Pour revenir sur la page d’accueil afin de consulter une autre famille ou pour effectuer une recherche précise sur un patronyme, vous pouvez soit cliquer sur la favicone  V   qui se trouve tout en haut à gauche de la barre d’adresse, soit cliquer sur le bouton « home » ici à droite.

E-mail: kristian06@orange.fr

MERLAND

Les Essarts, L’Airière, La Chaize-le-Vicomte, Thorigny, Le Bourg-sous-la-Roche, St-Florent-des-Bois,

St-André-sur-Mareuil, Château-Guibert, La Couture, Mareuil-sur-Lay, St-Vincent-sur-Graon, Lairoux, St-Hilaire-le-Vouhis,

Bournezeau, Ste-Cécile, St-Jouin-sous-Châtillon, St-Hilaire-de-Mortagne, Fontenay-le-Comte, Chaillé-les-Marais, Luçon,

L’Hermenault, Nantes, La Verrie, Brétignolles, St-André d’Ornay, St-Benoist-sur-Mer, La Jonchère, L’Ile d’Olonne,

Le Poiré-sur-Vie, La Roche-sur-Yon, Challans, St-Gilles-sur-Vie, Les Sables d’Olonne, Château d’Olonne, Fougeré, Angles,

La Réorthe, Ste-Pexine, St-Germain-de-Prinçay, Ste-Florence


Déposé le 15 mars 2005 par Christian Frappier - Dernières modifications le 10 avril 2019

Sources - Recherches

« Recueil des Filiations Bas-Poitevines » de Y. Chassin du Guerny

Docteur Yvonnick Merland de Chaillé, François Merland de Chaillé,

Dominique Merland de Chaillé, Thomas de Baglion de La Dufferie, Christian Frappier, Yves de Lespinay, Stanislas de L’Espinay,

François Hugues Le Clerc,  Arnauld du Plessix, Isabelle du Plessix, Louis de Cacqueray, Annie Frappier-Rabillé, Suzette Favreau,

Christian de Chivré, Patrick Dugast












Cette généalogie est issue principalement de recherches faites notamment par le Docteur Yvonnick Merland de Chaillé, qui nous a communiqué ses renseignements, ainsi que M. Yannick Chassin du Guerny, ancien archiviste de la Vendée.

La généalogie publiée par Beauchet-Filleau a été communiquée par le Docteur de Chaillé, mais elle comportent de nombreuses erreurs, non rectifiées avant la publication, bien que le Docteur de Chaillé les ait signalées à l’éditeur.

La généalogie d’orgine a ainsi bénéficié de nombreuses modifications grâce à de nouvelles recherches effectuées dans les registres paroissiaux et d’état-civil de la Vendée, ainsi qu’à la participation très active de la famille et de ses descendants. Quelques actes sont cependant encore manquants...






Branche de La Morinière


1. Pierre MERLAND, vraisemblablement fils de Noël, vivant avant 1594, demeurant à la Haye de St-Florent-des-Bois. Il vint aux Essarts en 1584 où il acheta la charge de contrôleur et marqueur des cuirs de Pierre GÂTEAU, lieutenant particulier de Fontenay-le-Comte, pour 34 écus d’or, le 17 février 1601. Il y résidait en 1614. Il avait épousé Marie PILATON, alias PILASTRON , dite de La Cossardière, fille de N. PILATON, sieur de La Martinière et de La Touche, greffier de la baronnie des Essarts.

A la première génération, M. du Guerny indique René, marchand et fermier aux Essarts en avril 1595, marié à Marie PILATRON, sa première épouse, ce qui suppose qu’il s’était marié une première fois mais nous ignorons le nom de sa première épouse.

1°) Jacques MERLAND, qui suit.

2°) Pierre MERLAND, auteur de la Branche de la Gorinière, qui suivra.

3°) Mathurin MERLAND, auteur de la Branche de la Cossardière, qui suivra.

4°) Noël MERLAND, avocat à la Cour de Poitiers.

Et deux filles dont le nom nous est inconnu.

 

2. Jacques MERLAND, sieur du Fief Redoux du chef de sa première épouse. Notaire royal de la baronnie d’Avaud. Il épousa en premières noces, en 1612, Jacquette SUZENEAU, fille de Jean SUZENEAU, sieur du Fief Redoux, et de Catherine LE DUC. Elle est décédée sans enfants en 1614. Il épousa en secondes noces, en 1614, Marie CICOTEAU, sans doute fille de Thomas CICOTEAU, greffier de la baronnie des Essarts, et de Anne JACQUELIN. Cette dernière était la sœur de Marie JAQUELIN, épouse de Jean FERCHAUD, sieur de Réaumur, d’où la présence de Mathurin MERLAND au partage de la succession de ce dernier.

1°) Jacques MERLAND, qui suit.

2°) René MERLAND, sieur du Coudray, qui reçut cession en 1652 du fief des Fouzillières et du Bois Pineau, de Jean COUTAND, sieur de La Martinière, et de Elisabeth MASSON, sa femme. Il dut y avoir retrait, car leur fils, Gabriel COUTANT, fit aveu de ces fiefs en 1683. En 1654, René MERLAND fit une déclaration à St-André-Goule-d’Oie.

3°) Claude MERLAND, sieur du Bouligneau, indiqué ici par Beauchet-Filleau, mais il s’agit d’une erreur et le même personnage se trouve à la Branche de la Gorinière.

4°) Saturnin MERLAND, auteur de la Branche de la Brancardière, qui suivra.

5°) Marie MERLAND, religieuse ursuline à Luçon.

6°) Anne MERLAND, qui épousa Charles JOLY, sieur de la Chabossière, fils de Denis JOLY, sieur de la Jaudouinière, sénéchal d'Angles, et de Anne JEULIN. Il est décédé à Avrillé le 20 novembre 1702 et a souhaité être inhumé dans l’église de Moutiers-les-Mauxfaits, sépulture de ses ancêtres, en présence de Mr de LA BRANCARDIÈRE-MERLAND, son beau-frère, et Mr de LA LEVRAUDIÈRE-JOLY, son cousin germain. Il avait une sœur, Anne JOLY, qui épousa Saturnin MERLAND, ci-dessus.

 

3. Jacques MERLAND, sieur de La Morinière, notaire de la baronnie d’Avaud, demeurant à la Blaire, paroisse de L’Airière (La Ferrière). Il possédait une maison, dite Le Logis, au bourg de St-Sulpice-le-Verdon, en commun avec Jean Baptiste PILATRON, son cousin. Nous ignorons le nom de sa femme. Il eut au moins pour enfants :

1°) Mathurin MERLAND, qui suit.

2°) Jeanne MERLAND, qui épousa Michel JEULIN, sieur d’Hostée, sénéchal des Essarts, propriétaire de la Caillaudière aux Benoist, à St-Sulpice-le-Verdon, et de La Caillaudière aux Pierre. Elle acquit les terres de La Caillaudière et le reste du Logis de 1706 à 1713. Veuve, elle rendit hommage à la baronnie d’Apremont pour la maison et métairie de la Rousille. Dont au moins :

1a) Jeanne Marguerite JEULIN, décédée le 2 février 1742 Elle avait épousé son cousin, François Zacharie JEULIN, sieur des Borderies, avocat en Parlement, demeurant à St-Hilaire-de-Riez, fils de Noble Homme Jean JEULIN, sieur de La Hardière et de Panteuil, sénéchal des Essarts et du marquisat de Creil-Bournezeau (lui-même fils de Jacques, alias Thomas JEULIN, et de Jeanne MERLAND), et de Stéphanie BRUNET.

2a) Marie Angélique Elisabeth JEULIN, née vers 1727, décédée à St-Sulpice-le-Verdon le 22 mai 1788. Elle y avait épousé le 6 août 1743, Maître Pierre GOURRAUD, sieur de La Bonnelière, sénéchal de St-Denis-la-Chevasse, né au château de la Ménolière à St-Philbert-de-Bouaine le 4 avril 1702, décédé au Logis de St-Sulpice-le-Verdon le 8 octobre 1776, fils de Maître Pierre GOURRAUD, sieur de La Proustière, et de Marie Anne JEULIN, elle-même fille de François JEULIN, sieur de Grand Pré, et de Marguerite BLANCHET. Dont postérité.

2b) Zacharie Auguste JEULIN, sieur des Borderies, vivant en 1757.

2c) Anne Marie JEULIN

2d) Marquise JEULIN

1b) Marie Marquise JEULIN, Dlle de La Roussière, qui épousa en 1750, Maître Jacques René GIRARD, sieur de La Barre, fermier du château de Rocheservière, puis notaire à Vieillevigne où il est décédé le 13 février 1800, fils de René GIRARD, sieur de La Vrillère, et de Françoise BOUNINEAU. Devenu veuf, il s’était remarié à Catherine Renée GOURRAUD.

 

4. Mathurin MERLAND, sieur des Caillères, né vers 1686, décédé à La Chaize-le-Vicomte avant 1734. Notaire et procureur du Marquisat de La Chaize-le-Vicomte. Il avait épousé d’abord Jacquette GENNET, fille de Maître René GENNET, sieur de Lespinay, procureur fiscal de La Chaize, et de Françoise FOUCRÉ, puis Jeanne CHAUVITEAU, née vers 1686, inhumée à La Chaize-le-Vicomte, paroisse St-Jean, le 4 décembre 1766, en présence de Jeanne Aimée Marie et Marie Anne Marguerite MERLAND, ses filles.

1°) Marguerite MERLAND, née à Thorigny le 23 novembre 1704, nommée par Pierre et Renée CAILLETEAU.

2°) Marie Thérèse MERLAND, née à Thorigny le 15 octobre 1706, nommée par René GENNET et Marie Anne MERLAND. Elle épousa en 1730, Maître Pierre BIROTHEAU, sieur de Leymonière, avocat et procureur à La Roche-sur-Yon, procureur fiscal de la Domangère, né vers 1703, décédé à La Roche-sur-Yon le 3 avril 1756, fils de Noble Homme Nicolas BIROTHEAU, sieur de La Gilbretière, notaire de la baronnie de Brandois, et de Jacquette BARDIN. Voir descendance Famille BIROTHEAU.

3°) Philippe MERLAND, né à Thorigny le 23 octobre 1708, nommé par Maître Philippe PAYNEAU, sieur de la Vallée (à Fougeré) et Anne COTHEREAU, son épouse .

4°) Jeanne Aimée Marie MERLAND, née du second mariage, à Thorigny, le 17 février 1716, nommée par Maître André PESCHARD et Dame Jeanne BRODU. Sans doute elle décédée à Thorigny le 20 mars 1768, inhumée le lendemain.

5°) Marie Anne MERLAND, née vers 1721, décédée à La Chaize-le-Vicomte (St-Jean) le 22 avril 1767.

6°) Marguerite Anne Marie MERLAND, née vers 1725, décédée à Luçon le 14 mai 1785.

 

 

 


 

Branche de La Gorinière 


2. Pierre MERLAND, fils de Pierre MERLAND et de Marie PILATON. Le 7 avril 1639, il acquit à St-Florent-des-Bois, des terres tenant à la cure. C’est probablement lui, apothicaire à St-Hilaire-le-Vouhis, qui est cité le 12 décembre 1647.  Il épousa Marie GENDRON, fille de René GENDRON et de Catherine BERTRAND.

1°) Julien MERLAND, qui suit.

2°) René MERLAND, auteur de la Branche de la Grange, qui suivra.

3°) François MERLAND, auteur de la Branche de Champeau et des Charprais, qui suivra.

4°) Michel MERLAND, auteur de la Branche de la Maisonneuve, qui suivra.

5°) Jeanne MERLAND, qui épousa le 19 février 1674, Jacques JEULIN, sieur de La Gardière, lieutenant et sénéchal des Essarts. Il était veuf de Louise MORISSET et de Jeanne BRÉAUDEAU. Dont au moins :

1a) Jean JEULIN, sieur de la Hardière et de Panteuil, sénéchal des Essarts et du marquisat de Creil-Bournezeau. Il épousa par contrat du 15 novembre 1688, Stéphanie BRUNET, décédée en 1718, fille de Louis BRUNET, écuyer, seigneur de Broue et de Renée BEAU.

2a) Joseph Venant JEULIN, sieur de la Verdonnière, avocat en Parlement . Il épousa à Ste-Cécile le 18 novembre 1716, Marie Anne MERLAND, décédée en janvier 1722, fille de Jean MERLAND, sieur du Rozais, et de Jeanne GUILBAUD de LA RAMBERGE.

3a) Jean Joseph JEULIN, sieur de la Verdonnière, décédé à Ste-Cécile le 11 février 1764. Il y avait épousé le 14 novembre 1747, Angélique Madeleine THIBAUDEAU, fille de Louis Léonard THIBAUDEAU, sieur de La Prise, licencié ès-lois, sénéchal du Tablier puis sénéchal des baronnies de la Grève et des Essarts, puis du marquisat de La Chaize, et de Angélique Madeleine PIET. Dont postérité.

Louis Léonard THIBAUDEAU avait une sœur, Judith THIBAUDEAU, mariée à Pierre Calixte GRANGEREAU, marchand, dont, entre autres, Marie Jeanne GRANGEREAU mariée à Pierre HUVELIN, dont Marie Jeanne HUVELIN mariée aux Essarts le 16 novembre 1790 à Maître Marc Vincent FRAPPIER.

3b) Marie Anne JEULIN, qui épousa à Ste-Cécile le 21 août 1752, Charles Louis MAILLOT, de Bournezeau, fils de Charles MAILLOT et de Louise GERMAIN. Devenu veuf, il épousa ensuite à Ste-Cécile le 21 février 1775, Catherine MENANTEAU, décédée aux Sables d’Olonne le 31 juillet 1803, fille de René MENANTEAU, sieur du Clos, maître chirurgien, et de Renée Catherine GOUPILLEAU.

2b) Joachim JEULIN, sieur de Panteuil, sénéchal des Essarts, avocat en Parlement, décédé le 10 janvier 1736. Il avait épousé d’abord à St-Martin-Lars, par contrat du 17 janvier 1721, Marie Rose BIAILLE, décédée le 3 janvier 1722, fille de Messire Louis BIAILLE, écuyer, seigneur de la Roulière, et de Marguerite CHEVALLEREAU, puis par contrat du 30 avril 1726 passé à Mareuil, Suzanne GODET, fille de Jean GODET, sénéchal de Mareuil, et de Françoise DUBOIS. Il eut au moins trois enfants de son second mariage :

3a) Madeleine Elisabeth JEULIN, qui fut détenue en 1793 dans la maison d’arrêt de Fontenay-le-Comte et dans l’impossibilité d’être transportée à Niort, étant paralytique. Elle avait épousé par contrat du 27 mai 1749, Messire Jacques René GENTET, chevalier, seigneur de La Chenelière, lieutenant des maréchaux de France, né à St-Hilaire-de-Voust le 22 avril 1729, fils de Jacques GENTET, écuyer, seigneur de La Chenelière, et de Marie Anne GAILLARD. Dont postérité dans les Familles SERVENTEAU de LA BRUNIÈRE, MERCIER de LÉPINAY, AUGIER de LAJALLET, de GENTET…

3b) Marie Louise JEULIN, décédée à Pissotte le 25 mars 1791. Elle avait épousé le 29 septembre 1739, Charles François de HILLERIN, écuyer, seigneur de la Groix, avocat du Roi à Fontenay, puis maire de Fontenay-le-Comte, baptisé à Pissotte le 30 novembre 1710, y décédé le 21 septembre 1777, fils de François de HILLERIN et de Marie Perrine CHAUVIÈRE de LA PAGERIE. Ils eurent sept enfants dont postérité.

2c) Jean Gabriel JEULIN, sieur de la Chevrolière, marié par contrat du 29 juin 1738 à Anne CHAPELLE, fille de Gabriel CHAPELLE, écuyer, seigneur de Fourcaudet, et de Catherine JOURDAIN.

2d) François Zacharie JEULIN, sieur des Borderies, avocat en Parlement. Il épousa en 1742 Jeanne Marguerite JEULIN, décédée le 2 février 1742, fille de Michel, alias Nicolas JEULIN, sieur d’Hostée, sénéchal des Essarts, et de Jeanne MERLAND (elle-même fille de Jacques MERLAND, sieur de la Morinière). Devenu veuf, il épousa ensuite vers 1780, Catherine Renée GOURRAUD. Dont au moins :

3a) Marie Angélique Elisabeth JEULIN, née vers 1727, décédée à St-Sulpice-le-Verdon le 22 mai 1788. Elle y avait épousé le 6 août 1743, Pierre GOURRAUD, sieur de la Bonnelière, sénéchal de St-Denis-la-Chevasse, né au château de la Ménolière à St-Philbert-de-Bouaine le 4 avril 1702, décédé à St-Sulpice-le-Verdon le 8 octobre 1776, fils de Pierre GOURRAUD, sieur de la Proustière, et de Marie Anne JEULIN.

2e) Elisabeth Rose JEULIN

2f) Marie Elisabeth JEULIN

2g) Jacques Modeste JEULIN

2h) Louis Claude JEULIN, sieur des Coins, qui épousa Charlotte Marguerite HOUILLON, née vers 1709, décédée aux Essarts le 17 juillet 1748. Elle fut inhumée en présence de Messire Charles Joseph HOUILLON, prêtre chapelain des Essarts, et Maître Nicolas HOUILLON, sieur de La Fraignaie, ses frères. Dont au moins :

3a) Charlotte Marie Elisabeth JEULIN, née aux Essarts le 3 mars 1747, nommée par Messire HOUILLON, prêtre, et Marie Elisabeth Angélique JEULIN. Elle épousa d’abord Philippe BEAUVAIS, puis Venant Zacharie PICHARD, sieur du Verger, lieutenant du Roi, fils de François PICHARD, sieur de Soucy, et de Marie Stéphanie Rose JEULIN, ele-même fille de Jean JEULIN, sieur de La Hardière, et de Stéphanie BRUNET.

2i) Marie Stéphanie Rose JEULIN, qui épousa par contrat du 30 janvier 1720, François PICHARD, sieur de Soucy, avocat en Parlement, fils de Nicolas PICHARD et de Marie LEFEBVRE.

3a) François Gabriel PICHARD, sieur de Maupinson, conseiller du Roi.

3b) Venant Zacharie PICHARD, sieur du Verger, qui épousa sa cousine, Marie Elisabeth JEULIN, fille de Louis Claude JEULIN (ci-dessus).

 

3. Julien MERLAND, sieur de La Barette, fermier général de St-Jean de La Chaize-le-Vicomte, vivant l’an 1700 . L’Armorial D’Hozier lui donne « de gueules à un merlan d’argent posé en pal ». Il épousa d’abord Anne ROBIN, puis à Thorigny le 22 février 1672, Marie ROUILLON. Dont du premier mariage.

1°) N. MERLAND, sieur de La Goupillière.

2°) François MERLAND, qui suit.

3°) Jean MERLAND, cité au mariage de son frère François.

4°) Julien MERLAND, cité au mariage de son frère François. Sans doute lui épousa à Thorigny en juillet 1684, Jeanne CAILLETEAU.

5°) Noël MERLAND, dont on ne sait rien et pourrait être un fils du second mariage. Il fut le père d’au moins un enfant :

1a) Claude MERLAND, sieur du Bouligneau, né vers 1723, décédé au Bourg-sous-la-Roche, quartier d’Ecquebouille, le 9 juin 1761. Directeur de la Poste de La Roche-sur-Yon. Il y avait épousé le 28 novembre 1752, Marie MOREAU, née vers 1722, décédée au Bourg-sous-la-Roche, quartier d’Ecquebouille, le 16 mars 1767, fille de Maître René MOREAU, marchand de draps à La Roche-sur-Yon, et de Marie ARNAUD. Mariage en présence de Noël MERLAND et Pierre BOUTEILLÉ, et du côté de l’épouse, de Maître René MOREAU et Pierre MOREAU.

2a) Claude Pierre MERLAND, né au Bourg-sous-la-Roche le 24 février 1754, nommé par Pierre MOREAU et Marie ARNAUD.

2b) Jean Pierre Honoré MERLAND, né à Ecquebouille du Bourg-sous-la-Roche le 17 mai 1755, nommé par Maître Pierre GIRARD, sieur de La Coiffardière, et Dlle Jeanne MERLAND.

2c) Noël René MERLAND, né au Bourg-sous-la-Roche le 5 mars 1757, nommé par Nicolas MOREAU, et Victoire MOREAU.

 

4. François MERLAND, sieur de La Gorinière, fermier général de la Barre Tranchant à Thorigny. Demeurant paroisse de Corbaon, il épousa à Thorigny le 15 novembre 1690, Suzanne ROUILLON, fille de Gabriel ROUILLON, sieur de Monbail, notaire, et de Jacquette CAILLETEAU. Mariage en présence de Jean et Julien MERLAND, frères de l’époux, Joachim MERLAND, sieur des Charprais, son cousin germain. Il est décédé à la Barre Tranchant de Thorigny le 29 mars 1709.

1°) François MERLAND, qui suit.

2°) Marie Madeleine MERLAND, née à Thorigny le 4 janvier 1694, nommée par Maître Alexandre ROUILLON, prêtre, et Dame Mathurine BILLAUDEAU. Elle épousa à La Chaize-le-Vicomte vers 1720, Maître Jacques Louis BOUARD, marchand et bourgeois, né vers 1697, décédé à la Chaize-le-Vicomte le 22 mars 1749.

3°) Anne Magdeleine MERLAND, née vers 1694, décédée à la maison de la Lardière au Bourg-sous-la-Roche le 18 mai 1699.

4°) Gabriel MERLAND, né à Thorigny le 4 janvier 1695, nommé par Maître Gabriel ROUILLON et Dame Suzanne ROULEAU.

5°) Perrine MERLAND, baptisée à Thorigny le 4 février 1696, nommée par Maître René MERLAND, son frère, et Marguerite ROUILLON. Elle y est décédée le 14 juillet 1756, veuve de Mathurin FOURNIER.

6°) Jacquette Suzanne MERLAND, née à Thorigny le 16 juillet 1698, nommée par Maître François GOURMAUD et Dame Jeanne CLENEAU.

7°) Rose Claude MERLAND, baptisée au Bourg-sous-la-Roche le 3 novembre 1699, nommée par Maître Gilles MASSON, sieur de La Grimaudière, et Marie Louise GAZEAU.

8°) Jeanne Gabrielle MERLAND, née au logis de la Lardière du Bourg-sous-la-Roche le 5 février 1706, nommée le 9 par Maître Gabriel MERLAND et Marie Madeleine MERLAND, ses frère et soeur.

9°) Marie Anne MERLAND, née au Bourg-sous-la-Roche le 14 mai 1707, nommée par Henri et Marie MERLAND.

10°) Renée MERLAND, citée le 14 mai 1752. Indiquée par le Dr de Chaillé.

11°) Anne Charlotte MERLAND, mariée d'abord à Pierre BOURIAU, puis à Mareuil-sur-Lay le 16 août 1740 à Nicolas ARCHAMBAUD, huissier, veuf de Marie Anne MICHAUD.

1a) Françoise BOURIAU, née à St-André-sur-Mareuil le 9 janvier 1728, nommée par Jacques RAFFIN et Françoise VERDON, son épouse.

1b) Pierre Victor BOURIAU, né à Mareuil-sur-Lay le 15 septembre 1737, nommé par Jean Victor POYNEAU et Jeanne BODIN.

1c) Françoise ARCHAMBAUD, née à Mareuil-sur-Lay le 8 juin 1741, nommée par Pierre POYNEAU et Françoise BOISLEAU.

 

5. François MERLAND, sieur de La Gorinière, né à Thorigny le 7 novembre 1692, nommé par Maître Charles ROUILLON et Renée ROUILLON. Huissier au Châtelet, demeurant à Mareuil puis à Corbaon où il est décédé le 1er janvier 1738. Il avait épousé Marie BIRAUD, veuve de Pierre DELYONS, demeurant à la Vergne Gâteau. Veuve à nouveau, elle se remaria à St-André-sous-Mareuil le 13 juin 1741 avec Antoine BOBIÈRE. Mariage en présence de Me Alexandre FRAISNEAU, notaire royal, gendre de l'épouse, Nicolas ARCHAMBAUD, huissier, son beau-frère, Me François MERLAND, huissier royal, son fils.

1°) Marie Anne MERLAND, qui épousa d'abord Maître Pierre Alexandre FRAISNEAU, sergent royal, puis huissier et notaire royal, puis à Dissais le 27 décembre 1742, Maître Jean BRUSSEAU, maréchal, fils de Gabriel BRUSSEAU et de Marie MICHAU. Il était veuf de Renée GARNIER, décédée à Mareuil-sur-Lay le 14 novembre 1742.

1a) Pierre Jacques FRAISNEAU, baptisé à Mareuil-sur-Lay le 20 avril 1737, nommé par Me Jacques LOUÉ et Marie Anne GIRARD.

1b) N. FRAISNEAU, baptisé à Mareuil-sur-Lay le 8 septembre 1739. Le prénom, ainsi que les noms des parrain et marraine, ont été laissés en blanc.

1c) Marie Magdeleine BRUSSEAU, née à Mareuil-sur-Lay le 11 décembre 1743, nommée par Gabriel G... et Marie Magdeleine GAUVAIN, y décédée le 11 mai 1756.

1d) Pierre Denis BRUSSEAU, né à Mareuil-sur-Lay le 8 janvier 1746, nommé le lendemain par Me Denis François MIRAILLET, commis aux aides, et Dlle Marie Anne PILATRON.

1e) Paul Jean BRUSSEAU, né à Mareuil-sur-Lay le 16 août 1750, nommé par Paul PIAUD, garçon cordonnier, et Jeanne BOUVREAU.

1f) François BRUSSEAU, né à Mareuil-sur-Lay le 5 mars 1753, nommé par François de GAMBES, maître cordonnier, et Marie JOLY, femme de Jacques GERVAIS, maître boulanger. Il est décédé à St-Martin-des-Noyers le 13 brumaire an XI (4 novembre 1802). Tailleur d'habits. Il avait épousé à St-Hillaire-le-Vouhis le 8 juin 1779, Jeanne SOUCHET, née à Loge-Fougereuse vers 1746, décédée à la Blaire de St-Martin-des-Noyers le 19 floréal an IX (9 mai 1801), fille de Jacques SOUCHET et de Jeanne FAVREAU.

2a) Sophie BRUSSEAU, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 25 septembre 1780, nommée par Me Louis Vital LESUEUR, notaire, et Dlle Marie Céleste de POURSAULT.

2b) Jeanne BRUSSEAU, née à St-Hilaire-le-Vouhis  le 12 mars 1782, nommée par Messire Jean Baptiste de VERTEUIL de FEUILLAS et Dame Perrine PARENT. Elle est décédée à St-Hilaire-le-Vouhis  le 16 mars suivant.

2c) François BRUSSEAU, né à St-Hilaire-le-Vouhis le 30 janvier 1784, nommé par Raymond et Marie TROGER, y décédé le 26 août suivant.

2d) Pierre BRUSSEAU, né à St-Martin-des-Noyers le 29 août 1786, nommé par Pierre et Marie Anne CHAUVET, décédé à La Roche-Marnoire de St-Hilaire-le-Vouhis le 19 mars 1847. Tailleur d'habits. Il avait épousé d'abord à St-Martin-des-Noyers le 25 novembre 1806, Marie TAUPIER, y née le 27 septembre 1784, y décédée le 4 avril 1811, fille de René TAUPIER et de Anne BOUDAUD, puis à St-Martin-des-Noyers le 7 mai 1812, Renée ROBIN, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 9 septembre 1777, décédée à la Rochette de St-Martin-des-Noyers le 30 septembre 1833, fille de François ROBIN, sabotier, et de Anne SALLÉ.

3a) Jeanne Aimée BRUSSEAU, née à St-Martin-des-Noyers le 16 juin 1815, mariée à St-Hilaire-le-Vouhis le 10 février 1835 à Jean Baptiste FRAPPIER, y né le 22 mai 1804, y décédé le 11 janvier 1875, propriétaire, fils de Jean FRAPPIER et de Jeanne BLAIS.

3b) Aimée Victoire BRUSSEAU, née à la Rochette de St-Martin-des-Noyers le 13 novembre 1817, décédée aux Forges de St-Hilaire-le-Vouhis le 16 juin 1901. Elle avait épousé à St-Hilaire-le-Vouhis le 18 janvier 1842, Louis Augustin FRAPPIER, y né le 25 janvier 1814, y décédé, aux Forges, le 29 décembre 1886, cultivateur à la Rétière puis propriétaire aux Forges, fils de Jean FRAPPIER et de Jeanne BLAIS.

1g) Marguerite Thérèse BRUSSEAU, née à Mareuil-sur-Lay le 19 août 1755, nommée le lendemain par Me Pierre CAILLAUD et Dlle Marguerite PERRIER.

2°) Nicolas MERLAND, sieur de La Gorinière, qui épousa sa cousine issue de germains, Louise MERLAND, décédée à St-Hilaire-le-Vouhis le 31 janvier 1787, fille de Jean MERLAND, sieur de La Grange, et de Marie DESGATS. Décédé sans doute jeune, sans postérité.

3°) François Gabriel MERLAND, qui suit.

4°) Jean Chrysostome MERLAND, né à Corbaon le 27 janvier 1726, nommé par François d’AUX, écuyer, seigneur de la Blanchardière, et Marie LE FORESTIER.

 

6. François Gabriel MERLAND, sieur de La Gorinière, né à St-Florent-des-Bois le 20 août 1718, décédé à St-André-sur-Mareuil le 15 décembre 1753. Huissier au Châtelet, comme son père. Il avait épousé à Saint-André-sous-Mareuil le 20 juin 1741, Marie BOBIÈRE, fille de Antoine BOBIÈRE, second mari de sa mère. Mariage en présence de Maître Jean ROBIN, maître chirurgien, curateur aux causes de l’époux, Maître Alexandre FRAISNEAU, huissier royal, son beau-frère, Maître Antoine BOBIÈRE, père de l’épouse, Jacques CLERTEAU, son grand-père. Devenue veuve, Marie BOBIÈRE se remaria à St-André-sur-Mareuil le 26 juin 1759 à Charles François ROBIN, sieur des Coux, de Venansault, fils de Me Jacques ROBIN, sieur des Coux, et de Marguerite GRILLET. Elle est décédée, veuve, à Mareuil-sur-Lay, en l’an II.

1°) Marie Perrine MERLAND, née à St-André-sous-Mareuil le 23 octobre 1742, nommée par Maître Antoine BOBIÈRE et Perrine RACAUD.

2°) Marie Anne MERLAND, née vers 1743, décédée à St-André-sous-Mareuil le 12 mars 1754.

3°) Françoise MERLAND, née à St-André-sous-Mareuil le 14 avril 1744, nommée par Maître Jean GALLET, et Marie BRETON, y décédée le 18 avril 1745.

4°) François Joseph MERLAND, né à St-André-sous-Mareuil le 13 novembre 1745, nommé par Maître Joseph PAYNEAU, et Dlle Magdeleine GAUVAIN, y décédé le 21 mars 1749.

5°) Marie Thérèse MERLAND, née à St-André-sous-Mareuil le 28 novembre 1746, nommée par Maître Jacques LOUÉ et Dlle Marie Anne RICHARD.

6°) Henriette Louise MERLAND, née à St-André-sous-Mareuil le 1er mars 1748, nommée par Maître Marc TRASTOUR, sieur de Grand Maison, et Dlle Henriette LASNONIER. Il est décédé à St-André-sur-Mareuil le 25 octobre 1749.

7°) François Louis MERLAND, né à St-André-sous-Mareuil le 16 septembre 1749, nommé par Philippe Louis BORDIER et Marie Anne BORDIER, y décédé le 18 novembre 1750.

8°) Jean François MERLAND, qui suit.

9°) Jacques Marie MERLAND, né à St-André-sous-Mareuil le 14 mars 1753 nommé par Jacques ORVOUÈRE, amître chirurgien, et Marie MORIN, y décédé le 8 janvier 1755.

10°) Louis Marie MERLAND, né posthume, à St-André-sous-Mareuil le 13 mai 1754, nommé par Me Louis BOUARD et Dlle Marie Anne TROTTIN. Tanneur. Il épousa à Nesmy le 29 août 1780, Perrine DURET, fille de feu Jean DURET et de Julienne PICOT. Sans doute lui qui épousa ensuite Marie FAIVRE, alias FÈVRE, et fut tué, victime de la Guerre de Vendée, le 14 ventôse an V (4 mars 1797). Sa veuve se remaria avec Jean AUBAIN, du village de La Gorinière. Voir  Autre branche de St-André-sur-Mareuil.

1a) Marie Rose MERLAND, qui épousa Julien PERCOT, propriétaire.

1b) Marie Marthe MERLAND, née du second mariage à St-André-sous-Mareuil le 14 septembre 1784, nommée par René FÈVRE et Marie NEAU. Elle épousa à Corbaon le 12 pluviôse an XII (2 février 1804), Antoine DAVIET, né aux Pineaux le 17 janvier 1769, cultivateur, fils de René DAVIET et de Jeanne BARON.

 

7. Jean François MERLAND, sieur de La Gorinière, né à St-André-sous-Mareuil le 16 juin 1752, décédé à la Gorinière le 22 décembre 1786, inhumé le lendemain en présence de Marie BOBIÈRE, sa mère, et Louis MERLAND, son frère. Huissier royal au Châtelet. Il avait épousé à Mareuil-sur-Lay le 8 avril 1777, Marie Rose BERGEREAU, fille majeure de défunt Jean Baptiste BERGEREAU et de Marie TROQUIER. Mariage en présence de Marguerite TROQUIER, mère de l’épouse, Marie Honoré BÉRARD, notaire et procureur de ce lieu, Maître Pierre André GILBERT, Simon BERGEREAU, frère de l’épouse.

1°) Jean François MERLAND, né à St-André-sous-Mareuil le 7 octobre 1778, y décédé le 10 avril 1785.

2°) Adélaïde MERLAND, née à St-André-sur-Mareuil le 30 janvier 1780, nommée par Jean BERGEREAU et Magdeleine BRETEAU, y décédée le 16 octobre suivant.

3°) Pierre Marie MERLAND, né vers 1781, décédé à St-André-sur-Mareuil le 2 avril 1785.

4°) Marie Sophie MERLAND, née à St-André-sur-Mareuil le 18 janvier 1782, nommée par Jean Baptiste et Françoise BERGEREAU. Elle épousa à Corbaon en 1807, Jacques BAUDIN, propriétaire à St-André-sous-Mareuil.

5°) Charles Isidore MERLAND, né à St-André-sur-Mareuil le 4 février 1784, nommé par Charles François ROBIN et Françoise BERGEREAU.

6°) Pierre MERLAND, né à St-André-sur-Mareuil le 30 juillet 1785, nommé par Pierre BRETON et Françoise BERGEREAU.

7°) Claude François MERLAND, né à St-André-sur-Mareuil le 9 janvier 1787, décédé le lendemain.

 

 

 

 

 

Autre branche à St-André sur Mareuil 


Il s’agit très certainement de la même famille, vivant également au même village de la Gorinière, mais en l’absence de recherches plus approfondies, il n’a pas été possible, pour l’instant, de la rattacher aux précédents :

 

1. Michel MERLAND, vivant au village de La Gorinière. Il épousa à St-Florent-des-Bois le 21 mai 1710, Jacquette GRIMAUD, en présence de Louis GRIMAUD et Nicolas DRAPEAU, dont :

1°) Jeanne MERLAND, née à St-Florent-des-Bois le 5 février 1712, nommée par Louis GIRARDEAU et Renée DRAPEAU. Elle épousa d’abord à St-André-sur-Mareuil le 2 juillet 1743, Jean GROLON, né vers 1716, décédé à St-André-sur-Mareuil le 7 mars 1744, puis à Corbaon, le 20 juin 1746, Pierre BLAINEAU, veuf de Françoise MARTINEAU. Mariage en présence de Michel MERLAND, frère de l’épouse, Jeanne MERLAND, sa sœur, Jacquette GRIMAUD, sa mère, Jean PROUTEAU, son beau-frère et et Jacques DAVID, son cousin germain.

2°) Andrée MERLAND, née vers 1715, décédée à St-André-sur-Mareuil le 13 avril 1743. Elle avait épousé le 9 février 1741 Jean PROUTEAU. Ce dernier, devenu veuf, épousa en secondes noces, à Corbaon, le 24 novembre 1750, Marie BOUNIOTTEAU, fille de Pierre BOUGNOTTEAU et de défunte Jeanne ROULET.

1a) Marie Elisabeth Alexandrine PROUTEAU, née à St-André-sur-Mareuil le 19 novembre 1740, nommée par Messire Alexandre Gilbert de RORTHAYS, écuyer, et Dlle Marie Anne d’AUX.

1b) Louise PROUTEAU, née à St-André-sur-Mareuil le 6 avril 1743, nommée par Louis TRAINEAU et Marie MERLAND.

3°) Marie MERLAND, née vers 1717, décédée à St-André-sur-Mareuil le 9 novembre 1743. Elle y avait épousé le 4 juillet 1740, Henri PROUTEAU. Mariage en présence notamment de Léon PROUTEAU, oncle de l'époux, Jean PROUTEAU, son frère, Jacquette GRIMAUD, mère de l'épouse, Michel et Jeanne MERLAND, son frère et sa soeur, Pierre GRIMAUD, son oncle.

4°) Michel MERLAND, qui suit.

5°) Jeanne MERLAND, qui épousa à Château-Guibert le 3 février 1734, François BURCIER, fils de Jean BURCIER et de Jeanne BARITAUD. Mariage en présence de Jean BURCIER, frère de l’époux, François POISBLAUD, aussi frère, Jacquette GRIMAUD, mère de l’épouse, et Andrée MERLAND, sa soeur.

 

2. Michel MERLAND, né vers 1721, décédé à St-André-sur-Mareuil le 12 juillet 1785, inhumé le lendemain en présence de Pierre et Jean MERLAND, ses fils.  Il y avait épousé le 26 juin 1743, Marie AUBIN, fille de André AUBIN. Mariage en présence de Jacquette GRIMAUD, mère de l'époux, François GRIMAUD, son cousin germain, Pierre et Jean CRÉPEAU, ses cousins, Henry PROUTEAU, son beau-frère, André AUBIN, père de l'épouse, François AUBIN, son oncle, Pierre FAVEREAU, son oncle à cause de Marguerite AUBIN son épouse, et François LANDAIS, cousin.

1°) Jeanne Martine MERLAND, née à St-André-sur-Mareuil  le 10 novembre 1745, nommée par Louis AUBIN et Jeanne MERLAND.

2°) René MERLAND, né à St-André-sur-Mareuil le 4 juin 1747, nommé par Louis AUBIN et Jeanne BOISSELEAU.

3°) Pierre MERLAND, né à St-André-sur-Mareuil le 4 juin 1748.

4°) Marie Charlotte MERLAND, née à St-André-sur-Mareuil le 18 mars 1750, nommée par Louis FOURNIER et Jeanne MERLAND. Sans doute elle décédée à St-André-sur-Mareuil le 7 juillet 1791, et inhumée le lendemain en présence de Jean MERLAND, son frère, et Louis AUBIN.

5°) Marie Anne Rose MERLAND, née à St-André-sur-Mareuil le 8 octobre 1753, nommée par Pierre CLERJAUD et Charlotte ARDOUIN.

6°) Jeanne Louise MERLAND, née à St-André-sur-Mareuil le 8 mai 1756, nommée par Louis AUBIN et Jeanne PICORIT,  y décédée le 31 août 1786. Elle avait épousé à St-André-sur-Mareuil le 20 février 1781, René FRUCHET, fils de Daniel FRUCHET et de Marie MARTINEAU. Devenu veuf, René FRUCHET épousa ensuite à St-André-sur-Mareuil le 17 février 1789, Marie YOU, veuve de Louis GORIBON.

7°) Pierre MERLAND, qui suit.

8°) Catherine MERLAND, née à St-André-sur-Mareuil le 19 juillet 1758, nommée par Nicolas CHAUVEAU et Catherine RAYNEAU.

9°) Jean MERLAND, né à la Gorinière de Corbaon le 13 février 1761, nommé par Jean GORIBON et Magdeleine GORIBON, décédé à la Rétière de La Couture le 11 avril 1822. Il avait épousé à St-André-sur-Mareuil le 3 février 1784, Thérèse JUTARD, fille de Jacques JUTARD et de Marie THOMAS.

1a) Jean MERLAND, né à St-André-sur-Mareuil le 9 février 1785, nommé par Michel et Marie MERLAND, décédé à la Rétière de La Couture le 28 mars 1852. Il avait épousé Louise FOURNIER, née vers 1790, décédée à La Couture le 12 juin 1851, fille de Pierre FOURNIER et de Henriette BORDAGE. Dont au moins :

2a) Jean Pierre MERLAND, né à St-André-sur-Mareuil le 9 août 1812, décédé à La Couture le 10 mars 1875. Il y avait épousé le 25 juin 1839, Marie Jeanne MARSAUT, née à la Barre du Tablier le 14 octobre 1809, décédée à Luçon le 5 février 1890, fille de Pierre MARSAUT, journalier, et de Françoise Julie BARREAU.

3a) Pierre Frédéric MERLAND, né à La Couture le 31 août 1840. Il épousa à Château-Guibert le 25 juin 1867, Marie Madeleine BEAUPEU, y née le 2 septembre 1838, décédée à Mareuil-sur-Lay le 6 août 1878, fille de Jean BEAUPEU, cultivateur, et de Marie Rose COUSINET. Devenu veuf, il épousa ensuite à La Couture le 15 juin 1891, Clémence Marie Victoire TOUIN, née à La Bretonnière le 11 mars 1856, veuve de Jean Victor LE BOEUF, et fille de feu Jean TOUIN, journalier, décédé à La Bretonnière, et de Marie ANGIBAUD.

4a) Henri Louis MERLAND, né à Château-Guibert le 20 février 1868, y décédé, aux Roches, le 23 avril 1870.

4b) Pierre Auguste MERLAND, jumeau du précédent, décédé à Château-Guibert le 7 mars 1868.

4c) Marie Louise Constance MERLAND, née à Château-Guibert le 20 janvier 1870. Elle épousa à Ste-Gemme-la-Plaine le 31 mai 1897, Jean Pierre Théotilde MAJOU, y né le 20 mars 1852, fermier, fils de Pierre MAJOU, décédé à Ste-Gemme, et de Angèle VERGER, fermière.

4d) Léontine Rose Pauline MERLAND, née à Château-Guibert le 25 décembre 1872. Elle épousa à Ste-Gemme-la-Plaine le 19 octobre 1898, Henri Louis Benjamin LEVRAUD, y né le 18 juillet 1874, domestique, fils de Henri LEVRAUD, marchand de moutons à Ste-Gemme, et de feue Marie GUITTON.

4e) Pierre Eugène François MERLAND, né à l’Eveillerie de Mareuil-sur-Lay le 30 octobre 1875, décédé à Argentan (0rne) le 26 décembre 1967. Il avait épousé d’abord à Alençon (Orne) le 29 avril 1901, Louise Angèle VILETTE, puis à Argentan (Orne) le 30 avril 1953, Reine Angèle Marcelle Germaine ANDRÉ.

4f) Henri Pierre MERLAND, né à Mareuil-sur-Lay le 17 juin 1878, y décédé le 17 juillet suivant.

3b) Marie Modeste MERLAND, née à la Rétière de La Couture le 1er février 1845. Elle épousa à Luçon le 17 janvier 1887, François Victor VRIGNAUD, né à Simon-la-Vineuse le 3 mars 1846, veuf ANCELIN, fils de François VRIGNAUD, décédé à Ste-Hermine, et de Victoire BRILLOUET. Sans postérité.

3c) Rose Pauline MERLAND, née à la Rétière de La Couture le 20 mai 1849. Elle épousa à La Claye le 17 avril 1888, Alexis RIVASSEAU, y né le 16 août 1842, cultivateur, veuf de Henriette BÉGUER, et fils de feu Pierre RIVASSEAU et de défunte Rose BUROT.

2b) François Jean MERLAND, né à la Rétière de La Couture le 13 février 1815.

2c) Marie Louise MERLAND, née à la Rétière de La Couture le 10 juin 1818, décédée à Luçon le 3 septembre 1861. Elle y avait épousé le 12 novembre 1845, Pierre MANCEAU, né à St-Aubin-la-Plaine le 16 décembre 1805, journalier à Luçon, fils de feu Laurent MANCEAU, décédé à Ste-Gemme-la-Plaine le 26 mars 1841, et de défunte Magdeleine SARAZIN, décédée à St-Aubin-la-Plaine le 25 décembre 1828. Devenu veuf, Pierre MANCEAU épousa ensuite à Luçon le 8 janvier 1866, Marie Léocadie Alexandrine BROCHARD. Il est décédé à Luçon le 18 juillet 1874.

2d) Marie Rose MERLAND, née à La Couture le 7 juillet 1823, décédée à Luçon le 17 janvier 1892. Elle y avait épousé le 22 avril 1863, Jean Pierre THIRÉ, né à Corpe le 2 décembre 1814, décédé à Luçon le 11 février 1891, jardinier, veuf de Jeanne AUGER, et fils de Pierre THIRÉ, décédé à Bessay, et de Rose ANNEREAU, décédée à Bournezeau.

2e) Marie Modeste MERLAND, née à la Rétière de La Couture le 5 août 1830, y décédée le 8 février 1852.

1b) Marie Thérèse MERLAND, née à St-André-sur-Mareuil le 7 septembre 1787, nommée par René FRUCHET et Marie YOU, y décédée le 16 septembre suivant.

1c) Marie MERLAND, née à St-André-sur-Mareuil le 21 septembre 1789, nommée par Pierre GRELEAU et Marie MERLAND. Sans doute elle qui épousa Jean PASQUIER, journalier, né en 1785, cité au décès de son beau-père.

10°) Rose MERLAND, née vers 1765, mariée à St-André-sur-Mareuil le 13 février 1784 à Louis FRUCHET, fils de Daniel FRUCHET et Marie MARTINEAU, dont :

1a) René Louis FRUCHET, baptisé à St-André-sur-Mareuil le 26 octobre 1786, nommé par René FRUCHET et Marie MERLAND.

1b) Pierre FRUCHET, baptisé à St-André-sur-Mareuil le 2 décembre 1788, nommé par Pierre TROQUIER et Mathurine MERLAND.

 

3. Pierre MERLAND, né à Corbaon le 3 septembre 1757, décédé à la Sigonière de La Couture le 11 pluviôse an IX (31 janvier 1801). Laboureur. Il avait épousé à La Couture le 18 février 1783, Marie Louise GAUVREAU, née à La Couture le 2 octobre 1758, y décédée, à la Sigonière, le 26 septembre 1826, fille de André GAUVREAU et de Louise DUGAST.

1°) Marie Louise MERLAND, baptisée à la Sigonière de La Couture le 3 février 1784, nommée par Jacques GAUVREAU, oncle, et Marie MERLAND, tante de l’enfant. Elle est décédée à La Couture le 27 février 1861. Elle y avait épousé le 1er mai 1804, Jacques GAUDUCHEAU, né à La Chaize-le-Vicomte le 13 janvier 1781, décédé à La Couture le 13 février 1838, fils de Pierre GAUDUCHEAU et de Jeanne BEAUCHET. Dont postérité.

2°) Charlotte Angélique MERLAND, baptisée à La Couture le 21 juin 1785, nommée par Pierre GAUVREAU, oncle, et Charlotte CANTET.

3°) Pierre MERLAND, qui suit.

4°) Marie Rose MERLAND, née à La Couture le 23 avril 1790, nommée le lendemain par Pierre MEUNIER et Charlotte MORTEAU, décédée à La Couture le 28 mars 1873. Elle y avait épousé le 6 octobre 1813, Jean THOUZEAU, né à Thorigny le 18 mai 1782, fils de Charles THOUZEAU et de Jeanne GAUVREAU.

5°) Marie Esprit MERLAND, née à la Sigonière de La Couture le 26 floréal an IV (15 mai 1796), baptisée le lendemain à Thorigny, nommée par Jean CHAMPAUD et Esprit de LA FONTENELLE de ROSSI. Elle est décédé à la Sigonière le 14 mars 1852. Elle avait épousé à La Couture le 26 mai 1823, Pierre Gabriel NEAU, né à la Grenouillère de Rosnay le 29 octobre 1792, veuf de Marie Louise BARREAU, et fils de Pierre NEAU, cultivateur, et de Marie Jeanne Françoise CHAMPAUD.

6°) Jacques MERLAND, né à La Couture le 9 nivôse an VIII (30 décembre 1799), décédé à Mareuil-sur-Lay le 3 octobre 1868. Il avait épousé à Rosnay le 26 mai 1823, Julie LOISIT, née à Rosnay le 23 février 1805, fille de Jean LOISIT, métayer, et de Jeanne PLANCHOT.

1a) Marie Louise MERLAND, née à la Sigonière de La Couture le 5 mars 1824.

1b) Pierre Jacques MERLAND, né à la Sigonière de La Couture le 3 février 1826. Il épousa à Moutiers-sur-le-Lay le 7 novembre 1854, Marie Louise Henriette NICAUD, y née le 18 octobre 1834, fille de François NICAUD, journalier à Moutiers-sur-le-Lay, et de Henriette BRIFFAUD.

2a) Pierre François MERLAND, né à La Couture le 1er septembre 1855. Il épousa à La Bretonnière le 13 novembre 1882, Bénigne Joséphine MARTINEAU, y née le 17 mai 1859, fille de Jacques MARTINEAU, cultivateur, et de Marie VALLOTEAU.

3a) Ariste Pierre Théophile Edmond MERLAND, né à La Bretonnière le 2 avril 1884, décédé à Luçon le 7 mai 1960. Il avait épousé à Paris le 12 mars 1934, Marie Thérèse Clémence Joséphine CAMUS.

3b) Fernand Gustave MERLAND, né à La Bretonnière le 15 juin 1886, y décédé le 2 juillet 1962.

2b) Louis Joseph MERLAND, né à La Couture le 7 janvier 1864, y décédé le 9 janvier suivant.

2c) Pierre Eugène MERLAND, jumeau du précédent, décédé à La Couture le 9 janvier 1864.

2d) Théophile Aimé Benjamin MERLAND, né à La Couture le 22 octobre 1867. Il épousa à Mareuil-sur-Lay le 4 juillet 1894, Marie Louise Célestine PERRAUD, y née le 20 mars 1873, lingère, fille de Louis PERRAUD, cultivateur, et de Aimée ESNARD.

3a) Théophile Ariste Louis MERLAND, né à Mareuil-sur-Lay le 13 janvier 1896, décédé à Castres (Tarn) le 4 septembre 1978. Il avait épousé d’abord à Nantes le 3 juin 1922, Paule Georgette GUICHARD, puis au Havre (Seine Maritime) le 20 janvier 1931, Alice Maria Joséphine RAVELEAU.

3b) Létitia Marie Louise Françoise MERLAND, née à Mareuil-sur-Lay le 31 janvier 1898, décédée à Bayonne (Pyrénées Atlantiques) le 2 février 1975.

3c) Eglantine Aimée Louise MERLAND, née à Mareuil-sur-Lay le 2 octobre 1900, décédée à Cannes (Alpes Maritimes) le 8 mars 1976.

3d) Germain Fernand Pierre MERLAND, né à Mareuil-sur-Lay le 6 décembre 1903, décédé à Luçon le 14 août 2001. Il avait épousé à Mareuil-sur-Lay le 18 novembre 1931, Geneviève Juliette Eugénie Fernande GIRAUDEAU.

1c) Marie Françoise Marie Anne MERLAND, née à la Sigonière de La Couture le 12 février 1828.

1d) Jean Baptiste MERLAND, né à la Sigonière de La Couture le 7 mars 1829. Il épousa d’abord à Mareuil-sur-Lay le 14 juin 1853, Jeanne CLEMENCEAU, y née le 30 novembre 1834, y décédée le 29 septembre 1858, bouquetière, fille de Pierre CLEMENCEAU, cultivateur à Beaulieu de Mareuil, et de feue Marie Magdeleine BRILLOUET, décédée à Mareuil-sur-Lay le 28 novembre 1845. Devenu veuf, il épousa ensuite à La Couture le 31 août 1859, Marie Madeleine MACQUIGNEAU, née à la Nicolière de Mareuil-sur-Lay le 21 novembre 1830, fille de Pierre MACQUIGNEAU et de Rose PERREAU.

2a) Marie Rose MERLAND, née à Mareuil-sur-Lay le 11 juillet 1854, y décédée le 26 octobre suivant.

2b) Marie Rose MERLAND, née à Mareuil-sur-Lay le 24 mars 1856, y décédée le 19 avril 1859.

2c) Pierre Marc MERLAND, né à Mareuil-sur-Lay le 8 septembre 1858. Il y épousa le 1er juillet 1879, Marie Caroline RODIER, née à Mareuil-sur-Lay le 10 juillet 1858, cultivatrice, fille de Augustin RODIER et de Marie Caroline BELIN.

3a) Ernestine Eugénie Marie MERLAND, née à Mareuil-sur-Lay le 19 mars 1882, décédée à Surgères (Charente Maritime) le 24 février 1969. Elle avait épousé à Bernay (Charente Maritime) le 7 février 1902, Alphonse LEGERON.

3b) Eugénie Marie Jeanne MERLAND, née à Mareuil-sur-Lay le 9 mars 1884, y décédée le 4 avril 1891.

3c) Louis Pierre Adolphe MERLAND, né à Mareuil-sur-Lay le 14 mars 1886, décédé à Puyrolland (Charente Maritime) le 9 avril 1972.

3d) Pierre Joseph MERLAND, né à Mareuil-sur-Lay le 1er février 1889, décédé à St-Georges-du-Bois (Charente Maritime) le 22 février 1971. Il avait épousé à St-Laurent-de-la-Barrière (Charente Maritime) le 27 juin 1914, Isabelle Angélina ARMOR.

2d) François Paul Alexandre MERLAND, né du second mariage à Mareuil-sur-Lay le 25 juin 1860, y décédé le 6 août suivant.

2e) Marie Modeste Louise MERLAND, née à Mareuil-sur-Lay le 29 juin 1861, y décédée le 28 décembre 1864.

2f) Jean François Auguste MERLAND, né à Mareuil-sur-Lay le 16 octobre 1863. Il épousa à Moutiers-sur-le-Lay le 28 septembre 1892, Marie Louise Françoise BLANCHET, née à Château-Guibert le 1er avril 1870, cultivatrice, fille de François BLANCHET et de Marie DOUILLARD.

3a) Clément Jean Félix Célestin MERLAND, né à Moutiers-sur-le-Lay le 3 janvier 1894.

3b) Léon Pierre Jean Marie MERLAND, né à Moutiers-sur-le-Lay le 25 janvier 1895, décédé à St-Jean-d’Angély (Charente Maritime) le 8 mars 1971.

2g) Marie Célestine Louise MERLAND, née à Mareuil-sur-Lay le 3 septembre 1865, y décédée le 6 mars 1955. Elle y avait épousé le 30 juin 1885, Ferdinand François FÉTIVEAU, né à Château-Guibert le 7 décembre 1859, fils de Pierre FÉTIVEAU, cultivateur, et de Marie MARIONNEAU.

3a) Angélina Marie Louise FÉTIVEAU, née à Mareuil-sur-Lay le 7 mars 1886, décédée à La Châtaigneraie le 29 mai 1982. Elle avait épousé à Corpe le 18 novembre 1907, Achille Armand JEUDY.

3b) Marie Henriette Hélène Fernande FÉTIVEAU, née à Mareuil-sur-Lay le 27 mars 1895, décédée à St-Nazaire le 30 mars 1969.

2h) Ferdinand Pierre MERLAND, né à Mareuil-sur-Lay le 21 avril 1868. Il épousa à Moutiers-sur-le-Lay le 28 septembre 1891, Angèle Constance BLANCHET, y née le 1er août 1868, cultivatrice, fille de Louis BLANCHET et de Augustine BOUARD.

3a) Maria Ernestine Eloïse MERLAND, née à Mareuil-sur-Lay le 28 août 1893, décédée à Nalliers le 23 octobre 1965.

3b) Ferdinand Ernest Eugène MERLAND, né à Mareuil-sur-Lay le 17 décembre 1894. Il y épousa le 13 juin 1922, Célestine Albertine Marie TRUTAUD.

2i) Pierre Auguste MERLAND, né à Mareuil-sur-Lay le 12 juillet 1870. Domestique à St-Jean de Beugné. Il épousa à Corpe le 15 octobre 1906, Marie Benjamine Célina JEUDY, y née le 10 novembre 1884, servante, fille de Pierre JEUDY, cultivateur à Corpe, et de Aimée PAYNEAU. Mariage en présence de Pierre GRELIER, 36 ans, cultivateur à Mareuil-sur-Lay, beau-frère de l’époux, Ferdinand FÉTIVEAU, 47 ans, cultivateur à Mareuil, aussi beau-frère, Philippe RIVIÈRE, 61 ans, propriétaire aux Magnils-Reigners, cousin de l’épouse, et Ferdinand BLAIS, 39 ans, domestique à Ste-Gemme-la-Plaine, aussi cousin de l’épouse.

2j) Eugénie Henriette MERLAND, née à Mareuil-sur-Lay le 7 juin 1873, décédé à Vicq-sur-Nahon (Indre) le 22 mars 1957. Elle avait épousé à Mareuil-sur-Lay le 28 juin 1898, Pierre Louis IDIER, né à Thorigny le 18 octobre 1869, cultivateur à St-Florent-des-Bois, fils de François IDIER et de feue Louise MARAIS.

2k) Clémentine Jeanne Célina MERLAND, née à Mareuil-sur-Lay le 21 septembre 1876, décédée à St-Michel-en-l’Herm le 5 juillet 1957. Elle avait épousé à Mareuil-sur-Lay le 25 juin 1895, Pierre Aimé GRELIER, né à Rosnay le 10 octobre 1870, fils de Pierre GRELIER, cultivateur, et de feue Marie MAQUIGNEAU.

3a) Clémentine Henriette Marie GRELIER, née à Mareuil-sur-Lay le 19 mars 1897.

1e) François Gabriel MERLAND, né à la Sigonière de La Couture le 2 juin 1831, y décédé le 7 juin 1834.

1f) Louis Jean Marie MERLAND, né à la Sigonière de La Couture le 30 mars 1834.

1g) Jean Baptiste MERLAND, né à la Sigonière de La Couture le 4 juillet 1836. Il épousa d’abord à Mareuil-sur-Lay le 14 septembre 1859, Ernestine Rose CHEVREAU, y née le 4 mars 1836, servante décédée à Mareuil-sur-Lay le 9 mai 1864, fille de Pierre CHEVREAU, propriétaire, et de Rose CHAUVET. Devenu veuf, il épousa ensuite à Mareuil-sur-Lay le 10 novembre 1868, Louise BARDET, née à Péault le 19 décembre 1843, servante, fille de Jacques BARDET, journalier et de feue Marie Suzanne BERNARD.

2a) Marie Louise Ernestine MERLAND, née à Mareuil-sur-Lay le 20 novembre 1859.

2b) Eugène Pierre Baptiste MERLAND, né à Mareuil-sur-Lay le 10 octobre 1861.

2c) Baptiste Pierre Henri MERLAND, né à Mareuil-sur-Lay le 14 septembre 1863.

2d) Henri Louis MERLAND, né du second mariage à Mareuil-sur-Lay le 18 mars 1869.

2e) Pierre Gustave MERLAND, né à Mareuil-sur-Lay le 26 juillet 1874. Il épousa à Péault le 3 juillet 1901, Clémentine Marie Louise Françoise VRIGNAUD, née à Mareuil-sur-Lay le 21 octobre 1879, domestique à La Couture, fille de François Auguste VRIGNAUD, maçon, et de Rose Marie Adèle VALOT.

3a) Marcelle Clémentine Ernestine Cyprienne MERLAND, née à Mareuil-sur-Lay le 4 octobre 1902, décédée à Champagné-les-Marais le 29 septembre 1981. Elle avait épousé au Champ-St-Père le 23 novembre 1927, André Maurice Alexandre ROCHEREAU.

1h) Marie Louise Henriette MERLAND, née à Rosnay le 22 novembre 1839. Elle épousa à Moutiers-sur-le-Lay le 24 novembre 1863, François Joseph NICAUD, y né le 23 janvier 1837, tailleur d’habits, fils de François NICAUD, journalier, et de feue Henriette BRIFFAUD.

2a) Marie Henriette Françoise NICAUD, née à Moutiers-sur-le-Lay le 1er juin 1864.

2b) Pierre Ferdinand François NICAUD, né à Moutiers-sur-le-Lay le 10 mars 1874.

2c) Georges Jules Henri NICAUD, né à Moutiers-sur-le-Lay le 2 septembre 1879, y décédé le 3 septembre suivant.

1i) Pierre Henri Gabriel MERLAND, né à Rosnay le 1er février 1843. Domestique. Il épousa à St-Vincent-sur-Graon le 3 mai 1871, Marie Aimée Véronique FARCY, y née le 7 janvier 1840, propriétaire, fille de Pierre FARCY et de Marie CANTET. Mariage en présence de Pierre MERLAND, 45 ans, journalier, frère de l’époux, François NICAUD, 34 ans, tailleurs d’habits à Moutiers-sur-le-Lay, beau-frère.

2a) Marie Aimée Marthe Florentine MERLAND, née à St-Vincent-sur-Graon le 12 février 1872. Elle y épousa le 16 mai 1899, Louis Marie Joseph RAYNON, né à Chaillé-sous-les-Ormeaux le 27 novembre 1872, cultivateur à la Grande Métairie de St-Vincent, fils de Baptiste RAYNON, journalier, et de Marie MORET. Mariage en présence de Louis MORET, 58 ans, sabotier au Tablier, oncle de l’époux, Henri MERLAND, 25 ans, cultivateur à St-Vincent, frère de l’épouse. A noter que Louis Marie Joseph RAYNON est l’arrière-petit-fils de François GIRAUDEAU et Marie Suzanne FRAPPIER (Voir Généalogie Frappier).

2b) Henri François MERLAND, né à St-Vincent-sur-Graon le 16 octobre 1873. Il épousa à Chaillé-sous-les-Ormeaux le 4 septembre 1905, Clémentine Marie Adèle RAPITEAU, y née le 26 septembre 1881, fille de François RAPITEAU et de Marie BESSON.

2c) Florence Marie Mélina MERLAND, née à St-Vincent-sur-Graon le 27 novembre 1875. Elle y épousa le 9 septembre 1902, Aimé Eugène Victor BILLAUD, né au Tablier le 21 février 1877, cultivateur, fils de feu Aimé BILLAUD et de Hortense MAY. Mariage en présence de Olivier RIVIÈRE, 22 ans, journalier à St-Vincent, frère de l’époux, Baptiste CHAINEAU, 37 ans, journalier, beau-frère, Louis BÉGNON, 29 ans, journalier à St-Vincent, beau-frère de l’épouse, et Henri MERLAND, 28 ans, cultivateur, son frère.

3a) Emile Henri Eugène BILLAUD, né à St-Vincent-sur-Graon le 14 août 1903, décédé à St-Etienne-de-Brillouet le 29 avril 1989.

 

4. Pierre MERLAND, né à la Sigonière de La Couture le 10 juin 1787, décédé à la Tudelière de La Couture le 4 janvier 1851. Cultivateur.  Il avait épousé d’abord à La Couture le 2 juillet 1811, Marie Louise GLAMEAU, née à Rosnay le 13 janvier 1792, fille de confiance, décédée au Pontreau de La Couture le 31 mars 1828, fille de Jean GLAMEAU et de Marie POTIER, puis à La Couture le 8 février 1841, Rosalie VOYER, née à Rosnay le 10 nivôse an XIII (31 décembre 1804), fille de Jacques VOYER et de Marie FRUCHARD.

1°) Marie Louise MERLAND, née à la Tudelière de La Couture le 19 avril 1812, décédée à Mareuil-sur-Lay le 23 juillet 1849. Domestique au logis de La Riboulerie. Elle épousa à Rosnay le 23 juin 1846, Louis Désiré BERNIER, domestique, né à St-Florent-des-Bois le 13 février 1815, fils de Philippe BERNIER, décédé à St-Florent-des-Bois le 2 avril 1815, et de Rose MATHÉ, épouse en secondes noces de Pierre TEILLET.

2°) Pierre Louis MERLAND, qui suit.

3°) Jacques Louis MERLAND, né à la Sigonière de La Couture le 18 novembre 1818.

4°) Marie Jeanne MERLAND, née à la Maison Neuve de La Couture le 8 novembre 1823.

5°) Marie Virginie MERLAND, née à la Maison Neuve de La Couture le 8 novembre 1823, y décédée le 15 novembre suivant.

6°) Louis Pierre MERLAND, né à la Maison Neuve de La Couture le 21 avril 1827.

7°) François Henri MERLAND, né du second mariage à la Tudelière de La Couture le 8 janvier 1843. Il épousa à Lairoux le 2 août 1870, Marie Adeline BERTHOMÉ, y née le 18 janvier 1849, servante, fille de feu Auguste BERTHOMÉ et de Rose Marie BELLIER.

1a) Rose Mélanie Mathilde MERLAND, née à Lairoux le 25 avril 1871. Elle épousa d’abord à Luçon le 7 juin 1897, Ernest Jean ARDOUIN, né à St-Michel-en-l’Herm le 22 mars 1868, y décédé le 3 octobre 1902, fils de Jean Jacques ARDOUIN et de feue Ernestine Adélaïde Louise BRAUD. Devenue veuve, elle épousa ensuite à St-Michel-en-l’Herm le 9 novembre 1903, Alexis Toussaint GOJON, y né le 29 octobre 1858, charron, veuf de Julienne Célestine Mathilde TRICHEREAU, décédée à St-Michel-en-l’Herm le 18 janvier 1896, et fils de Pierre GOJON, cultivateur, décédé le 7 janvier 1872, et de Louise MERLAND, décédée le 10 avril 1890, tous deux à St-Michel-en-l’Herm.

1b) Pauline Florence MERLAND, née à Lairoux le 18 août 1872.

1c) Auguste François MERLAND, né à Lairoux le 9 février 1875. Il y épousa le 7 octobre 1901, Marie Hélène ROCARD, née à St-Benoist-sur-Mer le 29 novembre 1881, fille de Baptiste ROCARD, cultivateur, et de Philomène CHAUCHET.

2a) Ernest Joseph Auguste MERLAND, né à Lairoux le 25 février 1902.

2b) Benjamine Augustine Hélène Philomène MERLAND, née à Lairoux le 7 décembre 1903.

1d) Florence Alphonsine Mélina MERLAND, née à Lairoux le 4 septembre 1876, y décédée le 14 novembre 1882.

1e) Eugène Alphonse François MERLAND, né à Lairoux le 11 avril 1880, y décédée le 7 mars 1951. Il épousa à Grues le 25 novembre 1908, Jeanne Marie Ferdinande BERNIER.

1f) Aristide Joseph MERLAND, né à Lairoux le 5 janvier 1884, y décédé le 31 juillet 1890.

1g) Benjamin Emile MERLAND, né à Lairoux le 29 octobre 1886, y décédé le 3 février 1959.

1h) Henri Auguste François MERLAND, né à Lairoux le 5 mars 1889. Il y épousa le 23 janvier 1922, Clémentine MURAIL.

 

5. Pierre Louis MERLAND, né à La Couture le 4 janvier 1814, décédé à Lairoux le 20 novembre 1894. Il avait épousé à La Bretonnière le 24 février 1841, Aimée COUZINET, née à Ste-Gemme-la-Plaine le 30 septembre 1818, décédée à Lairoux le 20 août 1895, fille de feu Guillaume COUZINET, décédé à Lairoux le 20 janvier 1838, et de Marie CHAUVEAU.

1°) Marie Aimée MERLAND, née à Lairoux le 29 mars 1842, y décédée le 3 août 1866. Elle y avait épousé le 24 octobre 1865, Joseph Pierre AULNEAU, né à Lairoux le 16 février 1832, fils de feu Pierre AULNEAU, journalier, et de Marie GABORIT.

1a) François Louis Joseph AULNEAU, né à Lairoux le 29 juillet 1866, y décédé le 22 novembre suivant.

2°) Pierre MERLAND, né à Lairoux le 20 décembre 1843, domestique, y décédé le 21 juillet 1900. Il y épousa le 3 mai 1870, Marie EPAUD, née à Lairoux le 1er juillet 1842, fille de Pierre EPAUD, cultivateur, et de Marie RENAUD.

1a) Marie Adélaïde Ernestine MERLAND, née à Lairoux le 18 août 1871, y décédée le 4 mai 1896. Elle y avait épousé le 23 octobre 1893, Jean François Alexandre MARTINEAU, né à Ste-Gemme-la-Plaine le 31 juillet 1863, maçon, fils de Louis MARTINEAU, et de Aimée BELET.

2a) Joséphine Ernestine Alphonsine MARTINEAU, née à Lairoux le 30 décembre 1894, y décédée le 6 mars 1968. Elle y avait épousé le 30 août 1921, Auguste LAROUX.

1b) Marie Louise Mélanie MERLAND, née à Lairoux le 16 septembre 1873, y décédée le 1er janvier 1962.

3°) Germain Jean MERLAND, né à Lairoux le 4 mars 1848.

4°) Marie Hortense Adélaïde MERLAND, née à Lairoux le 28 octobre 1858.

5°) Céline MERLAND, née à Lairoux le 11mai 1860. Elle y épousa le 22 novembre 1880, Jean Alexandre BOUHIER, né à Grues le 7 octobre 1857, cultivateur à Lairoux, fils de feu Jean BOUHIER et de Rose GILBERT.


 

 

 

Branche de La Grange 


3. René MERLAND, apothicaire, fils de Pierre MERLAND et de Marie GENDRON. Probablement lui dit fils de Pierre MERLAND, marchand, demeurant au lieu noble de la Barette aux Essarts, qui entra en apprentissage pour 200 livres et 3 ans, chez Jehan MALLEUVRE, apothicaire à Fontenay-le-Comte, ledit père paiera à moitié à la fête de St-André prochaine, et l’autre moitié un an plus tard (Me Jehan ROBERT, notaire, 9 novembre 1621). Il s’installa ensuite à St-Hilaire-le-Vouhis. Il épousa à Ste-Cécile le 7 février 1633, Perrine DUGUÉ, alias du GUÉ, veuve de Maître Jean VALLOTEAU, sieur de La Brosse, décédé à Ste-Cécile le 9 novembre 1625.

1°) Jean MERLAND, qui suit.

2°) René MERLAND, auteur de la Branche de La Riollière, qui suivra.

3°) Charlotte MERLAND, qui épousa Maître Samuel VRIGNAUD, sieur de La Noue.

1a) Perrine VRIGNAUD, qui épousa René GUILBAUD, dont au moins :

2a) Marie Anne GUILBAUD, née vers 1684, décédée à Bournezeau le 28 octobre 1764, inhumée en présence de Maître Samuel JUCHAUD, son neveu, et Messire Louis LEVRON, prêtre, curé de St-Ouen.  Elle avait épousé son cousin Jean Baptiste MERLAND, sieur de La Chabotterie, né vers 1690, décédé à la Rétière de St-Hilaire-le-Vouhis le 14 décembre 1750, fils de Louis MERLAND, sieur de Villeneuve, et de Marguerite BARRÉ.

2b) Marguerite Charlotte GUILBAUD, qui épousa Basile JUCHAULT, notaire et procureur, né à St-Maixent (Deux-Sèvres) le 12 février 1675, décédé à St-Hilaire-le-Vouhis le 4 mars 1746, fils de Simon JUCHAULT et de Marie BAZILLE. Dont postérité.

2c) Renée Modeste GUILBAUD, qui épousa à Ste-Gemme-la-Plaine le 2 juillet 1770, Jacques François ROUSSEAU, maître apothicaire à Mareuil-sur-Lay, y né le 22 juillet 1686, fils de René ROUSSEAU et de Catherine ROYAU. Dont postérité.

1b) Samuel VRIGNAUD, apothicaire à Bournezeau, marié à N. TIFFOIREAU.

 

4. Jean MERLAND, sieur de La Grange, licencié es lois, sénéchal et juge ordinaire de la cour de La Chaize-le-Vicomte le 20 mai 1672. Il est décédé avant 1694. Il avait épousé d’abord en 1659, Marie Charlotte DESPORTES, puis Anne GEORÉ (1630-1710), veuve de Philippe PAYNEAU, et fille de Nicolas GEORÉ.

Le 12 juillet 1695, Anne GEORÉ, veuve de Jean MERLAND, reçoit en sa demeure de Creil-Bournezeau, Marguerite MERLAND et son mari, François DEGAST, Jean MERLAND, docteur en médecine, fondé de procuration de René MERLAND, frère de ladite Marguerite, afin de terminer certains points et différents qui étaient sur le point de naître entre ladite Dame GEORÉ et lesdits MERLAND, en conséquence de certaines saisies sur les biens appartenant à défunte Marguerite PAYNEAU, mère de René et Marguerite MERLAND. Anne GEORÉ présente une quittance justifiant le paiement de trois années d’arrérages, en date du 18 avril 1680, signée de Angélique GEORÉ, aïeule maternelle de René MERLAND, et une autre en date du 20 novembre 1682, portant paiement de la somme de 36 livres pour deux années de rente, signée Marguerite PAYNEAU. Anne GEORÉ ayant pour sa part versé au bénéfice desdits MERLAND la somme de 100 livres entre les mains de Monseigneur le Marquis de CREIL-BOURNEZEAU, les 22 août 1688 et 23 novembre 1689, plus différentes sommes destinées à couvrir lesdites saisies. Elle présente également une quittance de 56 livres, payée par Gabriel PAYNEAU, sieur de La Maisonneuve le 20 septembre 1686. Anne GEORÉ, en conclusion, a promis et s’est obligée à payer à la St-Michel prochaine, les sommes restant dues pour rester quitte par lesdits René et Marguerite MERLAND. (Me Loyau, notaire).

1°) Jean MERLAND, sieur de La Grange, docteur en médecine, né vers 1660, décédé à St-Hilaire-le-Vouhis le 13 mars 1735. Il avait épousé Marie DESGATS, décédée à St-Hilaire-le-Vouhis en 1734.

1a) Anne Rose MERLAND, née vers 1681, qui épousa Messire Samuel de VASSAULT, sieur de La Frézelière, dont au moins :

2a) Rose Suzanne de VASSAULT, qui épousa à St-Hilaire-le-Vouhis le 1er juillet 1738, Messire Antoine d’ARCEMALLE, écuyer, seigneur de Fonrocher, né à Champagné-St-Hilaire le 21 août 1687, fils de Messire Antoine d’ARCEMALLE, écuyer, seigneur de Fonrocher, et de Anne Marie GUILLEMOT. Il était veuf de Henriette de VERTUEIL, décédée au Langon le 11 juin 1737.

2b) Jeanne Marguerite Modeste de VASSAULT, décdée à St-Hilaire-le-Vouhis le 6 mars 1753. Elle y avait épousé le 9 novembre 1739 Messire Etienne Henry PYNIOT, seigneur de la Girardière, né à Bournezeau le 31 mai 1699, décédé à St-Hilaire-le-Vouhis le 14 mars 1753, fils de Henri Philémon PYNIOT, seigneur de la Girardière et de Julie Henriette de GOURDEAU, dame du Rozay. Voir Famille PYNIOT. Etienne Henri PYNIOT était l’oncle à la mode de Bretagne de Louise RAGER qui épousa à St-Hilaire-du-Bois en 1779, Maître Charles Joachim FRAPPIER, huissier royal à La Caillère, petit-fils de Maître Jacques FRAPPIER, sieur du Cormier, et de Dame Jeanne MERLAND (Famille FRAPPIER, Branches du Cormier et de St-Hilaire-du-Bois).

1b) Marguerite MERLAND, née vers 1696, décédée à St-Hilaire-le-Vouhis le 28 décembre 1767. Elle avait épousé Maître Joseph MERCEROT, notaire, né vers 1698, notaire, décédé à St-Hilaire-le-Vouhis le 16 mars 1768. Dont au moins :

1c) Marie Céleste MERLAND, qui épousa Messire Samuel de POURSAUT, décédé à St-Hilaire-le-Vouhis le 14 mars 1735, le lendemain du décès de son beau-père. Dont au moins :

2a) Marie Céleste de POURSAUT, mariée à Louis BERNARD, sieur de la Séguinière, dont au moins :

3a) Rose Victoire Adélaïde BERNARD, mariée à St-Hilaire-le-Vouhis le 5 septembre 1786 à Claude CHESSÉ, né à Fougeré le 29 mars 1754, décédé à Luçon le 19 août 1819, avocat en Parlement, administrateur de la Vendée, puis avoué à Luçon et juge de paix, fils de Maître René CHESSÉ, sieur de Grand Maison, marchand de bois à Fougeré, puis fermier du château de la Barre-Blanchère à St-Florent-des-Bois, et de Marie GIRARD. Claude CHESSÉ avait, entre autres, un frère, François CHESSÉ, négociant et maire de St-Florent-des-Bois, marié en secondes noces à Luçon le 9 ventôse an V (27 février 1797) à Rose Marguerite MERLAND, fille de Jean Baptiste Ignace MERLAND, sieur des Odes, et de Rose VERDON (Voir Branche des Odes)

4a) Henri Louis Bernard CHESSÉ, né à Mareuil-sur-Lay le 10 septembre 1787, propriétaire à Luçon. Il épousa à Fontenay-le-Comte le 28 septembre 1809, sa cousine, Henriette Marthe Irénée CHESSÉ, née à Fontenay-le-Comte le 10 février 1792, décédée à Luçon le 7 novembre 1872, fille de Pierre CHESSÉ et de Marie Anne Elisabeth COYAUD du SABLON.

5a) Henriette Claudine CHESSÉ, née à Luçon le 25 décembre 1810, mariée le 6 novembre 1833 à Louis Philippe Armand LEPELTIER, médecin à Nantes, où elle est décédée sans postérité le 31 décembre 1866.

5b) Pierre Octave CHESSÉ, né à Luçon le 16 janvier 1813, décédé à Bournezeau le 29 septembre 1865. Il avait épousé le 4 février 1839, Thérèse Eudoxie LOYAU, née le 19 septembre 1810, fille de Jérôme Guillaume LOYAU, maire de Bournezeau, et de Marie Thérèse VEXIAU. Dont deux filles, l’une sans postérité, l’autre :

6a) Alice Louise Camille CHESSÉ, née à Bournezeau le 4 juin 1845, y décédée en 1870. Elle avait épousé à Luçon le 21 avril 1868, Fernand David Charles DANIEL-LACOMBE, né le 1er juillet 1844, fils de Aristide DANIEL-LACOMBE, avoué à Châteaubriand, et de Julie GIRARD de LA GIRAUDAIS.

7a) Marguerite Louise Alice DANIEL-LACOMBE, née le 3 février 1869. Elle épousa à Bournezeau le 6 juin 1894, Paul FAYAU, avocat, décédé au château de Fortescuyère à La Boissière-de-Montaigu le 10 mai 1927, fils de Ludovic Jean Baptiste FAYAU et de N. VALENTIN, et descendant de Marie FRAPPIER de LA MAUVINERIE, et Maître Gilles RAFFIN.

4b) Constant Claude Céleste CHESSÉ, né à Mareuil-sur-Lay le 2 octobre 1788.

4c) Flavien Joseph CHESSÉ, né le 4 mars 1791, décédé à Luçon le 28 novembre 1807.

3b) Louis BERNARD, cité au mariage de sa soeur.

3c) Jean Aimé BERNARD, cité au mariage de sa soeur.

1d) Jeanne Catherine MERLAND, née vers 1700, décédée à St-Hilaire-le-Vouhis le 30 octobre 1771.

1e) Jean MERLAND

1f) Louis MERLAND

1g) Louise MERLAND, qui épousa son cousin issu de germains, Nicolas MERLAND, sieur de La Gorinière, probablement fils de François MERLAND, sieur de La Gorinière, et de Marie BIRAUD. Elle est décédée à St-Hilaire-le-Vouhis le 31 janvier 1787.

2°) Louis MERLAND, qui suit.

3°) Anne MERLAND, née du second mariage, vers 1669, décédée à Bournezeau le 19 septembre 1694. Elle fut inhumée en présence de MM. de LA MAISONNEUVE et de LA VALLÉE, ses frères du premier mariage de sa mère avec Maître Philippe PAYNEAU.

 

5. Louis MERLAND, sieur de Villeneuve, né vers 1661. Il épousa Marie Marguerite BARRÉ, probablement la soeur de Jean Baptiste BARRÉ, sieur de Préville.

1°) Jean Baptiste MERLAND, qui suit.

2°) Charlotte Marguerite MERLAND, née vers 1690, décédée au Bois Bellefemme de Thorigny le 2 février 1766. Elle avait épousé son cousin, Charles Thomas MERLAND, sieur de La Cossardière, né à La Chaize-le-Vicomte le 22 février 1696, décédé à Rosnay le 29 mars 1738, fils de Thomas MERLAND, sieur de La Cossardière et La Combaudière, et de Marguerite THIBAUDEAU (Voir Branche de La Cossardière).

 

6. Jean Baptiste MERLAND, sieur de La Chabotterie, né vers 1690, décédé à la Rétière de St-Hilaire-le-Vouhis le 14 décembre 1750. Il avait épousé sa cousine Anne GUILBAUD, née vers 1684, décédée à Bournezeau le 28 octobre 1764, fille de René GUILBAUD et de Perrine VRIGNAUD, cette dernière fille de Samuel VRIGNAUD et de Charlotte MERLAND. Sans postérité. Le partage de leur succession eut lieu en 1755 et le 9 octobre 1765, entre Jacques Louis MERLAND de La Combaudière, et Samuel JUCHAUD.

 

 

 

 

 

Branche de La Riollière 


4. René MERLAND, second fils de René MERLAND et de Perrine DUGUÉ. Né vers 1658. Il épousa Marguerite PAYNEAU, fille de Gabriel PAYNEAU et de Angélique GEORÉ.

1°) René MERLAND, qui suit.

2°) Marguerite MERLAND, décédée à St-Hilaire-le-Vouhis le 28 décembre 1761. Elle avait épousé François DESGATS.

 

5. René MERLAND, sieur de La Riollière, né vers 1678, apothicaire à St-Hilaire-le-Vouhis. Il épousa à Fontenay-le-Comte, par contrat passé devant Maître CARDIN le 29 septembre 1698 (alias le 29 décembre), Marie Anne CORBIER, fille de feu André CORBIER, apothicaire, et de Jeanne VAIRON.

1°) Jean MERLAND

2°) Pierre MERLAND, qui suit.

3°) Gabriel MERLAND

4°) Jeanne MERLAND, qui épousa Pierre PETIT, docteur en médecine, dont au moins :

1a) Jean PETIT, né à Ste-Cécile le 14 juin 1745, nommé par Maître Jean DRAPEAU et Dlle Marie Anne MERLAND.

1b) Marie Thérèse PETIT, née à Ste-Cécile le 9 octobre 1746, nommée par Maître François PETITEAU et Marie Thérèse PETIT.

 

6. Pierre MERLAND, sieur de La Riollière, né vers 1701, orfèvre à St-Hilaire-le-Vouhis où il est décédé le 14 février 1756. Il avait épousé d’abord à Ste-Cécile le 3 février 1736, Angélique CHAIGNEAU, y née le 30 avril 1699, fille de Maître Gilbert CHAIGNEAU, sieur de La Courlière, maître chirurgien, et de Marie BUTAUD, puis  à St-Hilaire-le-Vouhis, le 24 janvier 1756, Marie Anne BRESTEAU, de Mouchamps, fille de Elie BRESTEAU et de Anne BRETHÉ. Dont au moins du premier mariage :

1°) Marie Anne MERLAND, née en 1737, décédée à Bournezeau le 22 avril 1786.  Elle fut inhumée en présence de Pierre MERLAND, son frère, et François CHAIGNEAU.

2°) Jeanne Agathe Elisabeth MERLAND, née à Ste-Cécile le 19 septembre 1738, nommée par Noble Homme Maître René ROUILLON et Marie Anne CHAIGNEAU.

3°) Pierre Gabriel MERLAND, qui suit.

4°) Joachim Louis MERLAND, né à Ste-Cécile le 16 mars 1745, nommé par Maître Gabriel Joachim (...), prêtre, curé de St-Hilaire-le-Vouhis, et Dlle Marie Aimée MERLAND, y décédé le 8 avril suivant.

 

7. Pierre Gabriel MERLAND, né à Ste-Cécile le 1er mai 1741, nommé par Maître Gabriel René BENESTEAU, sieur de La Longeais, et Anne BALINEAU du CHAMP-BLANC. Il est décédé à Bournezeau le 9 septembre 1789. Il avait épousé d’abord à Bournezeau le 30 janvier 1766, Marie Louise MOCQUAIS, née vers 1735, décédée à Bournezeau le 18 janvier 1781, fille de Jacques MOCQUAIS et de Marguerite CAMUS, puis à Bournezeau le 27 avril 1784, Marie Louise BARRÉ, de Mouchamps, veuve de Jean CHAUVIÈRE. Mariage après dispense du 4e degré de parenté, en présence de Maître Jean PETIT, cousin germain de l’époux, Jacques MOCQUAIS, son beau-frère, Pierre BARRÉ, cousin germain de l’épouse, et Mathurin LANDAIS, son cousin issu de germain.

1°) Marie Anne Aimée MERLAND, née à Bournezeau le 20 septembre 1768, nommée par Jacques MOCQUAIS et Marie Anne MERLAND. Elle épousa d’abord à Bournezeau le 15 février 1790, Jean Pierre ROLLAND, cordonnier, né à Rochecourt, dans le duché de Luxembourg, le 4 mars 1776, décédé à Bournezeau le 6 brumaire an XII (29 octobre 1803), fils de Jean ROLLAND et de Julienne GILLET, puis à Bournezeau le 9 août 1806, René GODARD, né à Parthenay en 1781, fils de René GODARD et Jeanne PÉTRAULT.

2°) Pierre Simon Louis MERLAND, né à Bournezeau le 18 février 1771, nommé par Maître Louis ESGONNIÈRE, avocat et juge à Bournezeau, et Marie Aimée JUCHAULT. Il est décédé à Bournezeau le 23 septembre suivant.

3°) Pierre Hubert Marcel MERLAND, né à Bournezeau le 2 novembre 1772, nommé par Jean Baptiste AULNEAU et Modeste Marguerite AULNEAU. Soldat au 1er Régiment de Chasseurs à cheval. Il épousa Marie DUTAIL, dont au moins :

1a) Louis MERLAND, né à Fontenay-le-Comt ele 10 mai 1795.

4°) Rosalie MERLAND, née vers 1774, décédée à Bournezeau le 20 octobre 1785..

5°) Louis Jean MERLAND, né à Bournezeau le 1er juin 1777, nommé par Jean BUTAUD et Jeanne NIORT, y décédé le 2 janvier 1780.

6°) Vincent Grégoire MERLAND, né du second mariage à Bournezeau le 22 janvier 1786, nommé par Grégoire Constant CHAUVIÈRE et Marie Anne MERLAND.

 

 

 

 

Branche de Champeau et des Charprais

 

puis de La Maufreyère 


3. François MERLAND, sieur du Charraud, fils de Pierre MERLAND et de Marie GENDRON. Notaire et procureur de la baronnie des Essarts. Il épousa Marie RABREUIL (un RABEREUL fut notaire de la baronnie des Essarts en 1605).

De nombreuses erreurs ont existé chez tous les auteurs en ce qui concerne les enfants et le début de la descendance du couple MERLAND-RABREUIL. Ceci en raison de la confusion entre Anne MERLAND mariée à Urbain HUCHELOUP et Michèle MERLAND, mariée à Alexandre HUCHELOUP, que certains ont considéré comme les mêmes personnes... et donc un seul couple. Il manquait aussi une génération entre François MERLAND du Charraud et Michèle MERLAND, mariée à Alexandre HUCHELOUP.

1°) Joachim MERLAND, qui suit.

2°) Pierre MERLAND, curé de La Chaize-le-Vicomte.

3°) Joseph MERLAND, sieur de Champeau

Plusieurs auteurs indiquent qu’il épousa Catherine DURAND vers 1676, et notent qu’on les retrouve ensuite à Château-Guibert pour le baptême de deux cloches. On trouve en effet le texte suivant :

« Le 27 juillet 1722 à Château-Guibert, baptême par Bardoul, curé, des deux cloches de l'église, lesquelles ont été fondues le 24 du présent mois, la grosse pèse 350 livres et la petite 250, François Daux, écuyer, sgr de la Blanchardière, et Dame Marie Gourde, dame de la Loge, ont été parrain et marraine de la grosse, et a été nommée Marie, Jacques Merland, sieur de Champeau, procureur fiscal de la baronnie des Essarts, et Dame Catherine Durand, ma nièce, ont été parrain et marraine de la petite, nommée Catherine ».

Catherine DURAND, nièce du curé Bardoul, est née vers 1712, fille de André DURAND, de Legé, et de Catherine BARDOUL, des Lucs-sur-Boulogne. Elle est décédée à Château-Guibert le 6 septembre 1727, âgée de 15 ans. Elle ne pouvait donc être l’épouse du Sieur de Champeau.

4°) Anne MERLAND, née vers 1663, décédée aux Essarts le 9 juin 1748. Elle avait épousé Maître Urbain HUCHELOUP, sieur de la Forgetterie, apothicaire, dont elle était veuve avant le 28 février 1707, date de l’aveu des Bouchauds qu’elle fait pour elle et ses enfants, et pour Marie MERLAND, sa sœur, enfants de François MERLAND et de Marie RABREUIL.

5°) Marie MERLAND, citée dans l’aveu des Bouchauds fait par sa sœur Anne le 28 février 1707.

 

4. Joachim MERLAND, sieur du Pin et des Charprais, notaire de la baronnie des Essarts le 8 mars 1665. La même année, il fit une déclaration à St-Vincent-sur-Graon, et le 3 avril 1665, il en faisait une autre, comme tuteur de ses enfants et de feue Marie ALLONNEAU. Cependant, elle ne serait décédée que le 28 octobre 1679. En 1689, il acquit le fief de la Tabarinière qu’il laissa à son fils Jacques, et garda pour lui celui des Charprais qu’il donna à son fils Mathurin. Il est décédé en 1698 et sa succession fut partagée entre ses enfants le 4 janvier 1704. Ses biens se montaient à 55.040 livres et comprenaient de nombreuses fermes autour des Essarts.

Il avait épousé d’abord Jeanne BRÉAUDEAU, alias BRAUDON, puis Jeanne (alias Jacquette) JEULIN, fille de Jacques JEULIN, sénéchal des Essarts, et de Jeanne BRÉAUDEAU, sa troisième épouse, et enfin Marie ALLONNEAU, décédée au Givre le 25 octobre 1679.

Beauchet-Filleau donne 6 enfants au couple MERLAND-BRÉAUDEAU, mais il semble bien que les trois derniers sont de la seconde, Jeanne JEULIN. Nous ne lui connaissons aucun enfants de sa troisième épouse.

1°) Jacques MERLAND, qui suit.

2°) Joachim MERLAND, sieur de Ligonnière, greffier aux Essarts. Il épousa Marguerite BILLAUDEAU, dont il eut sans doute pour enfants :

1a) Jeanne MERLAND, qui épousa Maître Jacques FRAPPIER, sieur du Cormier, notaire et procureur aux Essarts, né à St-Fulgent le  février 1691, décédé aux Essarts le 23 mars 1760, fils de Noble Homme Jean FRAPPIER, sieur de La Mauvinerie, et de Marie THOUMAZEAU .

1b) Michèle MERLAND, née vers 1692, décédée aux Essarts le 10 juin 1742, inhumée en présence de Alexandre HUCHELOUP, son fils, et Jean LANDAIS, son gendre. Elle épousa d’abord son cousin, Alexandre HUCHELOUP, notaire, fils de Maître Urbain HUCHELOUP, sieur de la Frogetterie, apothicaire, et de Anne MERLAND, puis Maître René Louis DON-PIMONT. Dont descendance. Elle eut aussi deux enfants de son second mariage :

2a) Charlotte Louise DON-PIMONT, qui épousa aux Essarts le 8 mai 1764, Jacques PINOCHON, fils de Pierre PINOCHON et de Catherine BARRAUD. Celui-ci deviendra maire des Essarts après la Révolution.

2b) Jeanne DON-PIMONT, née vers 1726, décédée aux Essarts le 18 décembre 1779. Elle avait épousé aux Essarts le 13 janvier 1767, Maître Vincent FRAPPIER, huissier de la baronnie des Essarts, né en décembre 1725, décédé aux Essarts le 17 floréal an VII (6 mai 1799), fils de Maître Pierre FRAPPIER et de Marie BOURREAU. Il était veuf en premières noces de Elisabeth CHAILLOU. Voir descendance Voir Famille Frappier, Branche de Beaulieu.

1c) Clément MERLAND, né vers 1693, décédé aux Essarts le 30 novembre 1762. Il avait épousé à Ardelay le 9 février 1734, Jacquette PETITEAU. Mariage en présence de Me Jacques FRAPPIER, beau-frère de l’époux, Me Jacques MERLAND, sieur de Champeaux, procureur fiscal de la baronnie des Essarts, son oncle, Maîtres René Jacques et Honoré PETITEAU, frères de l’épouse.

1d) Marie MERLAND, indiquée dans Beauchet-Filleau comme fille de Pierre MERLAND et Marie GENDRON, mais il semble bien en raison des dates et des témoins qui apparaissent dans différents actes, qu’elle soit soeur de Jeanne, Michèle et Clément MERLAND. Elle épousa d’abord Pierre Charles MARCETTEAU, alias MARCHETEAU, puis le 24 septembre 1725, Claude FAUCHERON, greffier de St-Martin-des-Noyers. Dont au moins :

2a) Jean Charles MARCETEAU, demeurant à Ste-Florence, marié aux Essarts le 24 janvier 1739 à Marthe FAUCHERON, fille de René FAUCHERON et de Magdeleine CHASTELIER. Mariage après la main-levée de l’opposition de Monsieur HUCHELOUP, sergent de la baronnie des Essarts et en présence notamment de Maître Jacques FRAPPIER, sieur du Cormier.    

3°) Marie MERLAND, ursuline à Nantes.

4°) Marguerite MERLAND, qui épousa par contrat passé devant Maître BOISONNEAU, notaire aux Essarts, le 25 novembre 1698, François Venant BABIN, sieur des Ardilliers, juge de la sénéchaussée de Fontenay-le-Comte, fils de Jean BABIN, seigneur de Belmont, et de Marie PICHARD. Beauchet-Filleau indique à l’article MERLAND que Marguerite est fille de Jeanne BRÉAUDEAU, mais à l’article BABIN, qu’elle est fille de Jacquette JEULLIN.

5°) Mathurin MERLAND, auteur de la Branche de Chaillé, qui suivra.

6°) Gabrielle MERLAND, qui épousa Jean TRASTOUR, sieur du Chesne, apothicaire aux Essarts, fils de Maître Honoré TRASTOUR et de Marie JEULIN. Elle est décédé aux Essarts en 1737, laissant plusieurs enfants.

 

5. Jacques MERLAND, sieur de Champeau puis de La Guichardière du chef de sa femme, né vers 1672, décédé aux Essarts le 8 juillet 1750. Il habitait la Guichardière et en devint entièrement propriétaire le 9 septembre 1722. Avocat et procureur fiscal de la baronnie des Essarts, puis fermier général de cette baronnie. En 1738, il paya droit de franc fief pour la moitié de la maison noble de la Tabarière et du fief de la Clomaterre pour en jouir de 1744 à 1754. En 1741, il paya encore 5 livres de franc fief pour la période de 1737 à 1747 pour un petit fief appelé les Charprais, au village des Landes, paroisse des Essarts, par lui acquis par contrat du 9 mars 1737, de la veuve de Jean HUCHELOUP, ainsi que 170 livres pour la moitié de la métairie de la Grande Bretonnière, paroisse de Chavagnes, à lui échue par la succession de Jacquette POILPRÉ ( ?) sa mère, décédée le 2 octobre 1723. Il paya encore en 1741 droit de franc fief pour le fief de Fouzillière, Crespin, le Bois Pineau, sur le Grand Village, paroisse des Essarts, par lui acquis de René Gabriel de VAUGIRAUD, par contrat du 21 août 1741. Le 20 octobre 1745, il acheta de Charles BAUDRY d’ASSON, devant Boisvineau, notaire, la seigneurie de La Jaminière et fit aveu de La Guichardière en 1725 et 1745.

Il avait épousé à La Copechagnière le 13 novembre 1703, Michelle, alias Madeleine Louise MAILLARD, fille de Maître Pierre MAILLARD, sieur de La Guichardière, et de Suzanne du NOIR.

1°) Etienne MERLAND, qui suit.

2°) Jacques MERLAND, indiqué par Beauchet-Filleau comme auteur de la branche de La Maufreyère, marié à Louise DENIS du CHIRON, sa nièce, fille de Rémy Charles Cléophas DENIS, sieur du Chiron et de La Guérivière, conseiller du Roi, receveur des tailles à Mauléon, et de Charlotte Marie Louise MERLAND,  fille de Jacques MERLAND, sieur de Champeau et La Guichardière, et de Michelle MAILLARD.

1a) Jacques MERLAND, qui épousa Prudence de KEROUALLAN, dont au moins :

2a) Jacques MERLAND, sieur de La Guichardière, décédé le 2 mars 1854.

1b) N. MERLAND, mariée à Maître CHAUVIN de LA POURNELAY, conseiller du Roi.

3°) Rose Stéphanie MERLAND, qui épousa aux Essarts le 26 février 1737, et par contrat passé devant Boishumeau et Verdun, notaires aux Essarts, Messire Pierre Gabriel BRUNET, écuyer, seigneur de Sérigné, conseiller du Roi, trésorier de France à Poitiers, né à Foussais le 23 octobre 1709, fils de Messire François Marie BRUNET, écuyer, seigneur de Sérigné, et de Françoise Marie PAPIN. Dont postérité.

4°) Charlotte Louise Marie MERLAND, qui épousa aux Essarts le 8 mai 1731, Maître Rémy Charles Cléophas DENIS, sieur du Chiron et de La Guérivière, receveur des tailles de Mauléon, fils de Rémy DENIS, sieur du Chiron, et de Catherine ANGEVIN. Elle est décédée en 1784.

1a) Rémy Charles Etienne DENIS du CHIRON, marié à Louise Angélique AYRAULT. Ils furent guillotinés tous les deux au Mans le 16 décembre 1793.

2a) Louis Charles DENIS du CHIRON, seigneur de La Guérivière, servit dans les Armées Catholiques et Royales sous le Général d’Autichamp, et fut tué à Laval le 23 octobre 1793. Sans alliance.

2b) Elisabeth Charlotte DENIS du CHIRON, qui épousa Jean Fidèle de BERSY.

1b) Marie Catherine DENIS du CHIRON, qui épousa Charles Jacques Etienne GIRARD de VILLARS, né à Chantonnay le 10 mai 1732, fils de Charles René GIRARD de VILLARS, médecin à La Rochelle, et de Marie DELADOUESPE. Devenu veuf, il épousa en secondes noces, à St-Germain-de-Prinçay le 22 novembre 1774, Marie Jeanne MAJOU des GROIS.

2a) Charles Marie GIRARD de VILLARS, baptisé à Notre Dame de La Rochelle le 16 janvier 1767. Décédé jeune.

2b) Marie Louise GIRARD de VILLARS, décédée au château du Fournils à Chantonnay le 22 septembre 1822. Elle avait épousé d’abord Eléonor FAY de LA MAISONNEUVE, capitaine au Régiment de Picardie, guillotiné en 1793, puis vers 1806, Louis Claude Rosalie de CUISSARD.

1c) Louise DENIS du CHIRON, qui épousa son oncle, Jacques MERLAND, sieur de La Guichardière, fils de  Jacques Etienne MERLAND et de Hélène BOUHIER . Voir ci-dessus.

5°) Joseph MERLAND, sans doute décédé avant 1750, puisqu’il est le seul des enfants ou gendres à ne pas être mentionné lors du décès de leur père.

 

6. Etienne MERLAND, sieur de La Boule et La Guichardière, né vers 1710, décédé aux Essarts le 4 avril 1753. Il avait épousé à Thorigny le 7 janvier 1739, Marguerite Renée Catherine (alias Marie Anne) ROBIN, née vers 1716, décédée aux Essarts le 23 janvier 1744, fille de René ROBIN, sieur de La Morinière, et de Marie Catherine AVRIL.

1°) Marie Anne Jacquette MERLAND, Dlle de La Guichardière, née aux Essarts le 3 juillet 1740, nommée par Noble Homme Jacques MERLAND, sieur de Champeau, procureur fiscal. Elle épousa par contrat passé devant Chandoré et Lavau, notaires à Fontenay-le-Comte le 10 février 1756, Gabriel Mandé BRUNET, écuyer, seigneur de Montreuil, fils de Gabriel BRUNET et de Françoise MOREL. Le 3 mars 1793, ils étaient incarcérés dans l’église du couvent de Notre-Dame de Fontenay-le-Comte. Leur succession s’élevant à 83.200 livres fut vendue nationalement. Les biens furent rachetés par Jacques Etienne MERLAND, frère de Marie Jacquette.

2°) Jacques Etienne MERLAND, qui suit.

3°) Rose Charlotte MERLAND, Dlle de La Brunière, née aux Essarts le 23 juin 1742, nommée par Jacques MERLAND et Marie Anne Jacquette MERLAND, émancipée d’âge sous l’autorité de Pierre Gabriel BRUNET, sieur de Sérigné, son oncle et curateur. Elle épousa, par contrat du 25 janvier 1763, Pierre Louis Jean Baptiste BOUCHER, écuyer, mousquetaire du Roi, chevalier de St-Louis, inspecteur des haras du Roi en Bas-Poitou, né à Aiffres (Deux-Sèvres) le 8 octobre 1734, y décédé le 29 septembre 1781, fils de Moïse Jean Baptiste BOUCHET, sieur de La Gestière, et de Marie Françoise ALLARD. C’est sans doute elle, dite Dlle de La Brunetière, qui acquit le 4 avril 1762, de Joseph Simon SEIMARS de BOISNIZEAU, la cabane des Petites Alouettes, paroisse de Marans, et un petit corps de logis avec jardin au même lieu, moyennant la somme de 20.000 livres. Le 3 nivôse an III (22 décembre 1794), Rose Charlotte exposait, tant pour elle que pour ses enfants que les revenus de leurs domaines, situés près de St-Porchaire et Allonne, étaient arrêtées. Le 1er messidor an II (19 janvier 1794), elle était dite âgée de 50 ans. Dont au moins :

1a) Jacques Jean Baptiste BOUCHER, écuyer, seigneur de la Chauvière et de Grandmay, décédé à Niort le 11 nivôse an VII (31 décembre 1798). Il y avait épousé le 15 mars 1786, Jeanne Françoise LE ROUX, fille de Pierre LE ROUX, écuyer, seigneur de Lens, et de Jeanne Françoise MANGOU.

4°) Catherine MERLAND, née aux Essarts le 12 décembre 1743, nommée par Noble Homme Paul François Venant BABIN des ARDILLIERS et Marie MERLAND.

 

7. Jacques Etienne MERLAND, sieur de La Guichardière, né aux Essarts le 23 juin 1741, nommé par Noble Homme René ROBIN, sieur de l’Aumonnière, et Marie Marthe JUCHAUD.. Il fut pourvu de la charge de trésorier de France au bureau des finances de Poitiers, le 20 avril 1766. Il épousa d’abord Hélène BOUHIER, fille de Pierre BOUHIER, sieur de La Ménardière, procureur fiscal de la principauté de Talmont et porte-épée du Roi, et de Judith PENEAU. Il rendit aveu de La Guichardière en 1772. Pendant la Révolution, il se porta acquéreur des biens de sa sœur Marie Rose Jacquette et de Gabriel Mandé BRUNET, son beau-frère. Le 25 juin 1795, il acheta la maison de Fontenay et celle de Montreuil pour le prix de 22.392 francs. Le 24 juillet, il paya 59.394 francs la métairie de la Bobine en Velluire et le 2 août, celle de la Cour de Montreuil et la borderie du Fraigneau pour 61.000 francs. Le 18 mai 1799, il acquit encore 56 journaus de marais à St-Pierre-le-Vieux pour 10.075 francs. Après la Révolution, il rendit tous ces biens à son neveu. Beauchet-Filleau et le Docteur de CHAILLÉ indique qu’ils ignorent s’il eut une descendance. En fait Jacques Etienne MERLAND fut confondu avec son oncle Jacques MERLAND, époux de Louise DENIS du CHIRON, auteur de la Branche de la Maufreyère, car devenu veuf de Hélène BOUHIER dont il n’avait, semble-t’il, pas eu d’enfants, il se remaria à Louise Ursule DENIS du CHIRON, dont il eut deux fils :

1°) Louis Etienne MERLAND, qui suit.

2°) Charles MERLAND, né vers 1788, cité au mariage de son frère et à la naissance de son neveu Charles Victor. Il demeurait à St-Jouin-sous-Châtillon (Deux-Sèvres) où il était propriétaire.

 

8. Louis Etienne MERLAND de LA MAUFREYÈRE, né à St-Jouin-sous-Châtillon en 1779, dont il fut maire. Beauchet-Filleau et le Docteur de CHAILLÉ l’avait indiqué comme fils de René MERLAND, sieur de La Guichardière, et de Marie Françoise Pélagie BOUTILLIER du COTEAU. Mais son acte de mariage et celui de son décès, que nous avons retrouvés, ne laisse aucun doute sur sa filiation. Propriétaire du Burguet à Mortagne, où il est décédé le 30 mai 1850, et inhumé en présence de Henri Marin Justin BOUTILLIER des HOMELLES, 50 ans, son cousin germain. Il avait épousé à St-Hilaire-de-Mortagne le 7 août 1820, Marie Victoire Euphrasie BOUTILLIER du COTEAU, née à La Verrie en 1796, décédée au Burguet le 6 janvier 1851, fille de Louis Charles BOUTILLIER du COTEAU et de Marie Victoire BOUTILLIER de LA CHÈZE. Mariage en présence de Jean Marin BOUTILLIER de LA CHÈZE, 65 ans, propriétaire à Cholet, oncle maternel de l’épouse, Pierre DESMÉ de LISLE, 41 ans, propriétaire à Bagneux (Maine-et-Loire), cousin germain de l’épouse, Charles MERLAND de LA GUICHARDIÈRE, 32 ans, propriétaire à St-Jouin, frère de l’époux, et Charles Etienne Louis Camille CHAUVIN, 23 ans, propriétaire à Châtillon, neveu de l’époux.

1°) Charles Etienne Camille MERLAND, né à St-Hilaire-de-Mortagne le 1er novembre 1821, y décédé, au Burguet, le 2 juillet 1838.

2°) Charles Victor MERLAND,qui suit.

 

9. Charles Victor MERLAND de LA MAUFREYÈRE, né à St-Hilaire-de-Mortagne le 6 décembre 1823, décédé en 1896. Il avait épousé le 20 avril 1852, Marie Alexandrine Ferdinande VÉZIEN de MONTMARTIN, née en 1833, décédée au château de Tournelay à Nueil-sous-les-Aubiers (Deux-Sèvres) le 19 décembre 1902.

1°) Marie Gabrielle Louise MERLAND, née à Poitiers le 18 janvier 1853, y décédée le 30 novembre 1899. Elle avait épousé le 13 septembre 1885, Henri Marie Xavier du RÉAU de LA GAIGNONNIÈRE, né en 1848, dont au moins :

2°) Marie Louise Charlotte MERLAND, née à Poitiers le 19 février 1857, décédée au château de Tournelay le 29 août 1884.

3°) Charlotte Marie Anne Joséphine MERLAND, née à Poitiers le 16 mai 1861, décédée en 1902. Sans alliance.

4°) Charles Etienne Marie Joseph MERLAND, né à Poitiers le 30 juillet 1862, décédé en 1945. Il avait épousé le 18 juin 1889, Marguerite Marie JONGLÉE de LIGNE, fille de Alexandre Procope JONGLÉE de LIGNE, auditeur au Conseil d’Etat, et de Pauline COPREAUX.

1a) Fides MERLAND, née en 1894, mariée à Guy de MARLIAVE.

 

 


 

 

Branche de Chaillé 


5. Mathurin MERLAND, sieur des Charprais, fils de Joachim MERLAND et de Jeanne JEULIN, sa seconde épouse, né aux Essarts le 26 mars 1678. Conseiller du Roi au siège de Fontenay-le-Comte, juge civil et magistrat civil et criminel au siège royal de la sénéchaussée de Fontenay. Le 19 avril 1713, il acquit, après saisie sur Rose FRANÇOIS, veuve de Jean ESNARD, la moitié de la seigneurie de Chaillé-les-Marais, Chaillezais et Velluire, et en 1715, la seconde moitié de Gabrielle DURAND de LA PILOTIÈRE, fille de Anne FRANÇOIS du TEMPS. Il en rendit hommage le 22 juin 1715.

Il épousa le 1er mai 1705, en l’église Notre Dame de Fontenay, Marie Agnès PAPIN, fille de François PAPIN, docteur en médecine, échevin de Fontenay, magistrat civil et criminel, et de Jeanne DIVÉ. Sa part dans l’héritage de ses père et mère s’élevait à 9.385 livres. Elle fut inhumée en l’église de Fontenay le 7 février 1754. Mathurin MERLAND était décédé à Fontenay le 8 mars 1740. Sa succession, celles de sa femme et de Marguerite Rose leur fille, furent réglées le 20 mars 1769.

1°) Jean Baptiste Mathurin MERLAND, qui suit.

2°) Agnès Françoise MERLAND, née à Fontenay-le-Comte le 22 septembre 1707, décédée en bas âge.

3°) Marguerite Rose MERLAND, née à Fontenay-le-Comte le 18 janvier 1709. Elle y épousa, paroisse Notre Dame, le 22 janvier 1744, Nicolas BEURREY, conseiller du Roi, juge au siège royal de Fontenay, fils de Nicolas BEURREY et de Catherine Louise PARENTEAU. Mariage en présence de Me Pierre BEURREY, docteur en médecine, frère de l'époux, Me Raymond SABOURAUD, son oncle, Me Jean Mathurin MERLAND, sieur de Chaillé, frère de l'épouse, et Me Gabriel BRUNET, sieur de Sérigné, son cousin germain. Marguerite Rose MERLAND était décédée sans enfants en 1756 et sa succession fut liquidée, avec celles de son père et sa mère, le 30 mars 1769.

4°) Jeanne Gabrielle MERLAND, née le 11 mars 1710. Elle épousa à Fontenay-le-Comte (Notre Dame) le 3 février 1754, Jean CARDIN, sieur d’Auchais, avocat en Parlement, secrétaire du Roi en Pologne, greffier en chef de la cour de Bretagne, fils de Jean CARDIN et de Marguerite MILLET. Dont au moins :

1a) Jean Aimé François CARDIN, seigneur des Nouhes, auditeur en la cour des comptes de Bretagne. Il épousa à Fontenay-le-Comte le 6 décembre 1793, Marie Julie LOUVART de PONTLEVOYE, née à Réaumur le 11 novembre 1762, fille de François LOUVART de PONTLEVOYE et de Marie Magdeleine MARIGNIER. Dont un fils unique :

2a) Julien CARDIN, né à Fontenay-le-Comte en 1795, décédé à Poitiers.

Docteur en droit, docteur ès-lettres, membre de la Société des Antiquaires de l’Ouest et de la Société d’Agriculture de Poitiers, il commença sa carrière dans la magistrature par un poste de juge suppléant au tribunal de Châtellerault (1826), puis substitut à Parthenay (1830). Son extrême modestie, liée à une trop grande défiance de lui-même, ne lui a presque jamais permis d’écrire, mais il prit oralement une part active aux discussions du congrès scientifique de France, tenu à Poitiers en 1834. Il y présenta et fit adopter une proposition qui renferme l’idée et trace le plan du Dictionnaire de Littré.

5°) Marie Anne MERLAND, née le 23 mars 1711.

6°) Louise MERLAND, née le 6 août 1712.

7°) Françoise MERLAND, née le 22 juillet 1713.

8°) François MERLAND, né à Chaillé-les-Marais le 9 septembre 1714.

9°) Charlotte MERLAND, née à Chaillé-les-Marais le 9 septembre 1714, jumelle du précédent. Elle fit profession aux Ursulines de Fontenay le 14 juin 1761, moyennant une dot de 120 livres assise sur la terre noble de Chaillé. Elle est décédée avant le 1er avril 1769, date de la déclaration de succession se montant à 23.422 livres.

10°) Hélène MERLAND, née à Fontenay-le-Comte le 19 avril 1716, y décédée le 18 mars 1720.

11°) Françoise MERLAND, née à Fontenay-le-Comte le 11 avril 1718.

12°) Jeanne Marguerite MERLAND, né à Fontenay-le-Comte le 18 septembre 1720, y décédé le 24 octobre suivant.

13°) Agnès Gabrielle MERLAND, née à Fontenay-le-Comte le 22 avril 1722.

14°) Stéphanie (alias Sophie) Henriette MERLAND, née à Fontenay-le-Comte le 25 juillet 1723. Religieuse tertiaire de St-François. Elle refusa le serment sur la constitution civile du clergé, en janvier 1791. Le 22 septembre 1792, elle était supérieure des religieuses de St-François de Fontenay. Elle est décédée à Fontenay-le-Comte, rue de la Fontaine, le 19 germinal an XIII (9 avril 1805).

15°) Gabrielle Jeanne MERLAND, née à Fontenay-le-Comte le 19 septembre 1725.

 

6. Jean Baptiste Mathurin MERLAND, sieur de Chaillé, Chaillezais et Velluire, né le 25 mars 1706. Conseiller du Roi, magistrat au siège royal de Fontenay. Il épousa à Marans le 14 février 1746, Marie Anne ARRIVÉ, née vers 1721, décédée à Chaillé-les-Marais le 28 janvier 1795, fille de Elie ARRIVÉ, sieur de Boisneuf, procureur fiscal de la châtellenie de Chaillé, et de Suzanne AVRARD.

1°) Jean Baptiste Mathurin Nicolas MERLAND, né à Chaillé-les-Marais le 17 décembre 1746, y décédé le 4 novembre 1763.

2°) Elie Michel René MERLAND, né à Chaillé-les-Marais le 15 octobre 1747, y décédé le 10 brumaire an X (1er novembre 1801). Conseiller du Roi au siège présidial de Fontenay le 15 janvier 1767. Il avait épousé à Chaillé-les-Marais le 6 janvier 1793, sa cousine germaine, Julie Marguerite ARRIVÉ, née à Vix le 30 juillet 1757, décédée à Chaillé-les-Marais le 27 février 1829, fille de François, alias Michel ARRIVÉ, sieur du Sableau, maître particulier des Eaux et Forêts de la sénéchaussée de Civray, et de Frénçoise Hélène DENFER. Il est décédé sans héritier après le 3 novembre 1760.

1a) Marie Anne Joséphine Agathe MERLAND, née à Chaillé-les-Marais le 20 décembre 1794, y décédée le 31 janvier 1795.

1b) Michel Benjamin Emmanuel MERLAND, né à Chaillé-les-Marais le 20 septembre 1796, y décédé le 7 janvier 1800.

1c) Michel Félix MERLAND, né à Chaillé-les-Marais le 19 août 1798, y décédé le 17 octobre 1800.

3°) Joseph Justin MERLAND, né à Chaillé-les-Marais le 13 avril 1749.

4°) Marie Anne Gabrielle Ursule MERLAND, née à Chaillé-les-Marais le 13 mars 1750.

5°) Mathurin Benjamin MERLAND, sieur de Velluire, né à Chaillé-les-Marais le 9 septembre 1751, y décédé le 24 juin 1809. Il avait épousé à Chaillé-les-Marais le 31 janvier 1792, Marie GUILLON, née à Triaize le 4 août 1764, fille de Jean Mathurin GUILLON, fermier, et de Marie Anne GENDRONNEAU. Sans postérité. Devenue veuve, Marie GUILLON épousa ensuite à Chaillé-les-Marais le 23 octobre 1810, Jean Augustin CHARRIER, y né le 19 mai 1768, contrôleur des contributions directes, fils de Jean CHARRIER et de Catherine FORESTIER.

6°) Henri Gabriel MERLAND, qui suit.

7°) Hélène Marthe Hippolyte MERLAND, née à Chaillé le 8 septembre 1753.

8°) Jean Joseph MERLAND, né à Chaillé-les-Marais le 12 janvier 1755.

9°) Alexandre MERLAND, né vers 1758, décédé à Chaillé-les-Marais le 30 septembre 1764.

10°) Adélaïde Aimée MERLAND, née vers 1761, décédée à Chaillé-les-Marais le 7 mars 1838. Elle y avait épousé le 11 juillet 1785, Victor Grégoire RENAUDIN, sieur de Bel Air, né à Chaillé-les-Marais le 3 mai 1763, y décédé le 24 mars 1835, fils de Etienne Victor RENAUDIN et de Françoise Angélique GENDRONNEAU.

1a) Anne Rose RENAUDIN, née à Chaillé-les-Marais le 11 mars 1786, y décédée le même jour.

1b) Michel Henry Victor RENAUDIN, né à Chaillé-les-Marais le 25 octobre 1788.

1c) Victoire Hippolyte RENAUDIN, née à Chaillé-les-Marais le 27 décembre 1790. Elle y épousa le 9 juin 1818, Pierre Jean François HURTAUD, né à Chaillé-les-Marais le 3 mai 1797, notaire, fils de Pierre HURTAUD, notaire royal, et de Marie Magdeleine Françoise BERTRAND.

11°) Pierre Joseph Marie MERLAND, né à Chaillé-les-Marais le 19 mai 1764.

 

7. Henri Gabriel MERLAND, sieur de Chaillé, né à Chaillé-les-Marais le 6 octobre 1752. Docteur en médecine de la Faculté de Montpellier le 26 août 1777, mais il ne paraît pas avoir exercé cette profession. Il épousa à Luçon le 18 juillet 1786, Marie Françoise GABORIT de MARBOEUF, native de La Garnache, fille de Noble Homme Louis GABORIT, sieur de Marboeuf, avocat au Parlement de Paris, sénéchal de Challans, et de Renée Olive Pélagie BOUHIER. Mariage en présence de Maître Elie Michel René MERLAND de CHAILLÉ, conseiller du roy au siège royal et sénéchaussée de Fontenay-le-Comte, Noble Homme Mathurin Benjamin MERLAND de VELUIRE, tous deux frères de l’époux, Victor Grégoire RENAUDIN, son beau-frère, Messire Jean Aimé François CORDIN, seigneur des Nouhes et auditeur à la Chambre des Comptes de Bretagne, son cousin germain du côté paternel, Dlle Hélène Marthe Hippolyte MERLAND, Dame Adélaïde Aimée MERLAND, épouse dudit sieur RENAUDIN, ses soeurs, Noble Homme Pierre Charles René Joseph VRIGNAUD du FIEF, beau-frère de l’épouse, Dame Renée Louise GABORIT de MARBOEUF, épouse dudit VRIGNAUD, Dlles Agathe Joséphine Angélique GABORIT de MARBOEUF, Madeleine Renée GABORIT de LA POSTIÈRE, soeurs germaines de l’épouse, Dlle Modeste Geneviève BOUHYER, tante maternelle, Dlle Marie Renée Antoinette Judith ROUZEAU de BOIS SORIN, cousine au 3e degré du côté maternel. Elle est décédée le 6 mai 1822. Henri Gabriel MERLAND de CHAILLÉ fut conseiller municipal et démissionna le 21 janvier 1791. Il avait été inter né à Brouage et sa situation de fortune en souffrit beaucoup d’après le testament de sa femme du 22 avril 1819. Il habitait à Luçon et y décéda le 31 mars 1800.

1°) Un enfant mort-né de sexe féminin à Luçon le 30 août 1787.

2°) Marie Françoise Henriette Pélagie MERLAND, née à Luçon le 9 novembre 1788, nommée par Vénérable Messire René Hilaire BOUHIER, prêtre, chanoine aumonier de l’église de Luçon, grand-oncle maternel, et Dame Marie Anne ARRIVÉ, veuve de Noble Homme MERLAND de CHAILLÉ, grand-mère. Elle est décédée à Luçon le 19 juillet 1868. Elle y avait épousé le 17 novembre 1807, Charles Eusèbe BOUSSEAU, né à Tiffauges le 17 décembre 1787, propriétaire, fils de Eusèbe Esprit BOUSSEAU, avocat en Parlement, procureur fiscal de Tiffauges, et de Jeanne Charlotte Henriette ROUSSEAU de LA SABLIÈRE. Mariage en présence de Charles Baptiste ROUSSEAU, 42 ans, propriétaire à St-Hilaire-le-Vouhis, oncle maternel de l’époux, Charles MERLET, propriétaire et maire de St-Hermand, cousin issu de germain à cause de Dame Jeanne Thérèse THOUMAZEAU, son épouse, Maître Mathurin Benjamin MERLAND, 56 ans, propriétaire à Chaillé-les-Marais, oncle de l’épouse, Victor Grégoire RENAUDIN, 44 ans, propriétaire à Chaillé-les-Marais, aussi oncle à cause de Dame Adélaïde Aimée MERLAND, son épouse. Dont au moins :

3°) Marie Henriette MERLAND, née à Luçon le 23 décembre 1791.

4°) Marie Agathe Renée MERLAND, née à Luçon le 13 frimaire an II (3 décembre 1793). Elle y épousa le 20 août 1812, Germain Louis Marie BILLON du CAILLETEAU, propriétaire, né à Ste-Gemme-la-Plaine le 26 avril 1780, fils de Claude Germain BILLON du CAILLETEAU, et de Bénigne Angélique Marie Pélagie SAVY, cette dernière descendante de Messire Samuel de PLOUER, écuyer, seigneur de La Chopinière, et de Marie Hélène PARANT, remariée à Noble  Homme Jean FRAPPIER, sieur de La Mauvinerie. Elle est décédée à La Poirière de La Garnache le 22 octobre 1862.

1a) Marie Germain Henri de BILLON, né à la Poirière de La Garnache le 4 juin 1813, y décédé le 4 février 1850. Maire de La Garnache. Il avait épousé à Rocheservière le 4 août 1840, Elisabeth Aimée Marie BAUDRY d'ASSON, née à la Touche de Rocheservière le 30 juin 1819, y décédée le 2 novembre 1868, fille de Charles Lubin de BAUDRY d'ASSON et de Charlotte Aimée Marie de GOULLARD.

1b) Marie Pélagie Bénigne de BILLON, née à La Garnache le 1er avril 1815. Elle épousa Charles Léon de BAUDRY d'ASSON, frère d'Elisabeth ci-dessus. Il était veuf de Alodie Pauline Marie Louise de MAUCLERC.

5°) Marie Henri Aimé MERLAND, qui suit.

 

8. Marie Henri Aimé MERLAND de CHAILLÉ, né à Luçon le 11 frimaire an VII (2 décembre 1798), y décédé le 26 octobre 1862. Docteur en médecine de la Faculté de Paris le 9 décembre 1823, externe des hôpitaux, lauréat de la faculté, il devint membre du conseil de l’hygiène de la Vendée et médecin de l’hôpital de Luçon. Il avait épousé à Luçon le 9 janvier 1826, Marie Félicité Louise CHANDORÉ, née à Luçon le 17 mars 1804, y décédée le 27 mai 1884, fille de Paul François Auguste CHANDORÉ, avocat, et de Henriette Louise Agathe PERREAU. Mariage en présence de Marie Louis Germain BILLON, propriétaire à La Garnache, 45 ans, Charles Eusèbe BOUSSEAU, propriétaire à Luçon, 38 ans, tous deux beaux-frères de l'époux, Charles Louis Honoré PERREAU, propriétaire à Luçon, 51 ans, oncle de l'épouse, et Joseph BABIN, propriétaire à Fontenay-le-Comte, 51 ans, oncle maternel par alliance.

1°) Henri Marie Paul MERLAND, qui suit.

2°) Marie Gabriel Jules MERLAND, auteur de la Branche de Chaillé d'Etiolles, qui suivra.

3°) Marie Agathe Félicité MERLAND, née à Luçon le 11 avril 1830, y décédée le 15 décembre 1867. Elle y avait épousé le 20 janvier 1861, Alfred Augustin BIRÉ, né à Luçon le 27 septembre 1826, docteur en droit, notaire à Luçon, sénateur de la Vendée, fils de Augustin BIRÉ, notaire à Luçon, et de Rose VALLADE. Mariage en présence de Charles Benjamin de MAYNARD, propriétaire à Badiole du Bourg-sous-la-Roche, Jean Baptiste BIRÉ, 31 ans, docteur en droit, demeurant à Nantes, frère de l'époux, Samuel Constant RAMPILLON, 65 ans, propriétaire aux Magnils-Reigners, oncle de l'épouse, et et Pierre Henri MERLAND, 34 ans, docteur en médecine à Luçon, frère.

4°) Marie Gabriel Samuel MERLAND, né à Luçon le 11 avril 1830, y décédé le 18 avril suivant.

5°) Marie Caroline Pauline MERLAND, née à Luçon le 29 septembre 1831, y décédée le 18 octobre 1912. Elle avait épousé à Luçon le 5 août 1862, Joseph André Jean AUBIN, né à St-Savin (Vienne) le 13 août 1819, receveur de l’enregistrement à St-Savin, fils de feu Louis AUBIN, propriétaire, et de Anne Elisabeth Jeanne Désirée CHASLOUP. Mariage en présence de Henri MERLAND, 35 ans, docteur en médecine, frère de l'épouse, Jules MERLAND, 34 ans, propriétaire à Luçon, également frère, Jules FROGER, 48 ans, propriétaire à St-Savin, beau-frère de l'époux, et Constant RAMPILLON, 68 ans, propriétaire aux Magnils-Reigners, ami.

6°) Marie Philomène MERLAND, née à Luçon le 21 février 1836. Religieuse.

 

9. Henri Marie Paul MERLAND de CHAILLÉ, né à Luçon le 27 novembre 1826, y décédé le 28 mars 1916. Docteur en médecine, externe des hôpitaux de Paris, correspondant de l’Académie de Médecine, lauréat de la faculté, médecin chef de l’hôpital de Luçon. Il avait épousé à Pissotte le 7 octobre 1856, Marie Félicité Clotilde DENFER de L’AUBONNIÈRE, née à Fontenay-le-Comte le 20 août 1825, décédée à Luçon le 19 octobre 1905, propriétaire à Pissotte, fille de Marie Claude Armand DENFER de L’AUBONNIÈRE et de Anne Victoire PARENTEAU de LA BIRONNIÈRE. Elle lui apporta la terre de la Groie à Pissotte qui fut vendue en 1905 à Joseph de BODARD de LA JACOPIÈRE, mais également le château du Gué à L’Hermenault. Le mariage eut lieu en présence de François PARENTEAU-BIRONNIÈRE, 85 ans, propriétaire à Fontenay-le-Comte, grand-père de l'épouse, Samuel Constant RAMPILLON, 61 ans, propriétaire aux Magnils-Reigners, oncle de l'époux, et Jules MERLAND, 28 ans, propriétaire à Luçon, frère.

Par jugement du tribunal civil de Fontenay-le-Comte, en date du 17 avril 1863, il obtint la rectification des actes d’état civil sous le nom de « Merland de Chaillé ».

1°) Marie Clotilde Victoire Gabrielle MERLAND, née à Luçon le 29 octobre 1857, décédée en 1861.

2°) Marie Félicité Henriette Armance MERLAND, née à Luçon le 22 octobre 1860, y décédée le 14 février 1865.

3°) Marie Félix Jules Henri MERLAND, qui suit.

 

10. Marie Félix Jules Henri MERLAND de CHAILLÉ, né à Luçon le 26 février 1863. Propriétaire à L’Hermenault, il épousa à La Roche-sur-Yon le 8 octobre 1888, Anne Marie Thérèse de TINGUY de LA GIROULIÈRE, née à Apremont le 4 mars 1868, fille de feu Jules Marie Victor de TINGUY et de feue Léontine Aimée Bénigne de TINGUY du POUET. En 1887, elle avait eu La Viollière qu’elle laissa plus tard à son oncle, Théophile de TINGUY. Elle est décédée à Fontenay-le-Comte le 25 mars 1941, âgée de 73 ans, et fut inhumée à L’Hermenault. Henri MERLAND de CHAILLÉ est décédé au château du Gué à L’Hermenault le 28 septembre 1910.

1°) Louis Marie Henri Gabriel MERLAND de CHAILLÉ, né à Luçon le 10 août 1889, décédé au château du Gué le 13 mars 1896.

2°) Marie Charlotte Antoinette MERLAND de CHAILLÉ, née à Luçon le 30 août 1890. Religieuse chez les Carmélites de Luçon depuis le 24 novembre 1909.

3°) Marie Jeanne Charlotte MERLAND de CHAILLÉ, née à Luçon le 30 mars 1893, décédée à L’Hermenault le 8 mai 1896.

4°) Marie Gabrielle Joséphine Caroline MERLAND de CHAILLÉ, née à L’Hermenault le 10 juillet 1897. Elle épousa le 12 décembre 1917, Yves Emmanuel Marie Victor Joseph de LORGERIL, sous-lieutenant au 1er régiment de Dragons, né à Boisriou le 5 mai 1885, fils de François Marie Alphonse de LORGERIL et de Louise Anne Marie LE BORGNE de BOISRIOU. Le mariage fut béni par Monseigneur Granier, évêque de Luçon. Il est décédé sans enfants, aux Sables d’Olonne, le 31 décembre 1941.

5°) Hélène MERLAND de CHAILLÉ, qui épousa Louis de BODARD de LA JACOPIÈRE, dont :

1a) Loïc de BODARD de LA JACOPIÈRE, marié d'abord à Solange BÈS de BERC, fille de Georges BES de BERC et de Juliette MARCETTEAU de BREM, puis à Elisabeth ALLARD de GRANDMAISON, veuve de Guy CLARION de BEAUVAL. Dont du premier mariage :

2a) Chantal de BODARD de LA JACOPIÈRE, née en 1955, mariée à Xavier de DAINVILLE.

2b) Eric de BODARD de LA JACOPIÈRE, né en 1950.

2c) Amaury de BODARD de LA JACOPIÈRE, né en 1955.

2d) Caroline de BODARD de LA JACOPIÈRE, née en 1958, mariée à Eric de BECDELIÈVRE.

1b) Nicole de BODARD de LA JACOPIÈRE

1c) Michel de BODARD de LA JACOPIÈRE, prêtre.

1d) Patrick de BODARD de LA JACOPIÈRE, marié à Marie-Henriette CLOUZOT, dont :

2a) Marie-Paule de BODARD de LA JACOPIÈRE, née en 1979.

6°) Henri Marie Jules MERLAND de CHAILLÉ, qui suit.

 

11. Henri Marie Jules MERLAND de CHAILLÉ, né à L’Hermenault le 7 août 1900. Propriétaire au Gué. Il épousa d'abord à Nantes le 18 octobre 1922, sa cousine issue de germains, Eliane Michelle Mathilde JACOBSEN, née à Nantes le 5 mars 1902, fille de Raphaël JACOBSEN et de Marie Thérèse CORBUN de KEROBERT. Elle est décédée à L’Hermenault le 24 février 1947. Henri MERLAND de CHAILLÉ épousa ensuite à Ste-Anne d’Auray, le 14 août 1955, Marie Thérèse MIORCEC de KERDANET, veuve de Jean de L’AVESNE de LA MONTOISE. Il est décédé au château du Gué le 6 février 1965.

1°) Henri Marie Charles MERLAND de CHAILLÉ, qui suit.

2°) Yvonnick Marie Charles MERLAND de CHAILLÉ, né à L’Hermenault le 25 septembre 1925, docteur en médecine, y décédé le 21 juin 2005. Il avait épousé à Ancretieville St-Victor (Seine Maritime), le 25 septembre 1956, Marie Nicole Joseph de PAIX de CŒUR de ROUMARE, décédée le 30 septembre 2004, inhumée à L'Hermenault, fille de Joseph, marquis de PAIX de CŒUR de ROUMARE, et de Françoise ARONIO de ROMBLAY.

1a) Marie Véronique Françoise Henriette Eliane MERLAND de CHAILLÉ, née à Fontenay-le-Comte le 24 septembre 1958. Elle épousa d’abord à L’Hermenault le 28 août 1982, Eric de LA BRUNETIÈRE, né à Casablanca (Maroc) le 16 mai 1958, décédé à Nantes le 10 mai 1992, fils de René de LA BRUNETIÈRE et de Marie PROKHOROFF ; puis à Nantes le 31 juillet 1998, le comte Yves de LESPINAY, veuf de Fabienne LE MAIRE, et fils du Comte Jean de LESPINAY et de Michelle van BIERVLIET.

2a) Charlotte de LA BRUNETIÈRE, née en 1984, mariée à Guy Louis de LE VINGNE. 

2b) Hugues de LA BRUNETIÈRE, né en 1986.

2c) Isaure de LA BRUNETIÈRE, née en 1990.

2d) Elizabeth de LA BRUNETIÈRE, née en 1991.

1b) François Henry Marie Joseph Eliane MERLAND de CHAILLÉ, né à Fontenay-le-Comte le 2 septembre 1960. Il épousa à Ste-Cécile le 27 août 1983, Sabine de L’ESPINAY, née à Nantes le 9 janvier 1961, fille du comte Antoine de L’ESPINAY et de Marie PUGET.

2a) Henry MERLAND de CHAILLÉ, né à Nantes le 21 juillet 1984, marié à Juliette ZELLER, dont :

3a) Alix MERLAND de CHAILLÉ, née en 2010.

2b) Gaultier MERLAND de CHAILLÉ, né à Nantes le 22 août 1985.

2c) Thaïs MERLAND de CHAILLÉ, née à Versailles le 28 avril 1988.

2d) Jehan MERLAND de CHAILLÉ, né à Versailles le 14 juin 1989.

2e) Montfort MERLAND de CHAILLÉ, né à Versailles le 20 janvier 1992.

2f) Mayeul MERLAND de CHAILLÉ, né à Versailles le 4 janvier 1999.

2g) Maelle MERLAND de CHAILLÉ, née à Versailles le 22 février 2000.

1c) Isabelle Marie Marc Colette Eliane MERLAND de CHAILLÉ, née à Fontenay-le-Comte le 22 juillet 1962. Elle épousa Jacques Gilles Marie Joseph de BAGLION de LA DUFFERIE, fils de Guy François Régis Marie Joseph de BAGLION de LA DUFFERIE et de Yolande Jeanne Marie Josèphe Brigitte GALBAUD du FORT.

2a) Thomas Marie Véronique François de BAGLION de LA DUFFERIE.

2b) Martin Wallerand Anne-Marie de BAGLION de LA DUFFERIE.

2c) Alléaume Ghislain Marie Danielle de BAGLION de LA DUFFERIE.

2d) Gabriel Peter Charlotte Marie de BAGLION de LA DUFFERIE.

2e) Louis Antoine Sophie Marie de BAGLION de LA DUFFERIE.

2f) Justine de BAGLION de LA DUFFERIE.

Plus de renseignements sur le site de la Famille de Baglion

1d) Wallerand Marie Jehan Chantal MERLAND de CHAILLÉ, né à Fontenay-le-Comte le 24 août 1964. Il épousa Véronique JOUSSEAUME de LA BRETESCHE, fille du comte Philippe de LA BRETESCHE et de Marie-Guillemette de DREUX-BRÉZÉ, dont :

2a) Baudouin MERLAND de CHAILLÉ, né en 1990.

2b) Guillemette MERLAND de CHAILLÉ, née en 1992.

2c) Domitille MERLAND de CHAILLÉ, née en 1966.

2d) Clotilde MERLAND de CHAILLÉ, née en 1999.

3°) Marc Antoine Etienne Marie MERLAND de CHAILLÉ, né à L’Hermenault le 8 septembre 1926, agent de change, maire de Beaufou (Vendée), décédé à St-Herblain le 27 novembre 2004. Il avait épousé à Nantes le 13 juillet 1950, Nicole CEBRON de LISLE, fille de Raoul CEBRON de LISLE et de Simone DESTOUCHES.

1a) Laurence MERLAND de CHAILLÉ, née à Nantes le 16 septembre 1951. Elle épousa à Beaufou, le vicomte Patrick de HILLERIN, né en 1953, docteur en médecine, fils du comte Augustin de HILLERIN et de Geneviève du BREIL de PONTBRIAND.

2a) Marie Béatrice de HILLERIN, née en 1976. Elle épousa Grégoire TERTRAIS.

3a) Brieuc TERTRAIS

3b) Quitterie TERTRAIS

2b) Nicolas Augustin de HILLERIN, né en 1979.

2c) Jérôme de HILLERIN, né en 1981.

2d) Victoire de HILLERIN, née en 1983.

2e) Mathilde Patricia de HILLERIN

2f) Louis Patrick de HILLERIN

1b) Eric MERLAND de CHAILLÉ, né à Nantes le 21 octobre 1952. Il y épousa en 1976, Bernadette de LESPINAY, née en 1954, fille du vicomte Gilles de LESPINAY et de Myriam de L’ESTANG du RUSQUEC.

2a) Isabelle MERLAND de CHAILLÉ, née en 1977. Elle épousa Jean Carle Marie LEFEVRE PONTALIS, fils de Michel Marie Jean LEFEVRE PONTALIS et de Stéphanie Marguerite Geneviève SICRE.

3a) Sixte LEFEVRE PONTALIS

3b) Fleur LEFEVRE PONTALIS

3c) Côme LEFEVRE PONTALIS

2b) Astrid MERLAND de CHAILLÉ, née en 1978, mariée à Matthieu DESAUBLIAUX.

2c) Daphné MERLAND de CHAILLÉ, né en 1983, mariée à David GARCIA MORON.

2d) Camille MERLAND de CHAILLÉ, né en 1984, mariée à Quentin JOUANNEAUX.

1c) Hervé MERLAND de CHAILLÉ, né à Nantes le 20 octobre 1957. Il épousa à Inzinzac-Lochrist (56) le 21 juillet 1984, Marie RIOU du COSQUER, fille de Jean RIOU du COSQUER et de Gwenola BUREAU. Dont :

2a) Caroline MERLAND de CHAILLÉ, née en 1986.

2b) Timothée MERLAND de CHAILLÉ, né en 1988, marié à Typhaine ROCOFFORT de VINNIÈRE, fille de Michel ROCOFFORT de VINNIÈRE, et de Brigitte de MAIGRET.

2c) Arthur MERLAND de CHAILLÉ, né en 1993.

2d) Margaux MERLAND de CHAILLÉ, née en 1995.

2e) Perrine MERLAND de CHAILLÉ, née en 1998.

1d) Béatrice MERLAND de CHAILLÉ, née à Nantes le 8 février 1959. Elle épousa à Beaufou le 19 juillet 1980, le comte Xavier de L’ESPINAY, né à Nantes le 12 décembre 1958, fils du comte Antoine de L’ESPINAY, et de Marie PUGET.

4°) Gérard Marie Anne Chantal MERLAND de CHAILLÉ, né à Nantes le 3 novembre 1927. Il fut enlevé par le F.L.N. et assassiné à Bouffarik (Algérie) le 2 juin 1962. Il avait épousé à Larba (Algérie) le 23 décembre 1954, Jacqueline LE CLERC, fille de Robert LE CLERC et de Marguerite DESTOUCHES.

1a) Bernard Gérard Monique Marie MERLAND de CHAILLÉ, née à Nantes le 28 juin 1957. Il épousa Sophie LAFAIGE de GAILLARD, fille de Roger LAFAIGE de GAILLARD et de Gisèle de SOLMINIHAC, dont Soizic.

1b) Philippe Bernard Marie MERLAND de CHAILLÉ, né à Paris le 13 septembre 1959, décédé le 8 avril 2019. Il avait épousé Paule Marie Brigitte ERTAULT de LA BRETONNIÈRE, fille de Pierre Henri Anne ERTAULT de LA BRETONNIÈRE, et d’Anne Marie Monique d’AVIAU de TERNAY, dont :

2a) Nicolas MERLAND de CHAILLÉ

2b) Xavier MERLAND de CHAILLÉ, marié à Babita MANCLIERE, dont Lina et Léanne.

2c) Bénédicte MERLAND de CHAILLÉ

5°) Chantal Anne Marie Thérèse MERLAND de CHAILLÉ, née à L’Hermenault le 10 août 1929. Elle y épousa le 18 novembre 1950, Pierre Bertrand Marie JOCHAUD du PLESSIX, fils de Joseph Anne Marie Henri JOCHAUD du PLESSIX et de Marguerite Marie BERTHE de POMMERY, dont :

1a) Geoffroy Marie Bertrand JOCHAUX du PLESSIX, né en 1951. Il épousa Evelyne Odette Marie Eliane de LA FOREST d’ARMAILLÉ, fille de Pierre Joseph Hervé de LA FOREST d’ARMAILLÉ et de Odette Marie Anne de PINDRAY.

2a) Gersende Marie Odette JOCHAUD du PLESSIX.

2b) Augustin-Marin Anne Bertrand JOCHAUD du PLESSIX.

2c) Louis François Angelico JOCHAUD du PLESSIX.

2d) Marie-Pie Anne Elisabeth JOCHAUD du PLESSIX.

2e) Anne Marie Bernadette JOCHAUD du PLESSIX.

2f) Charles Marie Philibert JOCHAUD du PLESSIX.

2g) Cécile Marie Victoire JOCHAUD du PLESSIX.

2h) Marie Victoire Antoinette Constance JOCHAUD du PLESSIX.

1b) Arnauld Jacques Marie Marc JOCHAUD du PLESSIX, né en 1953. Il épousa Isabelle CHEVILLOTTE, fille de Yves CHEVILLOTTE et de Armelle CHASSIN du GUERNY, cette dernière soeur de Yannick CHASSIN du GUERNY, ancien archiviste de la Vendée.

2a) Ignace Marie Anne Lubin Roland JOCHAUD du PLESSIX.

2b) Malvina Marie Anne Yvertin JOCHAUD du PLESSIX.

2c) Clotilde Anne Marie Hervé JOCHAUD du PLESSIX.

2d) Ambroise Anne Marie Bruno Meen JOCHAUD du PLESSIX.

2e) Clément Anne Marie Mamers JOCHAUD du PLESSIX.

2f) Hermine JOCHAUD du PLESSIX, née à Metz le 31 octobre 1997.

1c) Sabine Marie Brigitte JOCHAUD du PLESSIX, née en 1960. Elle épousa Bruno Maxime Marie de GUIBERT, fils de Patrice de GUIBERT et de Edith GRANT SMITH BIANCHI.

2a) Lorraine de GUIBERT.

2b) Charles de GUIBERT.

2c) Hélène de GUIBERT.

1d) Isabelle Marie-Eliane Elisabeth JOCHAUD du PLESSIX, née en 1962. Elle épousa Xavier LÉON de TREVERRET, fils de Jean Alain LÉON de TREVERRET et de Jacqueline BOÜAN du CHEF du BOS.

2a) Marine LÉON de TREVERRET, née en 1996.

2b) Axel LÉON de TREVERRET, né en 1998.

2c) Guillaume LÉON de TREVERRET, né en 2000.

2d) Inès LÉON de TREVERRET, née en 2002.

6°) Eliane Marie Eulalie Alix MERLAND de CHAILLÉ, née à L’Hermenault le 30 octobre 1930. Elle y épousa le 8 juin 1954, Claude Marie Raoul LE CLERC, né à Nantes le 4 mars 1929, fils de Robert LE CLERC, propriétaire à Nantes, et de Madeleine Corinne Charlotte DESTOUCHES.

1a) Brigitte LE CLERC, mariée à Jean DUCHAINE, né le 23 août 1954, fils de Charles DUCHAINE et de Madeleine PENARD.

1b) André Hubert LE CLERC

1c) Benoist LE CLERC, qui épousa Servanne Marie du BREIL de PONTBRIAND, fils de Patrice du BREIL de PONTBRIAND et de Brigitte RIOU du COSQUER.

2a) François Brieuc LE CLERC

2b) Quentin Côme LE CLERC, marié à Sabine VIOT, fille de Philippe VIOT et de Ghislaine de POULPIQUET de BRESCANVEL.

2c) Anne Constance LE CLERC

2d) Jacques Estienne LE CLERC

2e) Pierre Amaury LE CLERC

2f) Jean Hélier LE CLERC

1d) François-Hugues LE CLERC, né à Nantes le 5 novembre 1968. Il épousa Magali DUFAURE de LAJARTE, née à Paris le 2 mars 1971, fille de Henry DUFAURE de LAJARTE et de Anne BOUCHAUD.

2a) Lucie LE CLERC (2002-2002)

2b) Igor LE CLERC, né en 2004.

2c) Eloi LE CLERC, né en 2006.

2d) Mayeul LE CLERC, né à Quimper le 12 avril 2008.

2e) Augustin LE CLERC, né à Quimper le 23 juillet 2011.

7°) Yann Marie Chantal MERLAND de CHAILLÉ, né à L’Hermenault le 17 août 1934. Il épousa aux Sables d’Olonne, Simone DHALMANN, décédée le 25 avril 2008, inhumée à Marsais-Sainte-Radégonde.

1a) Anne MERLAND de CHAILLÉ, née en 1956. Elle épousa à Orléans le 2 août 1977, Hugues de CARRÈRE, né en 1954, fils du comte Gonzague de CARRÈRE et de Nicole FRANCHET d’ESPEREY.

2a) Jean Eudes de CARRÈRE, né en 1979.

1b) Marie Lorraine MERLAND de CHAILLÉ, née en 1961. Elle épousa François Jean Marie Régis de BAGLION de LA DUFFERIE, fils du vicomte Eudes Marie de BAGLION de LA DUFFERIE et de Paule Marie Josèphe Anne de BAGLION de LA DUFFERIE.

2a) Louise de BAGLION de LA DUFFERIE

2b) Charles de BAGLION de LA DUFFERIE

2c) Pauline Marie Eléonotre Elisabeth de BAGLION de LA DUFFERIE

Plus de renseignements sur le site de la Famille de Baglion

8°) Hubert Marie Gabriel MERLAND de CHAILLÉ, né à Fontenay-le-Comte le 6 janvier 1936. Il épousa à Carantec (Finistère) le 22 juillet 1961, Marie Brigitte de KERMENGUY, fille du vicomte de KERMENGUY et de Monique de TOUSTAIN du MANOIR.

1a) Eliane MERLAND de CHAILLÉ, née en 1962. Elle épousa Emmanuel de ROUGÉ.

2a) Eléonore de ROUGÉ.

1b) Odile MERLAND de CHAILLÉ, née en 1963. Elle épousa Christophe JUCHAULT des JAMONIÈRES, fils de Philippe JUCHAULT des JAMONIÈRES et de Bernadette LE BESCHU de CHAMPSAVIN.

2a) Louis JUCHAULT des JAMONIÈRES

2b) Axel JUCHAULT des JAMONIÈRES

2c) Pierre JUCHAULT des JAMONIÈRES

2d) Guillaume JUCHAULT des JAMONIÈRES

2e) Bertille JUCHAULT des JAMONIÈRES

1c) Ghislaine MERLAND de CHAILLÉ, née en 1966, décédée.

1d) Guy MERLAND de CHAILLÉ, né en 1967. Il épousa Isabelle ROLLAND de RENGERVÉ.

2a) Ombeline MERLAND de CHAILLÉ

2b) Anaïs MERLAND de CHAILLÉ

2c) Alban MERLAND de CHAILLÉ

2d) Fanny MERLAND de CHAILLÉ

 

12. Henri Marie Charles MERLAND de CHAILLÉ, né à L’Hermenault le 17 juillet 1923, inhumé à Fontenay-le-Comte le 2 juillet 2013. Il y avait épousé en 1949, Solange FILLONNEAU, née le 4 octobre 1929, dont :

1°) Dominique MERLAND de CHAILLÉ, qui suit.

2°) Catherine MERLAND de CHAILLÉ, mariée, sans enfants.

 

13. Dominique MERLAND de CHAILLÉ, né à Poitiers le 17 avril 1950, marié à Royan le 29 juillet 1966 à Christine BETOUS, née le 1er janvier 1951, fille de Jacques BETOUS, docteur en médecine et docteur en chirurgie dentaire, exerçant à Mareuil-sur-Lay, dont :

1°) Igor MERLAND de CHAILLÉ, né le 21 novembre 1968, marié à Delphine GRAILLOT, dont :

1a) Malo MERLAND de CHAILLÉ, né le 28 septembre 2002.

1b) Sacha MERLAND de CHAILLÉ, né le 11 août 2007.

2°) Fanny MERLAND de CHAILLÉ

3°) Clément MERLAND de CHAILLÉ

 

  

Château du Gué à L’Hermenault - Extraits de la Collection Ramuntcho (Raymond Bergevin)

en visualisation sur le site des Archives de la Vendée

 

 

 

 

Branche de Chaillé d’Etiolles 


9. Gabriel Marie Jules MERLAND de CHAILLÉ, second fils de Henri Aimé MERLAND de CHAILLÉ et de Félicité CHANDORÉ. Né à Luçon le 1er mars 1828, y décédé le 24 juin 1903. Il avait épousé à Luçon le 9 février 1864, Augustine Victoire Marie LETOURNEUR-LE NORMANT d’ETIOLLES, fille de Charles René Constant LETOURNEUR-LE NORMANT d’ETIOLLES et de Virginie de GOHIN. Elle est décédée à Angers le 16 août 1898.

1°) Louise Aimée MERLAND de CHAILLÉ d’ETIOLLES, née à Luçon le 26 juillet 1865, y décédée le 18 mai 1873.

2°) René Marie Julien Gabriel MERLAND de CHAILLÉ d’ETIOLLES, né à Luçon le 7 juillet 1866, décédé à Paris en 1939. Sans postérité.

3°) Marie Alfred Gabriel MERLAND de CHAILLÉ d’ETIOLLES, né à Luçon le 19 octobre 1867.

4°) Marie André Guy MERLAND de CHAILLÉ d’ETIOLLES, né à Luçon le 15 octobre 1868, décédé à Barcelone (Espagne) en 1956. Il avait épousé en 1920, Jeanne du COLOMBIER. Sans postérité.

5°) Aimée Marie Thérèse MERLAND de CHAILLÉ d’ETIOLLES, née à Luçon le 26 mai 1870. Elle y épousa le 10 avril 1904, Henry Charles AUVYNET, né à Legé le 21 juillet 1856, fils de Benjamin Charles Marie AUVYNET, notaire à Legé, et de Estelle Mélanie Emma GIBOTTEAU.

6°) Marie Henri Arthur Thimotée MERLAND de CHAILLÉ d’ETIOLLES, qui suit.

 

10. Marie Henri Arthur Thimotée MERLAND de CHAILLÉ d’ETIOLLES, né à Luçon le 5 avril 1872, décédé à Souvigny (Allier). Il avait épousé à Luçon le 12 octobre 1906, Andrée TAILLEFERT, décédée à Souvigny en 1972, fille de Georges TAILLEFERT.

1°) Georges MERLAND de CHAILLÉ d’ETIOLLES, qui suit.

2°) Guy MERLAND de CHAILLÉ d’ETIOLLES, qui épousa à Bourbon-Lancy (Saône-et-Loire) le 2 mai 1942, Valentine COMPIN, née à Neuilly-sur-Seine le 21 avril 1921, fille de Emile Auguste COMPIN et d'Anna Magdeleine LEFOULLON. Sans postérité.

3°) Jacques MERLAND de CHAILLÉ d’ETIOLLES, décédé sans alliance en 1940.

 

11. Georges MERLAND de CHAILLÉ d’ETIOLLES, qui épousa Lilette HENRY-TOROLLION, veuve du Capitaine LE BIDEAU, dont :

1°) Jacques MERLAND de CHAILLÉ d’ETIOLLES, né du second mariage en 1950. Il épousa à Dinard le 27 août 1974, Evelyne TUAL, fille de Henri Charles TUAL, président du Tribunal de Grande Instance du Mans.

 

 

  

 

Branche de La Maisonneuve 


3. Michel MERLAND, sieur de la Maisonneuve, fils de Pierre MERLAND et de Marie GENDRON. Né vers 1628, il épousa Marie JURIAUD, du bourg des Essarts, née vers 1728, décédée à La Verrie le 23 janvier 1698, fille de Maître Louis JURAUD et de Dame Catherine JOUTEAU. Devenue veuve, elle avait épousé en secondes noces, Noble Homme Maître Jean FRAPPIER, sieur de La Mauvinerie, fils d’Honorable Homme Jean FRAPPIER, sieur de La Mauvinerie.

1°) Michel MERLAND, sieur des Chassais, directeur de la Poste aux Essarts. Le 9 juin 1708, il passa une transaction avec Jacques CRESPEAU, devant Duval, notaire.

2°) Louis MERLAND, qui suit.

3°) Jeanne MERLAND, qui épousa à La Verrie le 19 novembre 1697, Pierre GARNEAU (ou GARNAUD), sieur de La Trichonnerie, notaire de la baronnie des Essarts et sergent royal. Il était veuf de Marie POULLAIN et demeurait à Chauché où il est décédé. Il fut inhumé à La Verrie le 26 février 1709. Au mariage de son fils Louis, il est dit notaire de la baronnie de Montaigu. Sa veuve est décédée à La Verrie le 28 septembre suivant.

1a) Louis GARNEAU, né à Chauché, baptisé à La Verrie le 28 avril 1702, nommé par Charles MERLAND et Louise MERLAND. Maître tanneur. Il épousa à Montaigu le 27 juillet 1734, Catherine RECHIN, fille de feu Nicolas RECHIN et de Renée RAFFIN. Elle est décédée à La Verrie le 6 novembre 1735.

1b) Jeanne GARNEAU, née à La Verrie le 27 novembre 1703. Nommée par Jean FRAPPIER, seigneur de La Mauvinerie, et Dame Marie BÉCHIAUD.

1c) Pierre GARNEAU, né à La Verrie le 24 janvier 1706, nommé par Messire MESCHURAUD et Dlle RICHELOT.

4°) Marie MERLAND, Dlle des Caillaudières, qui épousa (publication de mariage à St-André-Treize-Voies le 12 mai 1683) Jacques BENOIST, sieur des Caillaudières à St-Fulgent, fils de Maître Toussaint BENOIST et Marie DURAND, et frère de Toussaint BENOIST, sieur de la Dorinière qui épousa Marie FRAPPIER de La Mauvinerie.

1a) Jean François BENOIST, sieur des Caillaudières, demeurant à la maison noble de la Cantinière à St-Hilaire-de-Loulay lors d'une déclaration du 31 décembre 1725. Il épousa Louise TENARD, dont :

2a) Marie BENOIST, mariée à St-André-Treize-Voies le 5 novembre 1714 à Nicolas REZEAU, veuf de Angélique Marguerite DURET, de la paroisse de Vieillevigne.

2b) Mathurine BENOIST, mariée à St-André-Treize-Voies le 7 février 1714 à Mathurine DUGAST, fille de Pierre DUGAST et Marie LERAST, de La Chapelle-Thémer. Le mariage a eu lieu en la chapelle de la Cheuvautière, paroisse de Vieillevigne.

2c) Jean François BENOIST, sieur de la Caillaudière, marié à Marie GOUIN qui veuve, se remaria à St-Fulgent le 27 juin 1735 à Maître Pierre GOURRAUD, sieur de la Proustière. Dont au moins :

3a) Jacques Jean François Marie BENOIST, né à St-Fulgent le 22 novembre 1728, nommé par Messire Jacques BENOIST, prêtre, curé de St-Fulgent, et Dlle Jeanne GOUIN de LA TOUCHE.

3b) Marguerite Jacquette Marie Anne Jeanne Françoise BENOIST, née à St-Fulgent le 16 janvier 1730, nommée par Messire Jacques BENOIST, prêtre, curé de St-Fulgent, et Marguerite BENOIST.

1b) Marguerite BENOIST, citée au mariage à Montaigu le 20 février 1719 de sa cousine Magdeleine FRAPPIER, veuve de Charles GOBIN, sieur de La Cantinière, avec Jacques ROUSSEAU. Elle est également citée dans la déclaration du 31 décembre 1725.

1c) Anne BENOIST, citée dans la déclaration du 31 décembre 1725.

1d) Jacques BENOIST, sieur de La Caillaudière, né à St-Fulgent le 28 février 1684, nommé par Maître BOUNINEAU, sieur de Lissonnière de la paroisse de St-André-Treize-Voies au duché de Bretagne, et de Dame Marie JURIAU, dame de LA MAUVINERIE. Prêtre, curé de St-Fulgent où il est décédé le 30 août 1730.

1e) Marie BENOIST, née à St-Fulgent le 26 avril 1685, nommé par Maître Guy MERLAND, sieur de la Motte, et Renée BOUCHET.

1f) Alexis BENOIST, né à St-Fulgent le 7 juillet 1686, nommé par Messire Alexis CHARBONNEAU, chevalier, seigneur de St-Symphorien, et Dame Angélique THOUMAZEAU.

1g) Marguerite Madeleine BENOIST, née à St-Fulgent le 11 octobre 1687, nommée par Maître Toussaint BENOIST, sieur de La Dorinière, et Dame Marie FRAPPIER.

5°) Guy Etienne MERLAND, sieur de La Mothe, qui épousa à St-Fulgent le 10 juillet 1685, Angélique THOUMAZEAU, fille de Jacques THOUMAZEAU, sieur de La Chardière, et de Marie COUPPÉ. Il y décéda le 2 novembre 1686. Ils eurent probablement une fille unique :

1a) Jeanne Louise MERLAND, née vers 1686, décédée au Plessis Bergeret de La Ferrière le 31 mars 1746. Elle avait épousé d’abord Christophe BATY, sieur de Grand Champ, né vers 1640, décédé à Chauché le 17 novembre 1718, fils de Louis BATY, sieur de Maurepas, et de Anne RANGONNEAU, puis à Chauché le 21 février 1724, Jean DURAND, sieur de La Bénetière, des Brouzils, décédé à la Limouzinière de Chauché le 12 octobre 1729. Dont du premier mariage :

2a) Alexandre Christophe BATY, né à Chauché le 21 décembre 1711, nommé par Messire Alexandre FRAPPIER, prêtre, prieur de Palluau, et Dame Marie BECHIAU, alias JURIAUD.

2b) Jacques Michel BATY, né à Chauché le 16 juin 1713, nommé par Me Jacques MERLAND, procureur fiscal des Essarts, et Dlle Marie MERLAND. Il est décédé à Chauché le 7 juillet 1714.

2c) Marie Louise BATY, née à Chauché le 21 mai 1715, nommée par Me Louis BATY, sieur des Portes, et Louise TRASTOUR. Elle épousa à Chauché le 11 octobre 1730, François GIRAULT, sieur de Clairie, notaire et procureur, fils de Me Pierre GIRAULT, sieur de la Clairie, et de Céleste de  CHAUMONT.

3a) Céleste Marie GIRAULT, née à Chauché le 7 août 1731, nommée par Me Alexandre BOUSSEAU, sieur du Petit Fief, notaire et procureur fiscal de La Rabastelière, et Dame Louise Jeanne MERLAND. Elle épousa à St-Germain-de-Prinçay le 7 juillet 1761, Me Jean Alexandre BARBOT, sieur de Lhumeau, fils de Me Jean BARBOT, notaire et procureur de Mouchamps, et de Louise Rose COURTIN. Mariage en présence de Louis MERCIER, avocat en Parlement, cousin issu de germain de l’époux, Me Benoît de RIGNY, parent, Mes François et Jules GIRAULT, frères de l’épouse.

4a) Pierre Henri BARBOT, né à St-Michel-Mont-Mercure le 8 mars 1765, propriétaire à Ste-Florence. Il épousa d’abord Jeanne Julie GIRAUD, puis à Mouchamps le 20 juillet 1807, Charlotte Aimée BOISSON, née à Mouchamps le 2 décembre 1781, fille de Gabriel Pierre BOISSON, sieur des Touches, et de Marie Charlotte CLEMENCEAU.

4b) Jean François BARBOT, notaire impérial à St-Michel-Mont-Mercure.

3b) Louise Henriette GIRAULT, née à Chauché le 17 février 1733, nommée par Me Pierre GOURAUD, sieur de La Proustière, et Dlle Marie TINGUY.

3c) Charlotte Rose GIRAULT, née à Chauché le 13 mars 1734.

3d) Julien François GIRAULT, né à La Ferrière le 27 mai 1740. Il épousa à Bazoges-en-Paillers le 9 mai 1769, Marie Renée CHESNEAU, sa cousine au 4e degré, fille de Joachim CHESNEAU, sieur du Girolet et de La Chardière, et de Renée MERLAND.

4a) François Marie Victor GIRAULT, né aux Essarts le 8 avril 1771.

3e) Charles Joachim GIRAULT, né à La Ferrière le 13 septembre 1742.

3f) Marie Henriette Céleste GIRAULT, née à La Ferrière le 15 novembre 1711.

3g) Charlotte Françoise GIRAULT, née à St-Germain-de-Prinçay le 5 octobre 1749.

2d) Modeste BATY, née à Chauché le 25 juin 1718, nommée par Alexandre Christophe BATY, son frère germain, et Marie MERLAND. Elle est décédée à Chauché le 15 décembre 1719.

 

4. Louis MERLAND, sieur de La Maisonneuve et de la Borderie, né à La Verrie où il était notaire. Il y épousa le 30 avril 1682, Renée BOUCHET, fille de Pierre BOUCHET et de Marie COUPPERIE. Il est décédé à La Verrie le 24 octobre 1705.

1°) Louis MERLAND, baptisé à La Verrie le 4 novembre 1683, nommé par Louis JURAUD et Marie COUPRIE.

2°) Charles Jacques MERLAND, sieur de La Maisonneuve, baptisé à La Verrie le 29 juillet 1687, nommé par Claude LE LIÈVRE, écuyer, seigneur de Vernelle, conseiller au Présidial de Poitiers, et Renée Brigitte d’ESCOUBLEAU de SOURDIS. Greffier en 1713, notaire de la Touche en 1716 et 1717. Il épousa à La Verrie, Françoise GUITTON de LA TOUCHE, qui est décédée en couches à La Verrie le 12 février 1721, âgée de 32 ans, et fut inhumée en présence de Maître Charles Jacques MERLAND, son mari, Louis LIVONNIÈRE-MERLAND, Charles DOUBLET, Jacques et René RETAILLEAU.

1a) Une fille, née à La Verrie le 3 avril 1712.

1b) Renée MERLAND, né à La Verrie le 2 avril 1714, décédée à la Logerie de Bazoges-en-Paillers le 31 décembre 1765. Elle avait épousé à La Verrie le 28 novembre 1732, le même jour qua sa soeur Elisabeth, Noble Homme Joachim CHESNEAU, sieur du Girolet de La Chardière. le mariage fut célébré par Messire Pierre CHESNEAU, curé de La Gaubretière. Dont au moins :

2a) Marie Renée CHESNEAU, qui épousa à Bazoges-en-Paillers le 9 mai 1769, Honorable Homme Julien François GIRAULT, baptisé à La Ferrière le 27 mai 1740, fils d’Honorable Homme François GIRAULT, sieur de Clérie, et de Marie BATY, elle-même fille de Christophe BATY, sieur de Grand Champ, notaire et procureur fiscal de La Rabastelière, syndic perpétuel de Chauché, et de Jeanne Louise MERLAND. Cette dernière, devenue veuve, avait épousé le 21 février 1724 à Chauché, Jean DURAND, sieur de la Bénetière, notaire et procureur à Montaigu. Marie Renée CHESNEAU est décédée aux Essarts en 1769.

1c) Françoise Charlotte Elisabeth MERLAND, née à La Verrie le 21 avril 1716, nommée par Maître Louis MERLAND, sieur de Livonnière, et Jeanne Elisabeth GUITTON. Elle épousa à La Verrie le 28 novembre 1732, Charles CHESNEAU, en même temps que sa soeur Marie Renée, ci-dessous et célébré par Messire Pierre CHESNEAU, curé de la Gaubretière.

1d) René Charles MERLAND, né le 10 avril 1717, nommé par Messire René de RANGOT, écuyer, seigneur de La Guinemoire, et Charlotte de LA VILLE, dame de Barron.

1e) Guy Etienne MERLAND, né à La Verrie le 6 novembre 1719.

1f) Charles MERLAND, né à La Verrie le 12 février 1721, sa mère étant décédée en couches. Il fut baptisé à la maison par la sage-femme, Gabrielle CHUPIN, et fut nommé par Charles DOUBLET et Marie MORIN.

3°) Marie Renée MERLAND, baptisée à La Verrie le 8 septembre 1692, nommée par Jacques BENOIST, sieur des Caillaudières, et Angélique THOUMAZEAU.

4°) Pierre René Joachim MERLAND, décédé à La Gaubretière le 12 juin 1741.

5°) Louis MERLAND, qui suit.

6°) Jacques Marie Martial MERLAND, né à La Verrie le 2 décembre 1696, nommé par Jacques Hyacinthe d’ESCOUBLEAU de SOURDIS, seigneur, comte de SOURDIS, et Dame Marie RICHELOT, y décédé le 13 décembre suivant.

7°) Marie Anne MERLAND, née à La Verrie le 8 mai 1703, nommée par Charles de RANGOT, écuyer, seigneur de Barron, et Marie Anne GASTEAU.

8°) Marie Michelle MERLAND, inhumée à La Verrie le 10 février 1697.

 

5. Louis MERLAND, sieur de Livonnière, né à La Verrie le 3 juin 1694, nommé par Gabriel OLLIVEAU et Dame Renée JURIAUD. Il y fut inhumé, dans l’église, le 19 septembre 1735. Notaire et procureur à La Verrie, il y avait épousé le 6 août 1731, Françoise SOULARD, décédée à La Verrie le 19 mars 1735, fille de Maître Louis SOULLARD de LA ROCHE, notaire, décédé à Mortagne-sur-Sèvre le 23 juin 1746, et de Renée BAUDRILLER.

1°) Louis Joachim MERLAND, baptisé à La Verrie le 9 février 1733, nommé par Joachim CHESNEAU, sieur du Girolet, et Renée POULLARD.

2°) René MERLAND, qui suit.

 

6. René MERLAND, sieur de La Maisonneuve, baptisé à La Verrie le 16 juin 1734, nommé par Maître MERLAND et Dame Renée BOUTILLIER. Procureur du Roi en l’élection de Châtillon, nommé président du grenier à sel de Mortagne et de Tiffauges le 2 novembre 1759. Il est décédéà la Boutarlière de Chauché le 7 juin 1794, et inhumé religieusement le lendemain (registres clandestins de St-André Goule d’Oie, communication par M. Xavier AIMÉ), alors que la Famille MERLAND le donnait pour avoir été guillotiné à Poitiers en 1794, tout comme son épouse. Il avait épousé à Mortagne le 28 janvier 1771, Françoise Pélagie BOUTILLIER du COIN, née à Mortagne-sur-Sèvre le 4 mars 1745, fille de Noble Homme Jacques Grégoire BOUTILLIER du COTEAU, sieur du Coin, notaire et procureur fiscal de Mortagne et sénéchal de La Séguinière et de Beauvau, intendant général de plusieurs abbayes en Bas Poitou et Bretagne, puis fermier de la terre de Mortagne, et de Marie SOULARD de LA ROCHE. Elle avait reçu pour parrain Maître Louis Jacques BOURASSEAU, et pour marraine, Dlle Françoise SOULLARD, veuve de Maître Louis MERLAND, notaire. Elle est décédée à La Verrie le 8 mars 1827, alors que la Généalogie MERLAND la donnait pour avoir été guillotinée à Poitiers en 1794, comme son mari. La déclaration de son décès fut faite par Achille BOUTILLIER des HOMMELLES, propriétaire à la Vachonnière, son neveu, et Jules BOUTILLIER du RETAIL, aussi son neveu.

Le mariage MERLAND-BOUTILLIER eut lieu en présence de Maître François Marie BOUTILLIER du COIN, procureur fiscal de la baronnie de Mortagne, frère de l’épouse, Maître Charles Candide BOUTILLIER, autre frère, Maître René BOUTILLIER, sieur de La Chèze, licencié es-lois, son oncle, Jacques BOURASSEAU, sieur de la Renollière, sénéchal de Mortagne, son cousin, Pélagie BOUTILLIER, BOUTILLIER de LA PORTE, CESBRON de LA ROCHE, SAPINAUD du BOIS-HUGUET, etc…

Beauchet-Filleau et le Docteur de Chaillé, repris par M. de Raigniac, indique ce René MERLAND et son épouse Françoise Pélagie BOUTILLIER du COIN comme les parents de Louis Etienne MERLAND de LA MAUFREYÈRE, alors que celui-ci est fils de Jacques Etienne MERLAND de LA GUICHARDIÈRE et de Louise Ursule DENIS du CHIRON.

1°) René MERLAND, décédé en 1793.

2°) Une fille, décédée en 1794.

3°) Alexandre MERLAND, né à St-Jouin-sous-Châtillon en 1776. Propriétaire. Il est décédé célibataire à La Verrie le 8 juillet 1824. Déclaration faite par BOUTILLIER des HOMMELLES, son cousin germain. Il avait été officier dans l’armée vendéenne.

 

 

  

 

Branche de La Cossardière 


2. Mathurin MERLAND, troisième fils de Pierre MERLAND et de Marie PILATON de La Cossardière. Marchand aux Essarts. Il épousa d’abord à La Ferrière, Hélène GAUTHIER, puis Anne ROBIN. Dont au moins de sa première épouse.

1°) Thomas MERLAND, qui suit.

2°) Charles MERLAND, sieur des Longeais, décédé avant 1671, date à laquelle Catherine BUTAUD, sa veuve, tutrice de ses enfants, possédait la Rouhaudière, alias Roubaudière, paroisse de Ste-Cécile.

1a) Marguerite MERLAND, baptisée à Ste-Cécile le 3 mars 1644, nommée par Maître Pierre BUTAUD, sieur de Laumarière, et Perrine VINET, y décédée le 12 avril 1721. Elle y avait épousé en 1670, Daniel BRAUDON, sieur du Vergeret, baptisé à Ste-Cécile le 3 janvier 1638 (nommée par Barbe FRAPPIER), y décédé le 9 janvier 1687, fils de Maître Denys BRAUDON et de Marguerite TYRÉ.

2a) Marguerite BRAUDON, née à Ste-Cécile le 24 avril 1675, nommée par Honorable Homme René GIRARD, sieur des Landes, et Marie BUTAULT, y décédée, à la Jolivière, le 23 avril 1751. Elle avait épousé Maître Jean Baptiste BARRÉ, sieur de Préville, né vers 1660, décédé à Ste-Cécile le 17 avril 1731, dont postérité.

2b) Daniel BRAUDON, sieur de La Jolivière, baptisé à Ste-Cécile le 22 juin 1676, nommé par Claude MERLAND, sieur de la Jolinière, et Marie BRAUDON, y décédé le 3 août 1751. Notaire de la baronnie des Essarts. Il avait épousé Marie Catherine PIET, née à Ste-Cécile le 3 avril 1688, y décédée le 27 juin 1710, fille de Noble Homme Maître Noël PIET, docteur en médecine et fermier de l’Aublonnière, et de Marie BRAUDON.

2c) Hyacinthe BRAUDON, né à la Maisonneuve de Ste-Cécile le 25 octobre 1677, nommé par Honorable Homme Thomas MERLAND, sieur de La Cossardière, et Antoinette BRUNELEAU.

2d) Denis BRAUDON, sieur de la Maison Neuve, né à Ste-Cécile le 13 mai 1681, nommé par Honorable Homme Pierre Généreux GERVIER et Dame Jeanne du GUÉE, dame du Cormier, y décédé le 14 novembre 1721. Sénéchal de Mouchamps. Il avait épousé à La Réorthe le 4 février 1709, Anne MORIN, décédée le 4 août 1757, fille de Maître Pierre MORIN, docteur en médecine, et Louise CHARRETIER. Cette dernière était la soeur de Charlotte CHARRETIER qui épousa Maître Benjamin CLEMENCEAU, sieur de La Serrie, médecin, ancêtre du Président Georges CLEMENCEAU.

3a) Pierre  BRAUDON, né à Mouchamps le 11 décembre 1709, décédé à Ste-Cécile le 19 décembre suivant.

3b) Marie Anne BRAUDON, née à Mouchamps le 13 mars 1711, décédée aux Essarts le 7 juin 1765. Elle avait épousé à Mouchamps le 3 septembre 1737, Joseph Gabriel TRASTOUR, sieur des Touches, né vers 1711, décédé aux Essarts le 3 décembre 1783, chirurgien aux Essarts, fils de Constant Charles TRASTOUR, sieur du Chesne, et de Gabrielle MERLAND.

3c) Pierre Alexandre BRAUDON, né à Mouchamps le 30 juin 1712, y décédé le 1er juillet suivant.

3d) Denis BRAUDON, né à Mouchamps le 18 mars 1714.

3e) Philippe BRAUDON, marchand tanneur, né à Ste-Cécile le 17 avril 1715, nommé par Noble Homme Philippe MORIN, sieur de La Touche, et Renée MORIN. Il est décédé à Mouchamps le 12 octobre 1751. Il y avait épousé d’abord le 17 février 1738, Marguerite PALLARDY, décédée à Mouchamps le 21 mai 1745 ; puis à Mouchamps le 31 janvier 1747, Anne HURTAUD, née vers 1722, décédée à Mouchamps le 7 mars 1757, fille de Gabriel HURTAUD et de Marie Suzanne CHILLOU.

3f) Pierre BRAUDON, né à Ste-Cécile le 10 novembre 1716, nommé par Maître Mathurin MERLAND, sieur des Oulières, et Marguerite BRAUDON.

1b) Thomas MERLAND, née à Ste-Cécile le 3 mars 1644, nommée par Maître Thomas MERLAND et Marie BRETAUD, sa tante.

1c) Alexandre MERLAND, né à Ste-Cécile le 23 octobre 1653, nommé par Honorable Homme Maître Jean FRAPPIER, sieur de La Mauvinerie, et Dame Françoise BRAUDON.

1d) Charles MERLAND, né à Ste-Cécile le 5 janvier 1655, nommé par Honorable Homme Jean MERLAND et Marie BARRÉ.

1e) Marie MERLAND, née à Ste-Cécile le 13 juin 1656, nommée par Maître Gilbert BRAUDON et Marie MERLAND.

1f) Françoise MERLAND, née à Ste-Cécile le 26 novembre 1658, nommée par Françoise BUTAUD et Magdeleine MERLAND.

1g) Mathurin MERLAND, sieur des Oulières, né à Ste-Cécile le 17 mars 1660, y décédé, après une longue maladie, le 14 décembre 1726. Il avait épousé à Ste-Cécile le 21 février 1685, Marie MEIGNÉE, née vers 1650, décédée à Ste-Cécile le 13 mai 1710, dont au moins :

2a) Marie MERLAND, née à Ste-Cécile le 11 novembre 1685, nommée par Messire René de PLOUER.

2b) Louise MERLAND, née à l’Aublonnière de Ste-Cécile le 4 mars 1687, nommée par Maître François MEIGNÉE, sieur de La Chalonnière, et Louise BRETHÉ. Elle épousa à Ste-Cécile le 12 novembre 1720, Maître Louis LANDRIAU, directeur de la Poste à La Roche-sur-Yon, veuf de Marie Anne VINCENT.

2c) Noël MERLAND, née à Ste-Cécile le 15 décembre 1690, nommée par Maître Noël PIET et Marguerite MERLAND.

1h) Suzanne MERLAND, née à Ste-Cécile le 12 décembre 1661, nommée par Mathurin MEIGNÉE et Dame Suzanne de PLOUER.

 

3. Thomas MERLAND, sieur de La Cossardière, notaire à Ste-Cécile. Il épousa d’abord Jeanne TIFFREAU, puis par contrat du 7 juillet 1646 (alias 7 juin selon M. du Guerny), Jeanne ROBIN. Ils étaient décédés avant le 26 février 1694, date à laquelle leur succession fut partagée entre leur fils Thomas et sa sœur Marie, et Jean MERLAND, sieur du Rosais.

1°) N. MERLAND, sieur du Courtiou, né du premier lit.

2°) N. MERLAND, sieur de Pacigode.

3°) N. MERLAND, sieur de Bel Air.

4°) Charlotte MERLAND, née à Ste-Cécile le 3 mars 1639, nommée par Maître François RACAULT et Charlotte BRETAUD.

5°) Magdeleine MERLAND, née à Ste-Cécile le 21 août 1641, nommée par Maître Julien MEIGNÉE, et Magdeleine ALBERT.  Elle épousa Honorable Homme François CHAIGNEAU, sieur des Coux, dont :

6°) François MERLAND, né à Ste-Cécile du second mariage en octobre 1649.

7°) Mathurin MERLAND, né à Ste-Cécile le 5 janvier 1651, nommé par Honorable Homme Charles MERLAND, sieur des Longeais, et Marie MERLAND.

8°) Thomas MERLAND, qui suit.

9°) Anne MERLAND, née à Ste-Cécile le 28 janvier 1653, nommée par Honorable Homme François ROBIN et (...) fille de Maître René FRAPPIER.

10°) Marie MERLAND, née à Ste-Cécile le 19 juillet 1654. Elle épousa Nicolas PILATRON.

11°) Jean MERLAND, sieur de Rozais, né vers 1659, décédé à Ste-Cécile le 4 octobre 1719. Notaire et procureur fiscal de Mouchamps et de St-Hilaire-le-Vouhis. Il épousa à Ste-Cécile le 21 février 1689, Jeanne GUILBAUD, décédée à Ste-Cécile le 1er janvier 1740, fille de Honorable Homme Georges GUILBAUD, sieur de La Ramberge, et de Marie GIRARDEAU.

1a) Noël Jean MERLAND, né à Ste-Cécile le 7 février 1690, nommé le 9 par Maître Noël PIET et Jeanne ROBIN. Il est décédé à Ste-Cécile, étant écolier, le 12 novembre 1702.

1b) Jeanne MERLAND, née vers 1693, décédée à Ste-Cécile le 1er avril 1710.

1c) Thomas MERLAND, né à Ste-Cécile le 2 octobre 1694, nommé par Noble Homme Jean GUILBAUD, sieur de La Ramberge, et Magdeleine MERLAND.

1d) Anne MERLAND, née vers 1700, décédée à Chantonnay le 4 septembre 1771. Elle avait épousé à Ste-Cécile le 16 janvier 1726, Maître Jean Daniel (alias Jean David) GAILLARD, notaire à Ste-Cécile, fils de Maître Jean GAILLARD et de Marie Anne CHATAIGNER.

1e) Marie Anne MERLAND, décédée en janvier 1722 à la Verdonnière de Scillé en Gâtine. Elle avait épousé à Ste-Cécile le 18 novembre 1716, après dispense de parenté, Maître Joseph Venant JEULIN, sieur de La Verdonnière, avocat en Parlement, décédé avant 1747, fils de Maître Jean JEULIN, sieur de la Hardière et de Panteuil (lui-même fils de Maître Jacques Thomas JEULIN et Jeanne MERLAND), sénéchal des Essarts, et de Stéphanie BRUNET.

2a) Jean Joseph JEULIN, sieur de la Verdonnière, syndic de la paroisse de Ste-Cécile, y décédé le 11 février 1764. Il avait épousé à Ste-Cécile le 14 novembre 1747, Angélique Madeleine THIBAUDEAU, fille de Honorable Homme Louis Léonard THIBAUDEAU, sieur de La Prise, licencié ès-lois, sénéchal du Tablier, puis des baronnies de La Grève et des Essarts, du marquisat de la Chaize et de la châtellenie de l’Herbergement-Ydreau, et de Angélique Magdeleine PIET.

3a) Marie Magdeleine Louise JEULIN, née à Ste-Cécile le 6 septembre 1748, nommée par Noble Homme Louis THIBAUDEAU, sénéchal des Essarts, et Marie Anne JEULIN. Elle épousa à Ste-Cécile le 18 janvier 1774, Maître Charles Alexandre CAHORS, régent à Mouchamps, maître d’école, précepteur de la jeunesse, puis officier public et greffier de la commune de Mouchamps, né à Mouilleron-en-Pareds en 1753, décédé à Ste-Hermine le 21 décembre 1831, fils de Maître Théophile David CAHORS, maître d’école, et de Charlotte BERNIER.

Fervent défenseur des idées républicaines, comme son frère Théophile, maire de Mouilleron, Charles Alexandre CAHORS quitta Mouchamps en 1792-1793 pour s’établir d’abord à Chaillé-les-Marais, puis à Ste-Hermine vers 1800.

Dont, entre autres :

4a) Charles CAHORS, né à Mouchamps le 3 juillet 1790. Il épousa à Ste-Hermine le 30 mai 1809, Marguerite ROULLEAU, y née le 20 août 1789, y décédée le 30 septembre 1862, fille de René ROULLEAU et de Anne CANTREAU. Dont au moins :

5a) Charles CAHORS, né à Ste-Hermeine en 1810. Il y épousa en 1834, Félicité Rosalie BOUQUIN, née le 25 juin 1815, fille de Joseph BOUQUIN, orfèvre, et de Françoise Rosalie MORINEAU. Joseph BOUQUIN était fils de André Joseph Alexandre BOUQUIN, huissier public à Ste-Hermine, et de Françoise Aimée CHOYAU, cette dernière, soeur de Maître Louis Philippe Henri CHOYAU, marié en troisièmes noces à Suzanne Louise FRAPPIER, dont descendance.

3b) Louise Agathe JEULIN, née à Ste-Cécile le 24 mars 1750, nommée par Maître Claude JEULIN et Angélique PIET.

3c) Marie Charlotte JEULIN, née à Ste-Cécile le 10 mars 1752.

3d) Marie Rose Charlotte JEULIN, née à Ste-Cécile le 14 décembre 1753, y mariée le 16 novembre 1773 à Maître René JAUFFRINEAU, marchand à La Roche-sur-Yon, y né le 1er juin 1754, fils de Maître René Jean JAUFFRINEAU, marchand, et de Marie Claire MESMAIN.

3e) Jean Joseph Louis JEULIN, né à Ste-Cécile le 14 décembre 1753, nommé par Maître Jean GAILLARD et Charlotte THIBAUDEAU, y décédé le 3 mai 1758.

3f) René Claude Alexandre JEULIN, né à Ste-Cécile le 15 février 1755, nommé par Maître René ROUILLON et Angélique ROUILLON.

3g) Marie Thérèse Henriette JEULIN, né à Ste-Cécile le 12 octobre 1756, nommée par Maître Louis THIBAUDEAU et Marie Thérèse BÉNÉTEAU. Elle épousa à Mouchamps le 21 mai 1779, Maître Joseph PROUST, chirurgien juré, fils majeur de feu Maître Joseph PROUST, notaire et procureur à St-Denis-la-Chevasse et de Dlle Marie Renée TROUVÉ.

3h) Joseph Gabriel JEULIN, né à Ste-Cécile le 29 octobre 1758, nommé par Maître Gabriel BÉNÉTEAU, sieur de La Longeais, et Louise Geneviève BAUD.

3i) Elie Modeste Radégonde JEULIN, née à Ste-Cécile le 20 avril 1760, nommée par Messire Charles MENANTEAU, curé de Ste-Cécile, et Marie Magdeleine THIBAUDEAU. Elle épousa d’abord à Ste-Cécile le 26 octobre 1790, André Guillaume SIGOGNEAU, boulanger à Mouchamps, fils de Valentin SIGOGNEAU et de Louise THIRÉ, puis à Ste-Cécile le 9 prairial an XIII (29 mai 1805), Mathurin YOU, y né le 1er août 1763, décédé à Ste-Cécile le 26 juin 1824, fils de Jean YOU et Jeanne PAJAUD. Il était veuf de Marie Louise THIBAUDEAU.

2b) Marie Anne JEULIN, qui épousa d’abord à St-Ouen-des-Gâts le 21 février 1746, Louis LACQUIT, fils de Louis LACQUIT et de Marie Anne DOILLARD, puis à Ste-Cécile le 21 août 1752, Maître Charles Louis MAILLOT, de Bournezeau, fils de Charles MAILLOT et de Louise GERMAIN. Devenu veuf, il se remaria à Ste-Cécile le 21 février 1775 à Catherine MENANTEAU, fille de René MENANTEAU, sieur du Clos, maître chirurgien, et de Renée Catherine GOUPILLEAU.

1f) François MERLAND, né à Ste-Cécile le 29 octobre 1698, nommé par Maître François CHAIGNEAU, sieur du Sablon, et Dame Marie de PLOUER.

1g) Pierre MERLAND, né à Ste-Cécile le 20 juin 1703, nommé par Messire Pierre AYMON et Marie Julie PRÉVOST.

1h) Jean MERLAND, né à Ste-Cécile le 31 juillet 1705, nommé par Maître François GUILBAUD, sieur de La Ramberge, et Marie MERLAND.

1i) Charlotte Magdeleine MERLAND, née à Ste-Cécile le 2 janvier 1707, nommée par Charles BUTAUD et Marie RIGUET.

1j) Paul MERLAND, né à Ste-Cécile le 23 mars 1708, nommé par Thomas et Jeanne MERLAND, y décédé le 25 décembre suivant.

1k) Marie Magdeleine MERLAND, née à Ste-Cécile le 25 mai 1710, nommée par François MERLAND et Magdeleine CHAIGNEAU. Religieuse à Fontenay.

1l) Jean MERLAND, né à Ste-Cécile le 17 novembre 1712, nommé par Maître Jean MERLAND, procureur au présidial de Poitiers, et Angélique PIET.

 

4. Thomas MERLAND, sieur de La Cossardière et de La Combaudière, avocat en Parlement, sénéchal de La Chaize-le-Vicomte et du Tablier en 1689, sénéchal de la châtellenie de La Gerbaudière. Il acquit, le 11 novembre 1694, la quatrième partie de la Grange-Noiron, à La Chaize, de Jean LOYAU et Judith DUPRÉ. Il épousa en 1680, Marguerite THIBAUDEAU, et décéda vers la fin 1705. L’inventaire de ses meubles eut lieu du 5 janvier au 8 février 1706 au rapport de Me DUVAL, notaire à La Chaize. Sa veuve se remaria à Maître Gabriel DUVAL, sieur de La Blinière, notaire royal de La Chaize-le-Vicomte.

1°) Françoise MERLAND, probablement fille aînée du couple. Elle épousa Mathurin MICHEAU, greffier de la baronnie de La Chaize, lequel, devenu veuf, épousa ensuite à La Chaize-le-Vicomte le 3 février 1718, Françoise ROBIN. Dont au moins :

1a) Marie Françoise MICHEAU, née à La Chaize-le-Vicomte le 17 novembre 1716, nommée par Me René JUTARD et Dlle GUILBAUD. Elle est décédée à La Chaize-le-Vicomte le 16 avril 1766. Elle y avait épousé le 18 juin 1743, Charles BORION, marchand, né vers 1712, décédé à La Chaize-le-Vicomte le 9 mai 1770, fils de Pierre François BORION, marchand, et de Renée JOLLY. Dont entre autres :

2a) Marie Louise BORION, née à La Chaize-le-Vicomte le 2 septembre 1745, y décédée le 1er septembre 1814. Elle y avait épousé le 21 février 1764, Jacques BILLAUD, marchand, décédé à La Chaize-le-Vicomte le 11 janvier 1782, fils de Me Pierre BILLAUD et de Anne DINOT. Mariage en présence de Me Pierre BILLAUD et Me Jean BILLAUD, frères de l’époux, Jean FÉTIVEAU, Gabriel MARATIER, ses parents, Pierre BORION, oncle de l’épouse, René Jacques LASNONNIER et René Augustin MICHEAU, ses oncles.

2c) Marie Anne Françoise BORION, née le 14 avril 1749. Elle épousa à La Chaize-le-Vicomte le 31 janvier 1769, Louis François GENNET, notaire royal, décédé à La Chaize-le-Vicomte le 7 décembre 1815, fils de Me Louis GENNET, marchand et tailleur, et de Françoise ROY. Dont descendance.

2°) Marie MERLAND, née en 1687, décédée à La Chaize-le-Vicomte (St-Nicolas) le 20 février 1697.

3°) Jean Thomas MERLAND, baptisé à La Chaize-le-Vicomte le 13 mai 1689, nommé par Charles THIBAUDEAU, licencié es-lois, et Perrine THIBAUDEAU.

4°) Louise MERLAND, baptisée à La Chaize-le-Vicomte le 6 septembre 1690, nommée par Jean MERLAND, procureur fiscal de Mouchamps. Sans doute elle qui est décédée au Bourg-sous-la-Roche le 9 novembre 1750.

5°) Thomas MERLAND, baptisé à La Chaize-le-Vicomte le 6 octobre 1691, nommé par Jacques, sieur de L’Epoudrière, et dame Marguerite ROBIN, femme de Pierre OLLIVEAU, sieur de l’Olivière, sénéchal de La Roche-sur-Yon.

6°) Aimée Charlotte MERLAND, baptisée à La Chaize-le-Vicomte le 22 novembre 1692, nommée par Messire François de SALIGNÉ, comte de St-Florent, et Dlle Charlotte de SALIGNÉ, fils et fille du Marquis de LA CHAIZE. Elle épousa son cousin, Saturnin Joseph MERLAND, sieur de La Brancardière, fils de Saturnin MERLAND et de Anne JOLY.

7°) Perrine MERLAND, baptisée à La Chaize-le-Vicomte le 24 février 1694, nommée par Louis GOBIN, sieur des Humeaux, et Marie MAIGNAN. Elle est décédée à La Chaize-le-Vicomte le 16 mai 1696.

8°) Charles Thomas MERLAND, qui suit.

9°) René Thomas MERLAND, sieur de Lantrie, baptisé à La Chaize-le-Vicomte le 27 février 1696. Avocat en Parlement. Il épousa à Notre-Dame de Fontenay-le-Comte le 10 janvier 1729, Marie TRAIN, fille de Maître Elie TRAIN, notaire royal, et de Marguerite DOTTEAU. M. du Guerny le dit décédé vraisemblablement sans enfant. Nous lui connaissons une fille :

1a) Marie Thérèse MERLAND, baptisée à Notre-Dame de Fontenay le 13 décembre 1730.

10°) Marguerite MERLAND, baptisée à La Chaize-le-Vicomte le 18 décembre 1697. Elle y épousa le 14 juin 1728, paroisse St-Nicolas, Jacques JOUHENEAU, sieur de L’Echasserie. Dans différentes généalogies, son décès est indiqué aux Essarts le 25 avril 1771 (Du Guerny), et aussi à L’Ile d’Olonne le 2 avril 1771 (De Chaillé), dates erronées. Une Marguerite MERLAND est décédée aux Essarts le 25 août 1771, âgée de 73 ans (donc née vers 1698), veuve de Maître Alexandre VERDON, sieur de La Coussaye. Nous pensons qu’il s’agit de la même (mais avec les réserves qui s’imposent) qui aurait donc épousé d’abord Jacques JOUHENEAU, puis Joseph Alexandre VERDON, sieur de La Coussaye, né vers 1705, décédé aux Essarts le 2 octobre 1765, licencié es-lois, lieutenant de la baronnie des Essarts, fils de Maître François VERDON, sieur de La Goimetière, notaire et procureur aux Essarts et de Dame Anne HUCHELOUP. Dont au moins du premier mariage :

1a) Joseph VERDON, sieur du Breuil, né vers 1733, décédé aux Essarts le 5 septembre 1774. Notaire royal et procureur aux Essarts où il avait épousé le 22 septembre 1767, sa cousine, Marie Anne VERDON, fille de Maître Charles Honoré VERDON, sieur de La Morlière, notaire et procureur aux Essarts, et de Catherine POISSONNET. Mariage après dispense du 2e degré de consanguinité, en présence de Me Jean LANDAIS, notaire et procureur, Me Nicolas LANDAIS, notaire et procureur, cousins de l’époux du côté paternel, Messire Charles MENANTEAU, curé de Ste-Cécile, parent du 3e au 4e degré, Me Alexandre VERDON, praticien, frère de l’épouse.

 

5. Charles Thomas MERLAND, sieur de La Cossardière, baptisé à La Chaize-le-Vicomte le 22 février 1696, décédé à Rosnay le 29 mars 1738. Procureur fiscal du marquisat de la Chaize-le-Vicomte, puis sénéchal de la Chaize. Il avait épousé Charlotte Marguerite MERLAND, née vers 1690, décédée à Bois Belle-Femme de Thorigny le 2 février 1766, fille de Maître Louis MERLAND, sieur de Villeneuve, et de Marguerite BARRÉ de PRÉVILLE.

1°) Charles Thomas MERLAND, sieur de La Cossardière, né vers 1716, décédé le 8 février 1776. Il avait épousé à Jard-sur-Mer le 4 février 1765 Marie Anne GENDRONNEAU, fille de Louis GENDRONNEAU et de Marie JAMON. Le jour de leur mariage, ils reconnaissaient une fille naturelle, née dix jours avant.

1a) Marie MERLAND, née à Jard-sur-Mer le 17 janvier 1765, déclarée fille naturelle de Maître Charles Thomas MERLAND et de Marianne GENDRONNEAU, nommée par Louis GENDRONNEAU et Radégonde JAMON.

1b) Claude Charles Thomas MERLAND, né à Jard le 25 septembre 1767.

1c) Louise Catherine MERLAND, née le 7 octobre 1770.

1d) Marie Madeleine MERLAND, née le 12 octobre 1773.

1e) Amélie MERLAND, née le 14 octobre 1775.

2°) Charles Alexis MERLAND, né vers 1717, prêtre, curé de la paroisse St-André de Mareuil, fut inhumé dans l’église le 11 mai 1762.

3°) Victoire Thérèse MERLAND, décédée à Thorigny le 8 février 1796. Elle y avait épousé le 8 mai 1769, Maître Etienne Louis GIRARDEAU, fils de Maître Etienne GIRAUDEAU, notaire et procureur de la principauté de Talmont, et de Marie Louise FLEURISSON. L’époux était le frère de Marie Louise GIRAUDEAU mariée à Pierre François MOURAIN de LA GENDRONNIÈRE, dont Marie Louise Zénine Léone MOURAIN, mariée à Chavagnes-en-Paillers en 1812 à Maître Pierre Augustin Léon FRAPPIER du PETIT-VERGER. Le mariage eut lieu en présence de Dlle Louis GIRAUDEAU, soeur de l’époux, Messire Philippe DURAND, prieur de la maison des Jacobins de Beauvoir, Me Jacques Louis MERLAND, sieur de La Combaudière, procureur fiscal de La Chaize-le-Vicomte, et Messire Alexandre MERLAND, prieur, curé de Mouilleron, frère de l’épouse.

4°) Jacques Louis MERLAND, qui suit.

5°) Joseph Alexandre MERLAND, né à Boulogne vers 1728, prêtre, prieur de Mouilleron-le-Captif de 1761 à 1782, curé de Landevieille en 1782, puis curé de L’Aiguillon-sur-Vie en 1783. Réfractaire, il assista au synode du Poiré-sur-Vie. Le 29 juin 1790, il fut électeur du canton pour nommer les membres de l’administration départementale de la Vendée. Il est décédé en 1801 à L’Aiguillon-sur-Vie.

6°) Marie Rose MERLAND, citée en 1764.

7°) Marie Charlotte MERLAND, née à Rosnay le 8 septembre 1732, nommée par Charles Thomas MERLAND et Marie Rose MERLAND, y décédée le 17 septembre 1733.

8°) Pierre Victor MERLAND, né à Rosnay le 15 décembre 1735, nommé par Messire Pierre René Gabriel de VAUGIRAUD, seigneur de Logerie, et Dlle Aimée de VAUGIRAUD, Dlle de La Tabarière.

 

6. Jacques Louis MERLAND, sieur de La Cossardière et de La Combaudière, notaire et procureur fiscal de Champ-St-Père, du marquisat de La Chaize et du Tablier, décédé à la Chaize-le-Vicomte, paroisse St-Jean, le 8 mars 1783. Il avait épousé à St-Benoist-sur-Mer le 10 mai 1756, Marie Madeleine GRATTEREAU, née vers 1735, décédée à La Chaize St-Jean le 8 février 1779, inhumée le 9, fille de Maître Jacques GRATTEREAU et de Marie GENDRONNEAU.

1°) Louis Pierre Jean Charles Marie MERLAND, né à La Chaize-le-Vicomte le 14 mars 1757, nommé par Pierre GRATTEREAU, grand-oncle, demeurant à St-Benoist-sur-Mer, et Marguerite MERLAND, grand-mère. Il demeurait au logis de Bois-Bellefemme à Thorigny.

2°) Charles Louis François MERLAND, qui suit.

3°) Marie Madeleine Marguerite MERLAND, née à La Chaize-le-Vicomte le 2 novembre 1760, nommée le lendemain par Maître Alexandre VERDON, sieur de La Coussaye, licencié ès-lois, lieutenant de la baronnie des Essarts, et Marguerite Madeleine MERLAND. Elle est décédée le 25 novembre suivant.

4°) Marie Madeleine Victoire MERLAND, née à La Chaize-le-Vicomte le 4 juillet 1762, nommée par Messire Alexis MERLAND, curé de Mouilleron-le-Captif, et Dlle Victoire Thérèse MERLAND, y décédée le 15 septembre suivant.

5°) Marie Rose Madeleine Félicité MERLAND, née à La Chaize-le-Vicomte le 5 novembre 1764, nommée par Messire Pierre COSNARD, curé de Thorigny, et Marie Rose MERLAND, tante, y décédée le 15 juillet 1768.

6°) Françoise Aimée Victoire Véronique, née à La Chaize-le-Vicomte le 13 novembre 1766, nommée le lendemain par Maître Charles Louis François MERLAND, et Dlle Jeanne Aimée MERLAND, y décédée le 28 mars 1768.

7°) Marie Anne Madeleine MERLAND, née à La Chaize-le-Vicomte le 26 avril 1770, nommée le 28 par Maître Joseph VERDON, sieur du Breuil, notaire royal aux Essarts, et Marie Anne VERDON, épouse dudit parrain.

8°) Henri Marie Jacques Benjamin MERLAND, né à La Chaize-le-Vicomte le 27 janvier 1772, nommé le même jour par Messire Henri Frédéric Victor MARÉCHAL, chevalier, baron de Poiroux, seigneur de l’Imbretière, et dame Henriette Françoise Aimée BAILLY, son épouse. Il devint maire de La Roche-sur-Yon, chevalier de la Légion d’honneur, et décéda à La Roche-sur-Yon, sans alliance, le 16 octobre 1847.

 

7. Charles Louis François MERLAND, sieur de La Combaudière, né à La Chaize-le-Vicomte le 23 février 1759, nommé par Messire Charles Alexis MERLAND, curé de St-André-sur-Mareuil, et Dlle Marie Anne Françoise BERTHELOT. Avocat en Parlement, sénéchal puis maire de La Chaize-le-Vicomte en 1790. Il fut député du Tiers Etats à Poitiers en 1793, juge suppléant au tribunal civil de La Roche-sur-Yon. Il est décédé à La Chaize-le-Vicomte le 11 juillet 1821. Il avait épousé à Brétignolles-sur-Mer le 9 juin 1789, Charlotte Victoire RENAUD, née à Coëx le 7 novembre 1769, fille de François RENAUD, sieur de La Faverie, licencié es-lois, sénéchal de Coëx et de L’Aubardière, et de feue Jeanne Marguerite NICOLLEAU. Elle est décédée à La Roche-sur-Yon le 1er décembre 1853.

1°) François MERLAND, né à La Chaize-le-Vicomte le 15 juin 1790, nommé le 17 par François Jean Marie RENAUD, avocat, et Dlle Victoire Thérèse MERLAND, épouse du Sieur GIRAUDEAU. Il est décédé à La Chaize-le-Vicomte le 28 suivant.

2°) Charles MERLAND, né à La Chaize-le-Vicomte le 17 octobre 1791, nommé par Jean Philippe RENAUD, chirurgien, et Louise MERLAND, oncle et cousine. Il est décédé à Rochefort le 31 mai 1814. Il était alors aspirant de la marine de 1e classe.

3°) Marie Hippolyte René MERLAND, qui suit.

4°) Henriette Madeleine MERLAND, indiquée par M. du Guerny.

5°) René MERLAND, qui épousa en 1830, Marie BIROTHEAU. (indiqué sous réserve)

 

8. Marie Hippolyte René MERLAND, né à La Chaize-le-Vicomte le 10 floréal an VI (29 avril 1798), décédé à La Roche-sur-Yon, 8, rue Haxo, le 19 avril 1883. Docteur en médecine. Il avait épousé à Brétignolles-sur-Mer le 4 juin 1825, sa cousine germaine, Renée Françoise (dite Fanny) RENAUD de LA FAVERIE, née à Brétignolles le 28 juin 1810, fille de Jacques Marc RENAUD, avocat, juge de paix de St-Gilles-sur-Vie, maire de Brétignolles, et de Renée Fanny BIROTHEAU des BURONDIÈRES. Elle est décédée à La Roche-sur-Yon le 13 juin 1876. Ils demeuraient au château de la Brossardière à St-André d’Ornay.

1°) Charles Calixte MERLAND, né à la Trévillière de Brétignolles-sur-Mer le 9 septembre 1826, avocat, conseiller général de la Vendée, président du conseil de préfecture de la Vendée, décédé sans postérité à La Roche-sur-Yon le 18 mars 1910.

2°) Henriette Renée Nelly MERLSépulture Merland Aubin dans le cimetière du Point du Jour à La Roche-sur-YonAND, née à Brétignolles le 13 décembre 1828, décédée à La Roche-sur-Yon le 21 janvier 1886. Elle avait épousé à St-André d’Ornay le 28 août 1848, Zacharie Félix AUBIN, juge d’instruction à La Roche-sur-Yon né à Bressuire (Deux-Sèvres) le 9 septembre 1813, fils de Jacques AUBIN, chevalier de la Légion d’honneur, président du Tribunal civil de Bressuire, et de Prudence Adélaïde BÉLIARD. Mariage en présence de Alcibiade AUBIN, avocat à la Cour d’appel de Poitiers, 36 ans, frère germain de l’époux, Louis Henry Constantin LECLERC, docteur en médecine et maire de Bressuire, 43 ans, frère utérin de l’époux, Charles Calixte MERLAND, licencié en droit, demeurant à St-André d’Ornay, 31 ans, frère de l’épouse, et Pierre BIROTHEAU, propriétaire à Napoléon, 72 ans, grand-oncle maternel.

1a) Georges Jacques Zacharie AUBIN, né à St-André d’Ornay le 6 juin 1849, décédé à Nantes le 22 juin 1910 ; magistrat ; il avait épousé à Nantes le 24 septembre 1884, Emma Suzanne Louise FAYAU, fille d’Olivier Jacques Edmond FAYAU et d’Emma TRANCHANT.

2a) Marguerite Emma Renée AUBIN, née à Niort le 8 février 1886, décédée à Paris le 8 avril 1969 ; elle avait épousé à Nantes le 17 mai 1909, Georges Emile Gabriel Marie LALO, ingénieur des Arts et Manufactures, né à Nantes le 14 septembre 1882, décédé à Paris le 13 décembre 1970.

2b) Robert AUBIN, né à Montaigu le 16 août 1891, décédé aux Lucs-sur-Boulogne le 22 octobre 1957 ; il y avait épousé en 1917, Lucienne DELATOUCHE, y née le 29 septembre 1895, y décédée le 22 avril 1969.

2c) Jacques AUBIN, né à Montaigu le 7 mars 1895, décédé aux Lucs-sur-Boulogne le 1er mai 1964.

2d) GChâteau de la Brossardière à La Roche-sur-Yoneorges Olivier Léon AUBIN, amiral, né à Montaigu le 3 août 1898, décédé à la Brossardière de St-André d’Ornay, dont il était le maire, le 27 février 1955 ; il avait épousé à Toulon le 4 avril 1918, Amélie Eugénie Claire Marie SAGOT-DUVAUROUX, née à Toulon le 10 février 1894, y décédée le 26 décembre 1961.

1b) Marie Nelly Adélaïde AUBIN, née à La Roche-sur-Yon le 7 mars 1854, héritière de la Trévillière à Brétignolles-sur-Mer après sa mère. Elle épousa à La Roche-sur-Yon le 27 avril 1880, Georges Marie René GOURRAUD, né aux Brouzils le 6 juin 1849, docteur en médecine, fils de Charles Marie GOURRAUD, juge de paix à St-Fulgent, et de Céline Louise MERLET. Il descendait de Jacques MERLAND, sieur de La Morinière, et de Anne FRAPPIER, mariée à Anthoine BUCHET.

2a) Madeleine GOURRAUD, née en 1881, mariée d'abord en 1902 à Charles PENOT, puis à Paris le 16 janvier 1923 à Frédéric GAUVREAU, médecin, maire de La Chaize-le-Vicomte, fils de Frédéric GAUVREAU, et de Marie Léontine GOURRAUD.

2b) Nelly GOURRAUD, née en 1883, qui épousa le 2 juin 1905, Emile SERVOLE.

3°) Marie Léonide Caroline MERLAND, née au château de la Brossardière de St-André d’Ornay le 9 juin 1834, décédée à La Roche-sur-Yon le 13 mars 1916, sans alliance.

 

 

 

 

Branche de La Brancardière 


3. Saturnin MERLAND, sieur de La Brancardière au Bourg-sous-la-Roche, probablement fils de Jacques MERLAND et Marie CICOTEAU, sa seconde épouse. Il habitait Le Givre, fermier des terres du prieuré de St-Cyr-en-Talmondais. Il épousa à St-Benoist-sur-Mer le 23 avril 1691, Anne JOLY, née vers 1668, fille de Denis JOLY, sieur de La Jaudouinière, sénéchal d’Angles, et de Anne JEULIN (alias JOSLAIN). Elle avait un frère, Charles JOLLY, sieur de La Chabossière, décédé à Moutiers-les-Mauxfaits le 21 novembre 1702, qui épousa Anne MERLAND. Leur petit-fils, Louis Pierre JOLLY, sieur de la Chabossière et de la Levraudière, épousa au Givre en 1768, Marie Anne Modeste FRAPPIER, fille de Pierre Jacques FRAPPIER, sieur du Landreau, et de Louise JOUSSEMET.

Il assista à St-Cyr, le 19 mai 1705 (ou 1701 selon Beauchet-Filleau), en qualité de parent, au mariage de Henri LE ROUX de LA ROCHE-des-AUBIERS, avec Hilaire CICOTEAU, fils de Joseph CICOTEAU, sieur de Laubinnière, et de Catherine HUVELIN. Il est décédé avant le 31 juillet 1713, date de l’aveu de La Brancardière à la seigneurie de Bois-Bellefemme.

1°) Saturnin Joseph MERLAND, qui suit.

2°) Denis MERLAND, baptisé à St-Benoist-sur-Mer le 24 août 1694.

3°) Louis Joseph MERLAND, baptisé à St-Benoist-sur-Mer le 7 janvier 1698. Peut-être est-ce lui, qui, le 1er décembre 1748, vendit à Marc de MAURAS, chevalier, seigneur de Chassenon, la métairie noble de la Grande Chaponnière, paroisse du Givre, et ses dépendances, pour la somme de 6.500 livres, dont 300 pour les bestiaux, portant en outre, amortissement d’une rente constituée de 20 livres au principal de 400 livres, faisant partie de cette acquisition.

4°) Jacquette MERLAND, baptisée à Curzon le 1er février 1699, nommée par Messire Jacques BROCHARD, écuyer, seigneur de Salidieu, et Dame Jacquette CHABOT.

5°) Louise, alias Marie Charlotte MERLAND, baptisée à Curzon le 20 mars 1700, nommée par Saturnin Joseph MERLAND, sieur de La Chaponière, et Marie JUBIN. Elle épousa le 11 septembre 1719, Louis VALLETTE, chirurgien à St-Benoist-sur-Mer.

6°) Baptiste François MERLAND, baptisé à La Jonchère le 1er août 1701. Il épousa à Curzon le 13 février 1729, Elisabeth Hélène CHEVALLEREAU, fille de Maître Guillaume CHEVALLEREAU, sieur de La Diornière, sénéchal de Ste-Hermine, et de Andrée BOUHIER. Elle était veuve en premières noces de Maître Joseph BARBIER, sieur de la Chambaudière.

 

4. Saturnin Joseph MERLAND, sieur de La Brancardière, né à St-Benoist-sur-Mer le 6 juin 1692, décédé avant novembre 1741. Fermier de la châtellenie de L’Ile d’Olonne. Il épousa sa cousine, Aimée Charlotte MERLAND, née à La Chaize-le-Vicomte le 22 décembre 1692, fille de Thomas MERLAND, sieur de La Cossardière, et de Marguerite THIBAUDEAU.

1°) Marie Charlotte MERLAND, baptisée à St-Benoist-sur-Mer le 24 décembre 1718.

2°) Gabrielle Marie MERLAND, baptisée à St-Benoist-sur-Mer le 12 avril 1720.

3°) Anne Marie Madeleine MERLAND, baptisée à St-Cyr-en-Talmondais le 23 juillet 1721.

4°) Louise Charlotte MERLAND, baptisée à St-Benoist-sur-Mer le 10 septembre 1722.

5°) Pierre Alexis MERLAND, curé de La Chaize-le-Vicomte en 1742.

6°) Marie Louise MERLAND

7°) Paul MERLAND, qui suit.

8°) Charlotte Aimée MERLAND

9°) Joseph MERLAND, passé à St-Domingue.

10°) Rose Fortunée MERLAND, née à L’Ile d’Olonne le 14 décembre 1732.

11°) Jean Baptiste Ignace MERLAND, auteur de la Branche des Odes, qui suivra. 

                                                                          

5. Paul MERLAND, sieur du Châtaigner, notaire et procureur, fermier de L’Ile d’Olonne. Il épousa à Aizenay le 30 juin 1750, Marie Françoise GUESTAY, alias GUESSETAY, alias GENESTAY, fille de Maître François GUESTAY, sieur du Picquerant, et de Dlle Marie ORDONNEAU. Mariage en présence notamment de Maître Alexandre VERDON, sieur de La Coussay, oncle d’alliance de l’époux, Dlle Marie ORDONNEAU, mère de l’épouse, Maître François GUESTAY, son frère, et de nombreux autres qui ont signé. Le 11 août 1764, Paul MERLAND partage la succession de René Antoine FERCHAULT, sieur de Réaumur, comme ayant droit de représentation de Marguerite CICOTEAU et de Jean MERLAND, sieur du Coudray. Est sans doute ce Paul MERLAND, dit sieur de La Brancardière, qui acquit le 6 juillet 1737, des domaines pour la somme de 300 livres, de Armand du PÉ, chevalier, seigneur marquis d’Airvault, et de Marie Charlotte de RÉAL, son épouse.

1°) Marie Anne Françoise MERLAND, baptisée à L’Ile d’Olonne le 12 août 1751.

2°) Paul Charles Victor MERLAND, baptisé à L’Ile d’Olonne le 7 juillet 1752. Vicaire à Ste-Cécile puis curé de L’Aiguillon-sur-Vie, puis de Lairière. Il était curé de Martinet lors de son décès, à Puymaufrais, le 11 mai 1785.

3°) Alexis Félix MERLAND, né à L’Ile d’Olonne le 7 septembre 1753. Avocat à La Roche-sur-Yon, juge au tribunal civil en 1781. Le 18 juin 1787, il était présent, au nom de son père, de Joseph Marie MERLAND de la Girardière et de Julien MERLAND, médecin à St-Gilles-sur-Vie, ses frères, à l’assemblée des parents des enfants mineurs de François René CHABOT, huissier royal, et de Marguerite FAURE. Le 7 germinal an VII, il était commissaire du Directoire auprès de l’administration communale d’Apremont. Il fut aussi officier municipal de La Roche-sur-Yon, électeur et notable, membre du comité de substances militaires de Luçon, puis membre de la société populaire des Sables. Il a fait son possible pour faire goûter les principes de la Révolution aux habitants des campagnes.

4°) Joseph Marie Justin MERLAND, sieur de La Girardière, né à L’Ile d’Olonne le 1er mars 1754. Fermier au Poiré-sur-Vie. Il fut député en 1790 pour l’élection des membres de l’administration départementale de la Vendée, et le 29 juin de la même année, fut élu membre de celle de La Roche-sur-Yon. Il fut l’un des rédacteurs du procès-verbal de l’assemblée préliminaire. Il épousa d’abord Marie Rosalie GIRARD, puis à Pouillé, le 1er mars 1791, Rose Louise MARTINEAU, fille de Jean Baptiste MARTINEAU et de Rose Thérèse MARTINEAU. Dont au moins du second lit :

1a) Constant Jacques Baptiste MERLAND, né au Poiré-sur-Vie le 1er janvier 1792, décédé en 1868. Docteur en médecine. Il avait épousé à Nantes en 1818, Louise Adèle GANACHAUD (1796-1870), dont au moins :

2a) Victoire Adèle MERLAND, née à Nantes le 17 mars 1819, décédée à St-Jean d’Orbestier le 22 août 1892. Elle avait épousé à Challans le 10 mai 1843, son cousin, Constant Jacques MERLAND, né au Château d’Olonne le 26 juin 1808, décédé à St-Jean d’Orbestier en 1886, médecin à La Roche-sur-Yon, fils de Julien MERLAND, sieur de la Jolivrie, et de Marie Thérèse Rosalie RAFFIN. Voir ci-dessous.

2b) Céline Louise Henriette MERLAND, née à St-Aignan-de-Grandlieu vers 1824, décédée à Challans le 22 septembre 1898.  Sans alliance.

1b) Emile Marcellin MERLAND, né à Luçon le 19 vendémiaire an VII (1er octobre 1798). Il épousa N. de L’ORME et décéda le 8 juillet 1876.

1c) Céline MERLAND

1d) Pauline MERLAND

5°) Charles René Marc MERLAND, sieur de La Garnaudière, alias Charles Marie René, né à L’Ile d’Olonne le 26 avril 1756, décédé à Soullans en août 1812. Avocat à Challans, il fut le dernier sénéchal de Soullans, puis administrateur du district de Challans. Le 2 novembre 1787, il avait été présent à une abjuration à Soullans. Le 14 novembre 1792, il était membre du conseil général de la Vendée. Le 23 septembre 1793, juge du district de La Roche-sur-Yon, il fut nommé juge au tribunal criminel de La Roche-sur-Yon, et le 13 octobre 1794, il fut élu membre du tribunal civil de la Vendée. Il fut aussi maire de Soullans. Il avait épousé à Challans le 4 août 1788, Louise Jeanne Marie Aimée VIGNERON 1763-1831), fille de Jean Baptiste VIGNERON, sieur de La Guillotière, et de Louise Catherine GAUDIN de L’EPINE.

1a) Charles Paul MERLAND, né à Soullans le 28 septembre 1789, y décédé le 20 janvier 1790.

1b) Jean Baptiste MERLAND, né vers 1792, décédé à Challans le 24 pluviôse an II.

1c) Lince MERLAND, née vers 1792, décédée en 1794.

1d) Julie MERLAND, née en 1796.

1e) Euphanie MERLAND, née en 1797.

1f) Julie MERLAND (1797-1800).

1g) Virginie Olympe MERLAND, née à Soullans le 5 décembre 1798, décédée à Challans le 18 janvier 1872 ; elle avait épousé François Toussaint PESNEAU.

1h) Zénon MERLAND, né à Soullans le 1er janvier 1800, décédé à Challans le 11 octobre 1868. Sans alliance.

1i) Aly MERLAND, maire de Soullans de 1832 à 1837, né à Soullans le 18 mars 1801, décédé à Challans le 21 février 1846. Il avait épousé à Noirmoutier-en-l’Ile le 16 novembre 1834, Zélie Jeanne Françoise VIAUD-GRAND-MARAIS, née à Noirmoutier le 27 février 1812, y décédée le 14 avril 1906, fille de Jacques Charles Louis VIAUD, sieur de Grand Marais, et de Suzanne Madeleine PINEAU. Dont au moins :

2a) Zélie Magdeleine MERLAND, née à Challans le 8 octobre 1835, décédée à Nantes, 1, place Delorme, le 3 mai 1907 ; elle avait épousé d’abord à Challans le 8 juin 1859, Aristide Jacques René PETITEAU, docteur en médecine, né à St-Gervais le 10 octobre 1831, décédé à Challans le 11 septembre 1861, fils de Jacques Marie PETITEAU et de Marie Rose MERLET ; puis à St-Gervais le 22 mai 1871, Jules Marie MUSSET, propriétaire, né à Machecoul le 8 octobre 1835, fils de Pierre Marie Joseph MUSSET et de Louise Sylvanie PICHOT.

2b) Marie Olympe MERLAND, née à Challans le 21 mars 1838, décédée à Noirmoutier le 10 octobre 1927 ; elle avait épousé à Challans le 4 août 1862, Auguste Jean Louis MASSON, négociant, y né le 17 avril 1837, y décédé le 20 novembre 1911, fils de Jean MASSON et de Marie VIAUD.

3a) Mary Jeanne Augusta MASSON, née à Noirmoutier en 1863 ; elle épousa en 1884, Charles Léopold Henry SURVILLE, avoué à La Roche-sur-Yon, né en 1857, fils de Léandre SURVILLE et de Florence Augustine RAMPILLON.

3b) Aline Adèle Marie MASSON, née en 1865 ; elle épousa à Noirmoutier le 8 avril 1896, Pierre Edmond EUDEL du GORD, né le 17 décembre 1864, fils d’Armand EUDEL du GORD et de Claire MAGIMEL.

3c) Jeanne Zélie Appolonie MASSON (1867-1924).

3d) Auguste Jules Marie MASSON, né en 1873.

3e) Charles Henri Jean MASSON, né en 1875 ; il épousa en 1928, Marie Louise LE NABAT.

2c) Aline Clémentine MERLAND, née à Challans le 10 mars 1843, y décédée le 29 février 1864.

1f) Joséphine MERLAND, née à Soullans le 15 août 1804.

 6°) Julien MERLAND, qui suit.

7°) Pierre Sigismond André MERLAND, né à L’Ile d’Olonne le 14 avril 1760.

8°) Louis Marin MERLAND

 

6. Julien MERLAND, sieur de La Jolivrie (alias Galivière), baptisé à L’Ile d’Olonne le 28 février 1759, décédé à St-Jean d’Orbestier le 5 mai 1828. Docteur en médecine à Croix-de-Vie, il y avait épousé en 1789, Marie Thérèse Rosalie RAFFIN, fille de Jean RAFFIN et de Magdeleine JOUBERT. Il fut maire de St-Gilles-sur-Vie le 19 frimaire an II (9 décembre 1793).

1°) Preux Joseph MERLAND, né à St-Gilles-sur-Vie le 20 juin 1790, décédé au Château d’Olonne où il était propriétaire le 23 novembre 1861.

2°) Marie Thérèse MERLAND, née à St-Gilles-sur-Vie le 8 brumaire an III (29 octobre 1794). Elle épousa au Château d'Olonne le 17 novembre 1812, Victor René PETITEAU, né à Soullans le 1er novembre 1782, décédé aux Sables d'Olonne le 12 mai 1841, avoué, fils de François René Nicolas PETITEAU, notaire et procureur fiscal, et de Marie Renée DUBOIS.

3°) Julien Eméry MERLAND, né à St-Gilles-sur-Vie vers 1800, décédé au Château d'Olonne le 14 octobre 1812.

4°) Eulalie Rosalie MERLAND, née aux Sables d’Olonne le 30 décembre 1803, décédée à St-Gilles-sur-Vie le 25 août 1866. Elle avait épousé au Château d’Olonne le 23 août 1826, Auguste MESSAGER, né aux Sables d’Olonne le 15 mai 1801, décédé à St-Gilles le 16 avril 1863, fils de François Joseph MESSAGER, ancien aide de camp du Général Travot, maire d'Aizenay, et de Mélanie Jeanne Charlotte BRETHOMEAU. Dont :

1a) Eulalie Marie Mélanie MESSAGER, propriétaire, née à St-Gilles-sur-Vie le 17 juin 1827, y décédée le 6 juillet 1897 ; elle avait épousé à Croix-de-Vie le 26 février 1867, Aimé Amand BOISARD, médecin à St-Gilles-sur-Vie, né à Mouilleron-le-Captif le 6 novembre 1819, décédé à St-Gilles-Croix-de-Vie le 18 décembre 1879, fils de Amand Louis Lubin BOISARD (lui-même fils de Pierre BOISARD, médecin, et de Marie Jeanne LANSIER) et de Marie Aimée GAUTHIER.

1b) Adèle Augustine MESSAGER, née à St-Gilles-sur-Vie le 19 septembre 1828, décédée à La Roche-sur-Yon le 22 avril 1890 ; elle avait épousé à St-Gilles-sur-Vie le 27 septembre 1890, Antoine AURIÈRE, senceur des études au Lycée de La Roche-sur-Yon, né à Pennes d’Agenais (Lot-et-Garonne) le 3 avril 1821, fils d’Arnaud AURIÈRE et de Marie Rose DUTRELH.

1c) Auguste Joseph MESSAGER, né à La Roche-sur-Yon le 28 janvier 1830.

1d) Marie Thérèse Constance MESSAGER, née à Croix-de-Vie le 6 septembre 1831, y décédée le 2 novembre suivant.

1e) Edouard Marie Julien MESSAGER, avoué, né à St-Gilles-sur-Vie le 5 mars 1842, y décédé le 29 septembre 1898 ; il avait épousé Amélie Adélaïde FERRUS, née vers 1847, décédée à St-Gilles-sur-Vie le 12 septembre 1918, fille de François FERRUS et de Marie Amélie LERETZ.

2a) Edouard Auguste François MESSAGER, né à La Roche-sur-Yon le 19 août 1873, décédé à Lorient le 27 janvier 1951.

2b) Madeleine Amélie Eulalie MESSAGER, née à La Roche-sur-Yon le 15 avril 1875, décédée à St-Gilles-sur-Vie le 23 juillet 1940 ; elle avait épousé à La Roche-sur-Yon le 7 janvier 1896, François Charles MUZEAU, lieutenant au 93 RI, né à Paris 12e le 13 septembre 1865, fils de Pierre François Edmond MUZEAU et de Louise Julie Caroline GAMOT.

2c) Georges Lucien Joseph MESSAGER, né à La Roche-sur-Yon le 17 février 1879, décédé à Nantes le 3 mai 1945 ; il avait épousé à Paris le 30 juin 1908, Lucie Marie Josèphe LABOUIGE, y née le 9 mars 1888, décédée à St-Gilles-sur-Vie le 10 avril 1976.

2d) René Antoine Lucien MESSAGER, né à La Roche-sur-Yon le 14 juin 1886.

5°) Pierre Armand MERLAND, qui suit.

6°) Constant Jacques, dit Charles MERLAND, né au Château d’Olonne le 26 juin 1808, décédé à à Paris le 8 janvier 1884. Médecin à La Roche-sur-Yon. Il avait épousé à Challans le 10 mai 1843 sa cousine, Victoire Adèle MERLAND, née à Nantes le 17 mars 1819, décédée à St-Jean d’Orbestier le 22 août 1892, fille de Constant Jacques Baptiste MERLAND, médecin à Nantes, et de Louise Adèle GANACHAUD (voir ci-dessus).

Charles Merland exerça avec succès la médecine à la Roche-sur-Yon, depuis 1832 jusqu'en 1865, époque où, très fatigué, il quitta ses fonctions. Entre temps, il avait touché un peu à la politique, fondé le premier cercle ouvert à Bourbon-Vendée, et collaboré au Patriote. Mais à partir de 1865, Merland consacra pour ainsi dire tout son temps aux études littéraires. Correspondant ou membre de diverses sociétés savantes, il collabora surtout à La Revue de Bretagne et de Vendée, au Recueil de la Société d'émulation de la Vendée, publia de nombreux comptes-rendus, écrivit diverses brochures, notamment celles ayant pour titre : Narcisse Pelletier, Monseigneur Coupperie, et enfin mettait le sceau à sa réputation d'érudit en publiant en 1883, Les Biographies vendéennes, ouvrage en cinq volumes, qui lui avait coûté quinze ans de recherches et de travail. Charles Merland est décédé à Paris le 8 janvier 1884, et ses restes reposent, selon ses désirs, dans l'humble cimetière du Château-d'Olonne.

1a) Constant Julien Joseph MERLAND, né à La Roche-sur-Yon, rue des Sables, le 21 août 1846, décédé à Nantes le 1er août 1918. Juge au tribunal de Nantes. Il avait épousé à Nantes le 18 décembre 1893, Léontine Jeanne Magdeleine PETITEAU, née à Challans le 8 novembre 1861, décédée aux Riallières de Challans le 22 novembre 1920, fille d’Aristide  Jacques René PETITEAU, et de Zélie Magdeleine MERLAND. Sans postérité.

7°) Virginie MERLAND, décédée au Château d’Olonne le 28 juillet 1862.


  Les "Biographies Vendéennes" de Charles MERLAND

Les 5 volumes des « Biographies Vendéennes » de Charles MERLAND

(Coll. Christian Frappier)


 

7. Pierre Amand MERLAND, né à St-Jean d’Orbestier au Château d’Olonne le 1er août 1805, décédé à La Roche-sur-Yon le 7 décembre 1889, inhumé au cimetière du Point du Jour. Propriétaire et notaire à Nieul-Denant (plus tard Nieul-sur-l’Autize). Il avait épousé à La Roche-sur-Yon le 17 octobre 1836, Marie Zoé BIROTHEAU-LAYMONIÈRE, née à St-André d’Ornay le 29 avril 1815, décédée à La Roche-sur-Yon le 21 juillet 1902, inhumée au cimetière du Point du Jour, fille de Pierre BIROTHEAU-LEYMONIÈRE, maire de St-André d’Ornay, et de Amante Jeanne BIROTHEAU des BURONDIÈRES.

1°) Valentine MERLAND, née à Nieul-sur-L’Autize le 28 juillet 1837, décédée à La Roche-sur-Yon le 9 octobre 1907. Elle y avait épousé le le 20 avril 1863, Jean Baptiste Alfred GOGUET, né à Fontenay-le-Comte le 1er juin 1835, notaire à Ste-Hermine puis à La Roche-sur-Yon, fils de Louis Augustin GOGUET, et de Marie Lucille LUCET.

1a) Pierre Augustin Marie René GOGUET, né à Ste-Hermine le 6 octobre 1865, docteur en droit, avoué près le Tribunal civil de La Roche-sur-Yon, capitaine au 83e Régiment territorial, décédé à La Roche-sur-Yon, rue du Palais, le 15 janvier 1930. Il avait épousé à Poitiers le 23 août 1899, Gabrielle Berthe Marie JOZEAU.

1b) Elisabeth Marie GOGUET, née à Ste-Hermine le 19 novembre 1867, décédée à La Roche-sur-Yon en 1970, âgée de 102 ans. Elle avait épousé à La Roche-sur-Yon le 11 octobre 1893, Paul Albert Auguste Marie MAIGRE, docteur en médecine à St-Denis-la-Chevasse, né à Montoire (Loir-et-Cher) le 17 mai 1863, fils de Palmire François MAIGRE, propriétaire, et de Jeanne Estelle BRODU, dont :

2a) Paul Marie MAIGRE, né à La Roche-sur-Yon le 19 octobre 1894, y décédé le 22 octobre suivant.

2b) Paul Marie Alexandre MAIGRE, notaire, né à La Roche-sur-Yon le 3 mai 1897, y décédé le 12 mai 1989, notaire. Il avait épousé à Gençay (Vienne) le 17 mai 1926, Anne Marie PAPILLON, née le 1er mars 1903, décédée le 14 décembre 1985, fille d’André Pierre PAPILLON, notaire, et de Marie Marguerite ROBIN-MÉDARD. Dont au moins un fils :

3a) Paul MAIGRE, notaire, né le 3 juin 1929, décédé le 15 février 1980. Il avait épousé Nicole BRISSONNET, dont :

4a) Virginie MAIGRE, qui épousa Gérard PICHELIN, fils de Jacques PICHELIN et de Marie Josèphe MAGNIER de MAISONNEUVE, cette dernière, petite-fille de Maxililien MAGNIER de MAISONNEUVE et de Marie Paule Stéphanie HALGAN (Voir Familles DARDEL HALGAN). Dont Alice et Xavier PICHELIN.

4b) Paul-Arnaud MAIGRE, qui épousa Frédérique DONT, fille de Jean Eric DONT et de Soizic AVRIL. Dont Albéric, Alexis et Joséphine MAIGRE.

4c) Fabienne MAIGRE

4d) Sébastien MAIGRE

4e) Guillaume MAIGRE

2c) Marie Lucie Jeanne MAIGRE, née à La Roche-sur-Yon le 3 janvier 1899, décédée à Beauvoir-sur-Mer le 24 octobre 2002 ; elle avait épousé à La Roche-sur-Yon le 25 février 1924, Alexandre Paul DUGAST, médecin et maire de Beauvoir-sur-Mer, y né le 27 janvier 1895, décédé le 14 août 1966, fils d’Alexandre Henry DUGAST et d’Anne Joséphine MAROTTE, dont :

3a) Marie-Annick DUGAST

3b) Paul DUGAST, radiologue à Angers, marié à Odile BIGOT, dont :

4a) Michel Paul DUGAST, né à Angers en 1962 ; ingénieur ; marié à Anne-Isabelle X., dont 4 enfants.

4b) Xavier DUGAST, né à Angers, ingénieur.

4c) Bernard DUGAST, clerc de notaire, marié à Yolande X., dont 2 enfants.

4d) Olivier DUGAST, ingénieur, marié à Anne-Laure X., dont 2 enfants.

3c) Pierre Michel DUGAST, né le 8 juillet 1937 ; notaire à Paris ; il épousa Annick OLLIVER-HENRY, dont :

4a) Pascale DUGAST, née à Paris le 1er avril 1960 ; pharmacienne ; mère de Myriam.

4b) Thierry DUGAST, né à Paris le 28 août 1962 ; avocat ; il épousa en 1989, Vamérie VASSEUR, dont :

5a) Louis DUGAST, né le 3 octobre 1990.

5b) Marion DUGAST

5c) Pétronille DUGAST

5d) Antoine DUGAST

5e) Eléonore DUGAST

4c) Patrick DUGAST, né à Paris le 11 janvier 1965 ; ingénieur ; il épousa Alice DEBOST, dont :

5a) Augustin DUGAST, né le 5 juin 2000.

5b) Matthieu DUGAST, né le 18 décembre 2002.

5c) Julien DUGAST, né le 16 décembre 2006.

4d) Philippe DUGAST, né en avril 1967 ; ingénieur ; il épousa Nathalie BLON, dont :

5a) Gabriel DUGAST

3d) Jean-Claude DUGAST, médecin à Beauvoir-sur-Mer ; il épousa Marie-Françoise de TARRAGON, dont, nés à Beauvoir-sur-Mer :

4a) Jean-Baptiste DUGAST, né en 1962, marié à Marie-Christine COSTE, dont 4 enfants.

4b) Marie-Liesse DUGAST, née en 1964, mariée à Luc BEAUSSANT, colonel d'infanterie, dont 3 enfants.

4c) Aude DUGAST

2d) Germaine Marie Valentine MAIGRE, née à La Roche-sur-Yon le 28 mars 1902, décédée à Angers le 27 avril 1984 ; sans alliance.

2e) Pierre Marie Alfred MAIGRE, médecin, né à La Roche-sur-Yon le 2 septembre 1903, y décédé le 1er juin 1974 ; il avait épousé à La Chaize-le-Vicomte le 27 mai 1933, Madeleine Marie Louise Olympe LOIZEAU, née à La Chaize-le-Vicomte le 15 janvier 1910, décédée aux Sables d’Olonne le 23 août 2010, fille de Léon Charles LOIZEAU et de Marie Victoire Olympe BONNET-ARNAUDEAU, dont :

3a) Odette MAIGRE, mariée en 1964 à Jacques BARBIER, fils de Jacques BARBIER, notaire à La Chaize-le-Vicomte, et de Henriette DUCHAINE. Dont Ghislaine, Delphine, Damien, Etienne et Mathilde.

3b) Monique MAIGRE, mariée à Jean LEGRAS de GRANDCOURT, avocat, fils d’Eugène Jules Emile LEGRAS de GRANDCOURT et de Marie-Thérèse FONTAINES.

1c) Louis Joseph Alfred GOGUET, né à Ste-Hermine le 15 novembre 1872, docteur en droit, notaire à La Roche-sur-Yon. Il épousa à Chaillac (Indre) le 17 octobre 1906, Renaude Charlotte Marie Thérèse PICHON du GRAVIER, dont :

2a) Madeleine Camille Marie Valentine GOGUET, née à La Roche-sur-Yon le 10 août 1907.

2b) Marie Josèphe Jane GOGUET, née à La Roche-sur-Yon le 4 septembre 1908.

2c) Louis Alfred Joseph GOGUET, né à La Roche-sur-Yon le 4 avril 1910.

2°) Amante MERLAND, née à Nieul-sur-l’Autize le 19 juin 1839, décédée sans alliance le 30 décembre 1931 (dates relevées sur sa sépulture à La Roche-sur-Yon).

3°) Céline MERLAND, née à Nieul-sur-l’Autize le 29 septembre 1841, décédée à La Roche-sur-Yon, également sans alliance, le 18 février 1910, âgée de 69 ans (décès relevé sur sa sépulture à La Roche-sur-Yon, où elle est nommée Aline. Beauchet-Filleau, dans ses notes, la dit décédée à Fontenay-le-Comte).

4°) Paul MERLAND, avoué, né à la Roche-sur-Yon le 14 otobre 1854, y décédé le 25 mai 1904. Juge au tribunal de Bressuire. Il avait épousé à Aizenay le 14 novembre 1881, Marguerite Victorine Louise Mélanie ROY, y née le 18 octobre 1861, fille de Charles Auguste ROY et de Nélie Louise Marie ROY.

 

  

 

 

Branche des Odes 


5. Jean Baptiste Ignace MERLAND, sieur des Odes, fils de Saturnin Joseph MERLAND et de Aimée Charlotte MERLAND, né à L’Ile d’Olonne le 2 février 1735. Fermier de la commanderie de Rosnay. Il afferma de 1775 à 1785, de Louis Jacques Gilbert ROBERT de LÉZARDIÈRE, seigneur de La Proustière, la terre de Buchignon. Il épousa aux Essarts le 22 septembre 1767, Rose VERDON, née à St-Martin-des-Noyers, décédée aux Essarts le 13 floréal an X (3 mai 1802), fille de Maître Charles Honoré VERDON, sieur de La Molière, notaire et procureur aux Essarts, et de Anne Catherine POISSONNET.

1°) Rose Marguerite Adélaïde MERLAND, née aux Essarts le 17 mars 1769, nommée par Maître Charles Honoré VERDON, sieur de La Morlière, notaire et procureur, et Dlle Marguerite MERLAND. Elle est décédée à la Roche-sur-Yon le 19 janvier 1813, dans la maison du Sieur François RIDOLET, aubergiste rue de Cholet, ce dernier époux en troisièmes noces de Catherine Modeste FRAPPIER du CORMIER. Elle avait épousé à Luçon le 9 ventôse an V (27 février 1797), François CHESSÉ, né à St-Florent-des-Bois le 27 novembre 1762, y décédé le 23 mai 1830, négociant, maire de St-Florent-des-Bois, veuf de Marie BAUDELON de LA MOTTE, et fils de René CHESSÉ, marchand, et de Marie Anne GIRARD.

2°) Victor Charles Michel MERLAND, né aux Essarts le 28 septembre 1770, nommé par Maître Paul MERLAND, et Stéphanie Rose VERDON. Clerc tonsuré en 1789, puis président de l’administration municipale des Essarts.

3°) Marie Victoire MERLAND, née à Ste-cécile le 21 mars 1772, nommée par Messire Joseph VERDON et Marie Anne VERDON, décédé aux Essarts le 29 octobre 1779.

4°) Honoré Jean MERLAND, qui suit.

5°) Madeleine Aimée MERLAND, née à Fougeré le 7 janvier 1775.

6°) Louise Thérèse MERLAND, née à Fougeré le 16 juillet 1777, nommée le lendemain par Maître Jacques Louis MERLAND, sieur de La Combaudière, notaire et procureur fiscal, cousin germain du père de l’enfant, et Dlle Victoire Thérèse MERLAND, épouse de Louis GIRAUDEAU, soeur du parrain. Elle épousa aux Essarts le 30 floréal an VIII (3 mai 1800), Ponce GODET, né à Sedan (Ardennes) en juillet 1764, gendarme. Elle est décédée aux Essarts le 4 avril 1850.

7°) Benjamin MERLAND, né à Fougeré le 31 janvier 1779, nommé par Maître Nicolas CHARLES, sieur de La Gonterie, docteur en médecine, et Anne MACQUIGNEAU, sage-femme. Greffier de la justice de paix aux Essarts, y décédé sans alliance le 3 septembre 1837.

8°) Louis MERLAND, né à Fougeré le 21 juin 1780, nommé par Etienne Louis GIRAUDEAU et Dlle Marie Anne PETITEAU, veuve de Pierre AUBRUN.

9°) Salomon MERLAND, né à Fougeré le 28 mars 1783, nommé par Charles Louis François MERLAND, avocat en Parlement, cousin issu de germain de l’enfant, et Dlle Angélique MARESCHAL de BOURGNEUF. Il est décédé aux Essarts le 8 vendémiaire an IX (3 septembre 1800).

10°) Marie Charles Isidore MERLAND, né aux Essarts le 3 décembre 1787, nommé par Victor Charles Michel MERLAND, et Rose Marguerite MERLAND, frère et soeur, y décédé le 30 juillet 1789.

 

6. Honoré Jean MERLAND, né aux Essarts le 5 août 1773, nommé par Maître Alexandre Honoré VERDON, procureur la baronnie, et Henriette Jeanne LANDAIS. Il est décédé aux Essarts le 10 juin 1851, et l’acte indique qu’il est né à Buchignon de Fougeré. Il avait épousé aux Essarts le 30 thermidor an VII (17 août 1799), Jeanne PIVETEAU, née vers 1773, décédée aux Essarts le 3 août 1845, fille de René PIVETEAU, propriétaire, et de Louise CAILLEAU.

1°) Constant Honoré Désiré MERLAND, né aux Essarts le 3 ventôse an IX (22 février 1801), y décédé le 3 mars 1821.

2°) Benjamine Félicité Pauline MERLAND, née aux Essarts le 19 pluviôse an X (8 février 1802) y décédée le 13 février 1821.

3°) Placide Léandre Emile MERLAND, né aux Essarts le 5 ventôse an XI (24 février 1803), y décédé le 12 messidor an XIII (1er juillet 1805).

4°) Auguste Marie MERLAND, né aux Essarts le 20 fructidor an XII (7 septembre 1804), y décédé le 2 avril 1810.

5°) Henri Médée MERLAND, né aux Essarts le 4 mars 1809, y décédé le 3 juin 1821.

6°) Jeanne Rose Zoé MERLAND, née aux Essarts le 10 novembre 1810, y décédée le 8 mai 1894. Elle avait épousé le 10 novembre 1835, Georges Théodore MOTHES.

7°) Clarisse Anastasie Elisabeth MERLAND, née aux Essarts le 4 mars 1811, y décédée le 15 décembre 1881. Elle y avait épousé le 4 mai 1831, Benjamin Marie Joseph JAUD, né aux Essarts le 3 novembre 1803, y décédé le 28 avril 1879, huissier à Mortagne puis percepteur à La Chaize-le-Vicomte, fils de Pierre JAUD et de Aimée Charlotte Prudence BATIOT.

8°) Bénigne Eléonore Julienne MERLAND, née aux Essarts le 5 avril 1815, y décédé le 11 avril suivant.

9°) Charles Isidore Victor MERLAND, né aux Essarts le 10 janvier 1817, y décédé le 10 mars 1890. Il y avait épousé le 28 septembre 1847, Marie RABAUD, fille de Jean RABAUD et de Marie Jeanne PÉAUD.

1a) Edouard Charles Honoré MERLAND, né aux Essarts le 22 septembre 1848, y décédé le 7 décembre 1881. Sans alliance.

1b) Marie Georges MERLAND, né aux Essarts le 31 juillet 1850.

 

 

 

 

Branche du Breuil

 

Même famille, mais jonction inconnue 


1. Gilles MERLAND, cité le 18 juin 1641 dans un aveu de Poiroux, pour son hôtel de la Gourdrie, au bourg de La Jonchère. Il portait « d’azur au merlan d’argent ». Il paraît dans une transaction du 15 janvier 1659, passé devant Brandon, notaire à Fontenay-le-Comte, demeurant à Angles, entre Etienne MERLAND, sieur du Breuil, son fils, Nicolas MERLAND, sieur de Rochefort, et Pierre, sieur de L’Herbergement. Le 15 octobre 1685, comme curateur des enfants mineurs de Etienne MERLAND, sieur du Breuil, il était témoin d’une quittance d’une rente de 2.000 livres par Joachim MERLAND, sieur du Pin, Etienne MERLAND et François BRANCHER, conseiller échevin de Fontenay-le-Comte.

1°) Etienne MERLAND, sieur du Breuil, qui épousa d’abord par contrat du 2 août 1653, passé devant Hilaire et Rambault, notaires, Jeanne BRELUET, fille de Antoine BRELUET, sieur de La Foresterie, et de Marie TEXIER. Elle est décédée avant 1659. Il épousa ensuite, à Angles, avant 1665, Marie BIGOTTEAU. C’est probablement lui qui, en 1667, avec Nicolas PROUTEAU, était en procès contre Jean FERCHAULT, sieur de Réaumur, en la sénéchaussée de Fontenay-le-Comte. Il eut du second lit :

1a) Jean MERLAND, baptisé à Angles le 6 mai 1665. Il épousa au Bernard le 28 novembre 1690, Marie MASSON, fille de René MASSON et de Catherine CAILLAUD. Devenue veuve, elle épousa ensuite à St-Benoist-sur-Mer le 14 juillet 1692, Jérémie GRUDÉ.

1b) Charlotte MERLAND, née le 6 novembre 1667, et baptisée à Angles le 25 janvier 1668.

1c) Suzanne MERLAND, qui épousa Pierre VERRIER, sieur des Rivières. Dont sans doute :

2a) Marie MERLAND, baptisée à La Limouzinière le 25 juillet 1679, y décédée le 20 octobre suivant. Dite fille naturelle de Suzanne MERLAND, de la paroisse de St-Vincent-sur-Graon, et de (blanc) dit VERRIER.

1d) Gilles MERLAND, sieur du Breuil.

2°) Nicolas MERLAND, sieur de Rochefort, qui épousa à St-Aubin-la-Plaine, Marie BRELUET. Il était décédé avant le 14 mars 1693, date de la sépulture de sa veuve, à La Réorthe.

1a) Nicolas MERLAND, sieur de Rochefort, baptisé à La Réorthe le 1er septembre 1670. Il est dit décédé le 12 mai 1705 dans une déclaration rendue à l’abbé de Boisgrolland.

1b) Jacques MERLAND, baptisé à La Réorthe le 17 septembre 1671, nommé par Madeleine MERLAND.

1c) Louise MERLAND, baptisée à La Réorthe le 29 juillet 1673, nommée par Marie MERLAND.

1d) Madeleine MERLAND, citée le 3 mai 1675.

 

 

 

 

 

Autre Branche à Ste-Cécile

 

jonction inconnue 


1. Pierre MERLAND, domestique de Mademoiselle PIET, né vers 1660, décédé à Ste-Cécile le 6 décembre 1721. Il avait épousé Stépahnie BRUNET, dont il eut au moins un fils qui suit.

 

2. Pierre MERLAND, décédé avant 1750. Il avait épousé à Ste-Cécile le 9 juillet 1721, Marie JAUD, fille de Pierre JAUD et de Jeanne MAQUIGNEAU.

1°) Pierre MERLAND, né à Ste-Cécile le 20 mai 1722, nommé par Pierre JAUD et Aimée PIET. Il épousa à Ste-Cécile le 9 février 1750, Marie VÉRONNEAU, née vers 1723, des Essarts, décédée à Ste-Cécile le 23 septembre 1768, fille de Jacques VÉRONNEAU et de Marie SAVARIT.

1a) François MERLAND, né le à Ste-Cécile le 4 avril 1750.

1b) Jeanne MERLAND, née à Ste-Cécile le 13 juillet 1754, nommée par Antoine JOUSSÉ et Jeanne BATIOT. Elle épousa le 4 février 1778, Claude GIRAUD, fils de Pierre GIRAUD et de Madeleine GOICHON.

1c) Françoise MERLAND, née à Ste-Cécile le 28 septembre 1758, nommée par François MERLAND et Françoise JOUSSÉ.

1d) Pierre MERLAND, né le 22 février 1763.

2°) Pierre MERLAND, qui suit.

3°) François MERLAND, sacristain, qui épousa à Ste-Pexine le 6 juillet 1762, Prudence PINSON, fille de Jean PINSON et de Marie BUJAUD. Dont au moins :

1a) Mathurin MERLAND, né à Moutiers-sur-le-Lay le 28 septembre 1773.

1b) Françoise Rose MERLAND, née à Ste-Pexine vers 1778 ; elle épousa à St-André-sur-Mareuil le 8 février 1820, Joseph CHEVRIER, né vers 1789, domestique, fils de Juste CHEVRIER et de Lueven PERSON.

4°) Marie MERLAND, qui épousa d’abord aux Essarts le 8 juin 1750, Henry BONNAUDET, fils de Denis BONNAUDET et de Antoinette TOURANCHEAU, puis aux Essarts le 18 février 1767, Jean DURANDET, veuf de Marie Anne BRANDON.

1a) Renée BONNAUDET, née aux Essarts le 15 juillet 1750, y mariée le 18 février 1767 à Jacques DURANDET, fils de Jean DURANDET et de Marie Anne BRANDON.

1b) Elisabeth BONNAUDET, née aux Essarts le 11 mars 1756, nommée par Maître Vincent FRAPPIER et Dlle Marie Elisabeth CHAILLOU.

5°) René MERLAND, né à Ste-Cécile le 2 mars 1724, nommé par René BUTAULT et Andrée COUTURIER.

6°) Marie Magdeleine MERLAND, née à Ste-Cécile le 25 avril 1725, nommée par Pierre BOURASSEAU et Jeanne MICHINEAU.

7°) Jeanne MERLAND, née à Ste-Cécile le 18 mars 1728, nommée par Pierre JAUD et Marie BOURASSEAU.

 

3. Pierre MERLAND, sieur de La Chevallerie, épousa à Ste-Cécile le 4 février 1756, Marie BREVET, décédée à Ste-Florence de l’Oie le 15 mai 1779, fille de Jean BREVET et de Marie LE DOUX, dont au moins un fils, qui suit.

 

4. Pierre MERLAND, né à Ste-Cécile le 22 novembre 1756, nommé par Jacques BREVET et Stéphanie BRUNET. Il épousa à Ste-Florence de l’Oie le 15 juin 1779, Jeanne GOYMET, fille de Pierre GOYMET et de Marie CARDIN, dont :

1°) Marie MERLAND, née le 15 octobre 1780.

2°) Françoise MERLAND, née le 13 décembre 1781.

3°) Jean MERLAND, né le 29 janvier 1783, décédé le 24 avril 1783.

4°) Pierre MERLAND, né le 20 mai 1795.

5°) Louise MERLAND, née le 15 germinal an V (4 avril 1797). Elle épousa Jacques ROBERT, fils de Nicolas ROBERT et de Catherine BILLAUD. Elle est décédée le 21 janvier 1852, 5 jours après son mari.

6°) Rose MERLAND, jumelle de la précédente.

 

 

 

 

Autre Branche à St-Germain-de-Prinçay

 

Mouchamps, Ste-Cécile, St-Hilaire-le-Vouhis,...

 

jonction inconnue 


1. Jacques MERLAND, laboureur, marié à Françoise BERNIER, demeurant à la Tranchée de St-Germain-de-Prinçay, décédé en 1765, dont :

1°) Jean MERLAND, sieur de La Guérinière, qui suit.

2°) Elisabeth MERLAND, née vers 1728, décédée à la Maison Neuve de Mouchamps en 1783. Elle avait épousé à Ste-Cécile le 26 février 1748, Etienne BÉNÉTEAU, fils de François BÉNÉTEAU et de Marie FEBVRE.

3°) Perrine MERLAND, née vers 1732, servante, décédée à Mouchamps le 6 juillet 1770. Elle y avait épousé le 23 janvier 1765, Maître Louis, dit des GRANGES, « soi-disant » fils naturel de Jean des GRANGES et de Marie ARNAUD, mineur agissant sous l’autorité de Maître Louis PASQUIER, maître menuisier.

4°) Françoise MERLAND, née vers 1737, décédée le 1er mars 1764. Elle avait épousé à St-Germain-de-Prinçay le 28 janvier 1756, Pierre BROSSET.

5°) Marie MERLAND, mariée à St-germain-de-Prinçay le 28 janvier 1756 à Charles LUMINEAU, sieur de la Tranche, fils de François LUMINEAU et de Marie CHENU, dont :

6°) Marie MERLAND, mariée le 20 octobre 1751 à Pierre LUMINEAU, dont entre autres :

1a) Marie Anne LUMINEAU, qui épousa Henri GOURRAUD, né le 10 octobre 1770, décédé à Ste-Cécile le 23 mai 1830, fils de Jean Baptiste GOURRAUD, sieur de La Gemaubretière, et de Françoise Louise BAUDRY. Le mariage eut lieu au plus fort de la Terreur et fut béni par un prêtre dans les fossés du Parc Soubise. L’époux était clerc chez Monsieur LANDAIS, notaire aux Essarts, lorsque la Révolution éclata. Il fut nommé commissaire des vivres dans l’armée de Charette et se retira ensuite à la Gemebrautière, sur la paroisse de La Gaubretière où il donna asile, en même temps, à un prêtre et à un soldat républicain. Il déposa les armes après la mort de Charette. Lors de son passage à L’Oie, Napoléon lui offrit un poste, mais il refusa toutes les offres de l’Empereur.

2a) Hippolyte GOURRAUD, né à L’Oie vers 1804, décédé à la Couperie du Bourg-sous-la-Roche le 10 novembre 1878. Il avait épousé le 11 février 1849, Florence Alexandrine TAUPIER, fille de Charles TAUPIER et de Alexandre GOURRAUD.

3a) Ernestine Marie Elisabeth GOURRAUD, née à Ste-Cécile le 11 mars 1850, décédée, sans postérité le 15 janvier 1879. Elle avait épousé le 23 mai 1871, Paul Emile ROULIN.

7°) Pierre MERLAND, laboureur, décédé en 1795 à St-Hilaire-le-Vouhis. Il avait épousé Marie MAIXENT, née vers 1719, décédée à la métairie de la Mainborgère à St-Hilaire-le-Vouhis le 3 août 1787, dont :

1a) Pierre MERLAND, né le 20 janvier 1751. Il épousa à St-Hilaire-le-Vouhis le 11 juin 1777, Marie Anne GILBERT, fille de André GILBERT et de Marie JAUNET, dont :

2a) Louis MERLAND, né à St-Hilaire-le-Vouhis le 6 mai 1778, nommé par Louis MERLAND et Magdeleine MERLAND. Il épousa à St-Hilaire-le-Vouhis le 3 pluviôse an XII (24 janvier 1804), Marie CHARRIER, née à St-Hilaire-du-Bois (Loire-Atlantique) le 22 avril 1778, demeurant à St-Philbert-du-Pont-Charrault, fille de Maurice CHARRIER et de Marguerite DUGAST.

2b) Marie MERLAND, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 17 mars 1781, nommée par Pierre MERLAND, grand-père, et Marie MERLAND, tante. Elle épousa à St-Hilaire-le-Vouhis le 30 mai 1809, Gabriel MENANTEAU, né à Bournezeau vers 1784, fils de Jean MENANTEAU et de Suzanne COQUILLEAU.

2c) Jeanne MERLAND, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 18 février 1783, nommée par François GODELIER et Marie BIBARD. Elle y épousa le 11 mai 1808, François GRELIER, né à St-Hilaire-le-Vouhis vers 1777, cultivateur à Chantonnay, fils de feu François GRELIER, décédé le 17 juin 1785, et de Jeanne CRÉPEAU.

2d) Pierre Marie MERLAND, né à la Mainborgère de St-Hilaire-le-Vouhis le 18 octobre 1785, nommé par Pierre PIARD et Jeanne MERLAND. Il épousa à St-Hilaire-le-Vouhis le 26 mai 1807, Marie Magdeleine CHARRIER, née à Chantonnay le 9 mars 1781, métayère à St-Philbert-du-Pont-Charrault, fille de feu Maurice CHARRIER, décédé à Chantonnay en 1786, et de défunte Marguerite DUGAST, décédée à St-Philbert-du-Pont-Charrault le 5 germinal an XIII (26 mars 1805).

1b) Louis MERLAND, né à St-Germain-de-Prinçay vers 1759. Il épousa à St-Hilaire-le-Vouhis le 29 novembre 1809, Jeanne MERCIER, née à Bournezeau le 17 février 1768, propriétaire, veuve de François ROUZEAU, et fille de Hilaire MERCIER, décédé à St-Martin-des-Noyers en 1801, et de Marie LOUINEAU, décédée à Ste-Cécile en 1779.

1c) Marie Magdeleine MERLAND, née à St-Germain-de-Prinçay vers 1762. Elle épousa à St-Hilaire-le-Vouhis le 2 mai 1810, Jacques GRÉAU, né vers 1758 à St-Hilaire-le-Vouhis, veuf de Louise ROBIN, et fils de André GRÉAU et de Jeanne FOURNIER.

1d) René MERLAND, né vers 1765. Il épousa à St-Hilaire-le-Vouhis le 29 prairial an XI, Marie HAMON, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 26 décembre 1769, fille de feu Jacques HAMON et de Magdeleine YOU.

1e) Marie Jeanne MERLAND, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 5 juillet 1766, nommée par Jean GAUCHER et Marie BARREAU. Elle épousa à St-Hilaire-le-Vouhis le 24 prairial an XI (13 juin 1803), Joseph GUYAU, né à St-Hilaire-le-Vouhis le 23 mai 1768, fils de feu Pierre GUYAU et de Louise DAVID.

1f) Jacques MERLAND, cité au décès de sa mère.

8°) Jean MERLAND, né en 1734, décédé le 6 février 1761. Il avait épousé Renée CHAMBERLAIN, qui, devenue veuve, épousa en secondes noces, à St-Germain-de-Prinçay, le 3 novembre 1763, Pierre MILON, fils de Mathurin MILON et de Marguerite BRIDONNEAU.

1a) Marie MERLAND, née le 14 janvier 1757.

 

2. Jean MERLAND, sieur de La Guérinière à Ste-Florence, né à Ste-Cécile le 24 octobre 1720. Il épousa à St-Germain-de-Prinçay le 16 janvier 1744, Marie COUTAND, fille de Jacques Nicolas COUTAND et de Jeanne AULNEAU, dont :

1°) Jean MERLAND, né à la Guérinière de Ste-Florence le 31 décembre 1756, nommé par Jean BRIAND et Thérèse DOYNEAU.

2°) Pierre MERLAND, né à Ste-Cécile le 10 décembre 1760, décédé le 24 thermidor an IV. Il avait épousé Marie DRAPEAU, de Mouchamps.

3°) Jean Pierre MERLAND, né à Mouchamps le 12 juillet 1767.

4°) Pierre MERLAND, qui suit.

 

3. Pierre MERLAND, qui épousa à St-Hilaire-le-Vouhis le 8 juillet 1789, Marie BATIOT, fille de Pierre BATIOT, laboureur, et de Marie VÉRONNEAU, dont :

1°) Pierre MERLAND, né à la métairie du Pinier de St-Hilaire-le-Vouhis le 5 juillet 1790, nommé par Pierre BATIOT, grand-père, et Jeanne BORDAGE.

2°) Jacques MERLAND, né à St-Hilaire-le-Vouhis le 28 avril 1792, y décédé le 17 août 1832.

3°) Jeanne MERLAND, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 18 mars 1795, y décédée le 9 novembre 1863. Elle y avait épousé le 22 janvier 1816, Joseph CHAILLOLEAU, né à St-Martin-des-Noyers le 14 décembre 1797, y décédé le 19 février 1873, fils de Jacques CHAILLOLEAU et Françoise FRELUZEAU .

4°) Jean MERLAND, né à St-Hilaire-le-Vouhis le 7 brumaire an VI, y décédé le 12 octobre 1825. Il y avait épousé le 22 janvier 1816, Marie CHAILLOLEAU, née à St-Martin-des-Noyers le 14 janvier 1796, fille de Jacques CHAILLOLEAU et de Françoise FRELUZEAU.

5°) René MERLAND, né à St-Hilaire-le-Vouhis le 7 germinal an VII, y décédé le 6 floréal an VIII.

6°) Jacques MERLAND, né à St-Hilaire-le-Vouhis le 8 frimaire an X (29 novembre 1801). Il y épousa le 15 juin 1822, Jeanne MERCIER.

7°) Rose MERLAND, née à le 6 pluviôse an XII (27 janvier 1804).

8°) Marie Jeanne MERLAND, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 22 août 1806.