sur-Yon le 3 avril 1847 ; elle avait épousé à Belleville le 13 mars 1847, Pierre FRESNEAU, né à Saligny le 29 juillet 1772, décédé à Belleville le 9 février 1843, fils de Jean FRESNEAU et d’Anne BULTEAU.

2c) Jacques GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 11 février 1775, y décédé en mai 1795.

2d) Joseph GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 11 janvier 1777 ; il y épousa d’abord le 7 février 1804, Jeanne Françoise MORILLEAU, née au Poiré-sur-Vie le 28 mars 1780, y décédée le 14 novembre 1807, fille de Jean MORILLEAU et de Jeanne POTIER ; puis au Poiré-sur-Vie le 10 février 1813, Marie FAVROUL, née vers 1777, fille de Pierre FAVROUL et de Marie JUTARD.

3a) Marie Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 3 janvier 1805, y décédée le 8 avril 1837 ; elle y avait épousé le 16 novembre 1824, Louis POTIER, né au Poiré-sur-Vie le 3 janvier 1798, fils de Louis POTIER et de Catherine RATIER.

3b) Jeanne GENDREAU, cultivatrice à la Noue, née au Poiré-sur-Vie le 28 mai 1807, décédée à Belleville le 15 février 1894 ; elle avait épousé d’abord aux Lucs-sur-Boulogne le 11 novembre 1828, Pierre MICHAUD, journalier, né aux Lucs-sur-Boulogne le 26 juin 1805, décédé à Belleville le 15 mars 1852, fils de Jean MICHAUD et de Jeanne REMAUD ;  puis à Belleville le 15 juin 1853, Jean LORIAU, cultivateur, né au Poiré-sur-Vie le 6 janvier 1812, veuf d’Aimée PARPAILLON, et fils de Pierre LORIAU et de Marie TROGER.

3c) Joseph GENDREAU, laboureur, né du second mariage au Poiré-sur-Vie le 18 septembre 1814, y décédé le 28 janvier 1892 ; il épousa au Poiré-sur-Vie le 26 novembre 1850, Marie ROCHETEAU, y née le 12 mai 1825, fille de Pierre ROCHETEAU et de Marie CHEVOLLEAU.

4a) Rose Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 12 juillet 1851.

4b) Marie Joséphine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 27 juillet 1852 ; elle y épousa le 22 juin 1875, Pierre Jean Baptiste MICHAUD, né au Poiré-sur-Vie le 4 septembre 1841, fils de Louis MICHAUD et de Marie BEIGNON.

4c) Marie Henriette GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 5 octobre 1853 ; elle y épousa le 27 juillet 1881, Pierre Jean Joseph HERBERT, y né le 19 septembre 1845, fils de Jean HERBERT et de Marie BERNARD.

4d) Marie Aimée GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 23 novembre 1854.

4e) Raphaël Désiré GENDREAU, né aux Lucs-sur-Boulogne le 9 décembre 1856 ; il épousa au Poiré-sur-Vie le 31 janvier 1856, Marie Victorine GAUVRIT, y née le 10 mars 1856, fille de Louis GAUVRIT et de Marie ROCHETEAU.

5a) Auguste GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 15 novembre 1883, y décédé le 3 décembre suivant.

5b) Marie Augustine Victorine Désirée GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 1er décembre 1884, y décédée le 26 janvier 1951 ; elle y avait épousé le 13 juin 1911, Eugène Jean Pierre BRETHOMÉ, né au Poiré-sur-Vie le 25 septembre 1877, fils de Louis Jean BERTHOMÉ et de Mélanie BUTON.

5c) Pierre Désiré Eugène GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 1er février 1886 ; il y épousa le 8 juin 1921, Armance Louise Armantine GRELIER, née au Poiré-sur-Vie le 2 avril 1898, fille de Jean Henri GRELIER et de Louise TRAINEAU.

5d) Armand Auguste GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Crêpelière) le 23 juillet 1887, y décédé le 5 mars 1889.

5e) Léontine Augustine Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (la Crêpelière) le 15 septembre 1891 ; elle y épousa le 22 avril 1913, Jean Auguste Gustave GÉNAUDEAU, né au Poiré-sur-Vie le 29 mai 1887, décédé à Nemours (77) le 26 octobre 1918, fils de Jean Auguste Henri GÉNAUDEAU et d’Alphonsine Joséphine Angèle RELET.

5f) Arsène Pierre Désiré GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie (la Crêpelière) le 19 mai 1899, y décédé le 11 septembre suivant.

4f) Pierre Jacques GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 8 janvier 1861.

4g) Auguste Joseph GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 3 mai 1865.

4h) Joseph Henri GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 7 mars 1868, y décédé le 4 avril 1870.

4i) Auguste Armand Arsène GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 22 septembre 1869, y décédé le 14 avril 1893.

2e) Louise GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 3 septembre 1780, décédée à Saligny le 10 mars 1841 ; elle avait épousé au Poiré-sur-Vie le 3 février 1781 Louis BUET, laboureur, né à Beaufou le 24 mars 1781, fils de Pierre BUET, et de Louise MARTINEAU.

2f) Isaac GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 22 juin 1782, y décédé le 5 février 1853.

2g) Pierre GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 10 avril 1785, y décédé en mai 1795.

1b) Marie GENDREAU, née à Belleville le 14 octobre 1745.

1c) Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 3 mai 1751.

4°) Marie GENDREAU, née vers 1728, décédée au Poiré-sur-Vie le 22 décembre 1770 ; elle y avait épousé le 27 octobre 1750, Pierre VRIGNON, veuf de Marie BOISLINEAU ou BOULINEAU.

1a) Jean VRIGNON, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 9 octobre 1758 ; il épousa à Aizenay le 18 janvier 1785, Jeanne JODET, y née le 24 mars 1762, fille de Jean JODET et de Louise CHEVILLON.

2a) Jeanne VRIGNON, née au Poiré-sur-Vie le 31 décembre 1788, y décédée le 21 octobre 1857 ; elle y avait épousé le 5 juillet 1813, Jean GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 29 juin 1794, y décédé le 26 avril 1834, fils de Louis GENDREAU et de Jeanne GENDREAU. Voir plus loin dans cette généalogie.

5°) Pierre GENDREAU, qui suit.

6°) Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie en avril 1738, y décédée le 27 janvier 1761 ; elle y avait épousé le 18 février 1754, François PÉRAUDEAU, fils d’autre François PÉRAUDEAU et de Jeanne ARNAUD.

7°) Marguerite GENDREAU, qui épousa au Poiré-sur-Vie le 31 janvier 1741, André REMAUD, fils de René REMAUD.


4. Pierre GENDREAU, marchand, né vers 1729 ; il épousa au Poiré-sur-Vie le 19 février 1754, Marie TRICHET, née vers 1734, décédée au Poiré-sur-Vie le 6 février 1795, fille de Jean TRICHET et de Marie FAVREAU.

1°) Pierre GENDREAU, marchand de bœufs, né au Poiré-sur-Vie le 16 mai 1755, y décédé le 28 septembre 1782 ; il avait épousé à Belleville le 1er février 1780, Marie Anne GUÉRITEAU, y née le 18 décembre 1757, décédée au Poiré-sur-Vie le 1er février 1831, fille de Pierre GUÉRITEAU et de Françoise GUILBAUD ; devenue veuve, elle épousa en secondes nces à Belleville le 17 février 1789, Pierre BEDOIS, meunier au moulin des Vignes, né au Poiré-sur-Vie le 17 octobre 1748, y décédé le 10 novembre 1815, fils de Christophe BEDOIS et d’Elisabeth BRUNELEAU.

1a) Jacques GENDREAU, marchand de bœufs, né au Poiré-sur-Vie le 5 février 1781, y décédé le 20 juillet 1838 ; il avait épousé à Aizenay le 13 février 1805, Marie Anne Rose BERTHOMÉ, née en 1784, décédée au Poiré-sur-Vie le 30 juin 1850, fille de Jean BERTHOMÉ et de Renée GAUDIN.

2a) Jacques GENDREAU, né à Aizenay le 30 janvier 1806, décédé au Petit Logis de Belleville-sur-Vie le 13 mai 1876. Sans alliance.

2b) Marie Rose GENDREAU, née à Aizenay le 25 mars 1807 ; elle épousa à Belleville-sur-Vie le 27 septembre 1843, Jean Gilles DANIAU, né à Beaulieu-sous-la-Roche le 4 juin 1805, fils de Jean DANIAU et de Marie Rose  AMICE.

2c) Pierre GENDREAU, marchand de bœufs, né à Aizenay le 7 septembre 1808 ; il épousa d’abord à Belleville-sur-Vie le 28 avril 1835, Aimée Rose Florence BATIOT, propriétaire, née aux Essarts le  août 1810, décédée à Dompierre-sur-Yon le 11 février 1848, fille de Jacques BATIOT et d’Aimée Rose Suzanne BOSSU ; puis à St-Georges-de-Montaigu le 22 novembre 1853, Céleste PICHON, née à Cugand le 19 février 1817, fille de Gabriel PICHON et de Perrine BAUDRY ; elle était veuve en premières noces de Jean Baptiste BRACHET, dont deux de ses enfants, Ferdinand Alfred Célestin et Célestine Marie Alexandrine, se marièrent respectivement à Athalie Rose GENDREAU et Pierre Auguste Arsène GENDREAU (voir ci-dessous)

3a) Félix Pierre GENDREAU, propriétaire, né à Belleville-sur-Vie le 16 janvier 1836 ; il épousa à Dompierre-sur-Yon le 23 septembre 1866, Marie Léontine Ernestine PÉROTTEAU, y née le 28 février 1844, fille d’Antoine PÉROTTEAU et de Marie CAUNEAU.

4a) Ernest Pierre Antoine GENDREAU, né à Dompierre-sur-Yon le 22 avril 1868 ; licencié en droit de la Faculté de Rennes, notaire à La Mothe-Achard, il épousa à La Roche-sur-Yon le 23 octobre 1894, Marguerite Marie Pauline Henriette RAIMBERT, née à La Mothe-Achard le 29 mai 1873, y décédée le 9 octobre 1956, fille de Marie Hippolyte RAIMBERT, clerc de notaire, et de Maria Appoline Eugénie BELLE.

5a) Ernest Hippolyte Félix GENDREAU, notaire à Bordeaux, né à La Roche-sur-Yon le 9 septembre 1895, décédé à Bordeaux le 4 septembre 1978 ; il y avait épousé le 15 septembre 1955, Jeanne Marie CASTET.

5b) Antoinette Marguerite Marie GENDREAU, née à La Roche-sur-Yon le 25 août 1897.

5c) Aline Geneviève Appoline GENDREAU, née à La Roche-sur-Yon le 5 novembre 1901.

4b) Henriette Céline Félicie GENDREAU, née à Dompierre-sur-Yon le 18 juin 1869.

4c) Ambroisine Marie Célestine GENDREAU, née à Dompierre-sur-Yon le 29 mai 1870, y décédée le 3 juin 1876.

4d) Lucien Gaston Félix GENDREAU, notaire, né à Dompierre-sur-Yon le 5 juillet 1876 ; il épousa au Champ-Saint-Père le 25 mai 1909, Marie-Josèphe Antoinette Célestine GAUTREAU, y née le 27 mars 1886, fille de Benoît Joseph GAUTREAU et de Victoire Mathilde Adeline DÉZAMY ; dont au moins :

5a) Raymonde Marie Josèphe Marguerite GENDREAU, née à La Mothe-Achard le 24 mai 1910, décédée à La Roche-sur-Yon le 12 août 2001 ; elle avait épousé au Champ-St-Père le 11 septembre  1933, André Albert Marie BARDOUX, né à Pouzauges le 21 septembre 1906, décédé au Champ-St-Père le 5 septembre 1988, fils de Charles Frédéric Paul BARDOUX, pharmacien à Pouzauges, et Marthe Angèle Clotilde DEVEAU.

6a) Jacques Marie Ernest BARDOUX, né au Champ-St-Père ; il épousa Nadine MISSIAEN, dont :

7a) Jean-Francis BARDOUX

7b) Stéphanie BARDOUX

3b) Henri Jacques Adolphe GENDREAU, propriétaire, né à Belleville-sur-Vie le 16 janvier 1839, décédé à Dompierre-sur-Yon le 3 juin 1876 ; il y avait épousé le 14 juin 1863, Antoinette Caroline Clémentine PÉROTTEAU, née à Dompierre-sur-Yon le 25 novembre 1841, fille de François PÉROTTEAU et de Marie Anne MINGUET.

4a) Marie Caroline GENDREAU, née vers 1865, décédée à Dompierre-sur-Yon le 22 octobre 1887.

4b) Henriette Célestine Félicité GENDREAU, née à Dompierre-sur-Yon le 9 juin 1869, y décédée le 25 février 1873.

4c) Marthe Eugénie Henriette GENDREAU, née à Dompierre-sur-Yon le 3 décembre 1870 ; elle y épousa le 8 mai 1896, Emile Jean Marie CHENEAU, huissier, né à Monnières (44) le 8 février 1870, fils de Clément CHENEAU et de Joséphine CAILLÉ.

4d) Ferdinand Henri Eugène GENDREAU, né à Dompierre-sur-Yon le 17 février 1873.

4e) Emilienne Constance Ernestine Germaine GENDREAU, née à Dompierre-sur-Yon le 21 juin 1874 ; elle y épousa le 20 août 1900, Barthélémy Jean Eugène Victor GUIAS, pharmacien, né à St-Michel-en-l’Herm le 20 février 1869, fils de Barthélémy GUIAS, propriétaire, et d’Eugénie Pélagie CAILLAUD.

4f) François Auguste GENDREAU, né à Dompierre-sur-Yon le 20 juillet 1876.

3c) Athalie Rose GENDREAU, propriétaire, née à Dompierre-sur-Yon le 12 mars 1843, décédée à Boulogne le 1er février 1868 ; elle avait épousé à Boulogne le 5 juin 1866, Ferdinand Alfred Célestin BRACHET, propriétaire, né à St-Georges-de-Montaigu le 30 août 1844, fils de Jean Baptiste BRACHET et de Céleste PICHON ; dont au moins :

4a) Ferdinand Pierre Gabriel BRACHET, propriétaire, né à Boulogne le 4 juin 1867 ; il épousa à Beaurepaire le 20 septembre 1891, Théoline Marie Alexandrine DUBUREAU, y née le 10 janvier 1870, fille d’Auguste DUBUREAU et d’Alexandrine MOUNIER.

5a) Ferdinand Auguste Alexandre BRACHET, né à Boulogne le 14 mars 1893, décédé à La Roche-sur-Yon le 27 janvier 1980 ; propriétaire à la Maquairière de Boulogne ; il épousa au Poiré-sur-Vie le 29 juin 1920, sa cousine, Armande Célestine Alphonsine Augustine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 11 janvier 1897, décédée à La Roche-sur-Yon le 21 mars 1972, fille d’Emile Augustin Benjamin GENDREAU et de Célestine Aline Marie Louise GENDREAU.

2d) Jeanne Louise GENDREAU, née à Aizenay le 25 août 1810, décédée au Poiré-sur-Vie le 9 novembre 1858 ; elle y avait épousé le 17 février 1829, Mathurin POTTIER, propriétaire, y né le 12 juin 1802, fils de Mathurin POTTIER et de Marie Jeanne JAUFFRIT ; dont au moins :

3a) Jacques Théophile Victor POTIER, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 19 décembre 1839 ; il y épousa le 6 novembre 1867, Emilie Théophile Marie PIZAGOU-LOGERIE, née au Poiré-sur-Vie le 10 décembre 1837, fille de Marie Isidore PIZAGOU-LOGERIE et de Marie Augustine Mélanie GOURRAUD.

2e) Augustin Honoré GENDREAU, maître de poste à Belleville-sur-Vie, y né le 9 avril 1815, y décédé le 17 août 1890.

2f) Marie Anne Rose GENDREAU, née à Belleville-sur-Vie le 28 avril 1835, décédée au Poiré-sur-Vie  le 29 juin 1862 ; elle avait épousé à Belleville le 28 avril 1835, Pierre TENAILLEAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 16 février 1811, fils de Pierre TENAILLEAU et de Marie REMAUD.

2g) Julie GENDREAU, née à Belleville-sur-Vie le 4 mai 1819, y décédée le 4 mars 1822.

2h) Jean Henri GENDREAU, propriétaire, né à Belleville-sur-Vie le 3 avril 1824, y décédé le 3 mars 1890 ; il y avait épousé le 26 janvier 1853, Marie Euphrosine Gabrielle LOUINEAU, née à Belleville-sur-Vie le 7 décembre 1833, y décédée le 7 juin 1889, fille de Jacques LOUINEAU et de Marie FAVROUL.

3a) Aline Euphrosine GENDREAU, née à Belleville-sur-Vie le 17 novembre 1853, y décédée le 14 décembre suivant.

3b) Henri Ferdinand GENDREAU, né à Belleville-sur-Vie le 7 février 1855, y décédé le 10 décembre 1870.

3c) Henriette Augustine Adrienne GENDREAU, née à Belleville-sur-Vie le 1er mai 1856 ; elle y épousa le 15 mai 1877, Emile Constant Alexandre VRIGNON, meunier, né à La Roche-sur-Yon le 25 novembre 1852, fils de Benjamin VRIGNON et de Clarisse TEXIER.

3d) Rose Joséphine GENDREAU, née à Belleville-sur-Vie le 16 septembre 1857 ; elle y épousa le 21 janvier 1879, Henri Marie FRÉNEAU, employé des Chemins de Fer à Loches, né à Saligny le 28 avril 1853, fils de Pierre FRESNEAU et de Marie Rose Henriette GUILLEMENT.

3e) Rose Joséphine GENDREAU, née à Belleville-sur-Vie le 18 septembre 1857.

3f) Jacques Henri Alphonse GENDREAU, né à Belleville-sur-Vie le 13 novembre 1864 : il épousa à La Roche-sur-Yon le 5 février 1898, Philomène Louise Elise ORION, née à St-Vincent-Sterlanges le 6 juillet 1873, fille de François ORION et de Marie MORIN.

3g) Marceline GENDREAU, née en 1866, décédée à Belleville-sur-Vie le 10 août 1876.

3h) Jacques Joseph GENDREAU, né à Belleville-sur-Vie le 9 mai 1872 ; il y épousa le 19 juillet 1904, Marie Clémence DELHAYE ; puis à Nice (06) le 19 mai 941, Yvonne Rose Cornélie Marie VAN CAMPENHOUDT.

2i) Marie Célestine GENDREAU, née à Belleville-sur-Vie le 30 mai 1825, y décédée le 28 novembre 1898.

2j) Louis Ferdinand GENDREAU, propriétaire, né à Belleville-sur-Vie le 21 avril 1829, y décédé le 16 septembre 1870 ; il y avait épousé le 13 janvier 1852, Véronique Jeanne MINAUD, née à Beaufou le 14 juillet 1833, décédée à Belleville-sur-Vie le 10 février 1919, fille d’Augustin MINAUD et de Marie Anne GILLAIZEAU.

3a) Marie Véronique Romaine GENDREAU, née à Belleville-sur-Vie le 24 octobre 1852.

3b) Christine Mathilde Justine GENDREAU, née à Belleville-sur-Vie le 1er mars 1854, décédée à Dompierre-sur-Yon le 29 novembre 1931 ; elle avait épousé à Belleville-sur-Vie le 14 janvier 1874, René Pierre BOISSELEAU, né à Dompierre-sur-Yon le 26 mai 1849, y décédé le 13 mars 1898, fils de Pierre Alexandre BOISSELEAU et de Marie Louise GUILMINEAU.

3c) Auguste Adrien GENDREAU, né à Belleville-sur-Vie le 15 novembre 1855, y décédé le 14 avril 1857.

3d) Germaine Véronique Xavière GENDREAU, née à Belleville-sur-Vie le 8 décembre 1860 ; elle y épousa le 21 mai 1883, Pierre Emile Célestin CHARRIAU, agent voyer, né à Belleville le 23 février 1859, fils de Jean Pierre Henri CHARRIAU et de Véronique Nathalie LORENCEAU.

2°) Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 1er août 1756.

3°) Françoise GENDREAU, née vers 1758, décédée au Poiré-sur-Vie le 7 avril 1832 ; elle y avait épousé d’abord le 1er février 1780, Jacques MARTIN, né à La Genétouze vers 1761, y décédé le 8 août 1784, fils de Pierre MARTIN, marchand, et de Françoise BOCQUIER ; puis au Poiré-sur-Vie le 23 janvier 1788, Pierre PÉAUDEAU, fils de Charles PÉAUDEAU et de Marie Anne ROBRETEAU.

4°) Mathurin GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 11 avril 1758.

5°) Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 28 octobre 1761, y décédée le 1er novembre 1761.

6°) Jacques GENDREAU, qui suit.

7°) Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 30 janvier 1766, y décédée le 4 juillet 1849 ; elle y avait épousé Louis GENDREAU, marchand de bestiaux, né au Poiré-sur-Vie le 5 octobre 1769, y décédé le 18 février 1848, fils de Louis GENDREAU marchand de bestiaux, et de Marie MARTINEAU ; voir descendance dans la première branche.

8°) Marie GENDREAU, née vers 1767, décédée au Poiré-sur-Vie le 8 décembre 1770.

9°) Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 5 mai 1768, y décédée le 10 décembre 1774.

10°) Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 30 août 1770.

11°) Jean GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 7 août 1771, y décédé le 9 novembre 1855 ; il y avait épousé le 7 juin 1796, Marie Aimée PELLETIER, née au Poiré-sur-Vie le 3 mars 1772, y décédée le 28 août 1854, veuve de Pierre ORCEAU, et fille de Mathurin PELTIER et de Marie BERNARD.

1a) Marie Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie  le 24 octobre 1798, y décédée le 20 novembre 1800.

1b) Françoise Rosalie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 15 juin 1800, y décédée le 6 janvier 1819.

1c) Julie Henriette GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie  le 4 septembre 1803.

1d) Pierre Jean Aimé GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 6 octobre 1807, y décédé le 23 mars 1809.

1e) Jacques GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 29 septembre 1809, y décédé (la Touche) le 9 mai 1858 ; il y avait épousé le 4 février 1834, Rosalie Hortense TRAINEAU, née à La Genétouze le 7 décembre 1809, fille de Pierre TRAINEAU et de Marie Anne GAUTIER.

2a) Jean Charles Auguste GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 15 novembre 1834, décédé à Belleville-sur-Vie le 28 juillet 1872.

1f) Marie Véronique GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 13 janvier 1811, y décédée le 22 décembre 1873 ; elle avait épousé d’abord Pierre Augustin DELAUNAY, propriétaire, né au Bourg-sous-la-Roche en 1806, y décédé le 24 février 1845, fils de Gabriel DELAUNAY et de Marie ACHALLÉ ; puis au Poiré-sur-Vie le 9 avril 1850, son cousin, Jean Louis GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 24 décembre 1803, y décédé le 15 octobre 1878, fils de Louis GENDREAU et de Jeanne GENDREAU. Voir par ailleurs.

12°) Mathurin GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 16 mars 1774.

13°) Louis GENDREAU, né à Dompierre-sur-Yon le 12 décembre 1777, y décédé le 10 janvier 1778.


5. Jacques GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 20 octobre 1762, y décédé le 4 décembre 1841 ; il y avait épousé le 20 janvier 1784, Marie Jeanne MOREAU, née au Poiré-sur-Vie le 28 août 1759, y décédée le 17 juin 1806, fille de Nicolas MOREAU et de Marie GILLAIZEAU.

1°) Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie (Lermière) le 15 avril 1785, y décédée (la Bordinière), le 29 février 1840 ; elle y avait épousé le 13 février 1808, Louis François FAVROUL, cultivateur, né au Poiré-sur-Vie (Beignon-Jauffrit), y décédé (la Touche) le 29 mars 1852, fils de Louis FAVROUL et de Louise GUÉRITEAU.

2°) Marie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 19 octobre 1786.

3°) Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 27 mai 1788, y décédée le 14 juillet 1855 ; elle y avait épousé le 5 février 1810, son cousin, Pierre GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 23 août 1779, y décédé le 3 mars 1848, veuf d’Anne FAVREAU, et fils de Louis GENDREAU, marchand de bestiaux, et de Marie MARTINEAU. Voir par ailleurs dans cette généalogie.

4°) Marie Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 3 octobre 1790, y décédée le 11 septembre 1832 ; elle y avait épousé le 26 février 1821, Jean Etienne BONNAUD, marchand, né au Poiré-sur-Vie le 26 décembre 1773, y décédé le 16 octobre 1851, veuf de Rose Radegonde GOUIN, et fils de Jean BONNAUD et de Jeanne ARNAUD.

5°) Pierre GENDREAU, qui suit.

6°) Jacques GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 2 décembre 1797, y décédé le 12 juillet 1821.

7°) Marie Jeanne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 6 juin 1800, y décédée le 15 janvier 1851 ; elle y avait épousé le 29 janvier 1823, Etienne MOREAU, né au Poiré-sur-Vie le 5 mars 1797, y décédé le 5 mars 1873, fils de Louis Jacques MOREAU et de Louise GUILLET.


6. Pierre GENDREAU, laboureur, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 10 juin 1792, y décédé le 2 février 1835 ; il y avait épousé le 15 février 1814, sa cousine, Marie Anne GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 16 mai 1787, y décédée le 19 janvier 1859, fille de Louis GENDREAU et de Marie MARTINEAU ; voir par ailleurs dans cette généalogie.

1°) Jacques GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 16 juillet 1815, y décédé le 26 août 1846 ; il y épousa le 27 avril 1842, Jeanne LAURENT, fille de Louis LAURENT et de Marguerite PÉROCHEAU.

1a) Marie Rose Esther GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 2 octobre 1844 ; elle y épousa le 26 novembre 1862 ; Jean Jacques Aimé POTIER, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 13 février 1838, fils de Jean POTIER et de Marie Anne POTIER.

2°) Jean Baptiste François GENDREAU, laboureur, né au Poiré-sur-Vie le 4 mai 1821, y décédé le 28 mars 1882 ; il y avait épousé le 15 février 1846, Marie VIOLLEAU, née au Poiré-sur-Vie le 28 juin 1824, fille de Mathurin VIOLLEAU et de Marie GENDREAU, cette dernière, fille de Louis GENDREAU et de Marie BRETHOMÉ.

1a) Marie Alphonsine Rosalie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 6 janvier 1847 ; elle y épousa le 3 février 1875, Jean Baptiste POTIER, né au Poiré-sur-Vie le 20 avril 1843, fils de Jacques POTIER et de Marie Louise BLAY.

1b) Jean Baptiste GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 23 mars 1849 ; il y épousa le 17 juin 1879, Marie Louise Cécile MARTINEAU, née à Venansault le 17 avril 1853, fille de Jean MARTINEAU et de Louise MARTINEAU.

1c) Pélagie Aline Célestine GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 19 mai 1852 ; elle y épousa le 17 juin 1879, François Joseph BOUTEILLER, né à Dompierre-sur-Yon le 3 juin 1841, fils de François BOUTEILLER et de Marie Anne LOUINEAU.

1d) Joseph Pierre Armand GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 8 décembre 1857 ; il épousa à La Genétouze le 10 mai 1887, Rose Angèle Esther ARNAUD, y née le 20 février 1860, fille de Pierre ARNAUD, tailleur de pierres, et d’Anne GENDREAU, cette dernière, fille de Pierre GENDREAU et de Marie GRÉAU ; voir par ailleurs dans cette généalogie.

2a) Pierre Eugène Célestin GENDREAU, né à La Genétouze le 14 février 1888, y décédé le 12 juillet 1889.

2b) Clovis Marcelin Edmond Pierre GENDREAU, né à La Genétouze le 11 mars 1890.

2c) Maurice Pierre Eugène GENDREAU, né à La Genétouze le 26 décembre 1892.

2d) Maria Armande Angélina GENDREAU, née à La Genétouze le 5 février 1898, y décédée le 16 octobre suivant.

1e) Célestine Aline Pélagie GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 22 octobre 1867.

3°) Marie Rose GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 13 février 1824, y décédé le 6 juillet 1886 ; elle y avait épousé le 9 septembre 1850, son cousin, Pierre Aimé GENDREAU, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 8 mai 1812, y décédé le 22 mars 1877, veuf en premières noces de Marie Anne Aimée GUÉRITEAU, et fils de Pierre GENDREAU et d’Anne GENDREAU. Voir par ailleurs dans la première partie de cette généalogie.

4°) Pierre Etienne GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 9 octobre 1818 ; il y épousa le 18 juin 1849, Marie Rose MOREAU, née au Poiré-sur-Vie le 13 mars 1825, fille de Pierre MOREAU et de Marie Jeanne GENDREAU, cette dernière, fille de François GENDREAU et de Marie Jeanne GUILLEMENT. Voir par ailleurs dans cette généalogie.

1a) Louise Alphonsine Olive GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 11 décembre 1851 ; elle y épousa le 3 février 1875, Jean Auguste POTIER, propriétaire, né au Poiré-sur-Vie le 6 juin 1847, fils de Jacques POTIER et de Marie Louise BLAY.

1b) Auguste Pierre GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 22 février 1856.

5°) Marie Anne Aimée GENDREAU, née au Poiré-sur-Vie le 11 février 1830 ; elle y épousa le 11 juin 1854, Jean Pierre FAVEROUL, y né le 7 décembre 1832, fils de Pierre FAVEROUL et de Marie PAYRAUDEAU.

6°) Jean Pierre Désiré GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 16 mars 1833.

7°) Jean Baptiste GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 29 décembre 1836.