E-mail: kristian06@orange.fr

Pour revenir sur la page d’accueil afin de consulter une autre famille ou pour effectuer une recherche précise sur un patronyme, vous pouvez soit cliquer sur la favicone  V   qui se trouve tout en haut à gauche de la barre d’adresse, soit cliquer sur le bouton « home » ici à droite.


THOMAS

Ste-Cécile, Mouchamps, St-Hilaire-le-Vouhis, St-Martin-des-Noyers, St-Philbert-du-Pont-Charrault,

St-Germain-de-Prinçay, Chauché, Chantonnay, St-Vincent-Sterlanges


Déposé le 23 mai 2020 par Christian Frappier

Sources - Recherches

Registres paroissiaux et d’Etat-Civil, Relevés CGV, Généanet, Roglo,

Fonds Thomas au Archives de la Vendée





Moulin du Gué et Famille THOMASLa famille THOMAS du « Gué » de Ste-Cécile est une famille de fariniers, comme en attestent des textes anciens. Valentin ROUSSIÈRE en trouve des traces depuis 1417. La vie de la famille est aussi directement liée à celle du prieuré et seigneurie des Mignons dont elle dépend. Jean THOMAS (1735-1798) et son oncle Charles THOMAS, en sont fermiers jusqu’à la Révolution. Au cours du 19e siècle, la famille THOMAS étend son activité tout au long du Petit Lay, en achetant, en faisant construire et en rénovant des moulins à eau ou à vent, de Mouchamps jusqu’au Gué de Ste-Cécile.

A la fin du 19e siècle, au Gué, une turbine remplace les roues à aubes, puis quelques années plus tard, le moteur à gaz remplace la force motrice de l’eau et la force motrice du vAutre vue du Moulin du Guéent sur la colline du « moulin des Bois ».

En 1927, la famille quitte le « Gué » pour construire l’un des moulins les plus modernes et les plus importants de Vendée à Chantonnay.





1. N. THOMAS, fut le père d’au moins :

1°) Pierre THOMAS, qui suit.

2°) Jacques THOMAS, qui épousa d’abord Jeanne FULNEAU ; puis Marguerite THOMAS, dont :

1a) Jacquette THOMAS, née du premier mariage à la Baudonnière de Ste-Cécile le 19 octobre 1624, y décédée le 6 novembre suivant.

1b) Marguerite THOMAS, née à la Baudonnière le 27 avril 1626.

1c) François THOMAS, né du second mariage, qui épousa à Ste-Cécile le 27 janvier 1624, Catherine LHOMMEAU, fille de Pierre LHOMMEAU et Françoise HÉRIT.

1d) Charles THOMAS, qui épousa à Ste-Cécile le 1er juin 1634, Marie BUTRAUD ou BUTAUD, fille de Michel BUTRAU et Catherine LÉGERON.

2a) Antoine THOMAS, né au moulin d’Etourneau à Ste-Cécile le 17 mai 1635, y décédé le 21 juin 1635.

2b) Jean THOMAS, né aux Chaffauds de Ste-Cécile le 13 juillet 1636, y décédé le 8 août suivant.

2c) René THOMAS, né à Etourneau de Ste-Cécile le 5 juillet 1637.

2d) Daniel THOMAS, né à Etourneau de Ste-Cécile le 25 octobre 1639.

2e) Mathurine THOMAS, née au Morneau de Ste-Cécile le 14 février 1643.

2f) Renée THOMAS, née à Ste-Cécile le 14 janvier 1650 ; elle y épousa le 7 octobre 1671, Pierre PACAUD, fils de René PACAUD et Marie HERBRETEAU.

1e) Symphorien THOMAS, qui épousa à Ste-Cécile le 20 novembre 1641, Louise RICHIER, fille de Claude RICHIER et Hilaire GABILLAUD.

1f) René THOMAS, qui épousa à Ste-Cécile le 20 novembre 1641, Cécile RICHIER, née vers 1618, sœur de la précédente.

2a) Michelle THOMAS, née vers 1652 ; elle épousa à Ste-Cécile le 14 septembre 1688, Jean JOUSSÉ, fils de Mathurin JOUSSÉ ; dont postérité JOUSSÉ, BLANCHET, FRAPPIER, SOLIMINE, BONNIN, MARTIN, GHAZI, JAUD, LEBOURCQ, COUTAUD, DAVIET, VINCENDEAU, MAILLET, CHENU, BILLAUDEAU, SOULARD, GABORIEAU, LANDREAU, PAVAGEAU, DEBORDE, BLANCHARD, ROUSSELOT, DRAPEAU…

2b) Jeanne THOMAS, née vers 1655 ; elle épousa à Ste-Cécile le 16 février 1689, Pierre DAVIET, né vers 1656, fils de René DAVIET et Catherine MALLET ; dont postérité DAVIET, RIVASSEAU, BILLAUD, BRIEAU, GIRARDEAU, BESSON, MATALESCOT, ALLAIN, BLET-CHARENDEAUX, STEVEZ, ALLAIRE, POITEVIN, DUFOUR, GAUDUCHEAU, JACOB…

2c) Jean THOMAS, né à Ste-Cécile vers 1661 ; il y épousa le 16 février 1689, Marie DAVIET, née vers 1658, fille de René DAVIET et Catherine MALLET.

3a) Perrine THOMAS, née à Ste-Cécile ; elle y épousa le 17 juin 1722, Pierre DRAPEAU, fils de Pierre DRAPEAU et Perrine CHATAIGNEAU, dont postérité DRAPEAU, POITEVINEAU, BLAIS, MICHENEAU ou MICHENAUD, PETITEAU, MEIGNÉ, THOMAS, BLANCHARD, MORIN, CHENU, BOIVINEAU…


2. Pierre THOMAS, qui épousa sa cousine, Louise THOMAS, dont au moins :

1°) François THOMAS, qui suit.

2°) Marguerite THOMAS, née à la Rouaudière de Ste-Cécile le 20 mars 1630.


3. François THOMAS, meunier au Pont Charrault, né à la Baudonnière de Ste-Cécile le 19 avril 1620, y décédé le 4 février 1667 ; il avait épousé à Ste-Cécile le 4 février 1643, Françoise CHATELIER, née à St-Germain-de-Prinçay vers 1621, fille de Pierre CHATELIER et Jacquette BOIVINEAU.

1°) Catherine THOMAS, née à Ste-Cécile le 10 octobre 1643.

2°) Jacques THOMAS, qui suit.

3°) François THOMAS, né à Ste-Cécile le 23 juin 1646.

4°) Noël THOMAS, né à Ste-Cécile le 6 août 1647, y décédée le 14 mai 1680.

5°) François THOMAS, meunier farinier au Gué puis à Bourdevaire, né à Ste-Cécile le 1er juillet 1649, y décédé le 28 février 1730 ; il avait épousé à Ste-Cécile le 3 juillet 1687, Perrine PICARD, y née le 31 octobre 1662, y décédée le 11 mai 1631, fille de Pierre PICARD et Jeanne CHENU.

1a) Charles THOMAS, né à Ste-Cécile le 11 mai 1688, y décédé le 11 juillet 1728.

1b) Louise THOMAS, née à Ste-Cécile ; elle y épousa le 11 juillet 1731, Pierre ROUZEAU, né vers 1701, fils de Jacques ROUZEAU et Marie MALLET.

1c) Françoise THOMAS, née à Ste-Cécile le 26 janvier 1690, y décédée le 19 septembre 1761 ; elle y avait épousé le 27 juin 1724, Jean DREILLARD, métayer, né vers 1701, décédé à Ste-Cécile le 18 mars 1745, veuf de Catherine CARTERON, et fils de Charles DROILLARD et Perrine GUILMINEAU ; dont postérité DREILLARD, SEILLER, BRUSSEAU, MOREAU, BIEN, MOREL, MANDIN…

1d) Marie THOMAS, née à Ste-Cécile le 17 mars 1692, y décédée le 12 février 1773 ; elle y avait épousé d’abord le 27 juin 1725, Jacques DREILLARD, né à Ste-Cécile le 24 décembre 1698, y décédé le 17 avril 1738, fils de Charles DROILLARD et Perrine GUILMINEAU ; puis à Ste-Cécile le 24 novembre 1741, Etienne BILLAUD, né à Ste-Cécile vers 1698, veuf de Catherine MAINDREAU, et fils de Louis BILLAUD et Anne GILBERT.

1e) Gabrielle Marie THOMAS, née à Ste-Cécile le 19 mai 1694, y décédée le 16 mars 1695.

1f) Jeanne THOMAS, née à Ste-Cécile le 8 janvier 1696, y décédée le 12 juillet 1737 ; elle avait épousé Jean DAVID, laboureur, né vers 1682, décédé à Chantonnay le 2 novembre 1754 ; dont postérité DAVID, CHENU, CHAGNOLLEAU, GIRARDEAU, GERVAIS, BRIEAU, SEGUIN, DAVIET, BOURDILLE, BLANCHARD, BOUARD, CAILLETEAU, PERRAULT…

1g) Gabrielle THOMAS, née à Ste-Cécile le 24 mai 1698, y décédée le 10 février 1753 : elle y avait épousé le 17 juin 1727, Jean CHAMBERLAIN, né vers 1701, fils de Jacques CHAMBERLAIN et Charlotte COUNIL ; dont postérité.

1h) Charlotte THOMAS, née à Ste-Cécile le 27 novembre 1701, y décédée, au moulin de Bourdevaire, le 30 octobre 1739 ; elle y avait épousé le 16 février 1729, Joseph FOURNIER, né à Bournezeau le 19 juillet 1706, fils d’André FOURNIER, farinier au Thibeuf, et Marie Marguerite BERTRAND ; dont, entre autres :

2a) Louise FOURNIER, née au moulin de Bourdevaire à Ste-Cécile le 23 février 1731 ; elle y épousa le 3 février 1750, Louis CHARRIER,  meunier né à Ste-Cécile le 15 janvier 1728, fils de René CHARRIER, farinier, et Marie GENDRONNEAU ; dont, entre autres :

3a) Pierre Noël CHARRIER, né à Ste-Cécile le 25 décembre 1753, y décédé le 12 août 1793 ; il y avait épousé le 7 juillet 1773, Jeanne GENDRONNEAU, née à St-Germain-de-Prinçay vers 1743, décédée à Ste-Cécile le 3 mars 1815, fille de Jacques GENDRONNEAU et Marie Jeanne GENDRONNEAU.

4a) Jeanne CHARRIER, née à Ste-Cécile le 22 mars 1776 ; elle épousa Charles Mathurin FORGERIT, farinier au moulin d’Etourneau, né au Moulin Neuf de Chantonnay le 3 août 1777, décédé au moulin d’Etourneau à Ste-Cécile le 5 juillet 1823 ; dont postérité FORGERIT, HERBÉ, HERBIER, FRAPPIER, SOLIMINE, BONNIN, STOUVENOT, JOUSSEAUME…

6°) Françoise THOMAS, née à Ste-Cécile le 28 mai 1651.

7°) René THOMAS, né à Ste-Cécile le 11 février 1653.


4. Jacques THOMAS, meunier au moulin du Gué, né à Ste-Cécile le 20 mai 1645, y décédé le 22 octobre 1711 ; il avait épousé à Ste-Cécile le 24 juillet 1667, Marguerite COFFINEAU, née à St-Martin-des-Noyers le 4 mai 1637, décédée à Ste-Cécile le 25 juillet 1708, fille de Gilles COFFINEAU et Marguerite FAUCHERON.

1°) François THOMAS, qui suit.

2°) Pierre THOMAS, cité au mariage de sa nièce Marie Gabrielle THOMAS, avec Jean François MOTAIS.

3°) Charles THOMAS, meunier à la Chopinière de Ste-Cécile puis au Mignon, né à Ste-Cécile le 4 janvier 1674, y décédé le 30 mai 1724 ; il avait épousé d’abord à Ste-Cécile le 7 juillet 1701, Jeanne BUTAULT, née à Ste-Cécile le 19 mars 1688, y décédée le 24 novembre 1702, filles de Gilles BUTRAUD et Mathurine COFFINEAU, ce dernier, fils de Nicolas BUTRAULT et Charlotte AUJARD, cette dernière, sœur de Dame Elisabeth AUJARD qui avait épousé Maître François FRAPPIER, sieur de Beaulieu, mon ancêtre direct. Charles THOMAS épousa en secondes noces à Ste-Cécile le 13 juin 1708, Gabrielle CHENU, y née le 12 octobre 1675, y décédée le 25 février 1728, fille de Nicolas CHENU et Jeanne MEIGNÉE.

1a) Jeanne THOMAS, née du premier mariage vers 1701 ; elle épousa à Mouchamps le 13 juin 1742, Louis AUVINET, meunier au moulin de Boineau à Rochetrejoux, puis au moulin aux Moines à Mouchamps, veuf de Michelle LOISEAU, et fils de Jean AUVINET et Hélène AGENEAU.

1b) Augustin THOMAS, né au moulin du Gué à Ste-Cécile le 24 novembre 1702.

1c) Marie THOMAS, née du second mariage à St-Germain-de-Prinçay le 8 mai 1704.

1d) Françoise THOMAS, née à Ste-Cécile le 12 novembre 1709, décédée à Monsireigne le 29 janvier 1769 ; elle avait épousé vers 1726, Jean GERMAIN, né à Mouilleron-en-Pareds le 26 mai 1698, fils de Louis GERMAIN, huissier royal, et Jeanne MERCIER.

1e) Charles THOMAS, meunier au Moulin du Gué, né à Ste-Cécile le 7 novembre 1710, y décédé le 18 juin 1767 ; il avait épousé d’abord à Ste-Cécile le 12 juillet 1728, Louise Gabrielle POITEVINEAU, sa cousine issue de germains, née à l’Aumarière de Ste-Cécile le 10 avril 1701, y décédée, au moulin du Gué, le 14 octobre 1740, fille de Jean POITEVINEAU, marchand, et Louise Gabrielle LEDOUX ; puis à Ste-Cécile le 31 janvier 1742, Jeanne BARREAU, y née le 23 mars 1704, y décédée le 11 novembre 1779, fille de Gabriel BARREAU et Françoise BONNET.

2a) Marie THOMAS, née à Ste-Cécile le 10 février 1730, y décédée, au Gué, le 19 mai 1798 ; elle y avait épousé le 21 février 1753, Jean THOMAS, son cousin du 3e au 4e degré, farinier, né à St-Martin-des-Noyers vers 1728, fils de Pierre THOMAS, farinier, et Louise BOUHIER. Voir par ailleurs.

2b) Gabrielle THOMAS, née à Ste-Cécile le 17 novembre 1733, décédée à la Riollière de St-Martin-des-Noyers le 7 janvier 1754 ; elle avait épousé à Ste-Cécile le 21 février 1753, Pierre THOMAS, meunier, né à St-Martin-des-Noyers vers 1729, veuf de Pierre THOMAS et Louise BOUHIER. Voir par ailleurs.

2c) Charles THOMAS, meunier au moulin du Gué, né à Ste-Cécile le 15 juin 1735, y décédé le 19 août 1761 ; il avait épousé à Ste-Cécile le 21 février 1753, Marguerite BRÉCHELIÈRE, sa cousine du 3e au 4e degré, née à Mouchamps le 16 mai 1721, décédée au Gué de Ste-Cécile le 17 février 1784, fille de René BRÉCHELIÈRE et Jeanne LOIZEAU.

3a) Gabrielle Louise THOMAS, née à Ste-Cécile le 15 décembre 1753, décédée aux Chaffauds de Ste-Cécile le 25 octobre 1820 ; elle y avait épousé le 19 février 1783, Jacques ROTURIER, né à Ste-Cécile vers 1761, fils de Michel ROTURIER et Marie BRÉCHELIÈRE, mariage après dispense du 2e degré de consanguinité ; puis à Ste-Cécile le 15 décembre 1795, Pierre GODELIER, laboureur, né à St-Martin-des-Noyers le 24 février 1751, fils de Jacques GODELIER et Renée CRESPEAU.

3b) Charles THOMAS, farinier au Gué, né au Pont du Mignon à Ste-Cécile le 1er mars 1756, décédé à Mouchamps le 12 mai 1821 ; il avait épousé à Ste-Cécile le 19 février 1783, après dispense du 3e degré de consanguinité, Marie BRÉCHELIÈRE, née à Mouchamps le 30 septembre 1750, y décédée le 11 novembre 1820, fille de Jean BRÉCHELIÈRE, farinier, et Suzanne AUVINET.

4a) Charles THOMAS, né à Mouchamps le 15 janvier 1784, y décédé le 16 octobre 1834 ; il y avait épousé le 10 février 1802, Catherine Gabrielle MOTAIS, née à Ste-Cécile le 18 mars 1779, décédée en 1814, fille de Gabriel MOTAIS et Gabrielle PIDOUX, ce dernier, fils de Jean François MOTAIS et Marie Gabrielle THOMAS. Voir par ailleurs.

4b) René THOMAS, farinier, né à Mouchamps le 18 octobre 1785 ; il y épousa le 23 novembre 1809, Marie Anne MOTAIS, née à Ste-Cécile le 19 juillet 1782, décédée à Mouchamps le 15 février 1851, fille de Gabriel MOTAIS, farinier, et Gabrielle PIDOUX, ce dernier, fils de Jean François MOTAIS et Marie Gabrielle THOMAS. Voir par ailleurs.

4c) Jean Louis THOMAS, né à Mouchamps le 26 janvier 1788, y décédé le 6 juillet 1849.

4d) Jacques THOMAS, farinier à la Petite Vallée, né à Ste-Cécile le 10 août 1799, y décédé le 11 septembre 1866 ; il avait épousé à St-Hilaire-le-Vouhis le 7 mai 1832, Marie Modeste FORT, y née le 11 mars 1810, décédée à Ste-Cécile le 21 juin 1840, fille de Jacques FORT et Marie SEILLER.

5a) Louis Aimé Jacques THOMAS, né à la Petite Vallée de Ste-Cécile le 23 avril 1833, y décédé le 6 mai 1834.

5b) Jacques Pierre THOMAS, propriétaire et meunier à la Petite Vallée, né à Ste-Cécile le 19 mars 1835 ; il épousa à St-Hilaire-le-Vouhis le 23 novembre 1858, Marie Anne Rose Hyacionthe BOILARD, y née le 3 décembre 1833, fille de Louis BOILARD et Marie Jeanne FORT.

6a) Eugénie Marie Félicité THOMAS, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 16 mai 1870 ; elle y épousa le 14 mai 1889, Eugène Marie Marcel CHENU, né à Puybelliard le 15 mai 1866, fils de Jean Marcel CHENU et Victorine PASQUIER.

5c) Marie Louise Modeste THOMAS, propriétaire, née à la Petite Vallée de Ste-Cécile, décédée à la Martinière de Bournezeau le 8 mars 1911 ; elle avait épousé à Bournezeau le 10 juillet 1836, Pierre JOUSSEAUME, propriétaire meunier à la Martinière, né à Bournezeau le 13 novembre 1836, y décédé le 19 avril 1909 ; fils de Pierre JOUSSEAUME, meunier à la Martinière, et Suzanne POITEVINEAU ; dont postérité JOUSSEAUME, DAVIET, BOUDAUD, ENFREIN…

5d) Alexis Henri Constant THOMAS, né au Gué du Mignon de Ste-Cécile le 2 février 1845.

4e) Marie Jeanne THOMAS, née à Ste-Cécile le 14 septembre 1802, décédée à St-Hilaire-le-Vouhis le 13 septembre 1875 ; elle avait épousé à Ste-Cécile le 10 août 1819, René THOMAS, son cousin, propriétaire au Gué, né à Ste-Cécile le 23 mars 1796, décédé à St-Hilaire-le-Vouhis le 6 juin 1866, fils de Louis René THOMAS, farinier au Gué du Mignon, et Marie Louise GRASSINEAU. Voir par ailleurs.

4f) Marie Aimée THOMAS, née à Ste-Cécile le 24 décembre 1804.

4g) Marie Jeanne THOMAS, née à Ste-Cécile le 26 avril 1809 ; elle y épousa le 31 janvier 1831, Louis Jean COFFINEAU, farinier à la Petite Vallée, fils de Jean COFFINEAU, farinier, et de Magdeleine THOMAS, farinière au Moulin Neuf de Mouchamps, cette dernière, fille de Louis THOMAS, meunier farinier et de Marie Anne LODRE ; dont, entre autres :

5a) Louis Jean COFFINEAU, farinier à la Petite Vallée de Ste-Cécile, y né le 30 janvier 1808, décédé à Chantonnay le 20 août 1884 ; il avait épousé à Ste-Cécile le 31 janvier 1831, Marie Jeanne THOMAS, y née le 26 avril 1809, décédée à Chantonnay le 22 octobre 1880, fille de Charles THOMAS et Marie BRÉCHELIÈRE. Voir par ailleurs. Dont, entre autres :

6a) Rose Céleste COFFINEAU, farinière, née à Ste-Cécile le 15 mars 1832, y décédée le 7 janvier 1908 ; elle y avait épousé le 10 août 1858, Constant Armand GILLEREAU, farinier, né à Ste-Cécile le 12 octobre 1829, y décédé le 21 janvier 1919, fils de Louis GILLEREAU et Marie Jeanne LARCHER, cette dernière, fille de Louis LARCHER et Jeanne THOMAS. Voir par ailleurs.

7a) Louis Constant GILLEREAU, meunier, né à Ste-Cécile le 29 mars 1861 ; il y épousa le 6 août 1894, Adeline Marie Clémentine BATIOT, née à Ste-Cécile le 1er mars 1868, fille de Pierre BATIOT, tisserand au Colombier de Ste-Cécile, et Rose Marie Aimée HERBRETEAU.

6b) Louise Virginie COFFINEAU, née à la Petite Vallée de Ste-Cécile le 16 juillet 1835 ; elle épousa à Chantonnay le 14 avril 1874, Louis Auguste ROCHEREAU, cultivateur, né à Chantonnay le 15 février 1837, y décédé le 28 mars 1913, veuf de Louise Julie Joséphine ROUZEAU, et fils de Louis ROCHEREAU et Marie PELON. Dont postérité.

3c) Pierre THOMAS, né au Gué de Ste-Cécile le 21 avril 1758, y décédé le 28 avril 1789 ; il y avait épousé le 26 janvier 1780, Marie Anne GRASSINEAU, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 10 juin 1753, décédée à Ste-Cécile le 22 décembre 1826, fille de René GRASSINEAU et Perrine BRUNIER.

4a) Louise THOMAS, née à Ste-Cécile le 23 octobre 1780, y décédée, au Gué du Mignon, le 17 décembre 1848 ; elle avait épousé aux Essarts le 29 mai 1799, Gabriel THOMAS, farinier du Gué, agent municipal, né à Ste-Cécile le 5 octobre 1774, y décédé le 25 décembre 1836, fils de Jacques THOMAS et Marie Anne LIÈVRE. Voir par ailleurs.

4b) Pierre René THOMAS, farinier au Gué, né à Ste-Cécile le 3 mars 1784, y décédé le 10 juillet 1840 ; il y avait épousé le 17 juin 1808, Louise ROUZEAU, née à Ste-Cécile le 1er mars 1785, y décédée le 26 mai 1838, fille de Pierre Louis ROUZEAU et Perrine MAQUIGNEAU.

5a) Pierre Louis THOMAS, meunier au Gué, né à Ste-Cécile le 1er juin 1810, y décédé le 14 novembre 1887 ; il avait épousé à St-Hilaire-le-Vouhis le 22 mai 1837, Marie Anne FORT, y née le 11 mars 1818, décédée à Ste-Cécile le 6 novembre 1865, fille de Jacques FORT et Marie SEILLÉ.

6a) Céleste Anastasie THOMAS, née à Ste-Cécile le 8 avril 1838 ; elle y épousa le 28 octobre 1858, Pierre Aimé Alexis ROUZEAU, propriétaire, né à Ste-Cécile le 7 décembre 1827, y décédé le 24 novembre 1901, fille de Pierre Vincent ROUZEAU, farinier au Gué, et Marie Anne Louise THOMAS, cette dernière, fille de Gabriel THOMAS et Louise THOMAS ; voir par ailleurs.

6b) Alexis Henri Constant THOMAS, marchand de chaussures, né au Gué du Mignon de Ste-Cécile le 2 février 1845, décédé à St-Vincent-Sterlanges le 26 janvier 1921 ; il avait épousé à Ste-Florence le 6 février 1872, Henriette Victorine CHARRIER, y née le 22 juillet 1852, fille de Henri CHARRIER et Magdeleine GUÉDON.

7a) Marie Henriette Clémence THOMAS, née à Ste-Cécile le 24 février 1873 ; elle épousa à St-Vincent-Sterlanges le 21 août 1892, Marie Eugène Ernest MORAND, né à Pouzauges le 6 février 1866, y décédé le 31 mars 1947, fils de Marie Louis MORAND, propriétaire, et Marie Henriette Eugénie PAILLAT.

8a) Henriette Marie Alix MORAND, née à St-Vincent-Sterlanges le 14 juin 1893, décédée à Pouzauges le 31 janvier 1988 ; elle y avait épousé le 30 juillet 1912, Charles Arsène René MIGNEN, docteur en médecine, maire de Pouzauges, fils de Jean Baptiste Arsène Léon Ferdinand MIGNEN, marchand de bestiaux – lui-même fils de Jean René MIGNEN et Jeanne Rose GENDREAU – et Céline Pélagie Clorinte RAYNARD ; dont, entre autres :

9a) Henri Marie René MIGNEN, né à Pouzauges le 11 septembre 1917, décédé à la Gautronnière des Clouzeaux le 21 mai 2004 ; il avait épousé Marie Thérèse Louise Denise Anne RAMBAUD, née aux Clouzeaux le 5 septembre 1925, décédée à Aubigny le 22 mai 2018, fille de Pierre Louis Auguste Eugène RAMBAUD, médecin, sénateur de la Vendée, et Marie Elisabeth Thérèse FORTINEAU.

5b) Auguste Marcel THOMAS, farinier au Gué du Mignon, né à Ste-Cécile le 26 juin 1819 ; il y épousa le 25 mai 1846, Aimée Jeanne MOREAU, propriétaire, née à Ste-Cécile le 21 juin 1822, fille de Jean MOREAU et Marguerite Honorée DURAND.

3d) Jacques THOMAS, né à Ste-Cécile le 16 septembre 1759.

3e) Louis René THOMAS, farinier au Gué du Mignon, né à Ste-Cécile le 4 juillet 1760, y décédé le 11 novembre 1839 ; il avait épousé à St-Hilaire-le-Vouhis le 1er février 1785, Marie Louise GRASSINEAU, y née le 27 juillet 1756, décédée à Ste-Cécile le 18 juillet 1830, fille de René GRASSINEAU et Perrine BERNIER, dont :

4a) Louis René THOMAS, propriétaire, né à Ste-Cécile le 22 février 1786 ;il y épousa le 17 juin 1808, Marie Geneviève MOTAIS, née à Ste-Cécile le 13 avril 1785, fille de Louis MOTAIS et Gabrielle Elisabeth CHATEVAIRE.

5a) Pierre Louis THOMAS, né à Ste-Cécile le 1er septembre 1809.

5b) Eugène Thomas THOMAS, meunier, né à Ste-Cécile le 29 novembre 1813, décédé à Mouchamps le 18 février 1891 ; il y avait épousé le 4 octobre 1837, Jeanne Honorée AUNEAU, née à Rochetrejoux le 20 mai 1819, décédée à Mouchamps le 27 avril 1889, fille de Jacques AULNEAU, farinier, et Jeanne GUILLET.

6a) Marie Florine THOMAS, née à Mouchamps le 11 août 1840.

6b) Armance Eugénie Véronique THOMAS, née à Mouchamps le 7 août 1845, décédée aux Essarts le 23 septembre 1906 ; elle avait épousé Marie Marcel GUILBAUD.

4b) Pierre THOMAS, farinier à la Petite Vallée, né à Ste-Cécile le 29 juin 1788, y décédé le le 25 mars 1858 ; il avait épousé d’abord à Ste-Cécile le 30 avril 1813, Marie Rose BRÉCHELIÈRE, propriétaire, née à Ste-Cécile le 29 mai 1796, y décédée le 6 juillet 1835, fille de René BRÉCHELIÈRE et Gabrielle RAUTURIER ; puis à Ste-Cécile le 23 octobre 1838, Marie Jeanne LIBAUD, née au Boupère le 18 avril 1802, fille de Joseph LIBAUD et Marie Jeanne CHARBONNEAU.

5a) Pierre THOMAS, né du premier mariage à Ste-Cécile le 26 août 1814.

5b) Marie Rose THOMAS, née à la Vallée de Ste-Cécile le 4 janvier 1818, y décédée le 23 juillet 1822.

5c) Marie Louise Geneviève THOMAS, née à la Vallée de Ste-Cécile le 8 décembre 1819, y décédée le 10 décembre suivant.

5d) Jean Pierre THOMAS, né à Ste-Cécile le 17 avril 1823, y décédé le 1er mai 1901 ; il y avait épousé le 21 juin 1859, Victoire Anastasia HAMON, née à St-Martin-des-Noyers le 12 avril 1836, décédée à Ste-Cécile le 1er juillet 1897, fille de Pierre HAMON, sabotier, et Victoire Marie BUTAUD.

6a) Anastasie Marie Célestine THOMAS, née à la Petite Vallée de Ste-Cécile le 7 janvier 1861, y décédée le 17 mars 1949 ; elle y avait épousé le 10 juin 1883, Jean Prudent RENAUDIN, né à Bournezeau le 28 février 1859, décédé à Ste-Cécile le 30 mai 1921, fils de François Prudent Pierre RENAUDIN, meunier, et Aimée CHENU.

6b) Constant Alexandre Louis THOMAS, né à Ste-Cécile le 21 octobre 1863, y décédé le 23 mars 1941 ; il y avait épousé le 7 août 1893, Berthe Marie Thérèse Augustine Mélina ROCHETEAU, née à Ste-Cécile le 30 juillet 1873, y décédée le 3 octobre 1947, fille d’Auguste François ROCHETEAU – ce dernier, fils de Henri François ROCHETEAU et Joséphine Louise Rose MOTAIS, cette dernière encore, fille de Jean MOTAIS et Rose THOMAS – et Mélina Louise THOMAS, cette dernière, fille de Aimé Jean Baptiste THOMAS et Jeanne Véronique GILBERT. Dont au moins :

7a) Anne Marie Antoinette THOMAS, née à Ste-Cécile le 3 juin 1894, décédée à La Roche-sur-Yon le 26 mars 1986 ; elle avait épousé à Ste-Cécile le 11 mai 1914, Eugène Alphonse Armand GILBERT, né à St-Martin-des-Noyers le 7 décembre 1890, décédé à Ste-Cécile le 31 janvier 1963, fils de Louis Auguste Séraphin GILBERT et Philomène Eugénie Aimée DREILLARD.

7b) Marie Antoinette Henriette THOMAS, née à Ste-Cécile le 16 février 1896, y décédée le 14 juin 1968 ; elle avait épousé Ernest PIERRE.

5e) René Louis THOMAS, né à la Petite Vallée de Ste-Cécile le 23 juin 1828 ; il y épousa le 21 juin 1859, Marie Magdeleine GABILLAUD, née à Ste-Cécile le 28 novembre 1829, fille de Pierre GABILLAUD et Marie JANIÈRE.

6a) Louis Joseph Victor THOMAS, meunier, né à Ste-Cécile le 11 juin 1860, y décédé le 29 mai 1927 ; il y avait épousé le 15 mai 1899, Philomène Eugénie Aimée DREILLARD, née à St-Martin-des-Noyers le 19 octobre 1866, décédée à Ste-Cécile le 13 octobre 1916, veuve de Louis Auguste Séraphin GILBERT, et fille de Jean Jacques Eugène DREILLARD – lui-même fils de Jacques DREILLARD et Marie Jeanne THOMAS – et Félicité Aimée NEAU.

7a) Alphonse Louis Aimé Eugène THOMAS, né à la Petite Vallée de Ste-Cécile le 5 mai 1900, y décédé le 12 mars 1978 ; il avait épousé à St-Hilaire-le-Vouhis le 6 mai 1931, Célestine Laurence Henriette LAMOTTE, y née le 30 octobre 1902, décédée à La Roche-sur-Yon le 19 décembre 1988, fille de Louis Eugène Augustin LAMOTTE, meunier à Pion, et Lucie Marie Marthe GAUTRON.

8a) Josiane THOMAS, née à Ste-Cécile le 13 mars 1932.

7b) Marie Thérèse Yvonne Alphonsine THOMAS, née à Ste-Cécile le 15 novembre 1902, décédée à La Roche-sur-Yon le 7 janvier 1990.

6b) Aléontine Louise Marie THOMAS, née à la Petite Vallée de Ste-Cécile le 8 décembre 1867, y décédée le 26 avril 1944 ; elle y avait épousé le 12 juillet 1892, Charles Henri François MARMIN, farinier meunier, né à Ste-Cécile le 25 août 1860, fils de Jacques Charles MARMIN, farinier, et Marie Jeanne CHENU.

7a) Marie Marthe Léontine MARMIN, née aux Roblinières de Ste-Cécile le 7 février 1904, décédée à Montjean-sur-Loire (49) le 9 août 2002 ; elle avait épousé à Ste-Cécile le 12 mai 1925, Henri Achille Armand FORGERIT, cordonnier, né à Ste-Cécile le 20 décembre 1901, fils de François Henri Prosper FORGERIT, cordonnier, et Adèle Philomène Clémentine MICHENAUD.

5f) Pierre Constant THOMAS, né à la Petite Vallée de Ste-Cécile le 15 février 1832.

5g) René Pierre THOMAS, forgeron, né du second mariage à Ste-Cécile le 29 décembre 1839 ; il y épousa le 21 janvier 1862, Marie Madeleine MARTINET, née à Chauché le 29 juillet 1835.

4c) Marie Louise THOMAS, né au Gué de Ste-Cécile le 20 novembre 1790, y décédée le 26 novembre 1821 ; elle y avait épousé le 13 juin 1809, René Pierre ROBIN, farinier à Châlon, né à Ste-Cécile le 5 février 1785, y décédé le 9 décembre 1862, fils de Pierre André ROBIN, farinier, et Louise THOMAS, cette dernière, fille de Jacques THOMAS et Marie Anne LIÈVRE.

4d) Rose THOMAS, née à Ste-Cécile le 30 avril 1792 ; elle y épousa le 13 juin 1809, Jean MOTAIS, menuisier, né à Ste-Cécile le 26 décembre 1783, y décédé le 19 juillet 1826, fils de Louis MOTAIS et Gabrielle Elisabeth CHATEVAIRE.

4e) René THOMAS, propriétaire au Gué puis à Pion, né à Ste-Cécile le 23 mars 1796, décédé à St-Hilaire-le-Vouhis le 6 juin 1866 ; il avait épousé à Ste-Cécile le 10 août 1819, Marie Jeanne THOMAS, née à Ste-Cécile le 14 septembre 1802, décédée à St-Hilaire-le-Vouhis le 13 septembre 1875, fille de Charles THOMAS et Marie BRÉCHELIÈRE.

5a) Louis Marie THOMAS, né à Ste-Cécile le 11 octobre 1821, y décédé le 26 décembre suivant.

5b) Rose Céleste THOMAS, née à Ste-Cécile le 29 août 1823.

5c) Marie Jeanne THOMAS, née au Gué de Ste-Cécile le 2 mai 1828, y décédée le 20 juin suivant.

5d) Jacques Auguste THOMAS, né à Ste-Cécile le 3 juillet 1830 ; il épousa à Bournezeau le 25 janvier 1854, Victoire Julie LEROUX, propriétaire, y née le 1er décembre 1832, fille d’Auguste Aimé LEROUX, marchand, et Marie Pélagie Charlotte Julie RIGOLAGE.

2d) Jeanne THOMAS, propriétaire au Tail de Ste-Cécile, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 1er mai 1737, décédée à la Vallée de Ste-Cécile le 13 janvier 1819 ; elle y avait épousé le 14 mai 1766, Jacques LOIZEAU, né à Ste-Cécile vers 1727, y décédé le 25 septembre 1777, fils de Pierre LOIZEAU et Suzanne AUVINET.

1f) Louis THOMAS, farinier, né à Ste-Cécile le 26 août 1712, y décédé le 27 avril 1747 ; il y avait épousé le 17 février 1734, Marie PELON, fille de François PELON et Anne CHATAIGNER.

2a) Marie Anne THOMAS, née à Laudernière de Ste-Cécile le 6 janvier 1735, décédée à Mouchamps le 22 septembre 1761 ; elle y avait épousé le 21 février 1759, Mathurin BRISSEAU, farinier, meunier, né vers 1733, décédé à Mouchamps le 21 février 1802, fils d’Antoine BRISSEAU et Marie THOMAS, cette dernière, fille de François THOMAS et Jeanne FÈVRE – Voir par ailleurs.

2b) Louis THOMAS, farinier, né au Mignon de St-Martin-des-Noyers le 7 avril 1737, décédé à Mouchamps le 3 octobre 1759 ; il y avait épousé le 21 février 1759, Marguerite BRISSEAU, née à Mouchamps le 14 juillet 1737, y décédée le 23 janvier 1778, fille d’Antoine BRISSEAU et Marie THOMAS.

2c) Marie THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 16 juillet 1740, y décédée le 7 septembre suivant.

2d) Jacques THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 14 octobre 1741 ; il épousa à Mouchamps le 9 février 1763, Jeanne BOUCHIAIRE, née aux Essarts le 27 septembre 1737, fille de Jacques BOUCHIAIRE et Jeanne THOMAS.

3a) Jacques Charles THOMAS, né à Ste-Cécile le 23 avril 1767, décédé à St-Martin-des-Noyers le 13 septembre 1844 ; il y avait épousé le 25 mai 1796, Louise THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 12 octobre 1773, y décédée le 6 janvier 1838, fille de Pierre THOMAS, meunier à la Riollière, et Jeanne THULEAU ; mariage après dispense du 3e degré de consanguinité.

4a) René THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 4 mai 1797, y décédé le 18 mai suivant.

4b) Pierre THOMAS, farinier, né à St-Martin-des-Noyers le 8 mai 1798, y décédé le 25 mai 1823.

4c) Jacques THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 24 septembre 1799, y décédé le 17 juillet 1802.

4d) Louise THOMAS, meunière, née à St-Martin-des-Noyers le 28 juillet 1801, y décédée le 30 avril 1828 ; elle y avait épousé le 22 juin 1825, Jean Louis THOMAS, farinier, né à St-Martin-des-Noyers le 8 décembre 1797, y décédé le 13 janvier 1873, fils de Jean THOMAS et Aimée ARRIVÉ. Dont postérité. Voir par ailleurs.

4e) Jeanne THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 15 octobre 1803, y décédée le 11 décembre 1806.

4f) Jean THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 23 février 1805, y décédé le 2 juillet 1825.

4g) Louis THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 9 juillet 1807, y décédé le 9 mars 1810.

4h) Jacques Aimé THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 1er mars 1810, y décédé le 24 mai 1812.

4i) Louis THOMAS, meunier, né à St-Martin-des-Noyers le 3 avril 1812 ; il y épousa le 22 novembre 1831, Marie FOURNIER, fille de Louis FOURNIER et Marie BRETAUD.

5a) Louis Jean THOMAS, né à la Riollière de St-Martin-des-Noyers le 21 février 1834, y décédé le 24 juin 1896.

5b) Henri Constant THOMAS, né à la Riollière de St-Martin-des-Noyers, y décédé le 14 avril 1837.

5c) Jeanne Joséphine THOMAS, née à la Riollière de St-Martin-des-Noyers le 20 mai 1838, y décédée le 2 mars 1862.

5d) Jean Armand THOMAS, né à la Riollière de St-Martin-des-Noyers le 2 août 1843, y décédé le 8 janvier 1848.

4j) Jeanne THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 13 mai 1814, décédée à Mouchamps le 25 novembre 1893 ; elle avait épousé à St-Martin-des-Noyers le 14 mai 1839, Alexandre SOULARD, meunier, né à Ste-Florence le 9 mai 1816, décédé à Mouchamps le 29 octobre 1893, fils de François SOULARD et Henriette Véronique POUZET.

4k) Jean François Aimé THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 25 mars 1816, y décédée le 1er octobre 1818.

4l) Aimée Marie THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 19 octobre 1818, y décédée le 21 septembre 1823.

3b) Jeanne THOMAS, née à Ste-Cécile le 17 septembre 1769, y décédée le 6 octobre 1843 ; elle y avait épousé le 22 février 1797, Louis LARCHER, farinier, né à Ste-Cécile le 24 décembre 1768, y décédé le 26 juin 1819, fils de Jacques LARCHER et Louise COFFINEAU ; dont, entre autres :

4a) Marie Jeanne LARCHER, née à Ste-Cécile le 1er février 1798, y décédée le 10 octobre 1877 ; elle y avait épousé le 28 avril 1820, Louis GILLEREAU, farinier au moulin du Gué, né à Thorigny le 6 août 1794, fils de Jacques Louis François GILLEREAU, farinier, et Marie BERTRAND ; dont :

5a) Constant Armand GILLEREAU, farinier, née à Ste-Cécile le 12 octobre 1829, y décédée le 21 janvier 1919 ; il y avait épousé le 10 août 1858, Rose Céleste COFFINEAU, farinière, née à Ste-Cécile le 15 mars 1832, y décédée le 7 janvier 1908, fille de Louis Jean COFFINEAU, farinier à la Petite Vallée, fils lui-même de Jean COFFINEAU et Magdeleine THOMAS, et Marie Jeanne THOMAS, fille elle-même de Charles THOMAS et Marie BRÉCHELIÈRE. Voir par ailleurs.

3c) Marie Anne THOMAS, née à Ste-Cécile le 14 août 1772.

3d) Marguerite THOMAS, née à Ste-Cécile le 1er juillet 1776.

1g) Pierre THOMAS, né à Ste-Cécile le 28 août 1714, y décédé le 6 mars 1716.

1h) Marie THOMAS, née vers 1719, décédée à Ste-Cécile le 24 août 1727.

4°) Jacques THOMAS, farinier, né à Ste-Cécile le 12 juin 1678, y décédé le 1er janvier 1731 ; il avait épousé d’abord Marie DREILLARD ; puis à Ste-Cécile le 13 juin 1708, Marie CHENU, née vers 1668, décédée à Ste-Cécile le 9 juin 1727, fille de Nicolas CHENU et Jeanne MEIGNÉE.

1a) Jacques THOMAS, farinier au Gué, né à Ste-Cécile le 17 juin 1710, y décédé le 17 mai 1744 ; il avait épousé à Ste-Cécile le 21 juin 1730, Anne GENDRONNEAU, née à St-Martin-des-Noyers le 18 juillet 1704, décédée à Ste-Cécile le 14 juin 1744, fille de Denis GENDRONNEAU et Renée LE MAITRE.

2a) Louise Gabrielle THOMAS, née à Ste-Cécile  le 24 avril 1731.

2b) Jeanne THOMAS, née à Ste-Cécile le 16 décembre 1732, y décédée le 22 octobre 1734.

2c) Jacques THOMAS, farinier à Ste-Cécile, né vers 1735, décédé à Châlon de Ste-Cécile le 14 décembre 1820 ; elle avait épousé à Ste-Cécile le 1er mars 1756, Marie Anne LIÈVRE, fille de René LIÈVRE, farinier, et Marie RENELIER.

3a) Marie Anne THOMAS, né à Ste-Cécile le 18 août 1769, y décédée le 3 avril 1784 ; elle y avait épousé le 5 février 1783, Jean Jacques ROBIN, né à St-Vincent-Sterlanges le 1er juin 1758, fils de Jean ROBIN, charpentier, et Louise DURAND.

3b) Louise THOMAS, née à Ste-Cécile le 16 janvier 1762, y décédée le 6 octobre 1788 ; elle y épousa le 14 janvier 1781, Pierre André ROBIN, farinier, né vers 1750, décédé le 20 août 1794, fils d’André ROBIN et Jeanne BOISSEAU ; dont, entre autres :

4a) René Pierre ROBIN, farinier à Châlon, né à Ste-Cécile le 5 février 1785, y décédé le 9 décembre 1862 ; il avait épousé d’abord à Ste-Cécile le 13 juin 1809, Marie Louise THOMAS, né au Gué de Ste-Cécile le 20 novembre 1790, y décédée le 26 novembre 1821, fille de Louis René THOMAS, farinier au Gué du Mignon et Marie Louise GRASSINEAU. Voir par ailleurs. Dont, entre autres :

5a) Marie Jeanne ROBIN, née à Ste-Cécile le 5 juin 1810, y décédée, à la Mauvinerie, le 24 janvier 1895 ; elle avait épousé à St-Vincent-Sterlanges le 19 avril 1831, Pierre Jean HERBRETEAU, né à St-Germain-de-Prinçay le 12 juin 1809, décédé à St-Vincent-Sterlanges le 24 février 1886, fils de Jean HERBRETEAU et Marie GUINAUDEAU, dont :

6a) Rose Marie Aimée HERBRETEAU, née à St-Vincent-Sterlanges le 29 octobre 1833, Joseph Martin BATIOT, tisserand, né à Ste-Cécile le 11 novembre 1831, fils de Joseph BATIOT et Marie Jeanne JAUD. Dont postérité.

6b) Henriette HERBRETEAU, née à St-Vincent-Sterlanges le 9 janvier 1840 ; elle épousa à Ste-Cécile le 31 mai 1864, Jacques Louis BATIOT, né aux Chaffauds de Ste-Cécile le 10 janvier 1829, y décédé le 23 avril 1899, fils de Louis BATIOT et Rose CHARIAU ; dont postérité.

6c) Marie Eugénie HERBRETEAU, née à St-Germain-de-Prinçay le 5 octobre 1843 ; elle épousa à Ste-Cécile le 31 mai 1864, Jean Louis Etienne BATIOT, y né le 20 février 1833, décédé à St-Martin-des-Noyers le 23 mars 1905, fils de Louis BATIOT et Rose CHARIAU ; dont postérité.

3c) Jeanne THOMAS, née à Ste-Cécile le 4 mars 1766.

3d) Jacques THOMAS, farinier au Pont Charrault puis à Châlon, né à Ste-Cécile le 3 janvier 1769, y décédé le 28 janvier 1847 ; il avait épousé à Ste-Cécile le 8 novembre 1791, Rose MAQUIGNEAU, née à St-Fulgent, décédée à Ste-Cécile le 28 avril 1813, fille de Pierre MAQUIGNEAU et Anne CORNETEAU.

4a) Marie Magdeleine THOMAS, née à Ste-Cécile le 28 janvier 1794, décédée à la Grève de St-Martin-des-Noyers le 13 septembre 1866 ; elle avait épousé à Ste-Cécile le 31 janvier 1816, René GILBERT, propriétaire, né à St-Martin-des-Noyers le 4 avril 1776, fils de Jean GILBERT et Jeanne PICARD, dont postérité.

4b) Rose THOMAS, née à Ste-Cécile le 15 août 1795, y décédée le 9 août 1860 ; elle y avait épousé le 23 novembre 1825, Louis MAQUIGNEAU, laboureur au Colombier, né à Ste-Cécile le 10 septembre 1791, fils de Julien François MAQUIGNEAU et Catherine BIRONNEAU ; dont postérité.

4c) Catherine Suzanne THOMAS, née à Ste-Cécile le 21 octobre 1798 ; elle y épousa le 3 février 1819, François GELOT, farinier, né à Ste-Cécile le 26 août 1794, fils de Pierre GELOT et Magdeleine MEIGNÉ ; dont au moins :

5a) Pierre François GELOT, farinier, né à Ste-Cécile le 20 janvier 1822 ; il y épousa le 16 juin 1851, Marie Anne Rose Céleste THOMAS, née à Ste-Cécile le 1er mars 1828, fille de Jacques Louis THOMAS, farinier au Gué, et Marie Anne ARNAUD.

5b) Pierre François GELOT, farinier, né à Ste-Cécile le 6 mars 1825 ; il y épousa le 16 juin 1851, Joséphine Prudence THOMAS, née à Ste-Cécile le 13 août 1831, y décédée le 8 décembre 1892, sœur de la précédente ; dont au moins :

6a) Aimé Pierre Constant GELOT, né à Châlon de Ste-Cécile le 25 octobre 1853, y décédé le 3 octobre 1894 ; il y avait épousé le 2 mai 1887, Léontine Marie Alodie BOSSU, née à St-Martin-des-Noyers le 24 août 1854, fille de Jacques Joseph BOSSU – lui-même fils de Pierre Joseph BOSSU et Marie Jeanne THOMAS – et Marie Anne Aimée THOMAS, cette dernière, fille de Pierre Louis THOMAS, farinier au Gué, et Marie Jeanne BÉTEAU ; voir par ailleurs.

6b) Joséphine Eulalie GELOT, née à Ste-Cécile le 13 juin 1858 ; elle y épousa le 1er octobre 1877, Clément Louis Jacques BOUANCHEAU, né à St-Martin-des-Noyers le 16 août 1851, fils de Pierre Louis BOUANCHEAU, fogeron, et Marie Elise BAZIN, cette dernière, fille de Charles BAZIN et Victoire Rose BOSSU.

4d) Jeanne THOMAS, née à Ste-Cécile le 10 juin 1799, y décédée le 10 septembre 1850 ; elle y avait épousé le 3 février 1819, René Denis MEIGNÉE, né à Ste-Cécile le 26 février 1796, y décédé le 8 septembre 1845, fils de René MEIGNÉE et Marie Anne Jeanne DRAPEAU, cette dernière, petite-fille de Pierre DRAPEAU et Perrine THOMAS, cette dernière encore, fille de Jean THOMAS et Marie DAVIET. Voir par ailleurs.

5a) Pierre René Jean MEIGNÉE, propriétaire à l’Aubonnière, né à Ste-Cécile le 29 mars 1820 ; il y épousa le 17 septembre 1849, Marie Véronique PIDOUX, propriétaire, née à Ste-Cécile le 23 septembre 1822, fille de René PIDOUX, propriétaire, et Jeanne Véronique MOTAIS, cette dernière, petite-fille de Jean François MOTAIS, farinier, et de Marie Gabrielle THOMAS, cette dernière, fille de Jacques THOMAS, farinier au Gué de Mignon, et Marie CHENU. Voir par ailleurs.

5b) Jeanne Céleste MEIGNÉE, née à Ste-Cécile le 15 mai 1825 ; elle y épousa le 28 novembre 1848, François THOMAS, cultivateur, né à Ste-Cécile le 23 août 1815, fils de Pierre THOMAS et Magdeleine Anne POITEVINEAU, cette dernière, fille de Jean Charles POITEVINEAU et Magdeleine THOMAS. Voir par ailleurs.

4e) Pierre Aimé Jean THOMAS, meunier au Pont Charrault, né à Ste-Cécile le 18 juillet 1803, décédé à St-Hilaire-le-Vouhis le 20 mai 1853 ; il avait épousé d’abord à Ste-Cécile le 25 septembre 1827, Jeanne MICHENAUD, née aux Essarts le 2 janvier 1794, décédée à Ste-Cécile le 3 mai 1833, fille de Jacques MICHENAUD et Françoise MARCETEAU ; puis à Ste-Cécile le 1er février 1837, Françoise BOURREAU, y née le 26 novembre 1798, fille de François BOURREAU, tisserand à St-Germain-de-Prinçay, et Luce FONTENIT.

5a) Pierre Gabriel THOMAS, né du premier mariage au Pont Charrault de Ste-Cécile le 19 avril 1830 ; il épousa d’abord à St-Martin-des-Noyers le 28 juin 1854, Rose Aimée Joséphine PROUTEAU, y née le 13 octobre 1836, fille de Jean PROUTEAU et Marie MOREAU ; puis à Ste-Cécile le 28 avril 1885, Jeanne BILLAUD, née à St-Martin-des-Noyers le 28 juin 1823, veuve de Joseph BOIVINEAU, et fille de Jean BILLAUD et Louise PICARD ; dont du premier mariage :

6a) Louise Joséphine THOMAS, née au Pont Charrault de Ste-Cécile le 4 juin 1856, décédée aux Chaffauds de Ste-Cécile le 2 décembre 1890 ; elle y avait épousé le 23 novembre 1874, Célestin Alexandre BRUSSEAU, né au Champ Versé de Ste-Cécile le 13 février 1851, fils de Louis BRUSSEAU, métayer, et Aimée Jeanne Rosalie COUTURIER.

6b) Adèle Joséphine Clémentine THOMAS, née à Ste-Cécile le 4 juin 1858, décédée à St-Martin-des-Noyers le 23 novembre 1916 ; elle y avait épousé le 26 novembre 1878, Marie Eugène RENAUDIN, né à St-Martin-des-Noyers le 9 avril 1856, fils de Mathurin RENAUDIN et Marie Céleste GIRARD.

6c) Marie Sylvanie Léocadie THOMAS, née à Ste-Cécile le 3 novembre 1859, y décédée le 2 septembre 1879.

6d) Célestine Alodie Marthe THOMAS, née à Ste-Cécile le 25 novembre 1861 ; elle y épousa le 9 avril 1883, Pierre Louis COUTEAU, y né le 19 septembre 1859, fils de Pierre COUTAUD et Marie MOREAU.

6e) Marie Adèle THOMAS, née à Ste-Cécile le 8 mars 1869 ; elle y épousa le 21 mai 1886, Jean Charles Célestin CHENU,

5b) Marie Suzanne THOMAS, née à Ste-Cécile le 4 février 1833, y décédée le 13 mai 1834.

5c) Louise THOMAS, née du second mariage à Ste-Cécile le 4 mars 1838 ; elle y épousa le 21 novembre 1854, Pierre Aimé MOREAU, cultivateur, né à Ste-Cécile le 5 mars 1832, fils de Jean MOREAU et Louise RAISON.

3f) Gabriel THOMAS, farinier au Gué, agent municipal, né à Ste-Cécile le 5 octobre 1774, y décédé, au Gué du Mignon, le 25 décembre 1836 ; il avait épousé aux Essarts le 29 mai 1799, Louise THOMAS, née à Ste-Cécile le 23 octobre 1780, y décédée le 17 décembre 1848, fille de Pierre THOMAS et Marie Anne GRASSINEAU.

4a) Marie Anne THOMAS, née à Ste-Cécile le 22 mars 1800, y décédée le 5 mai suivant.

4b) Marie Anne Louise THOMAS, née à Ste-Cécile le 21 mars 1802, y décédée le 24 août 1865 ; elle épousa à Ste-Cécile le 10 août 1819, Pierre Vincent ROUZEAU, farinier, né à Ste-Cécile le 4 avril 1796, y décédé le 18 février 1852, fils de Pierre Louis ROUZEAU et Perrine MAQUIGNEAU.

5a) Pierre Aimé Alexis ROUZEAU, propriétaire, né au Gué de Ste-Cécile le 7 décembre 1827, y décédé le 24 novembre 1901 ; il y avait épousé le 26 octobre 1858, Célestine Anastasie THOMAS, née à Ste-Cécile le 8 avril 1838, fille de Pierre Louis THOMAS, meunier – lui-même fils de Pierre René THOMAS et Louise ROUZEAU – et Marie Anne FORT.

2d) Catherine THOMAS, née à Ste-Cécile le 21 septembre 1736.

2e) Marie THOMAS, née à Ste-Cécile le 15 avril 1740.

1b) Marie Gabrielle THOMAS, née à Ste-Cécile le 1er mai 1712, y décédée le 18 janvier 1769 ; elle y avait épousé le 8 novembre 1730, Jean François MOTAIS, farinier, né à Ste-Cécile le 17 septembre 1707, fils de Gabriel MOTAIS et Michelle BERTRAND ; dont, entre autres :

2a) Catherine Gabrielle MOTAIS, née à Ste-Cécile le 18 mars 1779 ; elle épousa à Mouchamps le 10 février 1802, Charles THOMAS, y né le 15 janvier 1784, y décédé le 16 octobre 1834, fils de Charles THOMAS, farinier au Gué de Ste-Cécile, et Marie BRÉCHELIÈRE. Voir par ailleurs.

2b) Marie Anne MOTAIS, née à Ste-Cécile le 19 juillet 1782, décédée à Mouchamps le 15 février 1851 ; elle y avait épousé le 23 novembre 1809, René THOMAS, farinier, né à Mouchamps le 18 octobre 1785, frère du précédent.

1c) Louise THOMAS, née à Ste-Cécile le 27 janvier 1716, y décédée le 22 septembre 1720.

1d) François THOMAS, né à Ste-Cécile le 11 avril 1720.


5. François THOMAS, né à Ste-Cécile le 19 décembre 1669, y décédé, au Tail, le 17 janvier 1728 ; il y avait épousé le 13 février 1697, Jeanne FÈVRE, née à Ste-Cécile le 29 novembre 1661, y décédée le 1er novembre 1734, fille de Louis FÈVRE et Marie BÉGAUD.

1°) Jacques THOMAS, né à Ste-Cécile le 22 novembre 1697.

2°) Pierre THOMAS, qui suit.

3°) Marie THOMAS, née à Ste-Cécile le 29 juin 1704, décédée à Mouchamps le 13 mai 1772 ; elle avait épousé à Ste-Cécile le 30 juin 1728, Antoine BRISSEAU, y né le 24 octobre 1701, décédé à Mouchamps le 18 février 1763, fils de Louis BRISSEAU et Gabrielle PAPIN.

1a) Mathurin BRISSEAU, meunier, farinier, né vers 1733, décédé à Mouchamps le 21 février 1802 ; il y avait épousé le 21 février 1759, Marie Anne THOMAS, née à Ste-Cécile le 6 janvier 1735, décédée à Mouchamps le 22 septembre 1761, fille de Charles THOMAS, farinier, et Marie PELON.

4°) Charles THOMAS, né à St-Germain-de-Prinçay le 5 août 1706 ; il y épousa le 25 janvier 1730, Marie MORTEAU, née vers 1707, décédée à Mouchamps le 24 octobre 1767, fille de Jean MORTEAU et Michèle BROSSET.

1a) Perrine THOMAS, née à St-Philbert-du-Pont-Charrault le 31 mai 1732, décédée à Mouchamps le 7 septembre 1785 ; elle y avait épousé le 4 juillet 1758, Louis CHARRIER, né à Mouchamps le 23 février 1735, y décédé le 7 septembre 1785, fils de Mathurin CHARRIER et Suzanne RÉAU.

1b) Jean THOMAS, né vers 1735, décédé à Mouchamps le 15 février 1803 ; il y avait épousé le 4 juillet 1758, Marie CHARRÉ, fille de Mathurin CHARRIER et Suzanne RÉAU.

1c) Claude THOMAS, né à St-Philbert-du-Pont-Charrault le 21 décembre 1738, y décédé le 21 décembre suivant.

1d) Pierre THOMAS, né à St-Philbert-du-Pont-Charrault le 26 mars 1740, décédé à St-Germain-de-Prinçay le 29 janvier 1784 ; il avait épousé à Mouchamps le 26 juin 1764, Germaine PASQUEREAU, y née le 19 décembre 1742, décédée à St-Germain-de-Prinçay le 18 février 1784, fille de René PASQUEREAU, tisserand, et Marie GOUIN.

2a) René THOMAS, né à Mouchamps le 22 septembre 1765.

2b) Pierre Louis THOMAS, né à Mouchamps le 24 septembre 1766.

2c) Catherine THOMAS, née à St-Germain-de-Prinçay vers 1769, y décédée le 11 octobre 1837 ; elle y avait épousé le 31 janvier 1792, Pierre PUAUD, né au Boupère le 14 avril 1765, fils de Charles PUAUD et Catherine GIRARD ; dont postérité PUAUD, BRÉMAND, ROY, FRAPPIER, FLEURY, LEFIEF, LEFEBVRE, CHAILLOU, GODARD…

2d) Louis THOMAS, né à Mouchamps le 13 avril 1773, décédé à St-Germain-de-Prinçay le 13 décembre 1848 ; il avait épousé à Sigournais le 23 juillet 1801, Marie Jeanne RAUTUREAU, du Vieux-Pouzauges, fille de Jacques RAUTUREAU et Marguerite PUAUD.

2e) Pierre Charles THOMAS, né à St-Germain-de-Prinçay le 18 mai 1776.

2f) Marie THOMAS, qui épousa à St-Germain-de-Prinçay le 31 janvier 1792, Jacques GIRARD, de St-Germain-de-Prinçay, fils de François GIRARD et Perrine ROY.

5°) Jeanne THOMAS, née à Ste-Cécile le 9 octobre 1707.


6. Pierre THOMAS, né à Ste-Cécile le 18 novembre 1699, décédé à St-Martin-des-Noyers le 9 février 1770 ; il avait épousé Louise BOUHIER, née à St-Germain-de-Prinçay le 24 octobre 1695, y décédée le 31 janvier 1761, fille de Maître Jean BOUHIER et Marie RIGUET.

1°) Jean THOMAS, farinier à Ste-Cécile, né à St-Martin-des-Noyers ; il épousa à Ste-Cécile le 21 février 1753, après dispense du 3e au 4e degré de consanguinité, Marie THOMAS, y née le 10 février 1730, y décédée, au Gué, le 19 mai 1798, fille de Charles THOMAS, farinier, et Louise Gabrielle POITEVINEAU ; voir par ailleurs.

1a) François THOMAS, meunier farinier au moulin de Pion à St-Hilaire-le-Vouhis, né à Ste-Cécile le 10 décembre 1753, décédé à St-Hilaire-le-Vouhis le 10 août 1809 ; il avait épousé d’abord à Ste-Cécile le 12 février 1787, Renée NAUDIN, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 1er mars 1768, y décédée le 20 novembre 1787, fille de Jean NAUDIN et Renée JOUSSEAUME ; puis à St-Hilaire-le-Vouhis le 25 mai 1791, Suzanne GENDRONNEAU, y née le 19 octobre 1764, y décédée le 23 juin 1838, fille de Pierre GENDRONNEAU, meunier au moulin de Frillot, et Gabrielle GENDRONNEAU, dont :

2a) Renée THOMAS, née du premier mariage au moulin de Pion à St-Hilaire-le-Vouhis le 20 novembre 1787, y décédée le lendemain.

2b) Jeanne Rose Véronique THOMAS, née du second mariage à St-Hilaire-le-Vouhis le 31 mars 1793, y décédée le 24 septembre 1870 ; elle y avait épousé le 29 août 1810, Pierre Mathurin ROBIN,, meunier farinier, né à Chauché le 3 janvier 1784, décédé à St-Hilaire-le-Vouhis le 15 juin 1841, fils de François ROBIN et Jeanne Renée CHATRY.

2c) Marie Suzanne THOMAS, propriétaire à la Sannière, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 8 août 1795, y décédée le 21 juillet 1877 ; elle avait épousé d’abord à St-Hilaire-le-Vouhis le 26 juillet 1810, François SAVARIT, propriétaire, né à St-Hilaire-le-Vouhis le 11 août 1793, y décédé le 17 avril 1832, fils de François SAVARIT et Jeanne ESGONNIÈRE ; puis à St-Hilaire-le-Vouhis le 14 mai 1839, Joseph Louis ARCHEREAU, propriétaire à la Roulière, né à Ste-Florence le 11 avril 1790, décédé à St-Hilaire-le-Vouhis le 20 avril 1853, veuf de Suzanne CHENU, et fils de Louis ARCHEREAU, marchand, et Anne HERBRETEAU.

2d) François THOMAS, né à St-Hilaire-le-Vouhis le 25 juin 1797.

2e) Louise Aimée THOMAS, cabaretière, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 2 août 1802, y décédée le 17 novembre 1882 ; elle y avait épousé le 6 janvier 1823, Pierre JAROUSEAU, né à Rochetrejoux vers 1801, décédé à St-Hilaire-le-Vouhis le 22 août 1843, fille de Jean JAROUSSEAU, farinier, et Marie Anne BONENFANT.

2f) François THOMAS, né à St-Hilaire-le-Vouhis le 21 septembre 1804, y décédé le 27 juin 1807.

1b) Jean THOMAS, farinier, né à Ste-Cécile le 3 août 1756, y décédé, au Gué, le 16 octobre 1825.

1c) Jacques THOMAS, né à Ste-Cécile le 16 octobre 1758.

1d) Louis THOMAS, meunier farinier au Gué, né à Ste-Cécile le 13 juin 1760, y décédé le 12 juin 1815 ; il avait épousé à St-Martin-des-Noyers le 10 février 1790, Marie GAUDUCHEAU, née à Ste-Cécile le 1er juin 1772, y décédée le 3 juin 1815, fille de Jérôme GAUDUCHEAU et Françoise COSSAIS.

2a) Aimée THOMAS, née à Ste-Cécile le 18 mai 1791, y décédée le 17 juillet suivant.

2b) Charles THOMAS, né vers 1793, décédé à Ste-Cécile le 7 mars 1804.

2c) Marie Jeanne THOMAS, née à Ste-Cécile le 17 février 1795 ; elle y épousa le 24 septembre 1816, Pierre Joseph BOSSU, propriétaire au Fraigne de St-Martin-des-Noyers, né à Ste-Cécile le 4 février 1782, décédé à St-Martin-des-Noyers le 25 décembre 1848, fils de Maître Pierre Mathurin BOSSU et Jeanne ARNAUD.

2d) Jacques Louis THOMAS, farinier au Gué, né à Ste-Cécile le 16 novembre 1798, y décédé le 22 novembre 1843 ; il avait épousé à St-Martin-des-Noyers le 8 juillet 1818, Marie Anne ARNAUD, y née le 1er décembre 1797, fille de Jean ARNAUD et Aimée LE DOUX.

3a) Jean Jacques THOMAS, farinier au Gué du Mignon, né à Ste-Cécile le 21 avril 1819, y décédé le 24 octobre 1893 ; il avait épousé à St-Martin-des-Noyers le 18 janvier 1842, Marie Jeanne Suzanne BOSSU, y née le 6 juin 1817, décédée à Ste-Cécile le 15 février 1882, fille de Pierre Joseph BOSSU, propriétaire au Fraigne, et Marie Jeanne THOMAS. Voir par ailleurs.

4a) Jacques Constant Célestin THOMAS, né à Ste-Cécile le 23 juillet 1845, y décédé le 12 mars 1906 ; il avait épousé à St-Hilaire-le-Vouhis le 23 avril 1874, Eugénie Fanie Aimée ROBERT, y née le 13 janvier 1856, fille de François ROBERT, propriétaire à la Rétière, et Catherine Aimée LEFORT.

5a) Jules Jacques Louis Aimé THOMAS, né à Ste-Cécile le 30 mars 1875, décédé à St-Martin-des-Noyers le 22 février 1936 ; il avait épousé à Aizenay le 21 février 1911, Marcelline Lucie TESSON, y née le 1er mai 1888, décédée à St-Martin-des-Noyers le 10 juillet 1952, fille de Pierre TESSON, propriétaire, et Marie Clémentine GUILBAUD.

6a) Marie Josèphe Eugénie Clémentine Juliette THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 3 juin 1913, décédée à La Roche-sur-Yon le 27 septembre 1998 ; elle avait épousé à St-Martin-des-Noyers le 24 avril 1939, Pierre Charles Marie Barthélémy CROCHET, né à Soullans le 24 août 1911, décédé le 21 décembre 1981, fils de Charles Joseph CROCHET et Marie Adeline Alexandrine ARNAUD.

6b) Juliette Marie Clémentine THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 8 novembre 1914, décédée à Belleville-sur-Vie le 5 décembre 1999.

6c) Jeanne Madeleine Eugénie THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 17 juin 1916.

6d) Jacques Pierre Clovis Eugène THOMAS, médecin, né à St-Martin-des-Noyers le 7 avril 1920, décédé aux Essarts le 31 janvier 2005. En 1962, il crée une maternité aux Essarts dont l’activité s’est poursuivie jusqu’en avril 1976. Devant l’évolution de la demande locale, le Docteur THOMAS prend la décision de restructurer son établissement qui devient, en novembre 1977, la Maison de Convalescence « Marie-Noël » qui exploite 26 lits. En 1993, le docteur THOMAS se rapproche du Groupe 3H avec lequel il signe une convention de gestion et d’exploitation pour 5 ans, ce qui lui permet de prendre sa retraite en 1998, en toute sérénité. En 2012, la maison de convalescence des origines fusionne avec la Clinique Saint-Charles de La Roche-sur-Yon et compte aujourd’hui 42 lits.

6e) Pierre Jean Alcime THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 23 avril 1922, décédé à Clamart (92) le 18 novembre 2017.

6f) Marie Thérèse THOMAS, née en 1925 ; elle épousa Claude Jean Eugène Robert GENDREAU, né au Poiré-sur-Vie le 15 février 1923, décédé à La Roche-sur-Yon le 30 juillet 1995, fils de Jean Baptiste Edmond Gustave GENDREAU et Radegonde Emilienne Célestine Augustine GENDREAU.

6g) Jean-Charles Jacques Clovis Marcel THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 16 décembre 1929.

Monseigneur Jean-Charles ThomasOrdonné prêtre le 5 juillet 1953 pour le diocèse de Luçon, il est nommé vicaire à Montaigu puis aux Sables d’Olonne ; il est nommé directeur de l’enseignement religieux de 1957 à 1962, puis directeur de l’enseignements catholique de 1962 à 1969, et archidiacre de la Roche-sur-Yon. Nommé évêque auxiliaire d’Aire et Dax le 13 mars 1972, évêque d’Ajaccio le 4 février 1974, puis évêque coadjuteur de Versailles le 23 décembre 1986. Il est devenu évêque diocésain le 4 juin 1988 et s’est retiré de ses fonctions le 11 janvier 2001 pour raison d’âge. Il s’est retiré à St-Gilles-Croix-de-Vie. Plus de détails sur sa vie dans Wikipédia.

5b) Eugène Aimé Charles Clovis THOMAS, propriétaire, né à Ste-Cécile le 11 décembre 1876, décédé à Chauché le 17 décembre 1959 ; il y avait épousé le 11 novembre 1902, Marie Louise Joséphine RENOLLEAU, née à Chauché le 21 octobre 1881, décédée à St-Denis-la-Chevasse le 7 mars 1970, fille de Victor Alphonse RENOLLEAU et Louise Pélagie CLOCHARD.

6a) Madeleine Fernande Victorine Eugénie THOMAS, née à Chauché le 30 novembre 1905, décédée à Cholet le 15 novembre 1991 ; elle avait épousé à Chauché le 14 juin 1927, Jean-Baptiste Marie Joseph Paul CHARRIER, éleveur, né à Chambretaud le 24 mai 1898, y décédé le 29 janvier 1969, fils de Firmin Jean Baptiste CHARRIER et Marie Adélaïde MERLET.

3b) Louis Désiré THOMAS, propriétaire, né à Ste-Cécile le 14 juin 1826, y décédé le 22 mai 1902 ; il avait épousé aux Essarts le 26 juin 1859, Jeanne Aimée RAUTURIER, y née le 12 janvier 1834, fille de Pierre RAUTURIER et Marie Jeanne GIRARDEAU.

4a) Aimée Constance THOMAS, né à Ste-Cécile le 12 octobre 1862, y décédée le 4Ferdinand THOMAS (1866-1947) juin 1864.

4b) Louis Honésime Marie Prosper THOMAS, minotier, né à Ste-Cécile le 20 octobre 1864 ; il y épousa le 9 juin 1909, Marie Elina Charlotte BARANGER, receveuse des Postes à Bournezeau, née à Beaurepaire, fille de Joseph Edmond Cléophas BARANGER, et Olympe CHARBONNEL.

4c) Ferdinand Pierre Célestin THOMAS, marchand au Gué, né à Ste-Cécile le 25 novembre 1866, décédé à Chantonnay le 14 août 1947 ; il avait épousé à Ste-Cécile le 15 juin 1897, Marie Angéline Mathilde DORÉ, née à St-Etienne-de-Corcoué (44) le 11 mai 1875, décédée à Chantonnay le 7 mars 1963, fille d’Aimé DORÉ et Marie BUET.

5a) FerdinanAngéline DORE (1875-1963)d Aimé Louis Marie THOMAS, minotier, né à Ste-Cécile le 2 avril 1898, décédé à Chantonnay le 23 février 1975.

5b) Angéline Marie Louise THOMAS, née à Ste-Cécile le 1er janvier 1900, décédée à Vertou (44) le 18 octobre 1996 ; elle avait épousé aux Herbiers le 1er mai 1922, Louis Jules COCAUD, docteur en médecine, né à Bouin vers 1889, dont au moins :

6a) Françoise Marie Thérèse Fernande COCAUD, née aux Herbiers le 24 février 1923 ; elle épousa Jean Guy Henri RONDEAU, né aux Herbiers le 18 juin 1914, fils de Joseph Henri Louis RONDEAU, fabricant de chaussures, et Alice Berthe Zoé HERVOUET.

7a) Marie-Noëlle RONDEAU

7b) Bernard RONDEAU

7c) Fabienne RONDEAU

6a) Pierre Louis Marie COCAUD, né aux Herbiers le 14 juillet 1924.

6b) Michelle Louise Thérèse COCAUD, née aux Herbiers le 9 février 1926.

5c) Louis Joseph Marie André René THOMAS, transporteur, né à Chantonnay le 21 septembre 1913, y décédé le 24 janvier 1998 ; il avait épousé Renée Marie Rose Marguerite BUTON, commerçante en grains, née au Gué-de-Velluire le 14 août 1922, décédée à Narbonne (Aude) le 2 janvier 2019, fille de Léandre BUTON et Marguerite CARRÉ, dont au moins :

6a) Jean THOMAS, père de :

7a) Isabelle THOMAS

7b) Jean-François THOMAS

7c) Vincent THOMAS

6b) Marie-Françoise Renée Louise THOMAS, née en 1945, décédée à Chantonnay le 15 juillet 1950.

4d) Jacques Augustin THOMAS, né à Ste-Cécile le 5 janvier 1869.

4e) Constantine Alodie THOMAS, née à Ste-Cécile le 18 février 1872, y décédée le 21 mai 1888.

4f) Eglantine Aimée Louise THOMAS, née à Ste-Cécile le 18 août 1874, y décédée le 1er octobre suivant.

3c) Marie Anne Rose Céleste THOMAS, née au Gué de Ste-Cécile le 1er mars 1828 ; elle avait épousé d’abord à Ste-Cécile le 16 juin 1851, Pierre François GELOT, farinier, né à Ste-Cécile le 20 janvier 1822, y décédé le 20 novembre 1858, fils de François GELOT, farinier, et Catherine Suzanne THOMAS (voir par ailleurs) ; puis à Ste-Cécile le 27 novembre 1871, Henri Charles ROCHETEAU, y né le 29 août 1834, y décédé le 26 juillet 1872, fils de Henri François ROCHETEAU et Joséphine Louise Rose MOTAIS, cette dernière, fille de Jean MOTAIS, menuisier, et Rose THOMAS ; voir par ailleurs.

3d) Aimé Auguste Jacques THOMAS, né à Ste-Cécile le 8 octobre 1829 ; il épousa d’abord à St-Martin-des-Noyers le 23 juin 1856, Jeanne Clémentine Victorine DREILLARD, y née le 6 août 1835, y décédée le 17 avril 1863, fils de Pierre DREILLARD et Marie Jeanne THOMAS, cette dernière, fille de Louis THOMAS, meunier farinier au Gué, et Marie GAUDUCHEAU ; voir par ailleurs ; puis à Ste-Cécile le 16 juin 1873, Marie Rose Florence RAUD, y née le 15 février 1829, veuve de Joseph BLANCHARD, et fille de Jacques RAUD et Rose ROBIN.

3e) Joséphine Prudence THOMAS, née à Ste-Cécile le 13 août 1831, y décédée le 8 décembre 1892 ; elle y avait épousé le 16 juin 1851, Pierre François GELOT, farinier, né à Ste-Cécile le 6 mars 1825, y décédé le 12 septembre 1864, fils de François GELOT et Catherine Suzanne THOMAS, cette dernière, fille de Jacques THOMAS, farinier au Pont-Charrault et Rose MAQUIGNEAU ; voir par ailleurs ; dont au moins :

4a) Aimé Pierre Constant GELOT, né à Ste-Cécile le 25 octobre 1853, y décédé le 3 octobre 1894 ; il y avait épousé le 2 mai 1887, Léontine Marie Alodie BOSSU, née à St-Martin-des-Noyers le 24 août 1854, fille de Jacques Joseph BOSSU – lui-même fils de Pierre Joseph BOSSU et Marie Jeanne THOMAS – et Marie Anne Aimée THOMAS ; voir par ailleurs.

4b) Joséphine Eulalie GELOT, née à Ste-Cécile le 13 juin 1858 ; elle y épousa le 1er octobre 1877, Clément Louis Jacques BOUANCHEAU, né à St-Martin-des-Noyers le 16 août 1851, fils de Pierre Louis BOUANCHEAU et Marie Elise BAZIN, cette dernière, fille de Charles BAZIN et Victoire Rose BOSSU.

2e) Marie Aimée THOMAS, née à Ste-Cécile le 15 janvier 1801, y décédée le 9 septembre quivant.

2f) Marie Jeanne THOMAS, née à Ste-Cécile le 1er décembre 1803 ; elle y épousa le 7 juillet 1826, Jacques DREILLARD, né à St-Martin-des-Noyers le 17 février 1802, fils de Jean DREILLARD et Marie BOUHIER ; dont au moins :

3a) Jean Jacques Eugène DREILLARD, né à St-Martin-des-Noyers le 3 octobre 1832 ; il y épousa  le 10 octobre 1865, Félicité Aimée NEAU, née à Thorigny le 11 septembre 1840, fille de René NEAU, fermier, et Marie DUMOULIN ; dont, entre autres :

4a) Félicité Aimée NEAU, née à Thorigny le 11 septembre 1840 ; elle épousa à St-Martin-des-Noyers le 10 octobre 1865, Jean Jacques Eugène DREILLARD, y né le 3 octobre 1832, fils de Jacques DREILLARD et Marie Jeanne THOMAS – voir ci-dessus.

5a) Philomène Eugénie Aimée DREILLARD, née à St-Martin-des-Noyers le 19 octobre 1866, décédée à Ste-Cécile le 13 octobre 1916 ; elle avait épousé d’abord à St-Martin-des-Noyers le 28 mai 1888, Louis Auguste Séraphin GILBERT, y né le 27 septembre 1861, y décédé le 5 juin 1891, fils de Jean René GILBERT – lui-même fils de René GILBERT et Marie Magdeleine THOMAS ; voir ci-dessus – et Marie SERVANT. puis à Ste-Cécile le 15 mai 1899, Louis Joseph Victor THOMAS, meunier, né à Ste-Cécile le 11 juin 1860, y décédé le 29 mai 1927, fils de René Louis THOMAS et Marie Magdeleine GABILLAUD ; voir par ailleurs.

6a) Eugène Alphonse Armand GILBERT, né du premier mariage à St-Martin-des-Noyers le 7 décembre 1890, décédé à Ste-Cécile le 31 janvier 1963 ; il y avait épousé le 11 mai 1914, Anne Marie Antoinette THOMAS, née à Ste-Cécile le 3 juin 1894, décédée à La Roche-sur-Yon le 26 mars 1986, fille de Constant Alexandre Louis THOMAS et Berthe Marie Thérèse Augustine Mélina ROCHETEAU, cette dernière, fille d’Auguste François ROCHETEAU et Mélina Louise THOMAS.

6b) Marie Thérèse Yvonne Alphonsine THOMAS, née du second mariage à Ste-Cécile le 15 novembre 1902, décédée à La Roche-sur-Yon le 7 janvier 1990.

5b) Ferdinand Eugène Léon DREILLARD, né à St-Martin-des-Noyers le 14 juin 1868, décédé à La Roche-sur-Yon le 11 juillet 1934 ; il avait épousé à St-Martin-des-Noyers le 29 mai 1893, Berthe Flavie Victorine ROUILLON, née au Bois-Buzin de St-Hilaire-le-Vouhis le 24 juin 1874, y décédée le 18 avril 1950, fille de Victor Alexis ROUILLON, et Rose Louise Flavie POITEVINEAU.

3b) Jeanne Clémentine Victorine DREILLARD, née à St-Martin-des-Noyers le 6 août 1835, y décédée le 17 avril 1963 ; elle y avait épousé le 23 juin 1856, Aimé Auguste Jacques THOMAS, né à Ste-Cécile le 8 octobre 1829, fils de Jacques Louis THOMAS, farinier au Gué, et Marie Anne ARNAUD . Voir ci-dessus.

2g) Pierre Louis THOMAS, farinier au Gué, né à Ste-Cécile le 5 décembre 1805, y décédé le 29 novembre 1877 ; il y avait épousé le 7 juillet 1826, Marie Jeanne BÉTEAU, née à St-Ouen-des-Gâts le 11 janvier 1803, fille de François BÉTEAU et Marie Charlotte ROUZEAU.

3a) François Jacques Aimé THOMAS, farinier au Gué, né à Ste-Cécile le 25 mai 1827, y décédé le 17 avril 1897 ; il y avait épousé le 16 juin 1851, Marie Olympe BOSSU, née à St-Martin-des-Noyers le 17 mars 1830, décédée à Ste-Cécile le 29 mars 1866, fille de Pierre Joseph BOSSU, propriétaire au Fraigne, et Marie Jeanne THOMAS.

4a) François Joseph THOMAS, né à Ste-Cécile le 3 octobre 1856.

4b) Olympe Marie Célestine THOMAS, née à Ste-Cécile le 12 juin 1863 ; elle y épousa le 8 août 1887, Ernest Jacques Joseph BOSSU, né à St-Martin-des-Noyers le 16 octobre 1857, fils de Jacques Joseph BOSSU – lui-même fils de Pierre Joseph BOSSU et Marie Jeanne THOMAS – et Marie Anne Aimée THOMAS – cette dernière, fille de Pierre Louis THOMAS et Marie Jeanne BÉTEAU. Voir ci-dessus.

3b) Marie Anne Aimée THOMAS, née au Gué du Mignon à Ste-Cécile le 4 juillet 1829, y décédée le 5 octobre 1884 ; elle y avait épousé le 16 juin 1851, Jacques Joseph BOSSU, né à St-Martin-des-Noyers le 11 octobre 1822, fils de Pierre Joseph BOSSU, propriétaire au Fraigne, et Marie Jeanne THOMAS, cette dernière, fille de Louis THOMAS, meunier au Gué, et Marie GAUDUCHEAU. Voir ci-dessus.

3c) Jacques Séraphin THOMAS, né à Ste-Cécile le 7 septembre 1833, y décédé le 28 août 1837.

2h) Louise Rose THOMAS, née à Ste-Cécile le 25 mai 1811 ; elle y épousa le 6 juin 1806, Louis FOURNIER, né à St-Martin-des-Noyers le 16 octobre 1806, fils de Louis FOURNIER et Marie BRETAUD.

1e) Jeanne THOMAS, née à Ste-Cécile le 23 février 1763, décédée à St-Hilaire-le-Vouhis le 12 octobre 1842 ;elle y avait épousé le 1er février 1785, René Jean GRASSINEAU, fermier, sergent major de la Garde Nationale, né à St-Hilaire-le-Vouhis le 10 novembre 1762, y décédé le 18 août 1806, fils de René GRASSINEAU et Perrine BERNIER ; dont postérité.

1f) Marie Anne THOMAS, née à Ste-Cécile le 18 juin 1766, y décédée, à la Petite Vallée, le 28 mai 1832 : elle avait épousé d’abord Louis BRÉCHELIÈRE, farinier, né à Ste-Cécile le 2 février 1770, y décédé le 28 mai 1801, fils de René BRÉCHELIÈRE et Michelle Angélique Modeste VERGER ; puis à Ste-Cécile le 17 février 1804, Jacques PICARD, farinier au moulin de la Valée, né à Ste-Cécile le 15 avril 1765, fils de Michel PICARD et Marie GIRARDEAU.

1g) Pierre THOMAS, farinier à la Petite Vallée, né à Ste-Cécile le 17 janvier 1772 ; il y avait épousé le 6 février 1797, Marie BRÉCHELIÈRE, née à Ste-Cécile le 17 novembre 1774, y décédée le 3 janvier 1844, sœur du précédent.

2a) Pierre THOMAS, né à Ste-Cécile le 6 décembre 1797, y décédé le 19 août 1800.

2°) Pierre THOMAS, meunier à la Riolière de St-Martin-des-Noyers, y né vers 1729 ; il épousa d’abord à Ste-Cécile le 21 février 1753, après dispense du 3e au 4e degré, Gabrielle THOMAS, y née le 17 novembre 1733, décédée à la Riollière de St-Martin-des-Noyers le 7 janvier 1754, fils de Charles THOMAS, meunier farinier, et Louise Gabrielle POITEVINEAU ; voir par ailleurs ; puis à St-Martin-des-Noyers le 3 février 1768, Jeanne THULEAU, y née le 24 janvier 1739, y décédée le 24 juillet 1803, fille de Louis TULLEAU et Marie BOUHIER.

1a) Jeanne THOMAS, née du premier mariage à St-Martin-des-Noyers le 30 décembre 1753, y décédée le 12 mars 1755.

1b) Louis THOMAS, meunier, né du second mariage à la Riollière de St-Martin-des-Noyers le 15 février 1769, y décédé le 29 octobre 1800.

1c) Françoise THOMAS, née à la Riollière de St-Martin-des-Noyers le 18 octobre 1770, y décédée le 15 mars 1773.

1d) René THOMAS, farinier, né à St-Martin-des-Noyers le 5 avril 1772, y décédé le 5 novembre 1802 ; il y avait épousé le 31 janvier 1799, Marie Anne GAUDUCHEAU, née à St-Martin-des-Noyers le 29 janvier 1780, fille de Joseph François GAUDUCHEAU et Françoise JOUSSEAUME ; devenue veuve, elle épousa en secondes noces à Ste-Cécile le 25 juin 1804, Jean Antoine BATIOT, y né le 25 novembre 1782, fils de Jean BATIOT, marchand, et Marguerite GAUDUCHEAU.

1e) Charles THOMAS, né à la Riollière de St-Martin-des-Noyers le 20 décembre 1773, y décédé le 26 mai 1776.

1f) Louise THOMAS, à St-Martin-des-Noyers le 30 octobre 1776, y décédée le 6 janvier 1838 ; elle y avait épousé le 25 mai 1798, après dispense du 3e degré de consanguinité, Jacques Charles THOMAS, né à Ste-Cécile le 23 avril 1767, décédé à St-Martin-des-Noyers le 13 septembre 1844, fils de Louis THOMAS, farinier, et Jeanne BOUCHAIRE ; voir par ailleurs.

1g) Pierre THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 4 novembre 1778, y décédé le 10 octobre 1779.

1h) Pierre THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 7 mai 1781, y décédé le 8 août 1783.

3°) Jacques THOMAS, qui suit.

4°) François THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers vers 1732, y décédé le 6 novembre 1737.

5°) Charles Alexis THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 18 juillet 1737, y décédé le 9 septembre suivant.


7. Jacques THOMAS, meunier, né à St-Martin-des-Noyers vers 1730 ; il épousa à St-Martin-des-Noyers le 21 juin 1758, Catherine THULLEAU, née à St-Martin-des-Noyers vers 1733, y décédée le 21 octobre 1771, fille de Louis THULLEAU et Marie BOUHIER.

1°) Magdeleine THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 21 avril 1759, y décédée le 30 avril suivant.

2°) François THOMAS, meunier, né à St-Martin-des-Noyers le 4 avril 1760 ; il y épousa le 1er février 1785, Suzanne Françoise NIORT, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 7 janvier 1765, fille de Jean NIORT, charron - lui-même fils de Simon NIORT et Gabrielle GEORÉ – et Marie Anne POITEVINEAU.

1a) Marie Anne THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 18 février 1786, y décédée le 8 décembre 1804.

1b) Marie Madeleine THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 14 décembre 1789.

3°) Pierre THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 22 août 1761, y décédé le 2 février 1794 ; il y avait épousé le 1er février 1785, Magdeleine THULEAU, née à St-Martin-des-Noyers le 19 novembre 1768, fille de Louis THULLEAU, maréchal, et Marie HERBRETEAU.

1a) Pierre THOMAS, laboureur à la Grivière, né à St-Hilaire-le-Vouhis le 3 décembre 1788, décédé à St-Vincent-Sterlanges le 28 août 1859 ; il avait épousé à Ste-Cécile le 17 février 1810, Magdeleine Anne POITEVINEAU, farinière, née à Ste-Cécile le 6 janvier 1793, y décédée le 27 octobre 1862, fille de Jean Charles POITEVINEAU, propriétaire à la Roche-Marnoire – lui-même petit-fils de Germain POITEVINEAU et de Jeanne FRAPPIER de GRAND MAISON - et de Magdeleine THOMAS, cette dernière, fille de Jacques THOMAS, meunier, et Catherine THULLEAU ; voir par ailleurs.

2a) Madeleine THOMAS, née à Ste-Cécile le 28 janvier 1811, décédée à St-Vincent-Sterlanges le 23 février 1873 ; elle avait épousé à Ste-Cécile le 16 juillet 1835, René POITEVINEAU, métayer à la Grivière, né à St-Martin-des-Noyers le 29 janvier 1806, décédé à St-Vincent-Sterlanges le 25 décembre 1875, fils de Louis POITEVINEAU – lui-même fils de Jacques POITEVINEAU et Marie Louise Charlotte ROUZEAU - et Marie DRAPEAU.

2b) Louise THOMAS, née à Ste-Cécile le 30 juin 1813, y décédée le 27 mars 1828.

2c) François THOMAS, cultivateur, né à Ste-Cécile le 23 août 1815 ; il y épousa le 28 novembre 1846, Jeanne Céleste MEIGNÉ, née à Ste-Cécile le 15 mai 1825, fille de René Denis MEIGNÉ et Jeanne THOMAS, cette dernière, fille de Jacques THOMAS et Rose MAQUIGNEAU ; voir par ailleurs.

3a) Jean François THOMAS, né à St-Vincent-Sterlanges le 19 novembre 1849.

3b) Louise Jeanne Françoise THOMAS, née à St-Vincent-Sterlanges le 10 avril 1852, décédée à Ste-Cécile le 2 décembre 1924 ; elle avait épousé à St-Vincent-Sterlanges le 31 janvier 1876, Jean Marie Alexandre BLANCHARD, né à Puybelliard le 5 avril 1844, décédé à Ste-Cécile le 23 février 1915, fils de François BLANCHARD et Charlotte BAUDRY.

2d) Marie Magdeleine THOMAS, née à la Roche Marnoire de Ste-Cécile le 22 avril 1818, décédée à la Grivière de Ste-Cécile le 26 janvier 1824.

2e) Jean Aimé THOMAS, né à la Grivière de Ste-Cécile le 6 mars 1821, y décédé le 29 octobre 182.

2f) Jacques Marie THOMAS, né à Ste-Cécile le 25 septembre 1823, décédé à St-Germain-de-Prinçay le 25 mai 1859 ; il avait épousé à St-Vincent-Sterlanges le 24 novembre 1852, Marie Marguerite SAVARIT, née à Mouchamps le 16 août 1834, décédée à Vendrennes le 19 février 1899, fille de Jean SAVARIT et Marie Anne CARTERON ; devenue veuve, elle épousa en secondes noces à St-Germain-de-Prinçay le 14 mai 1867, Jean Baptiste MANDIN, né à Vendrennes le 14 janvier 1828, y décédé le 4 septembre 1894, fils de Jean François MANDIN et Jeanne Françoise ARNAUD.

3a) Armand Pierre THOMAS, né à St-Vincent-Sterlanges le 16 septembre 1854, décédé à St-Germain-de-Prinçay le 20 août 1859.

3b) Charles Marie THOMAS, né à St-Germain-de-Prinçay le 29 juillet 1856.

2g) Victoire THOMAS, née à Ste-Cécile le 25 février 1826, décédée à St-Germain-de-Prinçay le 9 avril 1884 ; elle avait épousé à St-Vincent-Sterlanges le 24 novembre 1852, Jean SAVARIT, né à Ste-Cécile le 3 février 1807, décédé à St-Germain-de-Prinçay le 2 mai 1887.

2h) Jeanne Marie THOMAS, née à la Grivière de Ste-Cécile le 28 novembre 1828.

2i) Louis Jeanne THOMAS, née à la Grivière de Ste-Cécile le 4 mars 1831 ; elle épousa à St-Vincent-Sterlanges le 24 novembre 1852, Jacques VERDON, bordier, né à Ste-Florence le 10 mars 1822, fils de Jean Jacques VERDON, laboureur, et Marie BLANCHARD.

3°) Pierre Jacques THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 18 septembre 1762.

4°) Jeanne Catherine Louise THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 5 août 1764, y décédée le 12 mai 1802 ; elle avait épousé à St-Hilaire-le-Vouhis le 26 janvier 1791, Jacques PICARD, laboureur, né à St-Martin-des-Noyers le 9 mars 1760, décédé à Chantonnay le 28 février 1794, fils de René PICARD et Elisabeth CHESSÉ.

1a) François PICARD, tisserand, né à St-Hilaire-le-Vouhis le 6 décembre 1791, y décédé le 7 mars 1816 ; il y avait épousé le 14 mai 1811, Louise THOMAS, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 18 mars 1786, décédée à Chantonnay le 23 décembre 1858, fille de René THOMAS et Marie Thérèse ARNOU ; voir par ailleurs.

5°) Jean THOMAS, qui suit.

6°) Marguerite THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 3 août 1767, y décédée le 29 septembre 1779.

7°) Marie THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 21 septembre 1769, y décédée le 7 octobre 1779.

8°) Magdeleine THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 22 avril 1771, décédée à la Chopinière de Ste-Cécile le 19 février 1847 ; elle avait épousé à St-Hilaire-le-Vouhis le 26 janvier 1791, Jean Charles POITEVINEAU, propriétaire à la Roche-Marnoire, né à St-Martin-des-Noyers le 10 octobre 1748, décédé à Ste-Cécile le 9 février 1805, fils de Jean POITEVINEAU et Jeanne POITEVINEAU, cette dernière, fille de Germain POITEVINEAU et Jeanne FRAPPIER, cette dernière encore, fille de Samuel FRAPPIER de GRAND MAISON et Jeanne HERBRETEAU ; dont, entre autres :

1a) Magdeleine Anne POITEVINEAU, farinière, née à Ste-Cécile le 6 janvier 1793, décédée à la Chopinière de Ste-Cécile le 27 octobre 1862 ; elle y avait épousé le 17 février 1810, Pierre THOMAS, laboureur à la Grivière, né à St-Hilaire-le-Vouhis le 3 décembre 1788, décédé à St-Vincent-Sterlanges le 28 août 1859, fils de Pierre THOMAS et Magdeleine THULEAU ; dont postérité ; voir par ailleurs.

1b) François POITEVINEAU, propriétaire à la Roche-Marnoire de Ste-Cécile, y né le 7 juillet 1799, y décédé le 2 janvier 1870 ; il avait épousé à St-Hilaire-le-Vouhis le 23 novembre 1829, Magdeleine FRAPPIER, y née le 9 juin 1806, décédée à Ste-Cécile le 11 octobre 1864, fille de Jean FRAPPIER et Jeanne BLAIS.


8. Jean THOMAS, meunier farinier, né à St-Martin-des-Noyers le 18 février 1766, y décédé le 18 septembre 1847 ; il y avait épousé d’abord le 25 mai 1796, Marie BOURASSEAU, née à St-Martin-des-Noyers le 9 janvier 1770, y décédée le 5 février 1797, fille de Jacques BOURASSEAU et Renée FRIMAUDEAU ; puis à St-Martin-des-Noyers le 6 février 1798, Aimée ARRIVÉ, née aux Essarts le 4 septembre 1770, décédée à St-Martin-des-Noyers le 26 novembre 1845, fille de Pierre Joseph ARRIVÉ et Louise THULEAU.

1°) Jean THOMAS, né du premier mariage à St-Martin-des-Noyers le 26 janvier 1797, y décédé le 29 suivant.

2°) Jean Louis THOMAS, farinier, né à St-Martin-des-Noyers le 8 décembre 1797, y décédé le 13 janvier 1873 ; il y avait épousé le 22 juin 1825, Louise THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 28 juillet 1801, y décédée le 30 avril 1828, fille de Jacques Charles THOMAS et Louise THOMAS. Voir par ailleurs.

1a) Aimé Jean Baptiste THOMAS, meunier, né à St-Martin-des-Noyers le 13 août 1826, décédé à Ste-Cécile le 24 avril 1903 ; il avait épousé à St-Martin-des-Noyers le 20 septembre 1849, Jeanne Véronique GILBERT, née à Ste-Florence le 26 février 1827, fille de Jean GILBERT et Véronique GUIBERT.

2a) Mélina Louise THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 2 juin 1855 ; elle y épousa le 4 juin 1872, Auguste François ROCHETEAU, meunier, né à Ste-Cécile le 2 juillet 1847, fils de Henri François ROCHETEAU et Joséphine Louise Rose MOTAIS, cette dernière, fille de Jean MOTAIS, menuisier, et Rose THOMAS ; voir par ailleurs.

3°) Jean Louis THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 8 novembre 1798.

4°) Jacques THOMAS, farinier, né à St-Martin-des-Noyers le 3 mars 1801, y décédé le 15 septembre 1873 ; il y avait épousé d’abord le 10 février 1835, Madeleine GAUTREAU, née à St-Martin-des-Noyers le 11 juin 1805, y décédée le 13 juillet 1844, fille de Michel GAUTREAU et Madeleine THULEAU ; puis à St-Martin-des-Noyers le 1er juin 1852, Marie Anne NEVEU, y née le 5 janvier 1821, y décédée le 27 octobre 1868, fille de Jacques NEVEU et Marie NICOU, cette dernière, fille de Jean NICOU et Louise THOMAS, cette dernière encore, fille de Pierre THOMAS et Geneviève PASQUEREAU ; voir par ailleurs.

1a) Jacques Pierre THOMAS, meunier, né à St-Martin-des-Noyers le 8 mai 1853, y décédé le 31 juillet 1914 ; il y avait épousé le 13 septembre 1880, Henriette Joséphine SIRE, née à St-Martin-des-Noyers le 30 décembre 1851, y décédée le 3 décembre 1924, fille de Pierre SIRE et Jeanne ECOTIÈRE.

2a) Pierre Henri Célestin THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 12 juillet 1881.

2b) Pierre Isaïe Emmanuel THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 14 août 1882.

3c) Clément Pierre Aimé THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 14 septembre 1883.

3d) Auguste Célestin Ernest Edmond THOMAS, né à St-Martin-des-Noyers le 22 janvier 1885, « Mort pour la France » à Ville-sur-Tourbe (51) le 26 septembre 1915 ; il avait épousé à Ste-Cécile le 24 novembre 1909, Adèle Emilie Jeanne JEANNEAU, y née le 14 novembre 1890, fille de Jean Baptiste Louis JEANNEAU et Jeanne Séraphie PIDOUX.

4a) Raymonde Henriette Jeanne Augustine THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 29 octobre 1910, décédée à Maisons-Alfort (94) le 7 juillet 1989 ; elle avait épousé à Paris-20e le 5 avril 1933, Marcel Jean MALLET.

3e) Martin Isaïe Henri THOMAS, meunier, né à St-Martin-des-Noyers le 26 décembre 1890, y décédé le 26 juillet 1954.

3f) Albertine Marcelline Henriette THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 6 mars 1898.

5°) Pierre THOMAS, qui suit.

6°) François Aimé THOMAS, farinier, né à St-Martin-des-Noyers le 21 juin 1811 ; il y avait épousé le 13 janvier 1857, Cécile BLAIS, née à St-Martin-des-Noyers le 24 août 1804, veuve de Jacques GAUDUCHEAU, et fille de Jacques BLAIS et Marie Jeanne Françoise GAUDUCHEAU.


9. Pierre François THOMAS, farinier, né à St-Martin-des-Noyers le 13 octobre 1806, y décédé, à la Fauconnière, le 16 juin 1876 ; il y avait épousé le 20 janvier 1835, Céleste Rose DENIS, propriétaire, née à St-Martin-des-Noyers le 20 février 1808, y décédée le 24 mai 1854, fille de Louis DENIS et Marie CARTRON.

1°) Pierre Théophile THOMAS, qui suit.

2°) Aimée Céleste THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 5 août 1837, y décédée le 3 décembre 1915 ; elle y avait épousé le 27 novembre 1860, Louis Pierre DOUTEAU, né à St-Martin-des-Noyers le 26 mai 1837, fils de Louis DOUTEAU et Modeste Jeanne CLAVIER.

3°) Aimée Euphrosine THOMAS, lingère, poissonnière, née à St-Martin-des-Noyers le 19 décembre 1842, y décédée le 16 février 1917 ; elle y avait épousé le 31 mai 1864, Jean Jacques Aimé THIRÉ, facteur rural, né à Dompierre-sur-Yon le 27 mai 1839, fils de Pierre Aimé THIRÉ et Rose PAIRAUDEAU.


10. Pierre Théophile THOMAS, meunier au Chêne Rond, né à St-Martin-des-Noyers le 26 septembre 1835 ; il y épousa le 13 janvier 1836, Victoire Joséphine Geneviève DOUTEAU, née à St-Martin-des-Noyers le 29 janvier 1836, fille de Louis DOUTEAU et Modeste Jeanne CLAVIER.

1°) Marie Aimée Aléontine THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 17 janvier 1862, décédée à St-Hilaire-le-Vouhis ; elle avait épousé à St-Martin-des-Noyers le 8 novembre 1886, Constant Jacques JAUNET, y né le 4 août 1861, décédé à St-Hilaire-le-Vouhis le 11 novembre 1933, fils de Louis Constant Jacques JAUNET et Jeanne Thérèse MARY.

2°) René Aimé Constant THOMAS, qui suit.

3°) Marie Ernestine THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 12 juin 1866 ; elle y épousa le 8 novembre 1886, François Pierre Georges GILBERT, né à Fougeré le 27 août 1861, fils de François GILBERT et Rose CHABOT.

4°) Isaïe Léon THOMAS, meunier, né à St-Martin-des-Noyers le 17 février 1870 ; elle y épousa le 26 novembre 1894, Marie Constance Louise JAUNET, née à St-Hilaire-le-Vouhis le 21 décembre 1865, fille de Louis Constant Jacques JAUNET et Jeanne Thérèse MARY.

1a) Marie Isabelle Madeleine THOMAS, née à St-Martin-des-Noyers le 27 janvier 1896 ; elle épousa à St-Hilaire-le-Vouhis le 7 juin 1914, Louis Marie MARSOLLIER, né à La Potherie (49) le 9 août 1887, fils de Pierre Louis MARSOLLIER et Louise Renée MOUSSION.


11. Pierre Aimé Constant THOMAS, meunier au Chêne Rond, né à St-Martin-des-Noyers le 31 octobre 1863, décédé à Chantonnay le 4 février 1940 ; il avait épousé à St-Martin-des-Noyers le 8 juillet 1890, Marie Jeanne Célestine RABAUD, tailleuse à la Grève, y née le 23 juin 1869, décédée à Chantonnay le 4 mars 1938, fille de Pierre Auguste Jean RABAUD et Jeanne Céleste FRAPPIER, cette dernière, fille de Louis FRAPPIER, métayer au Fraigne de Ste-Cécile, et de Jeanne Renée GRALEPOIS.

1°) Albertine Marie Célestine Jacqueline THOMAS, née à Ste-Cécile le 19 juin 1893, décédée à Pissotte le 13 novembre 1976 ; elle avait épousé à St-Hilaire-le-Vouhis le 24 juillet 1917, Marie Pierre BOURGET, charcutier, né au Landreau (44) le 4 décembre 1882, décédé à Pissotte le 9 septembre 1968, fille de Marie Jeanne Augustine BOURGET.

2°) Pierre Lucien Clément THOMAS, qui suit.

3°) Pascaline Emilienne Albertine Célestine THOMAS, née à Ste-Cécile le 16 juillet 1897, décédée à La Roche-sur-Yon le 3 mars 1984 ; elle avait épousé à St-Hilaire-le-Vouhis le 17 août 1919, Pierre Charles Octave GAUDUCHEAU, y né le 23 juin 1887, fils de Charles Jacques Jean Louis GAUDUCHEAU et Marie Eugénie DENIS.

4°) Isabelle Emilienne Célestine Marie THOMAS, née à Ste-Cécile le 5 avril 1901, décédée à Cholet le 18 mars 1984 ; elle avait épousé à Ste-Cécile le 21 juillet 1925, Ernest Alexandre Raymond DAVIAUD.

5°) Hélène Célestine Lucie Adelphine THOMAS, née à Ste-Cécile le 14 janvier 1903, décédée à Fontenay-le-Comte le 19 juin 1993 ; elle avait épousé à Chantonnay le 31 juillet 1928, Amédée Constant Eugène Jules RAVON, né à St-Germain-de-Prinçay le 1er janvier 1901, fils de Louis Marie Jules Alexandre RAVON et Marie Louise Mélina DUCEP.

6°) Célestine Marie Pascaline Constantine THOMAS, couturière, née à St-Martin-des-Noyers le 17 février 1905, décédée à La Roche-sur-Yon le 13 juin 1990 ; elle avait épousé à Chantonnay le 20 mai 1935, Eugène Armand Marie Joseph CHUPEAU, né aux Essarts le 16 janvier 1908, décédé à St-Martin-des-Noyers le 7 juin 1966, fils d’Eugène Auguste Benjamin CHUPEAU et Clarisse Marie Louise MONTASSIER.


12. Pierre Lucien Clément THOMAS, charcutier à Ste-Cécile, y né le 23 décembre 1894, y décédé le 4 décembre 1955 ; il y avait épousé le 19 août 1929, Armandine Maximilienne Alexandrine AIMÉ, née à Ste-Cécile le 18 mars 1903, y décédée le 3 mai 1988, fille d’Amédée Pierre François AIMÉ, boulanger, et Mélanie Alexandrine Séraphie BOURASSEAU.

1°) Pierre THOMAS, qui suit.

2°) Marie Thérèse THOMAS, née à Ste-Cécile le 13 avril 1933 ; elle épousa Michel GRÉGOIRE.


13. Pierre THOMAS, né à Ste-Cécile le 19 septembre 1930, décédé en 1974 ; il avait épousé Marie Thérèse CROISÉ, dont :

1°) Geneviève THOMAS

2°) Pierrick THOMAS

3°) Béatrice THOMAS

4°) Franck THOMAS



Moulin du Gué aujourd'hui